LES GENSMEDIATHÈQUESUICIDE FM

Sébastien Kardinal // Invité Paris

Extrait de l’émission SUICIDEFM #6

Sébastien Kardinal est un auteur culinaire vegan basé à Paris. Il est l’auteur de l’ouvrage À la française, La tradition façon vegan.

Sébastien Kardinal et Anne Horel
Son Instagram
Interview Sébastien Kardinal part 1
Interview Sébastien Kardinal part 2

SUICIDE FM #6


Transcription automatique par transcriptive.com

02:02:38:04
Et c’est une véritable Rosstat de la cuisine végane que je reçois aujourd’hui Sébastien Cardinal, végane, food porn, Tu Trost, Salut à toi et bienvenue.

02:02:50:01
Salut Anne à fond sur la food porn végane, toujours avec gluten, avec beaucoup trop de gluten pour toi.

02:02:59:09
Toi, t’es chef cuisinier vegan, tu étais chef avant d’être véganes ou t’étais végane avant d’être chef? C’est quoi le chemin que t’a pris, toi, pour en arriver là?

02:03:07:21
En fait, je dois déjà définir ce que ça veut dire. Co-chef à grande question. Moi, je me définis surtout comme auteur culinaire, créateur de contenu, défricheur, expérimenté, chef. Oui, parce que parce que je peux diriger une cuisine. Mais je travaille dans un restaurant. Petite nuance je n’aime pas les titres, on s’en fout un peu. Ce qui est intéressant, d’ailleurs, c’est effectivement de partager une autre manière de s’alimenter et de le faire bien avec désir. Si concept est plaisir et du plaisir, bien sûr.

02:03:41:05
Ta spécialité, c’est 7 ans. On s’étonne d’ailleurs. Moi, j’ai mon moyen mnémotechnique pour me souvenir que cette année, c’est du blé, c’est Satan. Voilà, c’est ça, c’est le temps. Moi, je suis intolérants au gluten. Du coup, c’est interdit pour moi. Tu as publié plusieurs livres de cuisine sur le sujet. Est ce que tu peux expliquer à des non-initiés ce que c’est que cette haine?

02:04:04:16
C’est tout simplement de la protéine de blé, donc du gluten pur et dur, pur et dur. L’idée, c’est de faire un pâton avec cette poudre de gluten et d’en faire une simili viande. Donc, ça peut aromatisé à loisir. On peut y ajouter d’autres ingrédients. On le média, d’autres protéines, des légumineuses, des épices, plein de trucs pour réussir à avoir un jeu de textures et des saveurs particulières tout en ayant un apport protéique qui rivalise totalement avec la viande. Donc, c’est quand même un ingrédient dans l’alimentation végétale qui est important à mon sens, parce qu’il répond à des problématiques et surtout ce plaisir, cette mastication qui est très carné. Parce que les graines germées, ça va bien de minute.

02:04:55:15
Justement, ça invite à dîner. Un carnivore convaincu est convaincu que les Végane, ça ma chute. De la salade et des carottes crues.

02:05:03:07
Scénario qui fait quoi?

02:05:05:18
Dîner?

02:05:06:06
Est ce qu’on est sur une île déserte? J’aime bien les scénarios comme il les aime.

02:05:10:12
La flatterie complique un peu les choses. Paris confiné, n’est pas très loin à l’île Saint-Louis.

02:05:14:24
C’est cool, milieude, plus grand monde là bas.

02:05:18:13
Ecoute, moi, j’entends accède à un supermarché. T’as accès à des provisions habituelles. Ouais, ouais, ouais, tu fais à manger.

02:05:27:16
Moi, je vais partir sur le côté très vulgaire du hamburger.

02:05:32:20
Passion, bagarre, passion, burger, mais passion, street food, passion, passion, cuisine internationale.

02:05:38:12
J’ai beaucoup, beaucoup, beaucoup de désir pour tout ce qui se mange. Mais le burger, j’avoue, c’est un peu mon mètre étalon. Je vais dans un restaurant y un burger végane à la carte. Je vais tester un peu comme un con. Je sais pas du tout qu’on s’y passe. Il y a certainement des plats plus intéressants. Je ne suis pas sûr de revenir. C’est intéressant, je pense, pour découvrir une adresse et dans l’idée, justement, d’explorer la carte et et si ça, ils le font bien. Ça ouvre un peu mes chakras vers leur cuisine. OK, on va pouvoir y aller en confiance, mais si ça c’est mal maîtrisé, s’il n’y a pas d’originalité, ça n’augure rien de bon pour la suite.

