Camille PellicerL'ARTLA PHILOSOPHIELA RADIOLA RUELE XAVIER DE YOUTUBELES CHRONIQUES RADIOLES ÉDITOS RADIOSLES INTERVIEWS RADIOLES PORTRAITS RADIOPARISPRODUCTIONSSUICIDE FMSUICIDE FM L'ÉMISSIONTHÉMATIQUES

SUICIDE FM #11: LE BAL DES FUNAMBULES

Retrouvez notre onzième émission du 27 avril 2021, le découpage du contenu audio et écrit, les vidéos et les infos pratiques.

LA VIDÉO SANS LE SON ICI

SOMMAIRE

  • COMPLIMENTS: TU ME PLAIS
  • CAMOMILLE : ÉDITO “I CAN HEAR THE RUMOR”
  • SOS AMITIÉ: JEALDRIN À HONG KONG
  • LE POINT J: REMPLIR LE VIDE EN PHOTO AVEC REN HANG
  • #ASMR: LECTURES CROISÉES
  • CYCLOVORTEX: STOP ADDICT
  • LA FLÛTE À VÉRO: I WANNA LOVE YOU
  • INVITÉ PARIS: FRÉDÉRIC JAÏS ELALOUF AKA DJ OOF
  • IMPROVISATION CAMPAGNARDE AVEC JAIS, XAVIER, MARCO ET CAMILLE
  • LE #MOTCLEFCLEF : LA SERVITUDE VOLONTAIRE
  • LE CONCERT#1: NIRVANA MTV UNPLUGGED
  • AMANDA RUBINSTEIN: AGITATION ET LUTTE EN FORMATION
  • THOMAS MOSSINO: CARTE POSTALE AUDIO DE RIMINI
  • #VEGANNEHOREL: LE BUDDHA BOWL
  • INVITÉ PARIS: NATHALIE EST
  • LE CONCERT#2: PRINCE PURPLE RAIN 1985
  • LE COMPLOT OFFICIEL: SHUTDOWN
  • JD THE MASTERMIND: BARS, BLUES AND BULLSHIT
  • INSTANT FÉRÈS: “PRIÈRE” D’ANTONIN ARTAUD


RETROUVEZ 

LA PLAYLIST

LA TRANSCRIPTION

EN BAS DE PAGE


LE DÉROULÉ:

COMPLIMENTS: TU ME PLAIS

CAMOMILLE : ÉDITO “I CAN HEAR THE RUMOR”

I can hear them singing, 

Carried by the soft wind, floating between the tree leaves. 

It’s like someone is sending a rumor on one side of the city 

For someone else to catch it on the other side, 

Randomly, by chance perhaps

I am not sure I have anything to send at the moment 

I am confused and stuck in a place of wonder and fear, 

Where I am afraid of what’s to come, what’s to become 

There is a strange rumor in the city, 

It whispers to my ear and tickles my throat,

Caresses my cheek and pulls my hair,

I am not sure if I feel happy or sad in the end

I am not sure if that rumor is harmless or if it is a sadistic disguise to chase me out of myself

