Camille PellicerL'ARTLA PHILOSOPHIELA RADIOLA RUELE XAVIER DE YOUTUBELES ÉDITOS RADIOSLES INTERVIEWS RADIOLES PORTRAITS RADIOPARISPRODUCTIONSSUICIDE FMSUICIDE FM L'ÉMISSIONTHÉMATIQUES

SUICIDE FM #7: RÉSISTANCE, RÉSILIENCE, DÉPRESSION OU FUITE ?

Retrouvez notre septième émission du 6 avril 2021, le découpage du contenu audio et écrit, les vidéos et les infos pratiques.

SuicideFM #7 l’émission intégrale

LA VIDÉO SANS LE SON ICI

Marco, Camille et Xavier

SOMMAIRE

  • MÉDITATION: DE CHRISTOPHE ANDRÉ, ÉTAT INTÉRIEUR
  • #FALTOMATIQUE
  • L’ÉDITO DE CAMILLE, ONCE UPON A TIME
  • CYCLO VORTEX: MAITRE DU PARADOXE
  • MOMENT GUILLAUME FÉDOU
  • INTERVIEW DEPUIS L’ODÉON AVEC JEFF
  • LA FLÛTE À VÉRO
  • OÙ MANGER AVEC CAMILLE?
  • SOS AMITIÉ: SARAH JOE EN DIRECT DEPUIS BARCELONE
  • INVITÉ VOISIN: THOMAS ET SOFIA, LA VIE DE COUPLE PENDANT LE CONFINEMENT
  • CULTURE SUICIDE: CHRONIQUE FILM SUR MALCOLM AND MARIE
  • SOS AMITIÉ: JD THE MASTERMIND FROM LONDON
  • INSTANT FÉRÈS: TEXTE DE SÉNÈQUE
  • TIRAGE DU TAO

LE DÉROULÉ:

LA MÉDITATION: PRENDRE CONSCIENCE DE SON ÉTAT INTÉRIEUR

#FALTOMATIQUE

Transcription automatique: Etreintes, qui longe longue doucement le cuir et la peau qui pèle de surprise, façon ris de veau végane, la chair se fait présente presque le moment où se lwin moment qui, comme en rêve, fond au fond pour soudain ne pas disparaître. Paraître, vivre, exister, jouir, se montrer à l’heure du rendez vous de sa vie. Étrange comme tout le monde, ça tourne en rond. Encore encore encore que cela passe. La vie, quoi. Vieux morts, cheval ailé, Pégase flottant, pédalo à la mante. Un regard face de travers résiste. Lute. Tout va bien. Pas chiens libres, humains capables. Ouvert, ça suffit. Nous allons vivre plus fort que la mort, plus fort que le risque du risque de la mort. Je serai sur vos tombes.
#FALTOMATIQUE

L’ÉDITO DE CAMILLE

Camille à l’écoute
Get Bored of it !

Once upon a time, I was an art dealer. I was representing 7 different English artists, mostly young women, promoting their career as an artist in the world. I was constantly traveling and in 2019 alone, I counted, I took over 60 planes. Airports, hotel rooms, foreign languages and visas were part of my weekly routines and making my flight was a piece of cake by month two. It was fun at first, being in a different country every week, telling my friends about this big city or this famous museum. Observing and comparing various cultures in such a short time. However, by month four I was saying things like: “Ughhh…I can’t be bothered going to Berlin tomorrow morning”. Judging by their look, they were thinking I was exaggerating, I wasn’t. I was bored of traveling, a sentence I thought I would never say in my life. But here is the thing: you get bored of everything. 

After one year of barely travelling, I obviously miss some part of the job, I even feel nostalgic about the annoying parts of the job, like jet lag and not being able to find a suitable restaurant that fits my food intolerance in South Korea. 

We humans are weird. Even when we have everything we ever wished for, we still get bored after a while. Whether it’s the ideal job, the ideal partner, the ideal home, the ideal weather, the ideal body…we are forever dissatisfied. I am at least. So today, this is my message for you: feel grateful for where you are, what you are doing, who you are with and who you are. Nothing lasts and this situation we are in won’t either. And I bet you, you will feel nostalgic about all this time we had at home this last year. Get bored of it, sure, but recognize the treasures in your current time, always. 

CYCLOVORTEX:

Cyclo Vortex: Paradoxe Sales Normes

MOMENT GUILLAUME FÉDOU:

La rencontre avec un homme nommé Guillaume Fédou
Guillaume Fédou

OCCUPONS L’ODÉON AVEC JEFF

Retrouvez les informations sur leur page Facebook

Les premiers jours de l’occupation, la vie au jour le jour et les revendications
OCCUPATION ODÉON

LA FLÛTE À VÉRO

“Ça fait vivre les oiseaux” à la flûte à Véro.

J’AI LA DALLE !

  • LA CANTINE CHINOISE
La Cantine Chinoise prose des plats végétariens

A commander directement sur leur site ou sur DELIVEROO ou UBEREAT, cette cantine géniale propose un large choix de plats tous plus colorés les uns des autres. Le riz aubergine, les salades, le fanbao (lunch box chinoises) ou encore les marmites sont excellents. Et encore…on a pas tout testé.

16 Rue de Belleville, 75020 Paris

SOS AMITIÉ AVEC SARAH JOE EN DIRECT DEPUIS BARCELONE:

Part 1 / La vie à Barcelone et pourquoi quitter Paris pour Barcelone
Part 2 / Entre fuite et résilience, la résistance

INVITÉS VOISINS: SOFIA LUPOLI ET THOMAS MOSSINO // VIE DE COUPLE CONFINÉ & INTERMITTENCE

Part 1 / La survie en couple dans un petit appartement à Paris / Trucs et Astuces
Part 2 / La vie en couple d’intermittents du spectacle à Paris en plein pandémie
Part 3 / Leurs manques et leur vision de “le jour d’après le covid”

CULTURE SUICIDE: FILM / MALCOLM ET MARIE

SOS AMITIÉ FROM LONDON: JD THE MASTERMIND

JD

INSTANT FÉRÉS: SÉNÈQUE LE STOÏQUE

L’homme vraiment malheureux n’est pas celui qui est condamné à obéir, mais celui qui obéit malgré lui. Sachons donc plier notre esprit de telle sorte, que nous voulions toujours ce qu’exigent les circonstances, et surtout envisageons sans tristesse le terme de notre carrière. La raison exige qu’on se prépare à la mort avant de se préparer à la vie. La vie est suffisamment approvisionnée; mais c’est peu pour notre avidité : il nous semble toujours qu’il nous manque quelque chose, et il en sera de même jusqu’à la fin. Ce ne sont pas les années, ce ne sont pas les jours, qui feront que nous aurons assez vécu, mais les qualités de notre âme. Pour moi, mon cher Lucilius, j’ai vécu assez longtemps ; et j’attends la mort comme un homme satisfait.

TIRAGE DE L’ORACLE

Sofia et Thomas font face à leur Oracle (TaoWorld)
Thomas tire 52 / Le Calme et Sofia 57 / Accepte

LA PLAYLIST DE L’ÉMISSION:


TRANSCRIPTION AUTOMATIQUE PAR TRANSCRIPTIVE

00:00:00:13
Au bout du rouleau, l’homme se suicide suicide.

00:00:12:03
Suicidait l’hebdomadaire matinal de Tout va bien se passer.

00:00:17:10
C’est parfait si en réalité tout bien suicidaire d’exhaustivité défaire les missions pour rester en ville. Suicide FM avec l’espoir d’y croire encore.

00:00:38:04
Bonjour a tous, il est très précisément 10h du matin, nous sommes le mardi 6 avril. Il fait très froid, mais tout va bien. Ça va Camilli en tête. Je vais très bien, très bien. Aujourd’hui, vous allez voir un réalisateur qui est avec nous. Il s’appelle Marco. Ça va, Marco?

00:00:53:22
L’Omac?

00:00:55:13
Bonjour. Bonjour Marco. Et ben, c’est l’émission qui prend son envol aujourd’hui. Une nouvelle version va notamment commencer par la méditation avant de parler de quoi que ce soit. Parce qu’on se dit que la méditation en fin d’émission, c’était une connerie.

00:01:08:23
Des il faut historiette.

00:01:12:07
On a alors fermé vos yeux. Mettez vous dans une position confortable, cette situation?

00:01:18:14
Oui, vio pas co-listiers en Tunisie, BCT Discrète, Fiat, Altern, Closure, Austin ou Pointe LSM et la suite des informations.

00:01:32:08
Cette émission, le sommaire et nos invités arrivent donc après ceci je ne sais plus où j’en suis.

00:01:42:16
Je suis moi.

00:01:52:03
Bonjour, ravi de vous retrouver pour ce nouvel épisode de trois minutes à méditer. Nous allons parler aujourd’hui de ce qui se passe à l’intérieur de nous mêmes.

00:02:01:15
Tu es plein de secrets que tu appelles moi, pas de Valérie.

00:02:06:09
C’est étonnant d’observer comment nous sommes souvent absents à nous mêmes.

00:02:10:22
Il ne s’agit pas de réfléchir à sa vie, mais de se tourner vers cette connaissance de soi qui consiste à savoir où nous en sommes ici et maintenant, dans quel état se trouve notre corps crispé, apaisé et où se trouve notre esprit dans le réel des faits où le virtuel de nos pensées. Alors, si nous prenions un moment pour nous interroger amicalement et simplement sur nous mêmes. L’exercice consiste à nous connecter à tout ce qui compose notre expérience intérieure. Sans chercher à la juger ni à la modifier. Du moins dans un premier temps. Comment le faire? À chaque fois que l’on doute que l’on se sent faible, inquiet ou qu’on a du mal à accomplir une tâche, à se concentrer, à comprendre ce qui nous arrive à chaque fois que l’on n’a rien de précis ni urgent à accomplir, alors on s’arrête et on observe. On observe d’abord sa respiration, on ressent les mouvements de son souffle. Puis, on se rend présent à toutes ces sensations corporelles, qu’elles soient agréables ou désagréables. Présent à la nature de nos pensées. Aux images qui passent à notre esprit. Présent au ressenti émotionnel, comment se traduit Stil dans notre corps? S’arrêter. Respirer, ressentir, observer le mouvement de ses pensées. Voilà, nous savons mieux où nous en sommes maintenant. En tout cas dans quel état nous nous trouvons. Et peut être que nous pourrons mieux comprendre alors que faire si toutefois quelque chose est à faire, car le temps de rapprochement d’avec nous mêmes est un temps de discernement.

00:04:36:14
Nous éprouvons souvent le sentiment d’une dispersion ou d’un manque de lien nous mêmes.

00:04:41:17
Nos vies modernes facilitent ce sentiment par l’accélération existentielle et la dispersion intentionnelle qu’elle nous inflige. Plus l’existence sollicite ainsi en tout sens et nous attire à l’extérieur de nous mêmes, plus nous avons intérêt à régulièrement nous recentrer, à prendre le temps de nous retrouver toutes les fois où nous nous sommes perdus de vue. Mon rêve, c’est que j’ai plein d’amis de ma mère, que j’avais pas d’amis à. Avec l’espoir. En France.

00:05:29:14
Ça va beaucoup mieux, c’est bien de commencer par une méditation et d’Alet. Je me suis retrouvé au fond de moi même à faire comme Feast soupçonnera et faire méthylation. Oui, mais c’est le moment de rebondir. C’est le moment d’être résilient, le moment d’être résistant. D’ailleurs, cette émission sera sera consacrée pas mal à la résistance. Nous serons du côté des intermittents avec une intervention de Dejaiffe en direct de l’Odéon. Et notre invité à midi sera Thomas et Sophia, qui sont deux intermittents qui nous donneront des conseils de vie en couple. Mais aussi nous parlons de leur vie d’intermittents et d’autres formes d’engagement dans cette émission. Le sommaire arrive après cette chanson. Cette chanson qui va être le moment pour moi d’écrire un texte écriture automatique. Cette fois, les choses changent. C’est incroyable! S’inquiète Gélébart. Change, j’ai peur. J’ai su créer les nouveaux matins 06 a tout de suite.

00:06:46:04
L’émission Carraro, tu viens chez les Français, d’accord, tu ne me rappelle pas là où chaque soir, à 20 heures, je n’ai pas rappelé, considère s’est rappelé du jeune joueur enfermé deux heures jusqu’à 23h. Bye bye les galères a changé la.

00:07:13:08
Dans le quartier. Lire toujours est toujours t’oublierai. On est renchéri sur la radio dans la voiture 513 à la Tu vas te voir sur les Champs Elysées, ça fait, je viens, c’est au dernier jeu.

00:08:05:15
Cher lecteur, Jusqu’au 5 s’entête à se parler, à lancer son téléphone. Les 13. En ce cas, j’aurai besoin de parler mon cher ne vient pas ici de. Julien. Pyralène. C’est son problème. Tel père Philippe, c’est moche quand même, tout le temps, ça fait pas de mal, ça aide à taper la cassette de Blandine et au top ten les boîtes. Cinq heures et demie pour tous. Bye bye les galères! Va changer. Moi aussi, j’ai mon quartier.

00:10:11:17
Philippe. Les cinq. Soir têtière, on s’est planté l’affaire.

00:10:24:04
La plante décroche pas.

00:10:31:16
Charles vient pas. Je décroche par. Sharkey vient. C’est ça? Toujours depuis toujours. Ce soir. Julien. L’émission Pour rester en vie?

00:12:34:21
Les suicides?

00:12:39:01
Et si on. L’émission Pour rester en vie?

00:12:47:06
Etreintes, qui longe longue doucement le cuir et la peau qui pèle de surprise, façon ris de veau végane, la chair se fait présente presque le moment où se lwin moment qui, comme en rêve, fond au fond pour soudain ne pas disparaître. Paraître, vivre, exister, jouir, se montrer à l’heure du rendez vous de sa vie. Étrange comme tout le monde, ça tourne en rond. Encore encore encore que cela passe. La vie, quoi. Vieux morts, cheval ailé, Pégase flottant, pédalo à la mante. Un regard face de travers résiste. Lute. Tout va bien. Pas chiens libres, humains capables. Ouvert, ça suffit. Nous allons vivre plus fort que la mort, plus fort que le risque du risque de la mort. Je serai sur vos tombes.

00:13:35:16
Suicide FN, l’hebdomadaire matinal Tout va bien se passer, comme tous les mardis, de 10 heures à 13 heures. Voilà où j’en suis. J’ai! Même pas si c’est moi qui parle en ce moment là. Tout va bien se passer, tout va bien se passer.

00:14:04:08
Nous y voilà, Camille, voici venu le moment de ce sommaire. Oui, pas mal de choses, comme l’habitude de cycle voir texte avec nous. Nous aurons également un invité qui nous parlera de loin. Faites vous de la musique?

00:14:22:00
Les musiques sont moins de forme d’Ayodhya. Puisque le décret SS parle, nous estimons Gangsta Corden.

00:14:34:16
C’est vrai un peu en direct de Jeff, qui vit à l’Odéon. Ils sont une quarantaine à vivre sur place. Il nous parlera de la vie quotidienne, de ceux qui passent ce qui se passe sur place et leurs revendications. Surtout parce qu’en fait, ils ne sont pas là pour rigoler.

00:14:47:13
Nassim Gaston, Wenchuan, Barcelone, mais ça oublié sa radio qui doit être une bonne amie et une bonne connaissance des Parisiens qui nous écoutent.

00:14:59:18
Édith, une sorte de légende urbaine et qui est depuis quelques temps à Barcelone et qui nous parlera de la vie sur place, puis de comment elle a passé son année étrange.

00:15:09:14
Un Gastaud bi trans minci, Wexford, Caffeine, Damo, Biba, Tutto Cuba. Walid Slight subit comme une lanterne crapeau Si tu te seva Échine, Shepp et seront Ticky dans un appartement de petite taille.

00:15:27:00
C’est des techniques de survie en couple, dans un appartement de petite taille. On demande alors à nous rejoindre pour gÃnÃral. On aura peut être des idées à vous donner pour déjeuner. Véronique passera également avec sa flûte gaz almoravide.

00:15:43:05
La réforme l’antenne s’amende Gourbi Talking About Absa, L’étiez, philosophie et musique.

00:15:50:11
Ça, ça sent la poésie. Encore une fois, y’a cet espace pour Osismes. Ben voilà ce qui va se passer dans cette émission. Nous sommes ensemble jusqu’à 13 heures. Vous le savez, la nouveauté, c’est que nous serons là également jeudi. Voilà pour les informations pratiques. Merci d’être avec nous.

00:16:06:09
Le suicide?

00:16:10:13
Et si on.

00:16:14:02
L’émission Pour rester en vie? Je n’ai pas peur de mourir. S’amouracher se suicide l’émission Pour rester en vie.

00:20:45:09
On ne sait pas Notin en Indila à Wazir in Seven, Deffains English Hotesses Mostly Yen Woman, Promoting de Careers Nantes, Snowbird Rosecrans, Struensee Travelling, Alleyn to Toinette, Nipissing, Long Quintette, Atsuko Sixty Playdowns S’extirpent Lines. Auteur ou coauteur volume SFOR. Une exégèse vise à Paloma Wyclif. Watkins admet qui Mayflower Piece of Cake Bâillements tue et le faste la défunte Quand tu avais weak Take my friend par Delbecque City desfilms MusicMe avec une verve jusqu’à Aut’Chose, une statue Schulman Le temps à OIV, Bâillements for a aussi Fing Like a Camby, Bandalungwa, Intubée, une jument, un Mourning Medjahed, une Bavella Westling King Rating Wasn’t a Oxbow, Loftus, Gravelaine, Selten Tafraout n’a absolument Ethyl Life in iGATE Beaux rêves, FFN. Wani Hochberg Les Traveling A Obviously, mais sans prendre la de Job Even furent nos stars du kebab. Des noms de job. La jetlag Lambinet Bon, tu faims, le célèbre West-Island à Fetchmail Foden savent que oui, oui, oui. We have everything we have which historiées, borates word. Weatherill, job et idea rendent et adios Wavre Viadéo, Boly. Oui, il faut avoir satisferaient une liste ideye des 16 et massette foyers faits au gré de fofo Hoyaux ou Yo yo yo n’enseignent moist destitué chinois, monde à la baisse ou au feu en nostalgique haba oh restants ou en Besma Hastière gazebo. Le vert chaud ways.

00:23:08:10
Rebello a ensuite dans le. Oui. L’admirent Zumthor. Soit. Tous. Aidé par l’essor du gaz. Oui, oui, ont fait le tour de taille de. Confondra. Houssem. Soit tu, soit. Ou propos? Mon rêve, c’est que j’ai plein d’amis, vous écoutez Suicide FM?

00:27:06:04
Aussi, Klaus Gore-Tex Nous essayons de connecter avec Ciclo Gore-Tex le maître du paradoxe d’habitude. Voilà Ciclo Vortex qui a un micro de temps en mal. Bonjour Gore-Tex, un pied dehors, un pied dedans et la tête ailleurs.

00:27:23:22
Aujourd’hui, on va s’intéresser à la possibilité d’habiter notre vie et de déserter les mirages moribonds qui nous entourent actuellement.

00:27:33:24
Car je reviens à l’instant même le monde miroir, qui est donc le symétrique du nôtre.

00:27:39:04
Bien, le cours des événements est tout à fait heureux et même dans l’ivresse actuellement, vous vous en doutez.

00:27:47:18
Alors quand je reviens ici, dans le temps des tracas.

00:27:51:08
Le temps où l’horizon semble un brouillard d noyés dans la brume cacherait quelque chose. Mais quoi? Là bas, on se demande alors si vous voyez le monde après l’effondrement.

00:28:08:19
Et ça arrive avec Cycles Vortex, parfois des soucis de décompression sur le World Battoir avec une action en garde, ça aide Amber Heard, ça aide de Absa.

00:28:19:18
Toilettes comprises. Mais wow! Si on avait, c’est une histoire qu’une étincelle est ce a ouvert?

00:28:31:21
Taxe. Si tu as 4. Et la tête ailleurs aujourd’hui, on a un problème avec Ciclo voir texte, alors tu sais que j’écris un texte.

00:28:53:01
Y a quelque temps que je voulais diffuser dans cette émission qui était un peu engagée parce que mon maître ou être engagé légèrement aujourd’hui avec nos histoires d’intermittents. Je reviens à l’instant même miroir. Mieux là, il est mieux d’avoir Dynaction totalement, correctement. Bonjour, bonsoir, bonjour. Désolé à vous, chers auditeurs, vous savez que cette émission est faite avec des bouts de ficelle, même si aujourd’hui, nous avons la chance d’être accompagnés par Marco qui réalise cette émission, ce qui fait que vous vous sentez peut être une fluidité plus plus grande. Et ça rajoute au côté européen de cette émission puisque Marco ne parle pas français, ne parle que italien. Bonjour, non, il comprend le français. C’est une bonne nouvelle, mais il ne parle pas. Alors si vous êtes face à un modeling Winfried Latéfa, une langue French English Tyane complètement dingue.

00:29:38:20
Agimont a quand même speak Spanish bashing for friends. Je suis une candidate dorganes, ça aide tjs cycle voir texte.

00:29:45:11
Un pied dehors, un pied dedans et la tête ailleurs ciclo voir taxonomiques et de s’intéresser à la possibilité de d’Abidal ailleurs et de déserter les mirages moribonds qui nous entourent actuellement. Car je reviens à l’instant même le monde miroir qui est donc le symétrique d’une autre.

00:30:05:19
Bien, le cours des événements est tout à fait heureux et même dans l’ivresse actuellement, vous vous en doutez. Alors quand je reviens ici, dans le temps des tracas. Le temps où l’horizon semble un brouillard, des noyés dans la brume qui cacherait quelque chose, mais quoi? D’abord, tout le monde se demande alors si vous voyez le monde d’après. Tapez 1 l’effondrement. Tapez 2 le retour de la croissance, tapez 3 la fin de la terre plate. Tapez 4 notre propre émanation, c’est à dire nos projections. Tapez 5. Et oui, c’est bien souvent cela notre propre vision du futur. Que non! Coulons masque à travers un flou artistique qui barre l’horizon. Alors, justement, vous avez la faculté, parfois, de voyager dans l’esprit de certaines personnes.

00:31:11:11
Et là, c’est très utile et j’en profite.

00:31:14:00
De sorte que ce brouillard, je le comprends mieux. Et à force, j’ai trouvé un paradoxe quelque peu curieux et très répandu qui ne manquera pas de vous passionner. Alors, le voici. D’un côté, le refus de valider les courbes de progression classique vous voyez lesquelles là? Les étapes d’épanouissement et donc l’impossibilité de connaître. Et en même temps, l’impression d’avoir raté sa vie, d’être sans perspective, nulles et non avenues, sans possibilité, justement parce qu’on ne correspond pas à ses courbes, c’est une norme. Autrement dit, on rejette une norme tout en s’infligeant son verdict. Oui, oui, ça fait mal. Un sacré vilain paradoxe. Qu’est ce que ça donnerait si on décidé d’en jouer pour déjouer le piège? Alors déjà, bravo si vous échapper au dictateur.

00:32:15:13
Déjà voilà, on récompense une bonne image et en particulier une bonne image de soi en l’occurrence.

00:32:22:14
Premier point. Ensuite, se rendre compte à quel point.

00:32:29:09
Une seule évidence est utile et compréhensible. Je suis en vie et donc apprendre à vivre plutôt qu’à réussir ou à rater.

00:32:38:23
C’est bien, cela s’agit. Habiter l’existence avec la seule chose qu’on a finalement notre animalité et notre humanité, en un seul mot plutôt qu’en mille. Notre humanité réalité, on en parle la prochaine fois? Oui, mais de l’autre côté du miroir non plus.

00:32:56:02
Chaque semaine, à bientôt, mes amis, je repars vortex dans le cosmos.

00:33:07:06
N’est ce pas Kennet Absa? Cyclo Vortex, Ventech, Cinex, oui. Et si tout est bien, mais c’est le cas quand tout va bien.

00:33:28:13
Bien se passer.

00:33:31:05
Oui, nous sommes en suicide ferme l’émission Pour rester en vie. Wakfu Denmat, à cause de sa taille chère à pour son flamboyant pays développés, pourquoi les lycées généraux à Marseille à la trentaine makefile? Ha ha! Ha! Ha, ha, ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

00:34:25:24
Ha! Ha! Ha!

00:34:29:22
Forte et facile à à tous ces Macenta remplissais n’a guère facilité hier pékinoises hier matin, offrant à ses proies le cinquième Daccache afin de ne pas penser à Mme Croissaient, adaptée à l’endossement samedi à Majorque. Humide. Fanny chez lui, quelques mois qui se sont battus, quatre mois. Ils sont Manouane, Music-Hall Ticketing et j’ai senti Givens fois de la mise au point. Son équipe, iBeacon celui là. Il vous faudra un jour tel Le Pen de Gilbert Paquette. Jasmins passera à Whitecross le retrait de points. Mais c’est à ce moment précis HFS, même à côté, à distingue, tourbillonne le stock de choix mainmorte du Ghana. A quoi fouetter un chat? Campo-Formio Lopez est le mieux placé pour utiliser si elle Latone démâté à la Ville de Paris lors de chaque match, Mamani comme elle le voulait, Larralde, l’enfant est tout bonnement.

00:35:58:08
Quelques secondes, une allocution très attendue alors que la troisième vague de l’épidémie frappe alors que le pays paralysé tout de suite, où le président de la République s’adresse aux Français.

00:36:14:11
La Barbade pivotent. Lobbying du Que les jeunes que wage! À Relégué Glenda, c’est à dire pas et Guibout. Weapon arme à faible BBC World Wide Web V.O. Snow CHU. Mais la. Plus de l’herbe verte n’a reçu cette vie que beaucoup de lait. Ville du nord au sud du big boss. L’absence de le PVC les moins au de de et demande un Ausone également. Armés de barres de vivre dans un appartement au bord du burn, on a tout perdu. Gad Elmaleh. Bedaines Playoff, Nos femmes, Ribeyre, Wilberforce, Guizmo. Impossible donc de détenir de snocross le nouveau bébé de la maison avec le socle chaînes de tout un temps ne me servira pas de test. Vous ne faites pas de mal, j’avais besoin de saint Jérôme Bosch, l’abbé. Une affaire en apparence de guerre. Google. Tu as Debost? Du. Ribose Abcès Müstair. Wied Les Sommes Bécosses Deadly Yolo Snocross 37, via le site de la série. Nos staff d’Aimable a déclaré Tom Dehousse, nos propres start d’aimable d’en face. Oui, oui, oui, oui, oui, Brad, mais la guerre est finie. Tu peux te dire que deux hommes musarde le blues. Moi, je wissmann. De fait, le duo parle de la prostate busa aisement moneta, drible même bedaines, chute esquimau adieu when you Lawton Blaise dedans. Dans le même effet, ellese présente sur le crâne avec Profanés, Wanner, Hanano. On les voyait une grande fête autour de la place de.

00:40:46:23
CF les missions pour rester en ville.

00:40:53:23
Ceci concerne les missions touristiques en ville. Ceux ci sont restés en ville.

00:41:00:00
Nous l’avons promis aujourd’hui, c’est une émission engagée, comme toutes les émissions qui vont arriver de plus en plus engagées pour résister, être résilient, mais pas résignés face à la situation. Voici une vidéo officielle. Vous avez écouté le sont des personnes qui occupent actuellement les différents lieux de culture en France et celui ci a été enregistré à l’Odéon. Et tout ceci pour vous dire que dans 20 minutes, nous parlerons avec Jeff qui, lui, vit à l’Odéon depuis quelque temps maintenant. Merci d’être avec nous ces suicides, mais je vous le rappelle, tout va bien se passer, ça suffit.

00:41:36:10
Les amis de la monnaie. Et occuper? La culture au sens large, à savoir tout ce qui constitue, nourrit, préserve le lien social, qu’il s’agisse de lieux institutionnels ou indépendants, des clubs sportifs, des universités, des maisons de jeunes, des maisons de quartier. Tout ce qui fait que nous sommes d’autre chose que des consommateurs, des consommatrices qu’on peut assigner à résidence ou non, qu’on peut assigner un écran quand on en a tous. Cela fait de nous des consommateurs, ne fait plus de nous des êtres de lien, des êtres d’émotions, de pensées, de dialogue. Et c’est ce que nous demandons ici. Cette culture sous toutes ses formes, qui ne peut jamais, jamais, être une variable d’ajustement. Comment se fait il que ce droit inaliénable de service public nous manque aujourd’hui? Il n’aurait jamais dû nous manquer. Nous ne demandons pas une fois de plus des assouplissements. Nous sommes des gens souples, mais nous en avons assez des assouplissements. Nous demandons nous exigeons des rééquilibrage dans les mesures de la justice sociale.

00:43:08:24
Une vraie justice, une vraie justice sociale.

00:43:26:00
Une. Un collectif de jeunes travailleurs et travailleuses, étudiantes et étudiants du monde culturel. Assez de ces décisions prises au nom de la crise sanitaire. Nous ne sommes pas dupes. Avant d’être sanitaire, ces décisions sont idéologiques et traduisent les faiblesses structurelles d’un modèle de société malade. Voilà, on est jugés non essentiels, non essentiels, comme toute une série de ruptures de gens dans cette société. On peut s’opposer à ce que pense Théo Francken. Non, non, non, non, non. On se mesure pas en valeur ajoutée fluctuante sur le marché des races, les identités sexuelles et de genre. Nous avons à cœur d’agir contre les inégalités, les inégalités systémiques que cette crise a exacerbé. Il faut changer de paradigme. Il est temps de considérer les vraies questions que soulève cette situation. Nous ne voulons pas réduire le débat à des assouplissements. En vérité, on se fout de quel secteur sera le premier? Obtenir les grâces du code Eco ici, ici et maintenant. Ce que c’est la continuation du lien social entre les êtres qui est en jeu. Ce lien, ce lien qui est la substance même de la culture. C’est par ce lien que nous faisons société des jeunes acteurs culturels et nous nous inscrivons dans une lutte plus large, une lutte pour la justice sociale, pour le futur.

00:45:08:24
T’occuper. Va bien.

00:45:29:24
Suicide des femmes? Tout va bien se passer. C’est le moment de la fuite en flûte de notre amie Véro qui était avec nous.

00:45:38:22
Quand tu wishart pour un moment d’évasion en flûte, un moment pour rentrer dans un gros clin d’oeil culturel, un morceau qui a bercé tous nos moments de dépression pendant toute notre vie.

00:45:52:15
C’est ce que fait Véro. Véro fait remonter tout ce patauds tous, cette dépression contenue dans certains morceaux de musique qu’elle jouait à la flûte.

00:46:02:24
Kisenso, tu m’aimes, tu? Déversera Au placard, tu habites sens?

00:46:07:07
Oui, mais comme elle joue lentement, la rapidité s’éteint dans la mollesse et on retombe dans une dimension suicidaire assez facilement.

00:46:17:07
Une l’a amenée.

00:46:20:09
Salut Véro!

00:46:21:08
Yé yé, tu peux répondre en français.

00:46:25:05
Camille ne parle plus français, mais elle comprend le français petit anatidés, scantland, la French. Tout comme Marco, qui est avec nous. Voilà Burnouf. Tu peux dire Bongiorno, c’est exotique. Bonne journée. Bonjour, bonjour Macchabée. Alors aujourd’hui que nous jouty pour nous plonger dans une dimension un peu plus suicidaire encore, eh bien, je ne vais pas vous le dire, il va falloir trouver un accord. Alors on est trop long, on peut faire un jeu ensemble, flirtaient Blind Test, action suicide.

00:46:55:16
FM Vous êtes très yes! C’est parti! Mais un aller simple, c’est pas déprimant. Toutes ces Français afin d’être. Mazetti.

00:47:36:14
J’ai tout de suite capté que c’est une chanson sur laquelle on dansait dans ces événements qui s’appelle l’Ãquipe, l’équipe du patois pour dire la fête quand t’es dans l’est de la France, des gens sur la place du village. Ça, c’est de moins en moins la Brazuca dans Sud et on écoute ce genre de chanson et on danse. Tu sais pourquoi? Parce que ça fait du bien.

00:47:56:15
Ça fait rire les oiseaux.

00:47:59:02
Oui, c’est le morceau qu’il fallait.

00:48:10:23
Il fallait vraiment remettre un petit peu de soleil dans votre émission.

00:48:13:23
C’est vrai, c’est gentil, un peu trop dépressif là bas.

00:48:17:24
Finalement, vous avez de bonnes voix.

00:48:19:07
Ça va, c’est gentil. Ben, on attend notre ami Guillaume Fellous, qui, lui aussi, est spécialisé dans la bonne voie. Il me fait signe, apparemment. Il est prêt. J’arrive dix heures 48 dans cette émission qui est de plus en plus dingue, qui est de plus en plus fraîche. J’espère que chez vous, reprenez des couleurs, que vous allez mieux, que vous mettez à danser. C’est d’ailleurs le moment de mettre à mort un morceau dansant avec Camille.

00:48:43:18
Mozabites ont décidé d’investir End.

00:48:49:16
Il fait beau dehors, il fait très froid. Alors une bonne journée pour rester le temps des chaudes habits ne veut rien dire. Ce n’était pas juste grammaticalement parce que comme tu parles anglais, ça peut déstabiliser des années Wade qui était à l’aise. C’est vrai un moment il faut. Il faut ne pas se laisser sombrer. Alors je vous rappelle d’ailleurs si vous êtes chez vous. Ça, c’est un truc que j’ai vraiment réalisé hyper récemment et qui en fait. Il ne faut pas boire. Seul verdict? Un conseil pour nos gens qui ne vont pas bien.

00:49:22:22
Conséquent je pense qu’il faut il faut écouter la Compagnie Créole plusieurs fois par jour.

00:49:29:12
Ou bien tu vas plutôt écouter de la techno.

00:49:32:20
Merci. Mais aussi, il explique la suite des succès des familles les 10h49 à venir.

00:49:39:06
Guillaume Puidoux, le grand homme fait doux. Voici un morceau qui s’appelle Loïe Bazzi. Une.

00:51:12:13
Ha ha! Ha! Ha, ha, ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

00:54:28:19
Voici le grand moment de retrouver l’homme que l’on nomme Guillaume Filloux Va Guillaume, t’es avec nous la chambre, l’odeur. Et il est en direct d’une oasis secrète parce que monsieur est une sorte de jet de sept heures et il s’est isolé. Il s’est isolé dans un endroit où il peut avoir toute l’énergie pour nous redonner le moral. N’est ce pas, Guillaume?

00:54:49:07
Exactement. Je pense que je pense que le confinement est une discipline artistique de haut niveau.

00:54:57:04
C’est vrai. Comment ça s’est passé pour toi cette année passée?

00:55:02:05
J’ai fait comme les grands artistes, comme William Bureau, Michael Jackson dans un bunker et j’ai fait beaucoup de vélo.

00:55:16:16
Qu’est ce qui s’est passé parce que Camille ne parle plus français aujourd’hui, elle a décidé de parler en anglais Michael Jackson d’un bureau vis dans un bunker.

00:55:25:00
J’ai fait beaucoup de journaux, quelques trucs et astuces pour garder un fessier digne de ce nom plutôt que d’avoir un fils de vieux qui ne fait plus rien, qui reste assis devant la télévision manger des chips.

00:55:38:20
Moi, je fais du vélo et des squatt nouvelles activités.

00:55:43:09
J’ai fait deux. J’ai fait pas mal de Robex aussi Robex à Abidjan. J’avais fait savoir l’Urban Explorer.

00:55:52:23
Bien, on lui robex.

00:55:55:14
J’ai fait beaucoup de de zones plano squat, plein de friches, etc. Et c’était pas mal de gens. Mais qu’est ce que tu fais chez toi? Et puis je disais, mais je disais parce que c’est vrai, puisqu’on parle de problèmes respiratoires. Et maintenant, Castex, c’est de mon avis. Il fallait absolument se confiner dehors, donc ça prouve que pour une fois, j’étais en avance.

00:56:31:15
Alors, on l’appelle Francis Castex. Ainsi, c’est Castex.

00:56:37:15
Jean Michel. Il m’a dit comment il s’est passé.

00:56:42:00
Tu fais ça seul, tu fais ça à plusieurs. Tu respectes à moindre moindre mesure les règles. Mais quand même, où tu transgresse? Tu sors? Tu fais des Fêtes?

00:56:53:17
Non, non, non, Xavier. Non. Jamais. Je vais chez moi. Tu fais comme moi. Tu sais que nous, on est déjà beaucoup. On a déjà beaucoup sorti. Les Fêtes sont aussi dans mon souvenir. L’autre jour, on parle du peul. Quand tu vois les photos du peuple pendant les années 2000, tu te rends bien compte que ça va manger. On va faire notre part, si j’ose dire. On a fait le job, mais tu veux dire plus du tout.

00:57:25:00
Tu ne te frode plus avant tout le monde, la danse, de décréter le public.

00:57:31:06
Puisque c’est le premier, tu parles de la. C’est le premier facteur sur lequel le gouvernement s’est acharné avant la musique. Encore fallait ne pas danser. Je me souviens qu’il y avait des DJ qui étaient priés de jouer assis parce que ça se jouait debout. Les gens allaient se lever et faire comme lui.

00:57:47:17
Mauvais exemple, donc.

00:57:50:20
Le relâchement, c’est comme un ennemi. Donc, oui, non. Faut surtout pas danser. Parce que voilà. Parce que tout d’un coup, c’est le diable, c’est la danse de sabbats. Tu sais où. C’est tout de suite le mauvais esprit qui s’empare de toi et qui fait que tu vas être rapproché, que tu vas te frotter.

00:58:06:01
Tu n’es plus le harcèlement.

00:58:07:17
Tout ça, c’est forcément tué, ça fait rire jaune.

00:58:11:12
Tout ça parce qu’en a déjà passé des années climbing à donf. Ou est ce que ça énerve? Si c’est le cas, ce que tu te mobilise plutôt dans la résilience, la résistance ou la dépression.

00:58:22:06
Je pense aux jeunes enfants, surtout moi. Ma vie découle. J’ai 47 ans, j’ai un enfant aussi. C’est pas la bamboche.

00:58:31:01
Savoir dans quel état d’esprit est animé.

00:58:34:09
Mais moi, je suis prof aussi. Beaucoup de jeunes de 20 ans. C’est ça qui me révolte. C’est qu’on est en train de leur piquer la jeunesse, soi disant pour sauver les séniors qui eux mêmes, dans bien des cas, ils préféreraient que cela se passe. Donc oui, effectivement, je suis révolté par ça. Parce que parce que parce que le discours qu’on leur inflige, en plus, on les fait culpabiliser. On qu’on leur dit c’est tout sauf le problème écologique.

00:59:07:09
Ça va être de leur faute bientôt.

00:59:09:07
Exactement exactement tout à leur soit ceux des 300 syndicaux qui sont virtualisée, qui sont dans des jeux vidéo, qui sont totalement hors sol, etc. Qui n’ont pas de valeur de colonne vertébrale en montrant de soi. Je dirais de surprotéger sur infantilisés Toufflers avec. On les empêche d’accéder à leur autonomie soi. Soit on les met carrément dans des cages en prison. Même avec les enfants des enfants qui arrivent masqués dans les écoles, c’est dramatique, mais on ne voit même pas. Ils sont incapables de reconnaitre leur maîtresse d’école sans devoir dans la rue ou dans un autre contexte. C’est vraiment ça. Moi, je ne me souviens pas de tous les visages de la maîtresse d’école, mais ça faisait partie pour moi des visages, des gens qui enseignent, etc. Et même des autres élèves, ça fait. Ça fait partie de notre imaginaire.

01:00:19:03
C’est tellement Variscan.

01:00:21:23
Mais il y a pire. Oui, mais à l’inverse, je n’avais pas parlé de ça ici.

01:00:28:13
Mais si tu sais que les jeunes, est ce que ça les énerve finalement? Y a des voix qui montent parmi les jeunes pour dire un moment ça suffit, ça suffit. Est ce que tu sais?

01:00:38:24
Et je vais te dire ce que je veux te dire. Ce qui est pire, c’est que, en fait, il y a plein de jeunes finalement moins jeunes. Ils prennent le monde sur la gueule quand leurs amis, les attentats, leurs amis, désastres écologiques, etc. Il y en a plein qui intériorise le truc, mais c’est là où ça devient pire. C’est que ils ont des idées. Ils ont des smartphones à partir du collège et qu’on en fait. Le fait de pouvoir communiquer directement dans la cour de récréation, etc. Etc. Pousse à surinvestir le champ des réseaux et des messageries. C’est là que ça se passe, en vain.

01:01:16:17
C’est une sorte de high tech. C’est tragique, complètement, mais tu sais exactement.

01:01:23:00
Et tu sais ce que Louis Foucher qui dit ça, c’est un réanimateurs médecins en colère qui ferait un faux UID. Ils appellent ça une impasse anthropologique. Je trouve que c’est exactement ça. On est dans une impasse anthropologique avec le digital d’un côté, la peur de l’autre et les enfants au milieu et les ados au milieu. C’est vrai, mais ça, ce n’est pas moi qui le dis, moi, si tu veux Cambium, mais chez nous. J’entends sur les réseaux sociaux des gens que je ne citerai pas, mais qui se reconnaîtront peut être. Ils sont avant une heure matinale pour écouter du Web, me fait penser à toi qui a profité de la sortie, etc. Bras, ça va. J’ai été programmeur programmateur pendant Darwiche dans un endroit que tu connais tous les mercredis et jeudis, j’ai programmé, rédigeaient, etc. Même parfois le week end dans d’autres endroits. Oui, mais aussi dans des endroits à Bordeaux différent. Le cancan en boîte de nuit, tu vois plutôt plutôt après minuit. Carrément sur un truc de fou. Tu imagines qu’on sortait après minuit? Incroyable. Des fois, jusqu’à deux heures du matin. C’était un truc invraisemblable. Bah moi, ça va. Pour de vrai. Je suis un peu frustré pour plein de choses, mais pour le taf, parce que c’est une partie de mon boulot. Mais ce n’est pas moi qui me plains. Moi, je suis en bonne santé et tout va bien. Qu’est ce que tu dis aux internautes si j’ai jamais été en aussi bonne santé puisque je suis comme moi, moi, moi, moi, je me drogue.

01:03:05:03
On m’a dit que je m’étais mis au LSD, mais qui est mieux pour les enfants? D’ailleurs, quand t’as des enfants plutôt que des produits qui dérègle l’imaginaire?

01:03:12:21
C’est bien l’imaginaire. C’est bien meilleur. Ça permet de faire des dessins avec des enfants.

01:03:17:12
Et autour de toi, il y a des gens qui dépriment autour de toi. Des gens qui sont vraiment au bout du rouleau à 19 développent pour toi Camille, qui parle américain. Il y a des gens qui dépriment de ouf autour de toi.

01:03:31:00
Il y a des gens qui m’ont clairement beaucoup de gens autour de moi, qui n’y croient plus du tout, qui n’arrivent plus à se projeter, projeter, compenser par rapport à tout ça. Il y en a plein.

01:03:43:21
Et tu leur dit quoi?

01:03:45:11
Et notamment l’ami. Je crois qu’on connait en commun pas leur nom.

01:03:50:00
Mais tu lui dit quoi alors? À ses amis qui maîtrisent le métro dans le métro dans une situation sans le connaitre?

01:03:56:21
On connait tous les deux. Il était à Paris en même temps que nous et beaucoup de choses. Jean-Michel Dire non, tu ne dira pas son nom publiquement. Un script sampling à l’époque. Il avait fait un. Il a fait 2 Kovy. Il a eu deux fois la 2 et la 2e fois et il a fait 5 semaines de symptômes très durs et il m’a dit que je m’étais dit il va me tuer par rapport à ma prise de position, etc. Il m’a dit mais non, tu as parfaitement raison puisqu’en plus ça va choper avec l’ensemble. C’est mon anniversaire et je n’ai aucun regret, aucune acrimonie en vers toi, puisque puisque c’est le seul truc auquel je pense joyeux finalement, car je pense que le fait qu’il n’y ait pas de force, si tu veux l’extérieur et pas de vie à l’extérieur, ça m’a empêché de me reconstruire, m’empêcher de me battre pour se battre. Il faut avoir envie de sortir et pour sortir, il faut qu’il se passe des choses dehors. Donc ça prouve bien que. Le climat confine confino log tout ce qu’on appelle un couvre feu. Toutes ces conneries, toutes ces restrictions en pagaille 10km Jacadi lèvent la main, bouche la jambe, brosse les dents, vas voir. Ta grand mère ne va plus la voir. Tous ces trucs sont très anxiogènes. En plus des injonctions contradictoires de parler de Soldeu du dehors et du dedans, on vous a confinés dedans, maintenant dehors. Les gens ne comprennent plus rien. C’était à Paris et maintenant, c’est dans toute la France. C’est absurde, absurde, au sens de Camu. C’est vraiment une très belle citation de Camus phylogénétique.

01:05:57:10
Tu as mangé ton micro GameBoy Advance parce que j’attends sur un écran juste.

01:06:06:17
Albert Camus qui dit Tiens toi bien qu’être Français seulement sur 1000 mètres de la liberté, au rang de bien suprême servitude et bonne santé, voilà le slogan de demain. Albert. En 1955.

01:06:22:20
Visionnaire, super super, en bonne santé.

01:06:28:01
Servitude volontaire sur le voilà, le slogan de demain dans Quick Mazzoni. Effectivement, il faut que les gens aient envie de se battre. En plus, il y a des vaccins. J’arrête Tatu. Arrêtez de nous faire chier, trouvez vous. Trouvez nous les doses? Vous êtes capables de sortir des iPhone? Je ne sais pas quoi. Toute la conso du monde. Vous demandez vous avec vos contrats et vos labos? Et sortez nous du vaccin et qu’on pense qu’on passe à autre chose après. Voilà la question du passeport, etc. Ça fait un peu flipper puisque tu sais ça être un passeport numérique biométrique qui va se remettre à jour tout le temps, etc. Donc on va savoir sur quel vaccin a été pris, combien de temps ça marche, etc. Etc. Tu vas être content, fliqué. Ça va devenir un Black Mirror comme dans la série.

01:07:16:16
Sauf si nous nous unissons et que nous ensemble. Comme dit très bien la dame qui faisait ce texte pour soutenir les intermittents qui occupent l’Odéon. Il est temps de changer de paradigme. Je pense que beaucoup de gens sont prêts. Je vous rappelle que la moitié de la population, en tout cas en France, a moins de 40 ans. Donc, on est nombreux à pouvoir se greffer dans ce paradigme. Autant les mobiliser les jeunes Français maintenant et soutiennent et les vieux. Il y a pas mal de vieux qui veulent passer à autre chose, c’est à dire quelque chose qui se horizontalité plus et qu’on ne soit plus dirigé par des forces venues du haut. Mais qu’on discute entre nous et qu’on accepte les autres, les outils technologiques nous permettent maintenant. On peut horizontalité exactement de en, par exemple dans les années à venir.

01:08:03:23
Cette idée, allez Louis-H.

01:08:05:18
À Guillaume. Qu’est ce que c’est, ma dernière question. On se retrouve jeudi, si tu veux, ou mardi prochain quand tu veux en musique ou pour discuter encore. Qu’est ce que tu vas faire, toi? La première chose que tu vas faire quand on va annoncer qu’on peut faire n’importe quoi si ça arrive comme ça?

01:08:21:15
Ecoute, je pense que je vais me transformer en secouriste et que je vais me mettre dans des endroits où il y a beaucoup de gens parce que je pense qu’il va y avoir beaucoup de comas éthyliques et beaucoup de beaucoup d’excès, donc se mettre au service de la population. Blague à part d’Orbe, je ne sais pas ce que je vais aller regarder dans le bistrot, comme tout le monde. Mais surtout, surtout, il va falloir, je pense, rééduquer les gens, se dire qu’il y a quand même beaucoup de gens qui ont pris le pli et qui, finalement, se disent sortir. Finalement, est ce que c’était vraiment? En fait, c’est comme si ce talibanisation, en quelque sorte, c’est à dire tout ce qui est musique, danse, alcool, etc. Ça devient, ça devient public et donc c’est vrai. Je me souviens que septembre, on voyait des reportages en Afghanistan avec les talibans, ont expliqué qu’ils n’avaient pas de musique, n’avait pas de bar qui n’a pas marché et que tout était agent de désordre et qu’il fallait, je me disais mais putain, c’était la négation de notre monde. Aujourd’hui, on se rend compte que ça devient un pipeau malgré tout. Une sorte de charia sanitaire qui s’installe à Paris.

01:09:38:21
Guillaume neige à Paris, mais c’est un peu gros. Il faisait 25 degrés la semaine dernière, donc en plus bloqués sur des questions sanitaires. Qu’est il fait pour mettre fin au désordre écologique? En tout cas, le ralentir. Peu de choses sont dites, alors c’est intéressant. Mais peut être pour jeudi, parce que là, ça fait longtemps qu’on discute pour jeudi, pour jeudi. Quand tu reviens, je dis donc, je reviens quand vous voulez!

01:10:06:02
A jeudi Guillaume. Merci bien, très bien sur cette vidéo qui nous a proposé un titre sous marine.

01:10:12:03
Déprime après ça? Merci.

01:10:20:02
Pire, tu as clean, tu nage en nage dans la piscine, nageant dans le sable, les fonds sous marins petits. NOYALO rachete tonne, s’étiraient, études can be.

01:10:46:11
La solitude dans le trio. City épongeant mortel. Mme Marie. Ces.

01:11:24:19
Son mari. Chair de poule tu nager sous la houle, dans les Kummer comme dans la brume. Tu parlais pas claire sac s’étiraient du crack.

01:12:01:23
Poignardant. Si tu pars en guerre. Massat. Sirènes. Marie. Marie.

01:14:34:10
Et ici, en réalité, tout allait bien, les Séléka, Kamille.

01:14:39:12
Tout va bien, tout va bien se passer.

01:14:44:02
Oui, nous sommes en suicide. L’émission Pour rester en vie.

01:14:51:13
Nous sommes en ligne avec JFE. Il est actuellement habitans ou squatteur. On peut dire du théâtre de l’Odéon. Ils sont 42 à vivre sur place. Lui est musicien guitare, voix et il a décidé, plutôt que de rester chez lui, à se morfondre et de rejoindre ses autres Zam. Ces autres êtres humains, peu artistes, qui travaillent dans la culture, qui sont intermittents du spectacle, ont décidé d’occuper le Théâtre de l’Odéon et une centaine d’autres lieux en France. Va Dejaiffe habitants, ni résidents ni squatteurs, occupés en accordeurs par les squatteurs occupant une occupation politique.

01:15:31:20
Dans cette action qui ne s’apparente pas à un lieu de vie où on s’installerait, où ou où, un lieu de vie qui serait avec un loyer à payer quelque chose comme ça, c’est quand même important de le préciser, mais je crois que tout le monde aura fait la différence.

01:15:51:05
Est ce que tu peux nous résumer l’histoire de l’entrée dans ce lieu? Comment ça s’est passé?

01:15:56:21
C’était le 4 mars, donc ça fait un mois quasiment jour pour jour. Une manifestation à Paris contre la réforme de l’assurance chômage. Et puis, on décide de monter une action en parallèle à la manifestation comme ça. Une technique qui s’utilise souvent pour constituer un groupe. Et puis, on approche du théâtre par la rue Racine. Une action largement préparée, organisée par la CGT et la fédération CGT spectacle, mais aussi avec, avec des non-syndiqués qui sont aussi présents, avec aussi d’autres intermittents de la restauration différenciée, etc. Et donc, nous entrons dans en force parce qu’il y a une sécurité dans le lieu. Mais ça reste quand même assez parce que parce qu’on est nombreux, ils sont tous deux. Donc, on leur dit que ces choses qui ne sont pas tous victimes, évitent d’être dans le zèle pour nous éviter de rentrer. Donc, à partir de là, on est rentré, on s’est installé, on a pris le vieux. On a commencé à faire des ager, à s’organiser pour que des agoras puissent se tenir entre le lien extérieur, extérieur, intérieur et extérieur. À l’interne aussi, nous organiser pour manger, se ravitailler, pour dormir, puis toute la communication qui se met en place progressivement dans les jours qui ont suivi. On s’est amélioré de jour en jour.

01:17:36:17
Alors une journée type, ça donne quoi? Au Théâtre de l’Odéon, une journée type.

01:17:41:22
Parfois, on se couche ou on se lève plus tôt. On se couche tard, on se lève tôt, on se lève. Petit déjeuner dans le hall avec un tableau de répartition des tâches quotidiennes. Il y a des gens qui, c’est un petit peu plus tôt, qui préparent le petit déjeuner pour tout le monde. On s’installe le heures turn over des premières agoras 9 heures 30 ou 10 heures 30. Ça dépend des jours qui durent deux heures jusqu’à midi. Ensuite, ensuite, on mange, on a différents traiteurs ou une équipe cuisine aussi qui prospèrent. C’est important, bien sûr. Comme on a des guides hôteliers, des hôteliers qui sont ici là, on va profiter de leurs compétences professionnelles pour nous préparer des petits plats. C’est vrai qu’on a été gâtés. Faut dire que c’est vrai que c’est une occupation quand même qui est confortable, peut être par rapport. Je ne sais pas si on veut occuper un toit, par exemple, ou d’autres ou d’autres, comme d’autres d’autres lieux. Ça n’a pas été la même chose. On est en mesure de pouvoir tenir sur la durée aussi parce qu’on a une organisation, même assez structurée, qui nous permet de tenir sur la durée.

01:19:00:14
Vous vous faites votre film avec des professionnels du spectacle. C’est comme si vous travaillez. Vous vous occupez, en fait. En plus d’occuper, vous vous occupez professionnellement en quelque sorte.

01:19:10:11
Oui, absolument. Les compétences de chacun se retrouvent après dans les différentes commissions qui sont créées, où chacun peut participer aux commissions de ses compétences ont aussi essayer des choses nouvelles. C’est aussi important de l’inoccupation. On prend des risques, on fait des choses qu’on n’a pas l’habitude de faire. On tente des choses banderolles, même ravitaillement en communication avec les autres. Avec les autres théâtres occupés, on était une radio.

01:19:38:15
Récemment, vous avez lancé une radio. Vous pouvez retrouver les directs sur votre page Facebook Odeon occupée?

01:19:44:15
Oui, et aussi sur la chaîne YouTube Occupation environ.

01:19:49:17
Pourquoi c’est important ce que vous faites? C’est pas juste passé le temps de cette rencontre.

01:19:57:21
Ça veut dire penser à un peu en vacances parce que le Club Med fait ça pour s’amuser.

01:20:04:08
On connaît les artistes. C’est comme si vous n’aviez que ça à faire faire les fanfarons.

01:20:08:22
Ha!

01:20:09:05
Ha! Ha! Ha! Ha!

01:20:11:15
Pourquoi c’est important pour tout le monde?

01:20:14:12
Disons qu’il y a quand même des revendications qui sont posées et qui concernent l’ensemble des salariés de toutes les travailleurs précaires qui vivent dans ce pays. Donc, on est quand même sur des revendications fortes le retrait pur ou le retrait pur et simple de la réforme de l’assurance chômage. C’est vraiment le point capital. Après, ça se subdivise en des points un peu plus un peu plus précis selon telle ou telle ou telle situation. Comme l’année blanche, le plan de relance du secteur emploi, voilà des choses comme ça en dit long sur la réforme de l’assurance chômage dans sa globalité. On n’est pas dans une lutte corporatiste parce que c’est aussi ce que les journalistes rapportent assez souvent. Les intermittents du spectacle qui se rebellent pour leur statut, pour le régime, pourleur pour leurs droits. Alors que l’on est vraiment sur ça commence, ça commence à venir.

01:21:19:22
Vous avez des résultats? Vous avez des succès pour l’instant?

01:21:25:23
Disons, il y a différentes natures. L’Intérieur extérieur et toujours, se décline de différentes façons, à la fois l’agora avec l’intérieur du lieu. Même si j’ai envie de dire institutionnellement dans les lieux de pouvoir, où il y a évidemment à chaque fois des réunions, des commissions qui sont mises en place et où les responsables syndicaux, les chercheurs qui passent sur ces questions, qui doivent trouver des solutions avec le gouvernement, s’appuient sur votre mobilisation pour leur prise de parole dans l’échange avec le gouvernement. C’est sûr que dans ces moments là, il n’y a pas de mobilisation. La parole est beaucoup moins entendue, relayée et du coup, jusqu’à jusqu’à où vous voulez occuper les lieux.

01:22:18:15
Est ce que vous avez un objectif, des finalités? À un moment donné, vous vous direz bon, ça suffit, on en a assez. On a obtenu ce qu’on voulait ou s’il y a une finalité où vous allez indéfiniment. Mais vous n’allez pas occuper indéfiniment, ce qui est un plan stratégique.

01:22:32:19
Pourquoi pas? On pourrait très bien rester dans notre accord. On a dit non. Nos mots ne quitteront ce lieu qu’après la satisfaction de toutes nos demandes, de toutes nos revendications. Donc, si tant que tant que tout ne sera pas, tant que tout ne nous sera pas concédé, nous ne nous ne ferons pas ce lieu. Donc, pour l’instant, il n’y a plus avec ou sans lieu. Maintenant, on a dépassé les 100 lieux occupés qui nous soutiennent. C’était vraiment quelque chose qu’on imaginait pas au départ.

01:23:03:16
Et ça commence à Bruxelles aussi aussi à l’international, à Bruxelles, en Italie aussi, plusieurs théâtres. J’ai des frissons, oui. Le bordel. C’est une chance. C’est ce qui se passe là, finalement, parce qu’on a le temps de réfléchir sur ces questions. Par exemple, la réforme des retraites qui allait passer à l’AS. Vous allez vous faire supprimer vos pensions de retraite et compagnie sans ça? Non, c’est une chance.

01:23:27:10
Oui, oui, mais disons que les retraites ont reculé sur les retraites, ce qui rend difficile la liquidation. Chômage parce qu’ils se disent on a reculé sur les retraites. On va quand même pas reculer sur l’assurance chômage aussi. Donc, c’est vrai que vu le contexte, du coup, vit avec nous aussi pour mettre une sorte de tabou. J’ai tendance à dire que c’est mon avis. On ne fera jamais aussi bien que le vide pour dénoncer les politiques du capitalisme néolibéral. On fait des actions d’occupation, des actions de blocage, etc. Je veux dire le Kovy de l’action la plus la plus forte qu’on n’aurait jamais pu faire pour montrer en quoi le capitalisme libéralisme détruit la nature, nos vies, etc. C’est la démonstration la plus la plus évidente des dangers de ces organisations.

01:24:25:17
Et vous sortez un peu quand même la fin. Le monde extérieur, j’ai envie de dire vous restez vraiment à l’intérieur parce que c’est pas si simpliste.

01:24:33:09
Il y a beaucoup de turn over ici. Il y a des sorties Y en rapport avec la sécurité, avec le théâtre qui est pas facile. Braunschweig, Tania On trouve des interlocuteurs qui ne nous laissent pas beaucoup, beaucoup de marge. En fait, quand on veut, il y a des horaires faciles de sécurité. Si ça se passe bien, on fait en sorte que ça se passe bien, mais ils sont là pour faire leur boulot et on est quand même une question un peu.

01:24:59:21
Ben non, mais pourquoi ils vous virent pas, en fait? Parce qu’ils pourraient très bien entrer. Vous allez tout, oui, mais la police, si c’est pas évident, parce que c’est aussi le directeur de théâtre qui doivent prendre cette décision et les directeurs qui sont dans l’échange, dans le débat démocratique.

01:25:20:09
Ces discours qui se font de bouche, tu vois, et c’est aussi un mouvement. C’est aussi une expression démocratique. On ne peuvent pas non plus avec de la mobilisation à l’extérieur avec sans lieu. Je ne sais pas si évident que ça de prendre, de prendre cette décision parce que ils sont un peu coincés, les mecs. Tu ne ils peuvent décider d’une intervention au moment où on s’y prépare. Ça n’est jamais exclu qu’ils ont abandonné ce niveau. Maintenant, ça suffit. La récréation est finie. Maintenant, tout le monde, tout le monde repart au boulot alors qu’il y a pas de boulot.

01:25:58:13
Si demain, le directeur décide que vous devez, direz, vous serez viré.

01:26:02:17
Dire oui, mais je pense que c’est des décisions qui seront unilatérales, qui ne sont pas tout seul. Aussi parce que les acteurs décisionnaires soient éclatés un peu partout dans Paris. Ils doivent se réunir pour prendre une décision. Ce n’est pas uniquement le préfet de police qui choisit. Donc voilà, c’est sûr que si tout d’un coup il y avait là, on est sans lieu de culture. Mais tout d’un coup, ça s’envenime sur Renault. La convergence des luttes, c’est quand même quelque chose. Aussi qu’on travaille au quotidien. Comment on peut associer tous les autres mouvements de la grève générale? C’est quelque chose qui nous parle beaucoup, évidemment. Les choses se durcissent aussi d’un coup. Il y a eu une envolée qui dépasse le cap des deux cultures tant que ça reste confiné aux lieux de culture. Finalement, il y a beaucoup de journalistes maintenant qui viennent. Il y en a encore, mais c’est une sorte de stratégie d’essoufflement. Peut être qu’ils attendent tout simplement dans notre propre. Plutôt que de foutre le bordel, ils vont attendre pour prendre des mesures pour sortir. Peut être, mais on ne peut pas savoir quelle est leur stratégie, comment ils prennent leur décision. On n’est pas dans leur bureau, on n’est pas dans leur tête. On occupe le bureau et on essaye de rester plus longtemps. Et on analyse la situation. Jour après jour.

01:27:25:14
Jeff, c’est super tu. Tu reviendras dans cette émission si tu le veux bien, sur demande que je te fais officiel. On est là jeudi, on peut appeler ou mardi prochain. On verra ensemble un jour ou l’autre. Mais en tout cas, on voudrait continuer à rester une sorte d’antenne pour vous annoncer les différents événements et puis surtout, avoir des feedback en temps réel. Est ce qu’il y a bien une agora ce soir à 14h cet après midi sur Agora?

01:27:49:21
Tous les jours avec les heures place de l’Odéon. Bien sûr.

01:27:53:19
Bien sûr, le rendez vous est donné. Suivez la page Facebook Agora de Agora de l’Odéon occupé et votre page s’appelle Occupation Odéon. Merci beaucoup de JF CJF.

01:28:12:10
Bientôt bientôt. Bonne journée. Bon courage, merci.

01:28:15:04
Bonne journée.

01:28:16:07
Journée. 14H Donc, Théâtre de l’Odéon GEF qui reviendra avec nous. Vous l’avez compris.

01:28:25:10
Suicide l’émission pour rester en ville, on n’a pas peur de mourir au paradis.

01:28:31:24
On a une fois nous a fait en feuilleton à la fois, quoi à la fois?

01:28:35:05
En quoi répondre? Oui.

01:28:40:24
11H28. Merci d’être avec nous s’est suicidé. Tout va bien se passer et on écoutera le discours de l’Odéon pour replacer le contexte avant de recevoir. Thomas et sa copine sont intermittents. Que nous parlons de leur dit merci d’être avec le chien.

01:28:53:12
Yo yo yo. Chaque année, après année, après année, la semaine, après semaine, après semaine, après chaque jour et Nuit debout, nécrophages, la vie. La scène s’est déroulée hier, après laquelle nous nous sommes tout à fait d’accord avec ma femme. Ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Hier midi ce week end, une belle famille qui estimait que le château Barack Obama a soigné Toi tu business quotidien a reculé au yo yo yo yo yo yo yo yo grâce à un foyer fiscal avec des salariés qui s’est tenu tête à son meilleur ami. À moi n’avons pas su la scène, mais le Polonais, il faut écouter de la musique, a t on appris hier sur bien des points. Pendant ce temps, je suis fort désir de faire. Ça va mieux, les leaders étudiants, de sorte qu’on fasse une dernière phase 1 500 ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

01:32:02:04
Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

01:33:02:06
Ha! Si. L’émission Pour rester en vie?

01:33:15:05
Changés par leurs actions et leur pensée, pas par une volonté de debien d’accumuler ça, c’est le propre de la bourgeoisie, de l’accumulation. Nous, on veut exploser ça. Maintenant, c’est terminé ça. Ci est faible et nous sommes à Barcelone.

01:33:34:04
Oui, Barcelone à Barcelone, parce que on va rejoindre Saras et Barcelone.

01:33:40:18
Le tour du monde ensemble, on se balade sur cette planète pour savoir comment les gens ont passé leurs années étranges en mode pandémiques et comment ils vivent actuellement la situation. Quels sont leurs espoirs?

01:33:51:05
Mais avant, avant de parler de ça, je reviens quand même sur le sujet de l’Odéon. On a eu un mini débat avant de revenir à l’antenne et on n’est pas d’accord, il me semble. Ou du moins, on n’a pas. On n’a pas fini de s’exprimer. Moi, je trouve que c’est un peu exagéré de dire qu’ils sont à l’Odéon en train de se préparer des petits plats bien confortablement, au chaud et exaltant gentiment que le gouvernement fasse des actions et on viennent même plus tellement et trouve ça ridicule. Et ils resteront indéfiniment jusqu’à ce qu’ils aient toutes leurs revendications. Et puis quoi encore? Je suis désolé, mais je suis désolé. Ce n’est pas une question de pensée bourgeoise ou de droite ou de gauche, etc. Mais s’ils veulent vraiment faire changer les choses, il faut faire plus de bruit, pas être derrière les portes de l’Odéon tranquillement, au chaud, à 40 personnes minimum et rien faire d’autre et attendre patiemment que ça se passe. C’est pas comme ça, c’est pas patiemment.

01:34:39:02
La juste Mossis mobilise et lance des discussions.

01:34:41:09
D’accord sur un espèce de bout de bois devant devant l’Odéon à des formes d’agora en utilisant les prétextes de la mythologie grecque. Comme quoi ils font des discours. Moi, je les connais aussi à Londres. Ils font ça à AIPAC. Avec Pointe T’arrives, il y a quelqu’un qui parle sur un bout de bois, mais ça marche jamais. Et puis se dire Haddou se dérobe. Le directeur nous verra si un jour, il nous vire, mandatant. Franchement, je pense qu’il y a. Je pense qu ils devraient utiliser leur force et leur traiteur pour aller aider les soignants qui sont débordés à l’hôpital, pour aider les gens qui sont vraiment démunis et qui n’arrivent vraiment plus à s’en sortir avec la maladie plutôt qu’être confortablement au chaud avec des hôteliers qui leur font les plats tous les jours.

01:35:17:24
Sérieusement, on vient de recevoir des messages qui demandent ton renvoi, tout simplement.

01:35:24:03
Moi, je veux bien cimentent que efficace leur truc. Mais, de dire Holborn lors de ton attention, je dis ça déjà parce qu’on est avec un anarchiste italien, Marco Hamo OTC, qu’Edith des tuyaux.

01:35:38:24
Babs Italiano n’a pas tort. D’un côté, oui, c’est bien beau joueur. Une façon de faire de la prothèse, si tu veux, mais en même temps, les gens qui prennent la roue en ce moment, c’est les Bax. C’est les gens qui protestent contre les vaccins, qui protestent contre la Masc. Les gens de droite, mais pas la droite bourgeoise. La droite 5:0. La droite des conspirateurs de conspiration. Donc c’est difficile. Je pense aller dans la rue ou faire des tests, faire des rallyes comme ça et sans se mélanger avec ces gens là.

01:36:19:21
Franchement, en fait, ça le problème, je ne fais pas de différence en interne parce que tu as vachement parlé quand même.

01:36:25:05
Je te rappelle qu’il y a des messages qui disent qu’il faut que tu arrêtes de parler parce que tu étais trop loin dans le néo libéralisme.

01:36:31:18
Mais c’est n’est qu’il n’en fait pas de différence entre la droite et la gauche. Si vous voulez dire quelque chose d’utile, faites le, mais faites bien. Et ce n’est pas un Kazimir. Les choses ont changé, c’est tout ce que je dis. En fait, je ne fais pas de différence entre la gauche et la droite. Je m’en fous.

01:36:43:09
En fait, c’est pour ça. C’est parce que tu t’en fous que tu dis n’importe quoi. Je dis bien ce vieil oncle là qui commence à être bourré à table et qu’à sa mère, qu’au dehors, rien.

01:36:50:04
Tout le changement, il fait quelque chose d’utile. Mais ils font quelque chose d’utile. Personne n’osait même plus de journalistes qui voulaient voir.

01:36:56:23
Et c’est pas les journalistes. On s’en fout des gens. Et ça, c’est de changer de paradigme, peut changer de paradigme, mais on s’en fout des politiciens. Ce qu’il faut comprendre, c’est les gens autour d’eux, par capillarité, qui convainquent que nous sommes dans un autre paradigme. Non, mais parce que toi, tu tu dis n’importe quoi qu’Amina, je les connais si intermittent du spectacle, ils réagissent pas par rapport à ces gens à l’Odéon des Guignols et ça les a bien fait il y a une semaine.

01:37:18:01
Après, c’est fini.

01:37:19:22
Ce qui est important, c’est que les gens puissent s’exprimer et aussi d’avoir des amis qui sont néolibéraux, qui sont des dictateurs, qui n’ont pas de problèmes d’argent, qui croient en la télé transportation, qui n’ont rien à faire de l’écologie. Et les gens qui se mobilisent ne sont que des branleurs, ces singes, surtout Citiz.

01:37:37:10
N’importe quoi. Je n’ai pas de problème d’argent et je suis branlent.

01:37:39:24
Combien d’avions dont on est depuis 2 ans maintenant?

01:37:43:03
Ça a changé.

01:37:44:05
Mais ça a changé.

01:37:45:08
Ce n’est pas mon travail. Est ce que tu vas faire des gains depuis 10 ans?

01:37:48:08
Mais t’es végane parce que sinon, c’est n’importe quoi.

01:37:52:07
J’aimerais aussi qu’à la base, aller à Barcelone ce.

01:37:56:13
Et bien non. Justement, vous n’êtes plus suicidant avec l’espoir d’y croire encore.

01:38:02:24
Rideau-Vanier encore.

01:38:05:24
SAARA est là avec nous. Alors oui, ça va, ça va.

01:38:11:13
Oui, Jean Paul II est ton ami néo libéral qui a décidé de t’appeler des problèmes avec Cami ayant suspends.

01:38:21:02
Tu penses quoi de ce qui se passe toi avant de nous raconter ta vie à Barcelone? Dis nous, tu en es où? En terme de psychologie, Psychologie va beaucoup mieux depuis que je suis en exil à Claremont.

01:38:37:00
Donc, je pense que j’avais besoin de fuir le pays. J’ai l’impression d’être en prison parce que oui, à Paris, tu respectais parce que tu es Parisienne.

01:38:51:00
Je lui dis tu respecté les règles? Tu sors, t’es pas. T’étais une bonne élève.

01:38:56:03
J’étais non. J’étais une élève moyenne ou moyenne moyenne, tout juste dans le sens où je m’autorise et complètement d’aller voir des potes chez eux et vice versa. Par contre, je suis pas chez les gros staf de quelques centaines de personnes qui ne peuvent avoir lieu. C’était magnifique. D’accord, sinon, on ne s’est pas gêné ces derniers temps. J’ai pas respecté particulièrement les consignes de course le soir, alors j’ai décidé de quitter la ville Paris pour rejoindre une autre ville, Barcelone. Tout à fait.

01:39:37:05
Pourquoi a choisi Barcelone alors?

01:39:40:04
J’ai choisi Barcelone parce que j’avais envie d’un endroit où il y avait la mer et où il y avait la possibilité de boire un café le matin au soleil. Bonjour. La possibilité aussi d’aller au ciné, d’aller voir des Expos.

01:40:00:13
Là est en train de raconter Barcelone. On peut faire tout ça à Barcelone.

01:40:03:17
On peut faire exactement ça à Barcelone. Une petite différence parce qu’on sait qu’il y a pas mal de Français qui sont allés à Madrid ces derniers mois. Hyper, hyper light par rapport à d’autres, à d’autres endroits sur les restrictions. Barcelone, c’est un peu moins light. Néanmoins, y a tous les lieux culturels qui sont ouverts. Il y a un couvre feu à 22 heures. Il y a la possibilité de faire du sport. Les restaurants bars sont ouverts jusqu’à 17 heures. Il y a déjà pas mal moyen d’avoir l’impression de vivre dans des conditions normales.

01:40:46:00
Comme si tu vivais en province. Mais quand même, il y a un petit côté provincial et les gens sont installés dans la rue et qui font attention à cette peur de l’autre.

01:40:55:10
Comme on peut le trouver en France, dans la rue, par exemple, alors les gens sont masqués dans la rue.

01:41:00:10
Par contre, il n’y a pas de nom, il n’y a pas de y’a pas cette peur de l’autre dans le sens où les gens sont assez respectueux des sensations sociales. Je trouve même dans les endroits publics certains des prises de température. À l’arrivée et il y a hydroalcoolique partout où les choses sont vachement respectées, tout le monde reste masqué. Par contre, quand on est à sa table, on peut enlever son masque, donc doit tout mon respect. Je trouve plus les consignes tout en étant dans un rapport qui est moins paranoïaque par rapport aux choses.

01:41:47:07
Et alors? Pour arriver à Barcelone, tu l’as dit à l’aéroport tchèque et on peut venir en train parce qu’il y a un super TGV qui fuit Paris, Barcelone.

01:41:55:15
J’ai privilégié le train. Quand je suis partie, moi, je pars CDG à 3 semaines. J’avais un peu anticipé le bordel en France et en train à ce moment là, il n’y avait pas du tout de contrôleurs et il n’y avait pas demandé, même pas de TCR si c’était une spécificité par voie aérienne qui a changé la semaine dernière. Mais jusqu’alors, c’était complètement tranquille et j’ai choisi le train déjà parce que j’aime bien trains, mais aussi parce que quand j’étais, j’étais venu à Madrid il y a un mois. Quelqu’un et il y a un côté qui est extrêmement anxiogène dans les aéroports, justement, où il y a déjà beaucoup plus de contrôles que d’habitude en extra, des contrôles de sécurité habituels. Et il y a un côté serein du monde quand pourrait être masqué dans les avions, qui est assez bon. Et je n’avais pas et je n’avais pas envie de meubles. Je n’avais pas vu ça. Voilà donc le train, c’est bien. Et puis ça, c’est plus écologique.

01:43:07:12
Maintenant, pour te rejoindre depuis une semaine, il faut montrer patte blanche ou plutôt son pur.

01:43:13:19
Il faut pur que tu prennent l’avion ou le train clairement et à l’aller comme au retour. Après, il n’y a pas normalement. Tu n’as pas droit de zinnia pour des raisons touristiques. Donc, tout le monde se fait des fausses attestations professionnels pour pouvoir débarquer. Mais bon, c’est complètement hypocrite parce que l’Espagne, et particulièrement Madrid, ont fait ce choix d’être un petit peu plus light sur la sélection pour pouvoir se rattraper économiquement et pouvoir accueillir des touristes, par exemple. La semaine dernière, c’était la Semaine sainte et il y avait énormément, énormément de gens à moi. Comparé à ce que ça peut être en saison normal. Mais il y avait beaucoup plus de gens que d’habitude. Énormément de Français entendu parler français par tourisme a été écouté.

01:44:10:11
Et puis, forcément, l’Espagne fait beaucoup du tourisme et donc les tenants du chiffre d’affaires et du coup, sont attrapés, même si ça implique de prendre des risques. On continue à parler de Barcelone victoire, mais on va écouter un de tes sons que tu as choisi et on va revenir avec toi juste après. Très bien, merci.

01:44:34:17
Hier, suscitez heures 20h44.

01:44:39:09
Quelqu’un m’a demandé si je me souvenais de toi.

01:44:46:01
Il m’a montré toutes ces photos d’amis et j’en ai vu trop de toi. Les clichés d’un weekend, dont le thème Diabo d’un de nos.

01:44:58:18
Enfin tourné avec une envie folle de te retrouver. Ne cherchez pas. Et puis, j’ai repris ce matin mon journal. Selon le baromètre. Après tout, je me fous de monetaire et j’aurais bien 12/12 anniversaire.

01:45:33:09
Il a dit que je voulais donner à.

01:45:37:24
Pour retrouver les buts recherchés par deux auteurs, trouver.

01:46:02:03
Après tout, je me fous de l’Angleterre et j’aurai bientôt un anniversaire.

01:46:08:05
Je vis la vie que je voulais mener.

01:46:11:01
A quoi bon?

01:46:12:08
J’ai retrouvé. Puis de chercher n’importe. Meyer a passé Ragondet. Lancée à Trouville, à Deauville par. Auto. L’épave du vol d’air. Eh bien non, justement, vous suicide Alphen avec Camille et Xavier, l’espoir d’y croire encore, oui.

01:47:29:03
D’où vient encore?

01:47:35:14
Mais toujours en ligne avec ça, c’est le moment psychologique, toujours avec Sarah, je suis toujours là psychologiquement, a constaté quoi autour de toi? Tout est parti d’une ville à l’autre. Des amis, comment ils y vont?

01:47:49:12
Et toi, comment tu vas faire?

01:47:51:14
Moi, je vais, je vais très, très bien, mais mes amis, j’en ai pas mal, du coup, qui viennent se faire des petites excursions. Là, depuis que je suis arrivé, parce que tu restes à Barcelone, tu rentres pas, tu comprendras pas tout de suite. Ouais, je compte rentrer en début, mimée. Je n’avais pas de retour. J’étais en mode improvisation. Et puis, comme là bas, les restrictions ont été relevées. Du coup, il n’y a aucune raison que je retourne à Paris dans ces conditions là. Donc, c’est vrai que depuis que je suis arrivé et avoir déjà sept personnes qui sont passées, Yann, une copine qui est là actuellement avec moi, il y en a une autre qui arrive tout à l’heure. Et c’est marrant parce qu’à chaque fois qu’ils arrivent ici, ils sont complètement excités par des choses extrêmement simples. Type déjeuner en terrasse pour aller se balader dans un musée, met sur la plage avec plein de gens qui ne sont pas masqués. C’est assez marrant de voir l’état dans lequel je suis arrivé il y a trois semaines. Mais sur d’autres jours de classe, c’est vrai que je me suis habitué à être un petit peu plus normal. Ça ne me surprend plus, mais c’est vrai qu’à chaque fois qu’il y a quelqu’un qui débarque de France, c’est la surexcitation.

01:49:20:21
Et ils te disent quoi de leur existence? Ils viennent chercher quoi et dans quel état ils sont en arrivant.

01:49:27:08
Ils sont très impatients de pouvoir faire des choses qui sont normales. Normal, on fait. Et il y a ce sentiment. Je prends un an d’emprisonnement que tout le monde a en tête, presque dans un climat irrespirable et qui fait que c’est comme arriver à prendre une grande respiration. On arrive ici pas vraiment des potes qui vont super mal et qui vont très, très mal.

01:49:58:23
Mais tu leur dis quoi quand ils peuvent se déplacer pour te rejoindre, ils vivent un peu plus normalement, comme à Périgueux, en province. Tu leur dit quoi, toi?

01:50:09:10
Mais je leur dis de faire de la méditation. Je vois pas trop d’autre échappatoire. Actuellement, quand tu es confiné dans son appartement ou que t’es malade, t’as un contact ou tu sais du télétravail ou tu dis avec trois gars avec qui tu dois faire l’école. Pour moi, c’est plutôt les potes qui sont parents qui pètent un câble. Je pense que c’est extrêmement difficile de gérer à la fois la situation, un mental, psychologiquement plus de gérer tes gosses. Certains arrivent aussi chez les gosses et le côté du côté école à la maison n’était pas surprise.

01:50:57:16
Pas plus de mobilisation, de résistance plutôt que de résilience et de dépression.

01:51:03:01
Franchement, ça m’amuse. En fait, c’est justement la résignation générale. Mais je comprends pas comment je le comprends. Mais je suis quand même surprise que vous soyez pas beaucoup plus de gens qui ne se révoltent pas par rapport à ces mesures sont complètement liberticides et qui vont au delà de la sécurité sanitaire.

01:51:31:12
À 20 piges, ça aurait pu quoi? Tu me laisser enfermer toutes ces belles années où tu commences à avoir ton corps de femme? Et j’ai envie de découvrir ça avec d’autres personnes? Toute cette excitation de la jeunesse au printemps. Enfermez ou comment ont réagi Tottori, réagi ou 20ans?

01:51:52:21
Je pense que j’aurais réagi à peu près comme ca maintenant. Certes, il y a un côté où t’as envie de faire des choses. Il y a des gens qui font des choses. Moi, j’ai essayé de lancer un truc un mois et demi de mois. Si ça s’appelait Libérons nous, qui était une pétition qui proposait aux générations les plus fragiles de s’auto confiner, de se responsabiliser par solidarité des plus jeunes, pour donner plus de souplesse. Justement. Des gens qui n’ont aucun risque de mourir. Et ben c’est marrant parce que moi, ça crée un débat avec mes parents et avec des gens plus âgés dans mon entourage, par exemple, mon père était là et je signe direct. En fait, je comprends pas. Il y a plein de vie. Oui, en fait, c’est assez dingue parce que tu tchouktches, tu vois comme par exemple au Japon ou en Suède, c’est ça. Ça a été la stratégie depuis le départ, parce que c’est quelque chose qui est culturel, dans le sens où cette culture de la responsabilité individuelle, où chacun, avec ses capacités et sa santé personnelle, va pas aller imposer au général ces problématiques personnelle. Et de ce fait, politiquement, ce qui a été appliqué, c’est un concept de responsabilité individuelle qui fait que je suis une population fragile et je minimise les risques pour empêcher les autres de vivre parce que eux, pour beaucoup moins de risques que moi. En fait, je ne comprends pas comment on

01:53:50:16
en est arrivé aujourd’hui à ce point là parce qu’il va falloir y arriver un moment. On sait que le virus ne va pas disparaître en 2 secondes. Il est en train de muter qu’on va devoir se faire vacciner tous les ans avec ça. Et donc il faut apprendre à vivre et qu’on ne peut pas continuer à vivre des confinement et des pouvoirs Roshan en permanence. Mais moi, je trouve ça ouf. En fait, que le gouvernement n’apprennent pas des leçons. Ils n’apprennent pas aussi des connaissances sur cette maladie qui sont complètement différentes qu’il y a un an. On est dans la même stratégie. On a une meilleure connaissance des choses et en plus, une solution à un problème.

01:54:33:19
Elle a lieu. Qui peut voter?

01:54:35:08
Du coup, c’était quoi exactement? Les résultats des compétitions? Qu’est ce qui a donné les résultats?

01:54:41:08
Quand j’avais balancé le truc qui avait vachement de réactions. Et ce qui était marrant, c’était c’était quand cette réaction était plutôt en message privé, où il y avait des gens qui me disent je suis complètement d’accord, mais par contre, je ne peux pas partager le truc parce que je sais que je embrouille. Et donc, c’est assez dingue fait quand on parlait tout à l’heure de résignation. C’est comme ça que les gens ont peur, à la fois pour certains des restrictions, mais aussi de leur terre à terre. Dans le sens de ne pas vouloir froisser leur entourage qui va être un peu réac. Par exemple, une nana de mon entourage qui a une grosse communauté de gens sur Instagram. Mais je dis pas si t’es d’accord avec moi. Partage, essayons de faire le truc. Maintenant, je ne peux pas parce que dans ma communauté, il y a des gens qui sont décapé. Enfin, tu vois ton inspiration politique, ton positionnement politique pour ne pas froisser une petite partie de la communauté. Et c’est aussi comme ça que les médias, je trouve, travaillent aujourd’hui. C’est qu’il y a très, très peu de visibilité justement sur ces voies et sur ces opinions qui deviennent qui deviennent l’opinion générale par les Jeux.

01:56:11:23
On les voit venir. Personne s’immobilisent ou on va faire ça.

01:56:18:12
Ça m’a assez déprimé. De réflexion personnelle? Oui, je suis complètement d’accord. Par contre, je ne peux pas le dire.

01:56:28:11
Non vie.

01:56:34:22
Merci beaucoup pour toutes ces belles idées. Pour ce témoignage en direct de Barcelone, vous pouvez rejoindre le film si vous le désirez, car elle a un très grand appartement pour vous qui êtes réfugié politique parisien. C’était des trucs à nous dire Dojd pour changer les autres et mettre au plus loin possible. Bien vu. N’hésitez pas à l’idée, c’est qu’on en arrive là. Ils sont tous partis en Amérique. Qu’est ce qui s’est passé en Allemagne et en Europe?

01:57:04:00
C’était la merde. Les lyncheurs.

01:57:07:14
Merci d’avance. Que choisi pour terminer cet entretien? Ça s’appelle Je suis incapable de Talkin. Voilà, merci.

01:57:16:08
Merci bien quand tu rentres à Paris.

01:57:20:23
C’est un manifeste avec plaisir.

01:57:26:07
De bien courage. Allez y au bout du rouleau.

01:57:36:20
S’est suicidé Freymond 11h57. Ils nous ont rejoints. Thomas et Sophia sont là pour nous parler de leur vie.

01:57:41:24
J’ai un texte en direct de mon ami qui me dit mais elle arrive à payer le loyer. Et oui, c’est vrai. C’est vrai que cette position qu’elle a de fuir s’est quand même privilégiée en passement.

01:57:53:08
Mais être européen, c’est privilégier à ces gens qu’on exploite à l’autre bout du monde. On parle de solidarité. Est ce qu’on en parle de ces gens? Non. Alors tout va bien se passer, les gars? DFM?

01:58:10:16
Bachar Al Assad meurt 5 ha ha ha ha ha ha ha ha ha! Ha! Ha ha ha ha ha ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Granny Smith gagnerait à 100 ans pour deux semaines, épouse Tornac Wachau chaque jour à son foie gras WiMAX. Benzema, cela les wilayas par les armées. Mega Man est un fan de ma part. Reste maintenant à la taille de la blague. Fox Max s’emballe, est un mythe. Un match. Trapenard n’a pas fait make. Anastase t’aidera par le corps à travers la steppe, accusé par la suite le chef Benjamin Gates et de la gouache Manassé, sacré martyr, le sac en plein écran banane la gauche en fin de matinée à Mayence 5 ha ha ha ha ha ha ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Oui, guidé BSkyB. Billets même de sa marmaille d’Internet. Elizabeth II a même week end la grammaire chaque année d’Abbottabad Star, un banquier bombinette abénaquise. Ce cliché a t elle à 5 nougats du mythe de la vie? N’est ce pas du vide greniers que c’est Cavani? Les départs besten avec les radiateurs qui sont mis en branle? Qui qu’attachant n’a pas de Spider-Man des séries? Les têtes, ce qui n’est pas toujours à la télé? Back in Black, l’histoire de la Seleka, des cigales, mais bien la fille d’un roi d’Espagne, Fabienne Thibeault ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

02:00:17:13
Ha! Ha! Ha! Oui, c’était sympa.

02:00:23:06
N’avait pas les opposants à une forte Bligh Vin mousseux, Beethoven, Le sommeil, Big Thing, Juripop chez Doping. Chaque homme à 14h30 avec un radar ne savent pas avec qui vous voulez voir un grand match. Jamais vu, ça n’a pas osé le meilleur bédouet de 25 à 30. Justement, ce mot qui l’a joué peuvent pas être trop gentil pour un monde créé. Boileau, même obscène, mais qu’au stade Jean-Bouin, Costa, acte grave, n’a jamais personne en place de ces familles avec un besoin qui a orchestré par la femme Anne Hathaway des mœurs qui m’a mis en steak haché ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Merchtem! Cinq en. A contrat de travail, il y en a trop, il y en a. Il y en a plein qui dorment dans la rue. Un lieu jour, on puisse se rencontrer, discuter, parler tout ça, discuter, discuter. Ça sert à quoi discuter? C’est solidarité entre nous. On a besoin d’action. C’est en discutant que les choses vont s’arranger. On la laisse, on arrive. Moi, je veux bien garder des gamins, les écouter ici de faible mobilisation.

02:01:51:21
Mobilisons nous, occupons le territoire pour ne pas qu’ils nous échappent. Continuons à nous fabriquer des souvenirs pour savoir qui nous sommes et mobilisons nous pour que les vieux arrêtent de nous dire comment faire et comment vivre, puisque maintenant, nous avons à peu près tous plus de 18 ans et qu’à un moment, il faut arrêter les conneries, nous ont rejoints. Thomas et Sophia ont fait entendre leur voix avant de parler plus amplement, tout à leur savoir. Oui, ça va, ça va bouger. Oui, ça va très bien. Voilà deux personnes payés à rien faire. Une année blanche, intermittent, mais qui quand même essaye de travailler. Parce que finalement, le travail, c’est aussi la santé. Avant de vous parler, Camille a une idée pour vous nourrir ce midi parce que vous êtes chez vous. Vous avez peut être eu le temps de faire les coursières avant 19 heures ou vous avez peut être eu le temps de le faire ce matin. Ou peut être que vous avez déjà mangé chez vous qui rentre dans les ingrédients de cette recette?

02:02:39:01
Qu’il est midi et que je commence à avoir faim. C’est vrai, on ne peut pas nous rejoindre aujourd’hui. Donc à la place, on va parler quand même de quoi manger. Et on va quand même rester VJ et donc à la cantine chinoise qui? Au 16, rue de Belleville, j’ai la chance d’y manger il y a un mois, à peu près dans 10. Manger, de commander plus plutôt. On peut la commander sur Deliveroo et elle n’est pas encore sur Itzik, malheureusement. Mais j’espère qu’ils le seront bientôt. Il y a énormément de choses. Je vais pas vous mentir. J’ai testé quelques options avec mes amies végétariennes, mais vous avez cité option options. On peut manger du boeuf et du poulet. J’ai mangé le riz aux aubergines qui est délicieux avec une super sauce mijotés façon Sarraut avec de l’ail. Ensuite, mes amis avaient eu du canard à la chinoise, des crevettes tcha tcha et du poulet deepa qui étaient délicieux. On avait pris bien sûr un dessert avec un riz à la coco et avec de la mangue. Je vous conseille vraiment de commander chez eux. Ce n’est pas très cher et les portions sont très, très copieuses.

02:03:36:19
Rappel les informations pratiques pour vous qui avez l’eau à la bouche. Suite à cette description culinaire de Camille, la cantine chinoise au 16, rue de Belleville, vous pouvez commander sur Deliveroo.

02:03:48:17
Si tout va bien se passer, alors.

02:03:52:15
Alors parfois, je suis vénère et j’arrive à mettre en mots ce que j’ai en tête. Alors, je propose d’écouter demain ce dimanche, qui date du deuxième confinement. Mais il se trouvera sûrement une forme de résonance pour ce troisième confinement. Ça dure 11 minutes. Accrochez vous. Merci d’être avec nous. Et ensuite, on parlera avec nos amis intermittents, couples qui vont aussi. Ils sont en couple. Ils vont vous donner des techniques de survie quand vous êtes en couple dans un petit espace de moins de 30 mètres carrés. Demain ce dimanche, la police se prend au sérieux et c’est à dire vendredi soir, rue du Faubourg Saint-Denis, dès 21h30. En temps normal, je veux dire hors crise sanitaire, samère. C’est là qu’il fait bon commencer sa soirée au hasard. Piéton. Tête en l’air, pieds bien chaussés. Or, aujourd’hui, sage et surtout docile, tous les Parisiens que je croise portent le masque sur la bouche ou sous le manteau. Ils sont rares, ceux qui n’en ont pas. Et croyez moi, ce sont les intouchables, les Noirs, les pauvres, les basanés, les gueules cassées, les mecs endeux au ras du sol, pas les gens bien habillés. Servitude volontaire. Depuis le début de cette histoire de virus qui tue à 95% les vieux, j’ai trouvé une routine où le masque n’est pas obligatoire pour moi. Mon bureau est à 450 mètres de mon appartement et un restaurant excellent se trouve juste en face. Je travaille seul et je n’ai que des

02:05:00:01
rendez vous avec des gens de moins de 65 ans. Très en forme. Et surtout, je fais du vélo. Mon buraliste, tout comme la boulangère sont barricadés derrière du plexiglas et porte un masque. Ils savent que moi, non et ne disent rien. Au contraire, ils me sourient enfin des yeux quand je me retrouve contraint de marcher. J’ai mes trucs et astuces pour ne pas être masqué. Première option je pousse mon vélo, toujours prêt à partir en pédalant. Option 2 J’ai une clope dans la main gauche et à droite, les doigts sur mon briquet, façon Lucky Luke. Option 3 tradition française. J’ai une baguette que je grignote très lentement. Mais attention, cela reste des situations stressantes, car la peur du flic zélé au regard perçant n’est pas loin. Sur mon vélo, je suis démasqué. Je divague quand soudain, la voiture devant, qui n’est autre qu’une voiture de police, tourne à droite sèchement, sans clignotant. D’un geste souple, j’évite la tonne. Cinq Mégane surpris, toujours à la droite du véhicule. Je fais signe de la main que le clignotant n’est pas activé. Or, le changement de direction, sans mettre de clignotant, est verbalisé par une amende de seconde classe 35 euros, même si elle ne représente qu’une contravention modérée comparée à d’autres infractions. Le manque de signalisation est dangereux et peut provoquer de nombreux dégâts humains ou matériels. D’où une réduction de 3 points sur le permis à points. Je bifurque et me retrouve de l’autre côté du

02:06:07:06
véhicule des fins limiers. Regarde à droite, le machin qui conduit porte une belle barbe. Il est presque beau lui même, avec ses gros bras, mais rien ne me vient. Je reste silencieux. On le en plan, lui lève la main et aboie tako à Questa toi, le mec est chaud. Je ne dis rien et continue mon chemin vers mon officine. Décharge d’adrénaline. Je bouillonne. Merde, j’aurais dû lui trouver un truc. Ça allait partir vite, mais non. Je suis encore imprimé de mon expérience de confinement, ce moment où ils ont tous basculé en ce moment où la street est tombée totalement sous contrôle policier. Ce moment où personne ne savait vraiment ce qu’il se passait avec le virus, où il n’y avait pas assez de masques pour tout le monde, où nous devions signer un papier avant de sortir de chez nous, où nous avions tous peur, car la mort était partout, dixit les médias. Je suis resté à Paris avec femme et enfants pendant le Grand Rire. La première fois que je me suis fait arrêter, c’était par des CRS. La consigne, ces jours là, c’était sortez de chez vous le moins possible. Si vous sortez, c’est pour acheter de quoi vous nourrir. Faire de l’exercice ou que vraiment, vous n’avez pas le choix. Je n’ai suivi ces règles que dix jours. La peur au ventre, sonné comme tout le monde. Ensuite, nous sommes sortis plusieurs fois par jour. Pour tout, pour rien. Personne dans la

02:07:06:04
rue. J’avais compris que je devais être à distance des gens et que je devais me laver les mains en rentrant chez moi. C’était déjà beaucoup, mais là, nous sommes place de Stalingrad. Il y a plein de craquelle, des clodos, des réfugiés en exil. C’est hyper réel, donc a priori, pas de police. Manque de bol, nous ne sommes pas les seuls à penser comme ça dans le quartier. À 7 mètres, je vois ces deux CRS qui approchent d’un papa qui joue avec son fils. Lui aussi, il lui parle. Cela va assez vite et ils viennent vers nous maintenant. Je me dis que tout va bien, qu’ils sont compréhensifs. Ils nous rejoignent. Vous avez votre autorisation? Oui, la voilà. Il constate que nous sommes en train de jouer au ballon avec l’enfant. Donc, nous ne sommes dans aucun des cas de figure autorisées par la loi. Je un, mais regardez entre deux passements de jambes. Je fais du micro footing. Je fais de l’exercice, messieurs. L’un des deux esquisse un sourire. L’autre avance vers ma meuf et lui dit Nous allons vous verbaliser. Elle simule devenir choquée. Elle ne m’a dit que plus tard que c’était du mime. Mais c’était vraiment bien réalisé. J’ai cru, mais aucun impact sur les Robocop. Pendant ces instants de violence psychologique, notre petit bout par courir après son ballon, je le suis des yeux. Mais parce que le flic insiste pour avoir notre carte d’identité, je le perd de vue. Le

02:08:05:21
calvaire continue. Nous tenons bon main dans les poches. Quelques instants plus tard, le petit revient avec sa balle, mais me fait remarquer qu’il s’est griffé l’avant bras en mode roi lion. Je le mets à sa hauteur. Génuflexion. Je lèche la plaie assez longue, mais pas profonde. Ça saigne bien. Commun éclair, alors que le CRS SS continue à mettre la pression. Je me redresse, est courageux, tentant, messieurs. Là, je crois qu’il y a urgence. Pendant que nous vous parlions, regardez ce qui est arrivé, nous devons rentrer au plus vite. Silence majestueux. Les deux forces bleues pensent et c’est lourd de bien être. Des anges passent, on masse. Il turbine de ouf! Quel spectacle quand ils font marcher leur cerveau. Ça glitch dans leurs yeux leur logiciel Bug Bubble Rebond direct. Bon, nous y allons, messieurs. Excellente journée. Silence. Encore le temps que nous fassions demi tour. Adrénaline. Puis, comme pour avoir le dernier mot que nous venions de leur voler malicieusement, le mec le plus relou des deux Lancelin, vous insinuez que c’est notre faute si votre enfant s’est blessé? Je rétorque du tac au tac calme et du mal formulé. Messieurs, allez au revoir et merci pour ce que vous faites en fin de séquence. De retour sur mon vélo trois minutes après m’être fait presque renverser à cause d’un stupide clignotant, j’arrive tranquillement au bureau. La haine contre la tyrannie policière s’est envolée. Je monte sur le trottoir et là, c’est malade. La voiture

02:09:14:16
qui vient de me faire une queue de poisson est à côté de moi. Il faut savoir que j’ai quand même passé deux feux rouges et trois virages. Autant dire que les mecs ont dû mettre leur gyrophare stressé. Tout le monde peut être même pris le risque de renverser quelqu’un. Pourquoi m’arrêter, évidemment, au papier, monsieur? Je réponds ils sont déjà trois autour de moi, deux hommes et une femme qui prend ma carte d’identité. Tout ça pour un clignotant. Ils restent muets. Je suis froid à nouveau. L’adrénaline, je tremble presque. Je dois être un peu pâle. Pourquoi? Car je me suis demandé ce que j’aurais pu dire de méchant et Minbaris pour une mauvaise pensée, alors victime d’une infraction au Code de la route par la police? Pour défense légitime. Oh, on est là, en Iran, à Paris, en 1943. Je respire profondément, tente de me calmer. Je pense à mon ami avocat spécialiste en droit pénal si tu te fais arrêter ou s’il était convoqué. Puis ils vont te faire, ils vont tout faire pour te faire parler et en profiter. Ils savent déjà où ils vont, où ils vont le faire. La technique de l’entonnoir respire encore ralenti en moi. Dans la voiture, le flic qui m’a parlé comme un chien ou comme à son père sur Instagram scroll sûrement chaut de savoir s’il a des like pour sa nouvelle photo de lui avec sa nouvelle barbe de Keck. Ou peut être fait il une

02:10:16:17
enquête sur les barbus profiteurs islamistes déchirure de l’anus qui travaille à la matraque et qui ex-post sur Instagram. Je ne dis rien en souriant. Je repense à cette seconde arrestation sur la Grand Place, sur le pont à côté de Jaurès. Il fait super beau. Le confinement vient de s’endurcir. La durée des sorties est limitée maintenant. Maintenant, il faut noter l’heure à laquelle vous mettez les pieds dehors. Je joue seul avec mon fils. Nous sommes loin de tout le monde et les gens nous évitent consciencieusement et nous faisons de même. Cela fait 20 minutes qu’on s’amuse sur les 45 autorisés, j’avais sauté une voiture de police à côté du McDo, leur restaurant préféré, pour jouer à qui a pété dans la voiture. Et là, bim, la caisse déboule en mode starkey et bouge. Trois policiers en sortent encore une femme et deux hommes. Il m’annonce que cela fait trop longtemps que nous jouons. Autorisations svp. Ils n’ont ni masque, ni gants, ni lunettes. Je leur tend mon papier manuscrit. L’un d’eux va à l’arrière de leur forte focus. La femme le rejoint et je me retrouve avec une espèce de cobaye de l’espace, cheveux grise, yeux bleus. Il est tellement droit dans ses chaussures. Je sens que pour lui, c’est le grand soir, le jour où la police est devenue vérité, où la police est devenue Dieu. Je lui explique encore, bouche séchée par l’adrénaline, que j’ai bien compris que l’histoire est sérieuse, mais que je

02:11:16:13
fais bien attention à ne pas m’approcher des gens, à respecter les gestes barrières. Je fais sortir mon fils. Vous avez des enfants? Il me fait comprendre que les gens comme moi qui discutent, réfléchissent, proposent. Commencez par se taire, vous êtes vraiment incroyable vous autres, vous pensez tout savoir, mais vous ne savez rien vient de lui parler du soleil et de la vitamine D, que cela est très bon pour mon enfant et même pour moi. La vitamine D n’a rien à voir avec le soleil. Monsieur, votre fils doit sortir seul. Il a 5 ans, la excitait pavloviens. J’avale ma salive recouvrées et lance Ecoutez, j’ai aucune raison de parler avec vous. Je vais plutôt retourner jouer avec mon fils derrière lui. Le métro aérien passe et à l’intérieur, les gens n’ont pas de masque. Ils sont proches les uns des autres. La flic revient et me demande mon adresse email, Xavier. Tout va bien se passer, comme je dis. Honnête. Et là, le mec aux yeux bleus devient perçant et rajoute entre ses dents de pitbull. Aujourd’hui, on dirait. N’expire venez avec moi à Meditel. Je me retrouve à côté de l’officier qui tape du bout des doigts sur un smartphone dans la caisse. Bon, le monsieur va dire son adresse email. Xavier Faldo pour un Paris et je réponds puisque apparemment, il y a même des noms de domaine interdit. La meuf se rend compte de la stupidité de la situation et le simple feu

02:12:17:03
follet gris revient à la charge. Il met la pression. Ça énerve la meuf. Je me sens protégé. J’aime, car je dois maintenant signer ou pas ma déclaration que je ne vois même pas. Il ne me montre qu’un écran noir. Ça change quoi? Vous n’avez qu’à appuyer sur le bouton Je ne veux pas signer. C’est ce que vous aviez prévu de toute façon. Mais non, je me ravise et dit OK, si vous pouvez nettoyer votre téléphone, je veux bien cliquer. J’ai vu à la télé que c’est par là que ça se passait. Vous n’avez ni gants, ni masques, ni lunettes betbèze. La meuf sort de sa poche du gel hydro alcoolique et je la vois simaginer pendant quelques secondes passées sur le terminal mobile. Elle change de tête et range sa solution. Bon, si vous ne pouvez pas me garantir une sécurité totale, je ne touche pas à ça. Et l’agent dans la voiture que pour moi, il clique et parte.

02:12:54:11
Cha cha cha pour quand même.

02:12:57:01
Finalement, je pense aux tours, sur le trottoir, aux arrêts. Pourquoi vouloir faire peur? Pourquoi ne pas protéger la population plutôt que de protéger l’exécutif contre sa population? Fini la parole libre. Fini les conneries. On ne décolle pas avec les forces de l’ordre, même si t’as rien fait de mal. Pire, même si tu es leur victime. Toujours silencieux, les mains derrière le dos, la tête haute. J’ai trouvé un endroit pour poser mes yeux et je coule dans la vérification de mon identité est toujours en cours, reste silencieux. Ils sont fous et ils ne peuvent rien. Reste silencieux. Ils sont fous. Ils ne peuvent rien. Le flic à ma droite dit Et vous n’avez pas peur sans casque? Suspense. Je pense à ce mec qui entre dans un bar et qui commande une bière excédée et qui se met à parler fort, comme pour se libérer. Ils m’ont terrorisé, ces connards. Tout ça parce que je traversé hors des clous. Franchement, c’est quoi ces Kobol de merde? Ils se croient dans une série télé ou quoi? Ils connaissent pas la communication non violente, la prévention. Ça m’a fait du bien. Sourions naturellement, je mets dans mes poches. Sortez vos mains, monsieur. C’est bientôt fini. Je suis un bon citoyen rebelle, mais pas délinquant. Je n’ai rien à me reprocher. Je ne devrais pas être dans cette situation n’est pas d’outrages, pas d’outrages. Définition du mot outrage qui peut faire perdre une journée ou bien plus, délit par

02:13:58:06
lequel on met en cause l’honneur d’une personne officielle dans ses fonctions. Les peines tiennent compte des circonstances de l’infraction. L’outrage à l’égard d’un agent chargé d’une mission de service public est puni de 7500 euros d’amende et aucun témoin. Je suis coincé et mon temps dactifs est précieux. Enfin, la torture s’achève. La meuf keufs me rends ma carte. Silence. La caméra au volant vient de likez une photo de fleur bleu marine. Mais non, rester insensible, je n’aurais pas cru. Je suis libre. Enfin, à nouveau, j’attache mon vélo et retourne à ma journée parcouru de haine et d’incompréhension. Je me sens faible, impuissant, bouillant aussi. Dois j’allais crier dans un café? Je déteste l’injustice, mais là, je ne peux rien faire. C’est ça le présent. Super, le cadeau. Merci la mondialisation. Enfin, au travail, je me dis qu’il y a quelque chose qui ne va pas dans tout ça. Qui commande? Qui donne ce genre d’instructions? Qui ordonne? La peur n’est elle pas suffisamment présente? Les gens pas assez prostrés? Je prends la plume. Que me reste t il? Quelle histoire! Devenir le plus gros rebelle de ma rue parce que je marche le sourire devant Firket. Mais au fond. Dois je avoir peur d’exprimer mes émotions, raconter mes histoires de viol psychologique? Hashtag Mitu? La police se prend au sérieux et c’est dangereux. Vont ils débarquer chez moi, dans mon bureau? Je me reprends et commence ce texte, car demain, c’est dimanche. Je veux continuer à

02:15:08:05
vivre libre tout en respectant ce que j’ai compris comme étant suffisant pour ne tuer personne. Sortir du spectacle, sortir de cette folie du virus, vivre avec le virus libre. Alors, tous, à vos vélos, à vos casques, à vos clapas, vos baguettes, à vos trucs et astuces intelligents. Soyez libre de savoir, de comprendre. Ayez le courage de vivre sans entrave tout en respectant la loi. Sinon, c’est tout notre édifice qui va sombrer. Notre démocratie, notre liberté fondamentale, celle de penser, de critiquer, d’hyper critiquer, de verbaliser ses angoisses pour les dépasser, échanger, avancer, produire du sens, vivre libre. Attention, fiction. J’écris sur un banc maintenant. J’ai un gros joint dans la bouche. Merde, un flic! Il approche et j’enchaîne direct, complètement rail. Alors que monsieur l’agent. Vous voulez quoi?

02:15:47:23
200 euros pour consommation de cannabis sur la voie publique ou 135 euros de nos accords de Minsk.

02:15:53:11
Vu que je ne peux palmettes ful. C’est trop. St-Trond, symbole. Vous avez de la chance, ma grand mère vient de mourir du vide.

02:16:01:01
Je suis blindé.

02:16:02:16
Alors c’est qu’il connard. Allez, bonne journée, c’est pas. Cidef.

02:16:18:20
Ha ha! Ha! Ha, ha, ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

02:16:26:06
Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Via la baisse.

02:17:14:24
Brasserie.

02:17:36:24
Laquelle? Ha ha! Ha!

02:17:49:08
Ha, ha, ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Écrire des romans.

02:18:12:18
Ha ha! Ha!

02:18:14:00
Ha, ha, ha ha!

02:18:15:02
Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

02:18:26:22
Dans même temps. Ha ha! Ha! Ha! L’équipe B.

02:18:55:06
Jean-Claude. Taybeh. Les années avec les années.

02:19:31:15
Qu’est ce qu’il y a un risque de dictature? Mais bien sûr, ça ne passera pas. Et les Prussiens qui sont à l’extérieur de Paris, ils profitent de notre défaite.

02:19:41:08
Ils suscitent l’émission pour rester en ville.

02:19:53:01
Si l’émission peut rester en ville à Thomas Sofía, asseyez vous, allez savoir.

02:20:04:02
Bienvenue. C’est chouette d’être d’être là de bon matin. Vous êtes nos invités couple parce que beaucoup de gens se posent des questions. Comment faire perdurer son couple dans un petit espace parce qu’on est dans une grande ville et souvent grande ville veut dire petit espace. Surtout quand on est au centre ville. Alors, comment ça s’est passé cette année? Ensemble, dans un appartement? Deux? Combien de mètres carrés? 26 mètres carrés précisément, 26 mètres carrés, donc à deux, ça fait 13 mètres carrés et ce n’est même pas légal dans un supermarché. C’est combien de mètres carrés? C’est 2 mètres carrés ou 4 mètres carrés, je crois pas. Personne ne sait ces petits. Comment ça s’est passé progressivement pour nous raconter une année ensemble dans cet espace, pour faire rapidement l’historique. On s’est rencontrés en décembre 2019. Oui, donc, le premier confinement, on a pris ce risque, ce pari osé de confiner ensemble un petit appartement.

02:20:50:24
On apprend à se connaître assez rapidement comme ça, j’imagine.

02:20:56:02
Là, c’est allé assez vite, mais tout s’est très bien passé et on a décidé du coup, en octobre, d’habiter ensemble pour chercher un appartement plus grand. Mais malheureusement, étant intermittent du spectacle, tous les deux ont quelques difficultés financières. On a fini par rester dans cet appartement qui était censé être temporaire. Du coup, on a dû développer quelques techniques de techniques de survie, de cohabitation. Exemple? Exemple? Déjà, c’est un deux pièces, donc on a la chance de pouvoir se séparer, de s’en séparer et prendre un peu de temps et d’espace l’un pour l’autre. Mais là, on doit faire peu de bruit pour pas que l’autre pense que t’es là. Alors on peut mettre un casque. Il y a différentes techniques, mais effectivement, il faut respecter l’espace de l’autre. Oui, c’est un problème de garde fou parce qu’il y a des problèmes comme ça. Parce que quand il parle de choses qui sont vraiment personnelles, il a tendance à oublier ce qu’il est en train de dire. Il boit un verre d’eau. Tu disais je disais tu. Oui, il faut respecter son espace personnel. Il faut. Il faut faire en sorte de sortir régulièrement, de s’aérer de l’ester du temps tout seul. Alors personne, donc ne pas rester tout le temps dans l’appartement. Donc sortir, sortir. Par exemple, aller faire du sport, c’est ça.

02:22:11:17
Et on essaye d’avoir des activités saines, un peu comme tout le monde. On a découvert le yoga, même si du coup, chez nous, ça ressemble un petit peu plus à un Tristar.

02:22:20:11
C’est quoi Twister?

02:22:21:17
C’est le jeu des années 80 à au seul, avec les points de couleurs piédroits.

02:22:29:09
Vous devez vous éviter quand vous faites des mouvements de yoga.

02:22:32:07
Ça faisait une belle danse.

02:22:33:05
Finalement, c’est à vous de décider un moment critique de votre journée. Là, il y a de la tension. Si on faisait du yoga, ça se passe comment bien commencer la journée comme ça?

02:22:42:04
Et ça aide déjà à détendre l’atmosphère.

02:22:45:07
D’accord, en début de journée, viendra, viendra finalement journée yoga. Il faut adopter une rigueur quasi militaire. On sait que tu te lèves le matin, donc tu as le yoga du matin. Tu commences ensuite petit déjeuner et le 6, moussy, tu te fais des graines. Et rapidement, il faut penser à ce qu’on va manger à midi. Commencer à se mettre à cuisiner, éviter les écrans avant midi 13h. C’est quand même très important. Tout est fait parce que tu peux vite rentrer dans une espèce d’addiction. Netflix, ça te mettre devant des séries et te mettre le cul dans le canapé et finalement en sortir. Donc, pas de Netflix. Attention, avant midi, pas de Netflix. Netflix n’a de pas d’écran, même pas d’écran. OK, c’est noté.

02:23:24:16
On doit penser à se doucher.

02:23:27:00
Oui, très important après. Avant la première sortie. Il faut rester propre. Je veux respecter l’autre. Quotidiennes, quotidiennes, quotidiennes. Il arrive donc après. Plusieurs options s’offrent à toi, c’est à dire soit aller faire un petit peu de shopping pour préparer ton petit repas du midi, soit tu peux Deepa Shopping faire ses courses, faire ses courses ne servent à rien, ne sont pas essentiels. On peut également début d’après midi principalement. Tu peux aller faire du sport, donc tu peux aller courir ta tête, sortir. C’est donc laisser du temps à d’autres personnes pour être un peu seul avec soi même. Exactement parce que je vous rappelle que si on ne reste pas seul avec soi même, on oublie qui on est, on se mélange à l’autre et finalement, on flippe. Finalement, on en vient même à vouloir détruire l’autre parce qu’on ne sait plus qui en est. On devient l’autre.

02:24:09:09
C’est un peu ça parce que ces vêtements sont devenus les miens et les miens, les siens. Et puis, du coup, en fait, notre personnalité a fini par s’entremêler. Un moment va même plus ou commencer.

02:24:19:07
Terminé. Vous avez un rythme pour les rapports sexuels. C’est un moment aussi de tension. C’est le matin. Comment ça se passe? C’est important, déjà très important, et ça devient un peu tout le temps, finalement. Il faut bien passer le temps. Ben oui. Surtout quand tu passes ta journée en slip. Absolument nécessaire. Il ne faut pas de règles non plus là dessus. L’improvisation arrive quand même une fois par mois. Ça arrive? Oui, au moins une fois par jour. C’est quand même très important pour la santé mentale.

02:24:43:16
Oui, il faut respecter d’autres personnes. Si la personne n’a pas envie, il faut aussi peut être vous sentez le sexe.

02:24:48:01
Là, vous avez un rapport sexuel avant de venir. Non, on n’a pas eu le temps. C’était hier. Vous avez pas mal de douches encore? On a pris une douche. Ça doit sentir fort chez vous, mais c’est agréable. On sent la phéromones. Tout ça, c’est vraiment hyper stimulant. Il vous est arrivé des moments d’hyper crise où vous êtes dit ça suffit. On va chacun prendre un appartement de 10 mètres carrés.

02:25:07:21
Vrai? Non, non, pas encore.

02:25:11:05
On a eu, on a eu des gros moments effectivement de confinement, toutes ces annonces. Psychologiquement, c’est évidemment comme tout le monde. C’est très dur. Tu craques quoi? Tu n’as aucune perspective, surtout pour le travail. C’est assez compliqué. On n’a pas de projection depuis plus d’un an sur Sophia costumières, que ça soit du plateau pour un documentaire. C’est le même problème. On n’a pas tous les projets s’annulent, donc on fait du jour le jour. Donc au bout d’un moment, quand on est dans un appartement à tourner en rond, tu deviens quoi? Tu as l’impression de perdre, de perdre des années et surtout que rien ne va se passer. Quoi attendre encore? Rarement. Tu ne sais pas trop. Alors ça, c’est la partie professionnelle qu’on va aborder. Après ce premier morceau, vous nous avez apporté au lait de coco DFM.

02:26:24:09
Allongés sur la plage, sur le sable chaud.

02:26:37:16
San Antonio. Chagriner. Dominique. Nominingue. Karim. Le de. C’est au lait de coco. C’est lui. Rosello, le slogan. Mais tout.

02:28:22:00
Ce refrain.

02:29:05:10
J’ai su si tout va bien se passer comme merci d’être avec nous sont toujours avec nous en face de nous. Thomas et Sophia venus, voici le moment de parler de votre problème. Qui est votre travail, votre travail, qui est payé en intermittent du spectacle, qui pose un problème en ce moment?

02:29:23:21
Oui, moi, j’ai la chance quand même de bosser dans les deux mondes, donc je suis à moitié théâtre quand même et à moitie cinéma. Donc la moitié de mon année a tenu donc là, mais ma période de fabrication de costumes en ce moment inexistante parce que bon. Pas de théâtre, pas de spectacle dansant, pas de commande. Et puis aussi, il y a des chaines qui se brisent, qui font que vous en faites une partie du costume qui a passé entre mes mains et après notre parti qui passera dans les mains de quelqu’un d’autre. Et si ces personnes là ne peut pas travailler, ma chaîne est interrompue et c’est là ce que je vis en ce moment. Ma chaîne est interrompue et je devais retravailler ce mois ci, mais finalement, non.

02:30:01:07
Tu es costumières, donc que je suis costumière et accessoiriste en atelier. Donc grâce à l’année blanche, tu peux survivre. Ça a un impact positif?

02:30:09:10
Oui, bien sûr. Après, je ne vais pas, je vais quand même perdre. Je vais perdre. Antho, je pense.

02:30:15:08
Tomato, tu es chef opérateur, drones, drivers et donc de temps en temps, journaliste, réalisateur. Qu’est ce que tu nous dire sur ta situation, selon moi? Du coup, ce fut moi, dans une situation compliquée, que je continue de travailler sur certains projets. C’est juste que tous les projets qui étaient finalement un peu plus sur le long terme à l’étranger sont annulés. Donc, je suis en fait depuis un an à me raccrocher aux branches dès qu’on m’appelle pour n’importe quel projet. En fait, tu dis oui et c’est ce qui devient un peu compliqué, finalement, de faire des petits sauts de puce sur des projets pas forcément très sexy. Depuis un an, ça devient un peu un peu compliqué aussi à vivre, même si on a quand même de l’alimentaire qui rentre et c’est ça qui est long pour moi. D’un un, on vient d’arriver sur des choses qui font du sens. T’as l’impression depuis un an de faire de la réclame, soit de la télé qui n’a pas de sens. Et vous êtes dans quel état d’esprit, alors? Vous êtes dans la résistance, la résilience, la dépression, la fuite des jours.

02:31:19:19
Ça dépend de l’air de la journée. Tiens, ça fait quand même une grosse dynamique.

02:31:25:04
Moi, je peux passer fictivement de deux grosses semaines de dépression à deux semaines où tout va bien. Tu faisais déjà ça avant. Je faisais déjà ça avant, mais là, ça s’est accentué si tu veux. Et c’est vrai qu’il faut trouver des petits, des petites choses dans le quotidien qui aident à tenir, notamment quand tu es à Paris, où tout est fermé, où finalement, tous les trucs sympa de la ville ne sont pas accessibles, à savoir les restos, les bars, les lieux culturels, voire les gens. Donc, il faut que ton appartement devienne un peu cet endroit, donc déjà décoré en appartement. Mettre des plantes dedans. Inviter des gens à manger, danser dans ton appartement, c’est important. Essayer.

02:32:01:15
Ça fait beaucoup de transformer en appartement.

02:32:04:14
Énormément danser dans l’appartement. Thomas et moi, on faisait la fête ensemble, ce qui était hyper sympa. Oui, on arrivait à danser sur la table basse et on dansait ensemble. Thomas a créé une jungle.

02:32:16:02
Ben, c’est ce moment où il a fait 100 grammes de champignons hallucinogènes. Absolument.

02:32:19:17
C’est peut être aussi grâce à ça quand on dansait sur les tables.

02:32:22:07
Si c’est un produit interdit dans ce pays que vous pouvez vous procurer sur Chiana shop en ligne?

02:32:28:14
Oui, tout à fait que vous recevez chez vous de manière discrète.

02:32:33:01
Hergé nous écoute. Salut les gars. Mais n’abusez pas. Évidemment, le propos, c’est de ne pas abuser, chose que vous avez faite. En l’occurrence, j’ai recommandé la garantie des Boys. Oui, et ça a sauvé quelque chose chez vous jusqu’à ce que vous en preniez trop. Ça nous a permis, en tout cas, de nous distraire en premier confinement.

02:32:52:20
Oui, ensuite, effectivement, c’est comme tout bon, tu arrives à un plafond.

02:32:57:16
On en a marre. On a trouvé une autre addiction. Une addiction remplace une autre. Ensuite, il y a eu l’addiction de mettre des plantes vertes de partout dans l’appartement.

02:33:06:22
Oui, on a eu 24 pieds de tomates. A un moment, on a davantage arbitrées au rez de chaussée, sur cour.

02:33:12:01
Du coup, tu peux effectivement fleurirent. D’ailleurs, je conseille à tout le monde attachait une jardinière. Tu peux faire ça sur ta fenêtre, acheter des tomates, des trucs qui poussent, mais qui présente l’avantage de faire un métronome naturel. Tu vois que le temps passe, mais d’une autre manière, c’est un peu comme avoir un enfant sans enfant et qui ne parlera jamais exactement. C’est génial, tu peux bouffer, tu peux manger derrière. Ce qui permet aussi de régler son problème ses pieds de tomates qui commençaient à parler. On a dérivé par rapport à cette problématique de l’intermittence. Je trouvais ça un peu trop dark. Du coup, je ne voulais pas non plus de l’occupation des différents théâtres et lieux de culture. C’est super parce que Camille pense que c’est un truc de gauchistes gauchistes.

02:33:52:05
Je n’ai pas dit ça ne fait pas de différence. Je ne suis pas du tout politique, n’était pas à.

02:33:56:11
Je me demande si c’est tout.

02:33:58:16
Moi, je suis assez. Ah ça, parce que je connais très mal la situation, mais j’ai l’impression que c’était un peu un levier d’occuper les Théa, de bloquer le Festival d’Avignon, c’était vraiment des leviers politiques pour justement empêcher qu’on touche au statut.

02:34:14:17
Et j’ai l’impression qu’aujourd’hui, on est arrivé à un point de non-retour où ça ne sert plus à rien parce que toute façon, les théâtres sont dans une crise qui est tellement énorme que les gens n’ont plus le choix que d’accepter tout ce qu’on va leur demander de faire. En plus, ils sont payés par l’Etat et ça me fait très peur. Moi, j’ai très peur que la crise arrive pour les intermittents, qu’on est vraiment sur le début et qu’on risque d’avoir un peu cette stratégie du choc. Là où tout le monde est à terre, où il n’y a plus de moyen de pression, on va commencer à faire des réformes. Et j’ai dit oui, j’ai peur qu’ils se disent dans un an, on va supprimer le statu quo. Comment vont négocier des syndicats face à des théâtres qui sont fermés depuis deux ans? On ne peut plus bloquer les théâtres. On ne peut plus se permettre de faire ça. Les gens ont besoin de travailler. Et moi, j’ai vraiment peur de ça. Qu’est ce que va faire le Medef? Qu’est ce qui va se passer dans un an? Est ce qu’ils vont en profiter? Est ce qu’ils vont? Voilà ça, c’est ma crainte. Du coup, quand je vois qu’il PTH, je pense qu’il essaye un petit peu de prendre le taureau par les cornes et c’est une bonne chose. Après, je ne suis pas dans cette lutte. Je ne connais pas exactement les enjeux, mais moi en tout cas, quand je me questionne dans ce sens là. Vous avez des potes qui sont au bout du rouleau à 19 0, comme on dit en américain?

02:35:25:14
Ah oui, oui, oui, il y en a qui bossent plus.

02:35:27:11
Je n’étais pas ce qui aurait pu se passer d’histoire, mais il y en a. Certains sont partis de Paris et d’autres sont en dépression et ils attendent le taf. Ils sont juste à se raccrocher à tout ce que tout ce que tout et n’importe quel coup de fil, fuite et dépression. Oui, et vous leur dites quoi pour les soutenir? Ben oui, on peut les soutenir. C’est ça le problème, c’est que moi, j’ai du travail, donc j’essaye de faire un repas, les voir danser. Il faut changer les idées. Faut voir, il faut rester ensemble. L’important, c’est que ce n’est pas s’isoler. Quand tu es intermittent, habillé tout seul, même pas passé où il ne buvait pas seul. Ça, c’est très dangereux. Pareil pour les chiens. Pistol, c’est une connerie. Il a appelé un ami et micro dosée. Vous, je vous rappelle tout ce qui est interdit en France. C’est pour être une fiction qu’on est en train de vous raconter. D’ailleurs, la fiction. Un virus s’est abattu sur le monde et on ne peut plus sortir de chez nous. Tu vois le scénario qui ça a un impact où ils restent dans leur déprime.

02:36:30:13
Il y en a qui partent carrément impensé. Moi, j’ai des collègues qui commencent à penser, à se réorienter, à voir ce qu’elle pourrait faire en dehors du spectacle, du costume. Il y en a qui parlent de Paris, carrément complètement.

02:36:41:16
Ils vendent leur bail en ils partent, mais ils n’ont pas trop le choix. Ou alors, ils ont quel espoir de rebond?

02:36:49:24
Du coup, des si la reconversion finit par trouver. J’en ai une particulièrement à acheter un petit toute petite maison, un Armandie qu’elle va faire retaper avec ses petites mains toute seule. Donc, elle repart sur un autre projet manuel différent.

02:37:05:06
J’ai envie d’écouter ce titre que vous avez mené parce que c’est un titre qui vaut le détour quand même. C’est ce qu’on appelle un gold dans le milieu radiophonique. Vous restez avec nous? On reparle encore quelques instants pour s’échapper vers l’espoir, vers cette fin de traitement indécent qui nous est réservé. Après ça? Parce que c’est le problème du double clic, quand tu double clic, tu te rends compte que le son ne part pas parce que tu fais plus pause, tu fais juste une fois, ça fait plaisir de vous aider.

02:37:41:19
Allez les gars, on veut être libre. Même si on est pas gay, on a le droit à la liberté. Merde! Les suicide? À Walter Plaquent, puis. Ha ha! Ha! Ha, ha, ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

02:38:26:05
Ha! Ha! Basta, yes we can!

02:39:08:17
Tu. Messiah. Lastic. Dadu. Damasak. Ceci fm l’émission pour rester en ville.

02:41:48:01
Mincom oui, mais quand même. Oui, un peu finishing, ce qui est mauvais et la norme ISO du like. Tu Kargbo, une fading en chasing de Velaine, défend un immense oriente les dans le cargo Mover brise non la barrière welding. Quatorze téraoctet de Balsam Levinsohn Plurien, directeur de Quickly à Claimed Cilicie, où les efforts yas se terminent en étuve. Actes Andréane John-David Washington, malcommode Moïse Arland Net Flexity Begin Fabuler des suites Club présente les choses Crapaurue jusqu’à Imbach, Foma, comme promis à ce début d’actes, Weiden successful nymphomanes comme inscrit sur une usine tout aussi whiz au Belang van Limburg, s’apitoie de crapaud Marg Axe Azmi Use ne fait pas Meuris. Un Open Zahab fagotée comme played hab off funky Berraf houleuse et de Tuot à Washington se voit slows, qui visait Moulin-Vert rochelaises, Sympathy, Niven, Biutiful et fort même Black moi au Hedjaz. Et ça, au mieux avec d’Aguesseau S’axe Wahib, Malcommode, Marys, Séparables et Made As Probable et made Aziliz, Staub, Hazette, Jeanniot, Unechose, Jurietti and Embed complexité avec la échine. Chaib Enedis, un accusé de Pechstein avec Hot Kouyate, Prache, Not Live Between Test validons MFDA Emprise.

02:43:32:14
Mais oui, tu sais. Enfin arrivé à Manning! Poupées. Chez moi, je suis. Dufrenne. Absente, nulle autre que nous allons expliquer cela. Terminaux terminaux.

02:45:26:19
Indaba comme sur.

02:45:41:06
C’est au bout du rouleau.

02:45:50:11
Parenthèse cinéma avec un film que vous pouvez regarder si vous aussi vous avez besoin de réfléchir sur ce que c’est qu’être un couple d’artistes qui au bout du rouleau, mais aussi Sam et ses soutiens Netflix, Simal et Netflix. Donc pas avant midi, selon les recommandations de notre couple témoin ici présents, Sofia Thomas, et où vous avez un manque fort de choses précises. Qu’est ce qui vous manque le plus?

02:46:18:13
Moi, c’est le sport, mais tu cours tout le temps. Thomas n’a plus.

02:46:23:06
Le bois de Vincennes a changé un peu ma dose. Je courais beaucoup au bois de Vincennes, mais je ne peux plus faire. Je faisais beaucoup d’escalade, je faisais beaucoup de vélo, d’itinérance à vélo, je faisais un peu de boxe. En gros, tous les trucs que tu ne peux plus faire avec la limite de 10km des clubs fermés, tout simplement. C’est vrai que je faisais beaucoup de sport en club. J’ai quelques bons souvenirs de toi en liquide et dur à la fois. Hyper impressionnant, parce qu’il faut savoir que Thomas est très musclé. Quand il danse, ses muscles jaillissent un peu partout. C’est super impressionnant. Et toi, Sofía, un concert concert? Qu’est ce qui te manque dans un concert?

02:46:59:11
Bah, déjà, la musique est juste un lieu où tout le monde transpire ensemble. Et on peut boire, vivre et faire un truc. Je ne sais pas un concert. La musique, c’est pour les gens qui oublient. Là, on dirait que j’ai oublié. En fait, c’est ça qui se passe.

02:47:16:16
Vous rendez compte du truc?

02:47:19:00
Je m’attache à un sentiment. Je saurais même plus l’expliquer.

02:47:22:18
C’est la joie. Peut être? Oui, la joie ensemble, c’est ça qui manque, finalement. Et alors, qu’est ce que vous allez faire le jour où, peut être, on annoncera que tous ces conneries, c’est fini, que les vieux sont sauvés.

02:47:34:20
On va faire le tour du monde à vélo.

02:47:36:22
La vache.

02:47:38:02
Pas besoin d’attendre pour ça, non? Qu’est ce que vous attendez? Un petit peu compliqué avec les frontières. C’est quand même un peu un peu chiant, mais on regarde les migrants. Moi, je commençais à l’autre et ils s’en foutent. Mais bon, après, c’est le nombre d’amendes que tu peux accumuler pendant quelques mois avec. Tu as pas des gros budgets quand tu voyages à vélo, principalement s’il y a une charge que tu n’as pas trop envie d’avoir quand je fais un peu en voyage. Et si tu te déguiser en migrant éventuellement? Moi, c’est ce que je faisais à Stalingrad pour pas être emmerdé par les flics. Je me maquille en noir parce que ça, c’est mal vu. Mais en revanche, j’avais des Gunilla, des Gougnies et des petites galettes de Gitanes qui font penser à du crack. Du coup, dès que la police arrive, je sors le gitanes de ma main. Je fais semblant de me préparer une pipe de coca. Ça, c’est quand je suis avec l’enfant parce que je ne veux pas voir la DDASS non plus. Parce que quand un enfant après, c’est plus simple, ça peut être un peu embêtant aussi. C’est plus simple. D’accord, d’accord. Vélo autour du monde vous préparé à ça? Parce qu’il faut musculairement quand même être là bas.

02:48:34:23
On va courir à Vincennes.

02:48:36:14
D’accord, quand même. Donc, du sport, quoi faire du vélo à Vincennes? S’il y a un anneau à Vincennes, on peut faire des tours de vélo. Du coup, sur cet anneau, faut pas avoir peur. Tu peux faire 20 à 30 km. Oui, je connais bien. Je connais bien ces 20 30 km pour l’avoir fait à pied. Une nuit, alors que j’étais perdu, chercher un copain brésilien introuvable, complètement disparu. Un GPS? Personne. Un vieux slip par terre relève du confinement. Qu’est ce que vous qui va se passer quand ça sera ouvert? Pour tout le monde en même temps? Parce que là, c’est notre cas personnel. Votre cas personnel? Mais vous imaginez que les gens vont réagir. Comme on a un senor qu’on passe de temps en temps, ce mec imagine qu’on va même plus parler aux gens. On va claquer d’autres organes sexuels au visage de l’autre. Il y aura plus vraiment de discussion dans un premier temps. Moi, je pense qu’effectivement, on risque de retrouver ces trucs. Vraiment des orgies romaines. Tu sais où tout le monde va. Les corps vont se mêler. Ça va transpirer. La musique, ça va être complètement, mais ça va partir. Je pense qu’on va avoir ça dans l’album concert. Les premiers festivals, ça va être à se réhabituer très, très vite, à ne plus porter les masques et à ne plus respecter les distances avec la route du sida. Et malheureusement, je pense que la toute petite pensée écologique qu’on

02:49:50:01
a pu faire, on avait été perdue. Je crois que malheureusement, les gens vont lâcher. Il va avoir une décharge assez phénoménale, je pense sur la décharge de sur la décharge aussi. Ah oui, complètement. C’est ce que tu veux, toi? Tu veux une décharge de foutre ou de prix ou je ne sais quoi? C’est peut être ça que tu veux pour ça. J’aimerais aussi que tous se croisent et que ça fasse comme un flan. Un flan, c’est l’état du sperme de trois jours. Après ça, c’est des trucs. Vous avez fait à la maison pour faire du chelou. On peut aussi faire varier du chelou.

02:50:19:23
Un casse tête? Ça dépend.

02:50:23:14
La première chose qu’il y avait à cligner des yeux, c’était ça.

02:50:25:24
D’ailleurs, pour les couples en confinement, je conseille Jouissance Club, un livre très instructif qui dit un enseignement pour les enseignements sexuels un peu chelou ou un enseignement que tu pourrais extraire comme ça que tu retenues. Il y a le massage prostatique, qui est très bien expliqué.

02:50:42:19
Il y a comment?

02:50:46:02
Comment faire un espoir? Comment se porte très bien ces choses là et après, il y a d’autres trucs un peu plus chelou. Alors, est ce que le squared, c’est un peu comme l’éjaculation de l’homme? Est ce que ça peut être une fausse jouissance? Est ce que cette Union Square, on jouit obligatoirement, forcément, d’un nombre d’accords blessé mercredi?

02:51:08:01
Ouais, assez. D’ailleurs, la plupart du temps du squared sans jouir. Oui, oui, parce que souvent, on entend comme tu dis à l’escorter, c’est bon maintenant. S’épanouissait, c’est un peu comme un confort. Ouais, c’est bizarre ce qu’on a envie de faire pipi tout d’un coup. Ça, c’est très bizarre.

02:51:22:06
Ah ouais, c’est un peu comme un orgasme anal complètement dépassé. Moi, je ne voulais pas du tout rebondir là dessus, mais personne ne reviendra là dessus. C’était la fin de la phrase. Merci d’être venu dans cette émission. Les 12h51 encore à découvrir un appel de Londres, un appel de Londres avec Djidji qui va nous parler de musique et ensuite Xavi Victor aphérèse.

02:51:45:12
Décidément, je mange, mais mots aujourd’hui qu’il va nous lire un texte de Sénèque suicidé.

02:51:50:08
L’émission Pour rester en ville?

02:51:52:24
On écoute Versac, c’est un morceau de ton ami londonien Camille, tu peux nous en dire plus sur ce morceau lorsque je vois sur quelle langue Atheros.

02:51:59:13
C’est lui qui l’a créé, qui l’a composé.

02:52:03:06
C’est son morceau, donc, puisqu’il est musicien. Ça tombe bien, tu sais, DFM, tout va bien se passer. Et il est en ligne avec nous en direct de Londres, c’est notre ami shading Lady qui va nous parler musique.

02:53:45:19
Tu as Barbizet.

02:53:49:13
Musique de Stromae One Heaven Organa au Musée des beaux arts d’Ath Pop à la pointe NCAP, Feeling Absolu Absolu 5 10, 15, Warner-Lambert, Pop pointue, Télèphe, Boyden fouettent OK Mammoth Pinceau, Faucheuses de l’homme, Goldbach, Hot is the Shoes, Mahmood, Maladifs, Quickly, Beaufour. Faut dire des choses, ose soutenir Salloum, Bono comme t’accorde made in USA, Quintiq. Baptiste scande Hop! Hop! Hop! Un disque s’impose Which is hoping? Thinks, Taken 2, Warlock, Wawel sentraîne d’affaires Lac Laisney, Laisney to Music, Kent and so because in inside straight dope going to Ottawa, Aksenov less ninth sad music which Taffin plus d’injustes in depuis deux ans. Guy a su créer Fesch, SACO de Fassotte et Kinross Opie Howlett. Énorme botte secrète. Make it oblige, le beau Oblates a été vaincu face à face n’était pas stupide qu’une seule méthode Wingate précise le mode Create High Pilsen à la fosse aux pros de bleeding de gens qui n’ont Onoz basee in situ, aphtes qui peut surf life and wants to be your life woodville. L’acte I like to be boutot make. Un autre mot musique folk soutenue Stockes, musique folk naïve Galiano et Manoël. Ça aurait quand même été Samatiguila I Can’t Barn Women avec Rennes-Nantes.

02:56:21:19
Idée lui, Limelight des milliers de dollars au mythe basculées du Windaube comme IGOPP Tweede Like ou Boynes and Fat Evénements et Fatale autant que de deux fizz sur les 1 étoffant 1.

02:56:39:02
De même Mendelson K-9 Safet 2 That We Have Coretta. La seconde vidéo Hanomag Tifa inactiver un homme aux yeux Bommé à haute FOB. Les trois Yango Even wha! Scopecol Pas Cozes, goodies, trustees menteuses, pense toutefois Gatto à souhait que le pays et pendant des années When we have I know that soit et non la seule égotique, téteux, soit honnête, mote, mais Cresus Kinky qui cogne Demba Ba au lac Missoffe Winthrop pivotent, balades à dos comme quoi, disent les gosses, éclôt, refait une santé. Et tu sais ce que Tetro, que Barthet explique Battling s’embellit. Closure, une spic baltus yo échues come back CNAOP and incommodes, tend à Canope, Ossau, techno déchu, techno moms, Bézu au surf, au centre hospitalier S’enfile bin stoppez temps de la poste à Ottawa. C’est une équipe qui saute aux yeux des yeux. Croulaient Yōkai, un autre monde de Sophie Waterfront.

02:58:06:10
Excellent.

02:58:07:19
Merci Didi. Je crois que tu tu coupé la Chine où il est tombé dans un trou de raisonde laisse plet. Merci beaucoup. J’ai dit peut être qu’on leur a de nouveau dans cette émission puisqu’il a envie de nous proposer des chroniques. Il est le bienvenu. Bientôt la fin de cette émission?

02:58:24:05
Encore retrouver ses esprits.

02:58:29:05
Victor ferait à venir dans cette émission et également un poème de Camille, vraissemblablement votre débordé de 13 heures pour changer non, pas de poèmes. Nous serons donc dans les temps, vraisemblablement à tout de suite, pour discuter avec Victor Fresse. Vous écoutez vous suicider, F.M. On parle musique avant de discuter avec Victor Ferruzzi Les Rita Mitsouko avec Get the Night.

02:59:02:19
Belga. À Jonas.

02:59:08:10
C’est dire que Stephen. T’engages a été. Tire la sonnette. Bien.

02:59:24:22
Catana. Des. Lev. T. T. Trois cas.

03:00:01:02
Une petite. Au total. De tout temps été. D’un coût total de. C’était donc compter, compte tenu de.

03:00:32:18
Ceci FM, l’émission tonna. Penguern. Folger.

03:01:29:05
Et voici venu le moment de rentrer dans une dimension tout autre.

03:01:33:18
Victor Ferring. Cet auteur.

03:01:44:03
Victor, comment veux tu? Bien, ils vont même superbement. Très heureux d’entendre ça, les victoires aussi, ça va le moral, tout ça.

03:01:56:12
Côté oui, oui, oui, on t’a jamais entendu.

03:02:00:13
Là, on a une restitution sonore optimale. C’est la première fois. Qu’est ce que tu nous fais découvrir d’intense? Aujourd’hui, Victor Ferreuse intense à toute heure.

03:02:10:00
Et bien non, mais un univers philosophique. Cet homme a même créé un mouvement qui s’appelle le stoïcisme. Il s’agit de Sénèque. Et donc, c’est important aussi d’avoir une espèce de concentration sur soi et à travers nos thèmes. Je vous ai choisi un quand ordinaire en soi ne bouge pas, Victor.

03:02:38:22
J’ai l’impression que la connexion est tout de même précaire. Non, mais tout près de la fenêtre. Colle ton visage rafraîchi, toi, sur cette fenêtre fraîche et l’inouï, ce texte magnifique, sublime Victor Ferreira.

03:02:55:05
L’homme vraiment malheureux n’est pas celui qui est condamné à obéir, mais celui qui obéit malgré lui. Sachons donc plier notre esprit de telle sorte que nous voulions toujours ce qu’exige. Et surtout, envisageant sans tristesse les termes de notre carrière, la aiguisant exige de se préparer à la mort avant de se préparer à la vie. La vie est suffisamment approvisionné, mais c’est peu pour notre avidité. Il nous semble toujours qu’il nous manque quelque chose. Il en sera de même jusqu’à la fin. Ce ne sont pas les années. Ce ne sont pas les jours qui feront que nous aurons assez vécu, mais la qualité de notre âme. Pour moi, en charge du C10, j’ai vécu assez longtemps. J’attends la mort comme un homme satisfait.

03:03:52:13
Ça m’a touché le ventre, Victor, merci beaucoup. Tu joues avec nous, je dis tu sais qu’on fait une émission le jeudi maintenant, en plus du mardi avec plaisir, je serai toujours avec, quoiqu’il arrive si vite tard si des faits nouveaux, l’émission persistent.

03:04:10:16
Aisément. Lui aussi mis au vert par Victor. Cette émission en lisant pour savoir ce que nous réserve l’avenir. Enfin savoir ce que nous réserve l’avenir.

03:05:54:21
C’est le Stabat Mater de Rossini final.

03:05:58:14
Amen! Répétition quatre sur quatre et regarde sur YouTube les gars. C’est la fin de cette émission et on termine dorénavant. Aujourd’hui, en tout cas, avec la lecture de deux cartes. @Oracle non pas une, mais deux cartes Oracle et Recommencer avec toi à Sophia. Que nous réserve l’avenir? Que réserve l’avenir?

03:06:13:24
Accepte le moment présent. La situation prend un tour différent de ce qui est prévu. C’est un moment de contrainte qui pousse à se courber en s’y adaptant sans perdre de vue son objectif. On peut donner une forme nouvelle à la situation. La juste attitude expliquée avec patience, ses intentions auront de l’influence. N’hésite pas à répéter tes directives, fait avancer leur exécution. L’engagement, quoi? Où, quand?

03:06:38:09
Comment ça, tu vas y répondre dans un instant, Thomas, ton oracle calme le moment présent. Rien n’avance plus.

03:06:45:12
Tout résiste. Le mental s’emballe. On ne voit plus ses proches.

03:06:49:14
Il convient de ramener le calme en soi.

03:06:51:16
Méditer, calmer le corps, apaise le cœur, la juste attitude.

03:06:56:05
Rester centré sur la réalité présente ne laisse pas penser s’éparpiller. L’engagement, quoi? Où? Quand, comment? Sofía tu réponds à quel engagement par rapport à ta carte? Accepte l’engagement? Quoi, où, quand?

03:07:11:10
Comment crois bien continuer à garder une attitude la plus positive possible et à ne pas me sentir toujours aussi bien avec Thomas dans mon 26 mètres carrés? Comment? Comment? En continuant à faire du flan.

03:07:25:11
Je vous rappelle la recette du flan. Écoutez cette émission parce que la radio n’aurait pas été. Thomas. Désengagements par rapport à ta carte qui est calme. En gros, va falloir que je ferme ma gueule. Je pense que c’est ça que je me calme. Quand tout de suite comment? A la fin de cette émission, merci Thomas, merci à vous qui avez participé à cette émission. Merci Camille. Merci Marco qui a réalisé cette émission. Merci.

03:07:55:09
Merci Xavier. Merci. Assied! J’ai dit merci Sarrade Barcelonne. Merci Victor Ferraz qui est toujours présent. Merci Ciclo Vortex. Merci Guillaume Feydeau.

03:08:04:14
Merci Véro.

03:08:05:15
Merci Véro.

03:08:06:13
Et on est là jeudi. C’est une nouveauté. J’espère que vous avez passé un bon moment et que vous avez repris du poil de la bestiole.

03:08:12:09
Tantôt, il neige. Mon rêve, c’est que j’ai plein d’amis. Vous écoutez Suicide FM? Si tout va bien se passer, si les.

Cela vous plaît ! Feel free to support me here.
Bouton retour en haut de la page