02:06:18:10
Donc, tu commences avec les doigts. C’est comme ça que tu préférerais toujours pas d’accessoires, pas de normes culturelles. Et on y va avec les mains, la bouche et on y va avec la bouche.

02:06:26:15
Oui, parce que j’ai horreur des gens qui prennent des couverts pour manger un bug. Je trouve ça très, très réseau.

02:06:31:02
Sacrilège. C’est offensant, ce défilé de non entier.

02:06:37:03
Oui, oui, j’y vais à pleine bouche. D’accord, je morge.

02:06:43:00
Et tu mets quoi dans ton d’un regard à part un steak de cette année?

02:06:46:21
Alors déjà, est ce qu’on fait un cheeseburger ou pas? C’est la grande question est ce que tu mets du fromage? Alors passe? Je n’aime pas le faux. On mange pas du plastique et du polystyrène. On mange des alternatives. J’appelle ça. Je revendique fromage végétal comme l’huile végétale et je suis. Je suis très, très, très, très fâché envers les institutions qui veulent une privatisation du vocabulaire, oubliant que le français granulaires du phoque. Oui, mais alors, on a toujours l’impression qu’on mange des trucs en plâtre, en carton, théâtre du décor de théâtre, en carton pâte. Tu vois alors que c’est complètement faux. Notre nourriture est réelle et intéressante. C’est juste que oui, on reproduit des schémas culturels parce que parce qu’on veut changer d’alimentation, pas changer de culture. Donc, un cheeseburger sans viande, sans fromage, oui, c’est possible.

02:07:39:07
Et il reste du pain.

02:07:41:17
Ouais, ouais, mais du pain vrai, du vrai pain, du vrai pain avec gluten, avec gluten, beaucoup de gluten. Et puis, il nous faut de la sauce. Il faut beaucoup de sauce sur dégoulinent. Il faut du gras.

02:07:55:11
Il faut tourner plein les doigts.

02:07:56:21
Oui, oui, oui, il faut que ça coule.

02:07:58:02
Il faut que ça coule. Il faut abandonner toute idée de décence.

02:08:00:24
C’est pas un totem, le porn?

02:08:02:14
Oui, j’ai fait un bouquin qui s’appelle Food porn végane.

02:08:06:05
Est ce que tu pose cette question aux femmes? Aux hommes végane? Est ce que tu avale toujours? Ça, c’est véganes d’avaler parce que c’est une production d’un mammifère. C’est la base, c’est la base, mais c’est surtout il n’y a pas de y’a pas de souffrance, y’a pas de contrainte. J’espère que du si tu rentres en conversation avec une vache qui, naturellement, te donne du lait parce que son petit arrive, tu peux le manger.

02:08:26:15
Ben non, non, parce que je ne suis pas son petit. On est pas la même espèce.

02:08:30:12
Tu boirait de lait d’un chat.

02:08:31:21
Et si elle était tombée amoureuse de toi, cette vache, c’est qu’elle considérait comme son petit.

02:08:35:02
Ouais, mais je pense que ce sera pas réciproque.

02:08:37:08
Tu vois déjà ouvert. Je veux être ami des bêtes, mais tu parles pas avec les bêtes. Elle voulait donner son lait, cette bête, mais elle est en dépression maintenant.

02:08:45:21
Oui, je sais, je sais, c’est pas assez.

02:08:47:12
Elle a mangé son petit, elle est devenue carnivore, mais tu vas cauchemardesque, hardest.

02:08:54:18
Alors du coup, tu connais ce sujet pour toi.

02:08:58:00
Être végane, c politique, ça parle de quoi? Ça défend quoi? Ça condamne quoi? C’est quoi ton positionnement en tant que véganes?