I could run away like as I am a pro at it, 

I could pretend to be someone else, as I am queen at it,

I could hide inside and watch time goes by, as I have done so in the past,

Or I could go out and meet that rumor before it finds me

Maybe we shall be friends, maybe I will accept it, into my life, 

Not as a an enemy but as a friend, 

Who in the end is just a marker of my time in this body, 

Healthy or not, 

Bitter or sweet

SOS AMITIÉ WORLDWIDE: JEALDRIN À HONG KONG

Part 1
Part 2

LE POINT J: REMPLIR LE VIDE EN PHOTO AVEC REN HANG

Joséphine Domingues

#ASMR: LECTURES CROISÉES: LES FAISEUSES D’HISTOIRES +HYPERVILLE(S) + LE SIÈCLE REBELLE


CYCLO VORTEX: STOP ADDICT

LA FLÛTE À VÉRO: I WANNA LOVE YOU

INVITÉ PARIS: FRÉDÉRIC JAÏS ELALOUF AKA DJ OOF

PART 1
PART 2

IMPROVISATION CAMPAGNARDE AVEC JAÏS, XAVIER, MARCO ET CAMILLE

Jais, Camille et Joséphine

LE #MOTCLEFCLEF : LA SERVITUDE VOLONTAIRE


LE CONCERT#1: NIRVANA MTV UNPLUGGED

AMANDA RUBINSTEIN: AGITATION ET LUTTE EN FORMATION

CARTE POSTALE AUDIO DE RIMINI EN ITALIE DE THOMAS MOSSINO

#VEGANNEHOREL: LE BUDDHA BOWL

#Vegannehorel Buddha bowl from SO NAT

Un grand classique de la nourriture Vegan, le Buddha bowl, c’est un bol totalement Instragramable ou Pinteresti-en composé de légumes, céréales et légumineuses.  Il permet de rassembler dans l’espace d’un bol tous les apports nutritionnels requis par l’organisme au cours d’un repas. 

On peut le décliner du petit déjeuner au dîner en passant par le snack, selon les saisons et les/la créativité du moment. 

Pourquoi on appelle ça un buddha bowl ? 

La légende raconte que le nom fait écho à l’histoire de Siddharta (Buddha avant qu’il n’atteigne l’illumination), qui ramassait dans le bol qu’il portait avec lui  les restes que les habitants qu’il croisait sur son chemin lui donnaient.

Dans un bol on a généralement un légume feuille, une céréale complète, une légumineuse, des légumes crus ou cuits assaisonnés à votre convenance, un fruit si on a envie, des graines et/ou des herbes fraiches.

Ce que j’adore dans le Buddha bowl c’est que c’est plusieurs portions de saveurs différentes ce qui fait qu’on ne s’ennuie pas, mais surtout les combinaisons de goûts sont nombreuses.

Il y a beaucoup de bonnes adresses à Paris pour manger des Buddha Bowls: 

Jah Jah, Sol Semillia et Aujourd’hui demain (qui viennent de mettre à la carte leur nouveau season bowl) en font partie, mais je voulais parler aujourd’hui de So Nat, une cantine végétale et bio de saison. 

3 bols à la cartes : Ail of the tiger, Tadubol et Asperlipopette. 

On y trouve dedans des tempuras de patates douce, du chou rouge aux cranberries et amandes, des falafels, de la polenta crémeuse à l’oseille, des beignets de haricots verts aux corn flakes, tagliatelles d’asperge, curry vert de lupin et bien d’autres choses encore. 

12 euros le bol je trouve ça super honnête pour le travail investi dans chacune des compositions et la qualité des produits.

So Nat, on les retrouve sur EATIC of course, l’application de livraison de repas éthique veggie et vegan, mais aussi à leurs 3 adresses :

  • 5 rue de bourdaloue dans le 9e
  • 9 rue de laborde dans le 8e
  • 18 rue saint fiacre dans le 2e

A la semaine prochaine pour une nouvelle adresse vegan parisienne, d’ici là n’oubliez pas : quand l’appétit va, tout va !

INVITÉ VOISIN: NATHALIE EST BROCHIER

PART 1
PART 2

LE CONCERT#2: PRINCE PURPLE RAIN 1985

LE COMPLOT OFFICIEL: SHUTDOWN

JD THE MASTERMIND: BARS, BLUES AND BULLSHIT

INSTANT FÉRÈS: “PRIÈRE” D’ANTONIN ARTAUD

Prière

Ah donne-nous des crânes de braises

Des crânes brûlés aux foudres du ciel

Des crânes lucides, des crânes réels

Et traversés de ta présence 

Fais-nous naître aux cieux du dedans

Criblés de gouffres en averses

Et qu’un vertige nous traverse

Avec un ongle incandescent 

Rassasie-nous nous avons faim

De commotions inter-sidérales

Ah verse-nous des laves astrales

A la place de notre sang 

Détache-nous, Divise-nous

Avec tes mains de braises coupantes

Ouvre-nous ces voûtes brûlantes

Où l’on meurt plus loin que la mort 

Fais vaciller notre cerveau

Au sein de sa propre science

Et ravis-nous l’intelligence

Aux griffes d’un typhon nouveau

Tric trac du Ciel

Galerie Simon, 1923

LA PLAYLIST:

LES UNSHAZAMMABLES:


LA TRANSCRIPTION AUTOMATIQUE AVEC TRANSCRIPTIVE

00:00:04:06
Au bout du rouleau, l’homme s’est suicidé. Suicidaire? L’hebdomadaire matinal de Tout va bien se passer. La Suisse, c’est parfait ici, en réalité, tout ceci d’exhaustivité, l’émission Pour rester en ville suscite à fond, avec l’espoir d’y croire encore.

00:00:42:10
Bonjour, bonjour! 10H du matin Suicide FM numéro 11 Avec Marco laréalisation, ça va, Marquand je banger, ça va très bien. Merci, c’est super. On va passer une super matinée. Merci d’être avec nous. Faites nous confiance, ça va être. Ça va être incroyable. Génial. On va partir à l’autre bout du monde. On ne va parler que des gens increvables qui vont nous faire découvrir des trucs incroyables, des invités.

00:01:03:03
Ouais, la poésie de la bonne musique, de la bonne White, ça va être le soleil dans votre tête à vous.

00:01:08:12
Allez, on est ensemble jusqu’à 13 heures. Tout va bien se passer comme.

00:01:41:07
Ha ha! Ha! Ha, ha, ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

00:01:52:11
Ha! Ha! Ha! Ha!

00:01:54:15
Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

00:02:08:09
Ha ha! Ha! Ha, ha, ha ha!

00:02:12:15
Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

00:03:21:11
Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

00:03:32:19
Ha! Ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Teichmann You Michael Test. Afin de. Ha ha! Ha! Ha, ha, ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha ha! Ha! Ha, ha, ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

00:06:04:14
Ha! Ha!

00:06:05:08
Ha! Ha! Ha! Ha!

00:06:12:06
Ha! Ha!

00:06:12:23
Ha! Martine. Hou hou hou hou hou hou hou hou hou! Hou hou! Hou hou!

00:07:11:24
Globalement, ça va. Ouais, ça va plutôt pas bien, ça ne va pas forcément très mal. J’ai quelques exemples où les gens sont vraiment au bord à bord de la crise de nerfs. Mais ce n’est pas quelque chose de continu, c’est plus. Certains jours, ça va vraiment mal. D’autres jours, ça va normalement. Mais globalement, la plupart des gens qui m’entourent et que je connais, ça va pas.

00:07:31:09
Vous écoutez ici les femmes qui?

00:07:36:01
Tu as tellement de charisme. J’adore ton visage. J’ai envie de toucher le carré, c’était Jaume.

00:07:44:23
T’embrasser, t’emmener, il a du caractère, on est.

00:07:53:04
Faufilée mes mains dans ta nuque. Et de caresser jusqu’aux épaules. Je me prends à rêver que tu me dans tes bras. Rassurant T’es enveloppants, Thébaud!

00:08:13:06
Tu es, tu m’excite aussi. Je n’ai pas peur de mourir. Jaguar a subi soucis de l’émission pour rester en vie.

00:08:27:24
A connu Singine cairotes, Bad Soft, Wende, Floating Between the Tuit Leaves etcela ex-amant Naessens, Waldman, Salves, Célie, salmonellose, catch, attendirent, side pas de blé, echeance, perhaps. Un autre choix à Vanishing du sien la demande AmCham Piuze d’un stade qui ne plaise aux voies de fait. Mes frères Weitz, tout comme moi. Stuber comme. La mairie de City et West Post Humain et Psychose manifeste que Will Smith Chicken Posemètre tuer, pas faire rappeler aux Sadd une dinde Tshilumba M13 remplace distiques de Sky chez Ismay et al-Massar Hoof. À Cuba, No Way à la Casa et deux points à compléter Homme en errance, Rosa McQueen Riding, Ça donne moi je t’aime, Grosbreuil Lazarev, Danzô, Paste, Wach, Gossart Enmai. Il faut être fantasmés. Mais oui, Charbit, Franz, mais bien Will Except in My Life dans Hasnat in my Friend. Une légende. Et justement, Krump étant même d’esprit à Orphéons Nantes au Sweet.

