Camille PellicerJE SUIS BELLELA RADIOLES CHRONIQUES RADIORADIO BELLE

#JESUISBELLE #2 : Premier souvenir

Extrait de RADIO BELLE #2 :

Camille, Camille, “je suis Camille”. En écoutant mon jingle je me suis souvenue de mon tout premier souvenir lorsque je n’étais encore qu’une enfant. 

Je dois avoir entre 2 et 3 ans, l’âge à partir duquel en général la maturation du cerveau permet de forger ses premiers souvenirs. Je n’ai pas d’image, seulement un son, celui de mon prénom: “Camille, Camille”. J’entends quelqu’un qui m’appelle dans l’infini de l’inconscience et soudain, je réalise que “Camille”, c’est moi. Je prends conscience que ce prénom, prononcé par ma mère, ma grand-mère, mon père, ma tante, peu importe, ce prénom, cette personne désignée, cet individu unique, c’est moi. Je suis Camille, j’existe en tant que personne à part entière et on m’appelle, on me reconnait, on me voit.

Cette réalisation s’accompagne d’une exaltation pure et profonde que je ressens dans tout mon corps, dans tout mon être alors que je viens de prendre conscience de mon ego. La conscience de soi, la conscience éveillée, la prise de conscience de ma petite personne à ce moment là, Camille, c’est moi. Le souvenir s’arrête à cette jouissance pure et simple que je n’ai plus ressenti avec une telle intensité depuis, je dois bien l’admettre. 

C’est un des souvenirs les plus joyeux, les plus précieux que j’ai et que je chéris à ce jour. Imaginez si tous les matins, au réveil, lorsque la conscience émerge du monde des rêves, imaginez qu’on puisse ressentir cette allégresse de se savoir vivant, existant, entier dans un corps unique, comme une caresse, une révélation. Ça parait si simple dit comme ça et vous pourrez peut-être me dire: “T’as qu’à méditer!”. En effet, peut-être que je devrais m’atteler plus assidûment à cette tâche. Je repense souvent à ce souvenir et cela me permet de m’encrer dans une simple réalité et de me rappeler que cette existence dans un corps, est en soi, un miracle.

Je suis belle, je suis belle dans mon “je” dans mon entité, dans mon être, tout simplement et purement.


Cela vous plaît ! Feel free to support me here.
Bouton retour en haut de la page