02:09:04:19
Le véganisme revêt différents axes de base de manière assez commune. C’est un mode de vie. Que ça ne se limite pas du tout à l’alimentation vestimentaire. Il y a les cosmétiques, les loisirs. Il y a vraiment un art de vivre. Quand on est végane, c’est pas juste. Je mange du tofu tous les repas et c’est tout. Non, non, non, pas du tout. C’est un acte de consommation consciente, donc on fait des choix qui sont censés influencer le marché. Ça peut se limiter quasiment à ça et on le sait, on le dit souvent, on vote avec nos achats. Aujourd’hui, si on arrête d’acheter des produits d’origine animale issus de leur exploitation, leur souffrance et de leur mort. Statistiquement, on est censé baisser drastiquement la demande puisque l’offre, donc peut être réussir à mettre un terme à ce calvaire puisqu’on vit dans un système d’offre et de demande, exactement. Alors, il a du sens. Mais justement, on sait quand on s’approprie ce sens pour pouvoir interagir de manière rationnelle. Aujourd’hui, je suis pas du tout en opposition avec le mouvement Flexity à rien, parce que j’y vois des alliés, pas des alliés idéaux idéologiques. Parce que effectivement, ils vont pas au bout d’une démarche, une philosophie comme moi. Mais ce sont des alliés parce que grâce à eux, les alternatives deviennent de plus en plus faciles d’accès. Les propositions dans les restaurants sont de plus en plus nombreuses et ils crée une demande favorable au végétal. Donc,

02:10:44:15
j’aurais tendance à dire que nous, on récolte un peu les miettes en tant que véganes de cette position. Mais ça construit, je pense, le monde de demain, tout simplement. Il y a une sorte de radicalité à dire oui, mais si vous êtes pas véganes, vous n’êtes pas dans le droit chemin. Mais je ne suis pas tout à fait d’accord, même si c’est mon droit chemin et que oui, j’aimerais que tout le monde soit. Mais chacun a justement un cheminement et ça prend plus ou moins de temps. Puis, il a un moment faut voir la lumière qui pas.

02:11:17:02
T’es pas du côté activiste, et puis du côté tolérance. Et chacun et chacun y vient ou pas.

02:11:27:23
On est tous complémentaires. Jacky a besoin des gens de terrain et j’ai des amis qui sont des activistes purs et durs et durs. Et ils font un travail admirable. Mais eux mettent le doigt sur des problèmes. Eux agissent de manière souvent assez symbolique quand tu fais une libération d’animaux dans des abattoirs. C’est très symbolique parce que ça n’arrête pas la chaine. Mais ça, ça démontre que le problème est là, que ce n’est pas simplement de mécontentement. C’est une performance. On pourrait voir une performance, mais c’est une dénonciation claire et nette. Donc ça, c’est indispensable aujourd’hui. Quand tu as des associations qui vont dans des abattoirs pour filmer l’envers du décor et le révéler au grand public, c’est déchirer le voile de l’illusion et c’est primordial. Maintenant, quand on a posé sur la table tous ces problèmes, il faut aussi des solutions et c’est là que j’interviens. Je ne fais pas dans le moralisme parce que ce n’est pas ma nature. J’aime pas la morale en terme, en termes de philosophie, de pensée. Par contre, donner des pistes de solutions en disant OK, vous avez été horrifiés. Maintenant, vous êtes perdu. Comment vous allez faire pour changer votre alimentation pour ne plus être finalement complice de ce que vous venez de voir?

02:12:46:10
Comment on fait et retrouver du plaisir, ne pas le perdre, ne pas ne pas le perdre parce que beaucoup de véganes aimait la viande?

02:12:54:13
Révélation pour nos auditeurs et à la vie aussi. Oui, c’est fou. Il y a beaucoup de gens qui. Mais puisque vous n’aimez pas la viande, pourquoi vous voulez limiter? En fait, c’est faux. C’est faux. La majorité des Végane est, mais les produits d’origine animale adoraient ça. Jusqu’au jour, jusqu’au jour où ils ont, ils ont pris conscience que ce n’était plus possible.

02:13:15:17
Ils se disent J’ai pas envie, je n’ai plus envie, j’ai plus envie, plus envie. Ce n’est plus possible. Ça suffit, la viande. Exact. Ça suffit, ces bêtes qui souffrent. Ces espèces de carcasses de parler.

02:13:28:22
J’ai rien à dire. J’ai. Miser sur la.

02:13:45:09
Gérard. Moi, je suis. Félicité.

02:13:58:21
Trop tard, les résolutions ont l’air d’avoir l’extinction de espèces.

02:14:08:23
Autre. Ces chose? Sur ces 76 exhibitionnistes, c’est la nature, ces. Laissant. Trop tard pour extinction? L’Extérieur. Sans réinstallations. Méchois.

02:15:25:04
Extrêmement déçu ayant assisté.

02:15:34:12
On de devoir. A concédé.

02:16:49:07
Ça, c’est le genre de musique techno, à quel moment Sébastien, c’est quand est en train de mâcher une carotte. Comment ça se passe?

02:16:56:19
Coûte à peu près tout le temps. Parce que avec Syndrom, c’est un artiste que j’affectionne énormément. Et je ne vais pas dire qu’il a changé ma vie, mais pas loin. Parce que quand j’ai découvert son travail musicalement, bon, déjà, Côté colle un peu new wave contemporaine. Ça me parle, c’est ma génération, mais surtout sur les textes qui sont à la fois désespéré et nihiliste. Lui se définissait comme suicidaire, non pratiquant de pop noire, et ses textes suis retrouvé dedans totalement, sans beaucoup d’idées. Et j’écris des bouquins en écoutant sa musique en boucle, ce fameux livre Page noire.

02:17:44:20
J’ai écouté Suicide FM.

02:17:52:02
Et toujours, donc, avec un auréoles sous son appareil de Béganne, Horel et Sébastien Cardinal, spécialiste de fast food, tu es venu ici pour nous parler de toi, de ta nourriture, mais nous, comme on est dans cette émission femmes, il y a des gens qui sont seuls chez eux, qui sont confinait, qui vont mal. Il faut les aider pour les aider. D’abord, il faut comprendre que toi aussi, tu vis une époque formidable, une époque différente depuis. Depuis un an, je suis. Je vois comment ça se passe du jour à toi. Je suis joie coûte.

02:18:20:11
Ça se passe quelque part, je m’en fous un peu tout ça. Alors ça, c’est la surface. Parce que effectivement, je me suis à moi même que je suis dans mon petit appartement. J’ai une connexion fibre à haut débit que je suis quasiment d’autarcie avec ma compagne. On est a deux, on se regarde, on est content. Ça, c’est la surface. La réalité, c’est que ne pas pouvoir aller au resto ou ne pas pouvoir soutenir publiquement tout ce milieu de la restauration, véganes principalement, c’est compliqué. C’est compliqué parce que j’adore ça et j’ai très peur pour eux. J’ai très peur pour eux pour la suite. On y a déjà eu quelques quelques victimes des restos qui ont fermé, car ce n’est pas lié au restaurant végane, loin de là. Je pense que c’est lié à la récente crise avec nous.

02:19:14:11
Il nous en parlera qui préfère ne pas ouvrir tout simplement quand il rouvre. Peut être tout à l’heure, on va avoir des nouvelles. On n’en sait rien. Apparemment, vu s’émouvoir autour de toi, t’as des gens au bout du rouleau?

02:19:24:13
Pas trop? Non, pas trop. Parce que je pense que je fréquente principalement des gens qui sont soit très optimiste, soit qui sont dans le même état d’esprit que moi. Donc on se fait dire qu’on est nombriliste, mais ça se suffit. Donc, le lien social est plus tard.

02:19:42:01
Qu’est ce que tu en penses? Tu penses qu’il y a un abus de pouvoir qu’on subit? Tu penses que c’est normal? Thirith.

02:19:51:22
Franchement, il y a une réalité, mais en réalité, il faut Sipho, faut prendre en compte, il y a une pandémie mondiale, c’est indéniable. C’est scientifiquement prouvé. Après, les mesures qui sont prises, me semble complètement à côté de la plaque depuis un bon bout de temps. Moi, je fais partie de ces gens qui prônent un reconfirmé strict, absolu, parce que font finir. Et je n’aime pas du tout des mesurettes qui sont prises pour sauvegarder une économie regarding, sorte d’illusion. Encore une fois, c’est très, très dommageable pour tous. Et je n’aime pas du tout ce côté laxiste qui qui est mis en place. J’ai le sentiment d’avoir effectivement un gouvernement qui vise un côté très. On va ménager les gens tout en leur faisant passer des mesures pas forcément très cool, mais on pense aux élections qui arrivent derrière, donc on ne fait pas. On ne va pas jusqu’au bout des démarches. Et c’est vrai que même si c’est impopulaire, même si c’est désagréable, le premier confinement. Était une parenthèse presque enchantée. Tu n’avais plus de bruit dans la rue, tu avais plus de circulation, tu n’avais plus rien. Dans un monde au ralenti ou tu pouvais savourer cette solitude. Une sorte de deux côtés paisible et j’ai trouvé ça assez incroyable, même si, oui, on a tous subi un impact tous et pas forcément de manière joyeuse. Mais tu te rends compte que maintenant, il y a des gens qui commençaient à avoir une sorte de