00:09:43:01
Suicide FM, l’émission Pour rester en vie? Bondé, boum boum, boum, boum, boum, boum, boum, boum, boum, boum, boum, boum, boum, rendez vous. Tu fais exprès. Et maintenant, on y va en allemand. Rendez vous, tu fais exprès! Maintenant, on y va en allemand. Bon chic, bon chic, bon genre.

00:12:08:01
Dans l’immense majorité des cas, le Kovy de 19 est sans danger. Je viens ce soir avec plusieurs membres du gouvernement vous dire où nous en sommes et vous présenter les perspectives qui se dessinent pour les prochaines semaines.

00:12:24:11
Il a confirmé que la limite des 10 km serait levée à partir du 3 mai et que les terrasses devrait rouvrir à la mi mai, tout comme certains lieux culturels, mais aussi les commerces dits non essentiels. Une réouverture qui se fera par étapes d’ici l’été et éventuellement territorialisée. En revanche, le couvre feu, lui, reste en place jusqu’au moins à la mi mai.

00:12:43:20
Les gens ont besoin de prendre l’air et. Dépression avec médicaments?

00:13:14:03
Enquête sur notre téléphone portable sont ils devenus, à notre insu, les espions de notre vie privée? Nous leur confions nos photos, nos messages, nos comptes en banque. Mais qui récupère toutes ces données?

00:13:45:23
Faire en sorte d’avoir un peu d’espoir et de.

00:14:00:00
Oui, oui, mais ça fait partie des techniques pour aller mieux. Les bars sont fermés, mais ça n’empêche pas les Français de consommer de l’alcool. Les ventes de champagne, mais aussi de rhum, de whisky s’envolent. Un phénomène inquiétant.

00:14:50:22
Pizzolitto. D’autant qu’en même temps, tu faire combat les deux. En même temps.

00:15:02:14
Tu te faire un peu.

00:15:07:06
Tu vas te faire reconnaître.

00:15:15:10
C’est le coeur lourd que je vous annonce aux alentours de 2 heures du matin. BOX-OFFICE T’entendre au sein d’une résidence universitaire le bruit de l’éclatement. Briser le silence de la nuit sur des éclats de verre, sur le sol d’un hurlement, d’un bruit sourd suivi d’un silence et pour la dernière fois, le cri d’un étudiant exprimant la douleur qu’il ressentait étendu sur le sol Tu vas te carraghénane!

00:15:49:16
Résultat? Bernard.

00:16:02:03
Moi, ce que je veux dire au monde des intermittents que j’écoute. On ne vous laissera pas tomber. L’intermittence est un joyau que je veux protéger.

00:16:17:16
Il faut qu’il apprenne à se protéger pour protéger les autres.

00:16:26:10
Serma. Hergault. L’Amérique a ressorti sa cape de Superman, que Trump avait déchiré en morceaux pour sauver la planète.

00:16:58:07
Le message est clair il est un petit homme vert à la Maison Blanche et comme Kennedy en son temps, il veut franchir une nouvelle frontière nommée lutte contre le réchauffement climatique.

00:17:07:19
Son nom B 1 617, le Varillon indien, est apparu pour la première fois dans le centre du pays en octobre dernier. A l’image des Varian anglais sud africains, il pourrait entraîner une résistance aux traitements dits classiques que sont AstraZeneca et Johnson.

00:17:29:08
Celui. Son traitement uniquement sur le maintien. C’est fait partie.

00:17:45:17
Tristan. Karine. Une première.

00:17:58:09
Ce projet va sentir frémir parce que la douleur n’est pas autorisé à boire du. Rattrape ton téton droit.

00:18:12:23
Prince à ànouveau.

00:18:15:22
Est ce que ça tire? Teksid.

00:18:22:04
Les Français sont esclaves africains vainqueurs ou untel ou untel, ou untel, ou untel ou untel. Au bout du rouleau, l’un escabeaux vainqueur ou untel ou untel, ou untel ou untel ouatée. Oui, tu vas les gros yeux, good bye bye bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye!

00:19:55:05
Ha ha! Ha! Ha, ha, ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

00:20:09:23
Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Tout cela est vrai. Bye bye bye Bye Bye! Oui, mais toi? Ouais, ouais. Bye bye, bye bye bye bye bye bye bye bye bye bye bye bye.

00:20:44:20
Bye bye, bye bye!

00:20:52:09
Bye bye, bye bye bye bye, hou hou hou hou hou hou hou hou hou hou hou hou hou hou hou hou hou hou hou! Hou! Hou! Hou! Vallourec!

00:21:15:06
Bye bye bye bye bye bye bye bye bye bye bye bye bye bye bye.

00:21:33:03
Tous le week end, bye bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye! Bye bye, bye bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye Bye bye Spencer. Allo SOS Amitié, bonjour, je vous écoute, allô détresse, allô? Alors, je ne vous attendez pas à l’eau fraîche. Au bout du rouleau, qu’est ce que je dois faire alors? Appuyer sur le bouton J’aime l’émission pour rester en ville.

00:23:27:00
Kenny. Ce scénario de Salingue apprécia Hasnaa nous sommes nous.

00:23:39:11
Qu’est ce que la sainte White? Zahed Klaatu.

00:23:55:09
J’ai l’impression que je reconnais les sons de cette ville.

00:23:58:17
Que dire du.

00:24:05:24
Les sons de celle ci sont pas inconnus, tu sais, on m’a parfois parlé d’une ville presque sur l’eau et dans la montagne, dans la forêt. Une ville où les gratte ciels montent jusqu’au ciel. Une ville qui va vite. Une ville techno logique. Une ville, l’accent chinois tient d’une chaîne et nous sommes à Hong Kong.

00:24:56:17
On est à Hong Kong.

00:24:57:18
Je dévoile la ville dans laquelle nous venons d’atterrir. Grâce à notre téléphone portable. Alors attention, tu coupe tout quand tu fais ça. Nous avons un problème de connexion avec Hong Kong, qui devions nous? Où allons nous parler, Camille? C’est lui qui est avec nous aujourd’hui pour échanger sur la condition des Hong-Kongais. Plusieurs villes dont nous ne savons pas grand chose, mais il y a encore des demandes.

00:26:15:09
Bonjour. Bonjour.

00:26:18:21
C’est une offre intéressante.

00:26:21:11
Need you. Indignons City!

00:26:38:04
Bref, c’est bien ça. Histoire de destin. Et toi, tu Hayam vers le Thieffry?

00:27:06:09
Normalement? Ah bah ouais.

00:27:10:04
Ouais, ainsi, indûment de vacciner ce. Et tant pis pour la population Storting de population.

00:27:25:01
So Westchester dose théorie des OpenLDAP, des sexting. Ainsi, Sofremi a osé votre Pocket Battle, mais aussi disent looks like de série Bézy extorquées croisettes eyes wide expect so you feel like. Ouais, ouais, ouais, ouais.

00:28:11:00
Masquant de suite à des shops open everything open.

00:28:17:22
Galeries Desman Achab Excess, sa main gauche accrochée au sol de la fenêtre de City’s Véronique Kahn Beacons de Vénus, un Elbit automatisent, tout comme de Souchon du jeune artiste de 20 +49 de Souchon, agitée et jeune. Oh yeah! Yeah! Yeah yeah! A protesté à peine un professionnel rentrant d’un western Oberhof Trench coat even côtéde Majerus No Way Masque Everything That’s Wanna Be, s’imposant face à de télé chinoise Wyn masque à gaz Baten Kober du Arto, un masque de à cuire les pâtes Mast le matin. Oui, oui, oui, oui, oui. Anyway, ça enchaîne Despas. Spin de surchauffe Despenser Sing glosent iranienne de dégainer dinardaise. Béral dessine Denso Picadilly. Deux matchs de. Côté Beaudette, l’Auxois aubades adapte son show tasting au hasard. Schauwers chinois.

00:30:09:16
Avis Staying City del’Intérieur, hier, où on se situe au niveau du couac, dans l’ordre des se in proteste un tractent et d’exploiter le poète Tachymètre So That Spring Wedding, en dépit de proteste d’un losing enfant.

00:30:49:01
Spamhaus Isoloirs, le tout nouveau Tshwane Ispat, tout en nommant Proteste, se nomment groupe démocratique groupe hongkongais Yes Elena Bégot, qui entend offrir la thèse d’un Zeeman monasterium.

00:31:14:06
Proche d’un accord à peine un Botswana West Ham, Stan Wawrinka affirme Esther Yest Édesse à Espadon.

00:31:31:04
Ennemi du style Hobsbawm, Fisker appelle ici Yo Pinsonnault Virgen to Do You, on rencontre tout, tout, livre Karina, Samra ou dhonorer ou tous ces propos l’EEB Hyper Mabillon, Yeung de Stood Yacé à s’en aillent tous au.

00:31:51:08
Des zeigen alors aussi lui a offert une. Night and Day of Hislop, Catholique etsans ethnographes, canabis avec à la clé un Cellatex à l’esprit et les meilleurs clubs Because you were very important, une source so sauf inespérée Ocean in the Waves.

00:32:46:12
On compte pipoles développes, squattait de justice, resiste, gaino to utilise, beurrerie imaginative, cimentent. Technique to fight pinde to see you can. Chute d’un choc. Iweins, porte avant garde testings rend cela défenestrée.

00:33:08:09
Hideux Nodar à Baden, encore en rêve de en sauter sécuritéde When We Love the Protest, un espace extérieur assouplissent extérieur et Mike pas SIMD. Sérénades de bois, working botterman, un nid ou un qader à un bal. Il a un aspect Time’s einen Maillaux pénienne high tech so many ways that movie with Miliana, which. Fin à cette époque avec deux autres défaites OV Castaignède à un bel exploit et d’extraterrestre, et with style gouyon for old people which listening to its soit Goal is not dead. Comme auteur phénoménal Take Two Easy with Right Now Lazorthes au Bénin? Oui, un destin moyen pour atteindre un but de pension. Ou Somchai au Spica par des centaines dath et pas avec les loups.

00:34:50:12
Sébastien l’ARPT comme Espace Saudi Women in New l’Opah grâce aux mesures de rigueur prises pulled Un monde, un monde où Aloui Whiting, Thudinien, Odysseus, Kovy, Value Emden.

00:35:04:09
Éduquons Humblot avec Alex Proyas YouTubeuses First We Go. Les scènes sont bien.

00:35:18:13
Kouider chante les cinq matchs.

00:35:20:05
Nous sommes en direct de Hong Kong avec d’Ian d’Ewing, Suicide FM et vous le savez, tout va bien se passer.

00:35:30:11
Je suis très seul ce soir, monsieur, justement, vous Suicide FM avec qu’Emily Xavier L’espoir croit encore. Oui, ce n’est pas encore. A ce stade, la maisonnette. Faing, c’est. Bélier de. De merde, c’est.

00:36:18:02
Aubry lève les bras du.

00:36:25:18
Tombelaine. Bien une Anglaise. C’est un je ne suis jamais.

00:37:20:02
Dans les deux langues limaille.

00:37:25:08
Stamina est Jean ont été.

00:37:31:00
Seul acide. Mais centre.

00:37:43:08
Ça. Tiens! Tirade. Même si son sourire venait d’être emailing un souper.

00:39:54:20
Définitivement un titre Suicide FM, Le chat de Boxus, Stop au bout du rouleau. