#MEDIAMUTANTLA PHILOSOPHIELA RADIOLE PARTAGELE SAVOIR-FAIRELES CHRONIQUES RADIOPRODUCTIONSSUICIDE FMTHÉMATIQUES

#Le Médiason #1: Les 5 pourquoi


Avocate depuis 10 ans en contentieux des affaires, je défends les intérêts des entrepreneurs, des sociétés, des commerçants, beaucoup devant les Tribunaux. Quand j’ai découvert la médiation il y a 3 ans, j’ai redécouvert le sens de mon métier.

Non ! le Tribunal n’est pas une fatalité !


Non, quand on a un problème, on n’est pas obligés de demander au Juge, à un arbitre ou à Papa de trancher le litige sur la base de présentations tronquées de la réalité. Et même qu’en fait, il n’y a pas forcément besoin de trancher qui que ce soit.
Un mot sur la médiation. On a tendance à penser savoir, mais souvent on ne sait pas vraiment ce que c’est:
C’est une méthode qui, grâce à l’intervention d’un tiers, la médiatrice, vise à rétablir le dialogue entre deux ou plusieurs personnes pour leur permettre de trouver une solution sur-mesure à leur problème commun.

Cette méthode, elle n’est pas appliquée n’importe comment. Ce qu’il faut, c’est mettre en place un cadre sécurisé où chacun chacune va pouvoir parler sans être interrompu et sera amené à écouter sincèrement l’autre.
Moi, j’interviens quand les gens sont trop embrouillés pour créer cet espace sécurisé. Alors c’est ce que je propose : je vous reçois à mon cabinet, qu’est un endroit neutre, confortable, je vous offre un café, des madeleines, et je pose le cadre (confidentialité, respect, non interruption) puis je vous pose des questions.


Souvent ça fonctionne, il y a des solutions qui sont trouvées alors même qu’on ne les imaginait pas avant d’arriver. Parfois ça ne fonctionne pas mais dans tous les cas, ça fait progresser.
Et cette méthode, comme on possède chacun de multiples personnalités, ou facettes, on peut aussi se l’appliquer à soi-même pour mieux se comprendre. D’où l’intérêt de connaître les techniques de communication employées en médiation !
C’est l’objet du Médiason.


La première technique dont j’avais envie de vous parler, c’est celle des 5 pourquoi.
Elle est très utile quand on ne sait pas trop où on veut en venir soit même, quand notre interlocuteur procède par voie d’affirmation arbitraires, ou alors que ce qu’il dit est un peu cryptique.
Les phrases-jugement sont un excellent support pour la technique des 5 pourquoi. En fait, ça va amener à la racine du propos.


ATTENTION : quand on l’applique sur quelqu’un, ça n’ira pas forcément tout droit : on n’enchaînera pas forcément les 5 pourquoi d’affilée, on n’ira peut-être pas jusqu’à 5, il en faudra peut-être 6 ou 7, etc… En bref : vous allez compris l’intention : c’est aller creuser
Exemple : C’est insupportable ces gens qui veulent se faire vacciner.

Pourquoi ?
Parce qu’ils font n’importe quoi


Pourquoi ?
Parce qu’on ne connaît pas les effets secondaires de ces vaccins, que la méthode de vaccination utilisant l’ARN est une nouveauté


(Là on décèle une peur)


Qu’est-ce que ça te fait, à toi, que les autres se fassent vacciner ?


C’est qu’ils déclarent des cancers dans 10 ans et que les industries pharma fassent du profit sur les vaccins puis sur les remèdes de cancer.


==> Du propos initial « C’est insupportable ces gens qui veulent se faire vacciner », on découvre qu’en réalité, l’intéressé nourrit une méfiance voire une méfiance envers l’industrie pharmaceutique. Cela permet d’éclairer son propos et le cas échéant, en tant que personne vaccinée, de ne pas se sentir visé… !
Et voilà !


Dans les prochains Médiason, on va explorer la technique de la communication non violente dans le détail : ne pas confondre observation et évaluation, sentiments et interprétation des intentions de l’autre, besoin et stratégie.


Merci de votre écoute et à la semaine prochaine !

Bouton retour en haut de la page