02:21:23:11
nostalgie de ce premier confinement. C’est fou, il y les gens qui. Ce n’était pas si mal parce que là, on est sur des demi mesures, des demi vie. On met tout en place pour qu’ils puissent aller travailler, nourrir une économie et rentrer chez toi bien sagement et rester chez toi le week end et acheter des trucs sur Amazon et Amazon, Netflix, la cryptomonnaie et compagnie.

02:21:45:11
Qu’est ce qui te fait rester en ville?

02:21:48:14
Écoute. Je vous dis que ça va bien s’arrêter. Et puis voilà, j’ai toujours des projets. J’ai toujours des choses à faire, toujours des choses à penser. Moi, ça n’a pas mis un frein à mon activité sur YouTube, toi. Ça a mis un frein clairement à mon prochain bouquin. Parce que parce que je suis inspiré et inspiré.

02:22:09:00
Parce que tu ne vois pas le bout du tunnel, parce que dans la création, tu as besoin de te nourrir des autres, tu as besoin de nouveaux horizons.

02:22:15:11
Et le fait de pouvoir voyager, de pouvoir aller au resto, de pouvoir te poser autour de quelque chose de qui appartient pas. Tu deviens sec et c’est vrai que c’est difficile de se renouveler. Et c’est ça. C’est un vrai problème. Là, ça finit par répondre à la question. Là où ça m’atteint le plus, c’est c’est que j’ai tout donné. J’ai tout donné et c’est un moment où tu as pu rien. T’as plus rien, donc tu fais, tu fais comme tu peux et j’ai l’impression de tourner en rond. Donc là, mon prochain bouquin, je vais quand d’électrices écoute. Je suis désolé, je n’y arrive pas, je ne suis pas dedans, je suis pas dedans. Bon, on va faire un truc qui s’appelle la ronde des fruits ou ou concombre concombre.

02:22:56:07
Tu pourrais faire un livre s’appelle Concombre. C’est passionnant. Aurait autour d’un concombre en rond comme ça. Ouais, à plusieurs endirect.

02:23:02:11
Oui, oui, ouf. On pourrait faire un happening.

02:23:04:11
Fallait ce qu’un traité basket sur ton, sur ton sol.

02:23:07:11
C’est une idée et c’est une idée.

02:23:08:22
Après, je pense que c’est trop de niche.

02:23:13:04
On va encore m’accuser d’élitisme.

02:23:15:00
C’est très spécifique quand même.

02:23:16:12
Ouais, ouais, ouais.

02:23:17:06
On va me dire oui, mais c’est encore un truc de Parisiens. C’est hyper bobo parisien, c’est le concombre que concombres. Ouais, ben ouais. Mais tu vois, les gens sont pas prêts, sinon ils sont un peu concombres, surtout pour certains ou pas?

02:23:33:05
Non, pas du tout. On voit les gens qui viennent ajoute qu’ils n’aiment pas le concombre.

02:23:36:18
Non, il faut respecter ça.

02:23:38:05
C’est vrai, tu parlais de la chaîne YouTube.

02:23:41:19
On vit à une époque que j’appelle l’époque du self media. Donc, chacun devient un médiateur de soi, ses propres messages, son mode de vie, sa créativité, son art, etc. Etc. Toi, tu es très suivi sur les réseaux sociaux, sur Instagram et YouTube particulièrement, avec une moyenne de 15 000 followers à peu près.

02:23:57:14
J’ai pris les deux véhicules.

02:24:00:21
Je suis très doué en math.

02:24:03:24
Évidemment, tout ça est tout à fait vérifiable et ironique. C’est quoi ton rapport aux réseaux sociaux?

02:24:12:01
Il est paradoxal et paradoxal parce que moi, je suis sûrement un fruit du Web depuis depuis que ça existe. Ma première connexion, c’était en 1996. J’ai fait tous les réseaux sociaux n’étaient même pas nés.

02:24:25:07
Imagine t on gros?

02:24:28:21
Moi, j’adore ça, j’adore ça. J’adore les concepts. Par contre, j’ai horreur des dérives. Et quand un concept est cadré et quand il perd son âme, tu ne sais plus quoi faire. Et en ce moment, bah moi, je vois que Facebook, je l’utilise plus à titre privé. J’ai viré tous mes amis et je m’en sers que pour administrer ma page qui annonce mes vidéos. Mais je ne fais rien de plus, rien y faire. J’ai perdu de temps, je fais la même, je perd du temps là dedans. La technique, voilà tweeter. Bon bah, c’est un sac de nœuds. Pas possible. Moi, je déteste ce réseau, mais j’y suis parce que je ne veux pas que quelqu’un se fasse passer pour moi. Donc j’ai mon propre compte Ãtaient en veille, carrément sur Twitter. En fait, pareil, je ne fais que du ripostes en disant est ce soir une nouvelle vidéo? J’ai une petite communauté à moi, je suis zéro. Personne j’interroge, ni avec quelques questions qu’on pose. Instagram reste un terrain de jeu que j’affectionne parce que j’aime la communication par l’image, par la photo et le fait qu’on puisse mettre des petits textes courts derrière et vraiment très dynamiques. C’est très cool. Malheureusement, Instagram a perdu de sa superbe depuis que Facebook l’a racheté et il s’impose derrière leur même modèle économique avec des algorithmes complètement arbitraires sur lequel on n’a aucune prise. Et je pense que les gens sur Instagram commencent à se lasser de voir

02:25:56:04
des flux qui ne correspondent pas, ne pas voir automatiquement les gens qu’ils veulent voir de voir de la pub et en fait, c’est en train de perdre son âme. Et ça, c’est très, très dommageable. Donc, c’est pareil. Je commence à ne plus les stories, je fais pas quasiment pas et je mute systématiquement toutes les personnes.

02:26:13:15
Ça m’énerve, les gens ne font pas de sitôt. Qu’est ce qu’ils font? Ils vivent pas les mecs. Ouais, c’est ça. T’as pas de sitôt, t’as pas de life si tu veux.

02:26:20:04
Si tu te montres Khattabi Science Stories, bah, c’est que t’as pas de vie.

02:26:22:18
C’est clair que t’es moche et en plus, c’est moche ou non.

02:26:26:03
Tu mets des filtres avant, tu mets des filtres. Ça passe inaperçu. Tu mets des filtres à côté, une magnifique l’Afar ou ultra l’Ulysse a pu Cocula telle réflexion.

02:26:33:05
Ouais, c’est vrai que ça fait un peu la gueule.

02:26:34:16
T’es bien plastique, c’est chouette.

02:26:36:03
Moi, je suis revenu sur les story grâce à ça. A un moment, j’étais vraiment en lockdown de story. Tu vois, il y a plein de potes qui avaient des messages en attente. Ça ne va pas. Et du coup, grâce au filtre Théo. Une nouvelle live, surtout avec le tagueur Eyes, qui me tend la peau et me donne des yeux hyper perçants. Je pénètre du regard comme jamais. C’est dommage que je ne peux pas utiliser ce fil pour regarder quelqu’un droit dans les quotidien. Oui, parce qu’en terme de buzz visuel, ce qui se pratique vachement en ce moment, ça serait hyper efficace. Tu vois, je regarderai les meufs ou les mecs avec mon regard de tigre directement.

02:27:11:18
CLAC, c’est ça. Le problème de la réalité augmentée, c’est que c’est la réalité augmentée. La réalité, c’est pas la vie.

02:27:20:18
La vraie, quoi.

02:27:21:07
Même si j’ai un souvenir de moi avec mes yeux de tigre et que je regarde l’autre en pensant toujours à ce regard que j’ai avec mon œil de tigre.

02:27:27:20
Ah bah oui, tout à fait, dans une réalité alternative qui est personnelle. C’est beau, mais c’est une forme de réalité augmentée.

02:27:33:17
Tout ça, c’est méta, c’est trop méta.

02:27:35:10
Tu sais qu’il y a quelques années, il y a une compagnie qui avait sorti des lunettes de soleil, qui retenté l’image comme des filtres Instagram qu’il avait acheté effectivement à l’époque, à l’époque où les gens utilisent encore les options par défaut de filtres Instagram sur leurs photos. Grande époque, pas de story, c’était bien ça. C’était la grande époque et il y a une boite qui a sorti une sorte de fausses Ray-Ban avec des filtres. Et tu regardais d’Hortefeux?

02:28:04:11
Tout est beau.

02:28:06:00
Snapshot spectacle. Maintenant, c’est les spectacles Snapchat. Ça fait un bide. Mais figure toi que maintenant, quand tu peux, tu peux programmer des filtres pour qu’il soit visible avec les détectables avec les lunettes. Et moi, je ai toutes. Ça fait un bide chez moi, ça a fait un carton. J’adore ça et ça. Ça fait des surplus d’image et c’est très rigolo comme objet.

02:28:28:17
Dans Geek, suicide complet, dérapage légal, on s’est perdu dans la technologie.

02:28:33:19
Autant dire qu’on a plus qu’à choisir comment regarder sur Netflix. Il faut arrêter tout de suite.

02:28:41:07
Allez, on arrête de dire au revoir d’ailleurs dans un instant, mais il y a un moment.

02:28:50:09
Dernière question urgente. Peut être que vous avez changé aussi, on voir? Et oui, donc, moi, j’avais envie de te poser la question de savoir où est ce que tu de manger, particulièrement en ce moment, en utilisant notre notre application qu’on adore et qui nous a fait nous rencontrer d’ailleurs.

02:29:07:13
La critique?

02:29:08:24
Excellent. Excellente initiative pour contrer les ténors salubrité, Deliveroo et autres esclavagistes. C’est vrai que c’est une application que je trouve géniale parce que du coup, quand tu es végétarien ou végétalien et que tu vas sur une application standard, généralement tu tapes et on peut te proposer des frites, une salade en disant c’est végane, ce qui est totalement ce qui est vrai. Mais oui, mais bon, tu vas pas au resto pour ces temps là. Au moins, tu n’as que des adresses ou des plats qui sont clairement intéressants et savoureux et faits par des professionnels qui se foutent pas de toi.

02:29:48:05
Une adresse, une adresse, une adresse, une seule.

02:29:52:05
Difficile, oui, parce que ça dépend de tes envies. On ne va pas encore faire du burger parce qu’il y en a marre.

02:29:58:11
J’allaite bunga, bunga, bunga, bunga, bunga bunga.

02:30:04:06
Ecoute, je pense que toi, tu commandes de viennoiseries chez Végé Pâtisseries, raille son fiston. Voilà tout ça. Ça a du sens pour moi, même si j’ai plus vite fait d’aller à pied parce que je n’étais pas très, très riche en pâtisserie.

02:30:18:15
Ils sont très, très fins.

02:30:19:12
Ouais, ouais, ouais. Ouais, ouais, mais sinon, franchement, si, comme Burguière, allez, Isen secouèrent, je n’ai jamais goûté le midi à Noël.

02:30:30:08
C’est le lot d’imprévus.

02:30:32:05
On va chéchia fast food qui vient d’ouvrir là bas.

02:30:35:04
J’ai goûté ça cette semaine, alors c’est très bien. C’est pas forcément le burger le plus original pour l’instant, mais bon, je vais en discuter avec le chef. Il est en train de rire en même temps. C’est le potager Charlotte. Oui, c’est vrai, c’est le potager de Charlotte. Donc effectivement, là, tu es contente puisque tu es sur 100% sans gluten. Mais je, j’ai pas retrouvé sa tâche habituelle sans sa créativité, son audace, même si franchement, le burger était délicieux. Les petites pommes de terre sautées était au top. C’était très équilibré, savoureux, avec tout ce qui va tester sa voix avant de dire oui, moi aussi, j’ai faim tabulaire.

02:31:09:14
Merci beaucoup, Sébastien, d’être nous voir sur le suicide et dans nos oreilles.

Cela vous plaît ! Feel free to support me here.
Bouton retour en haut de la page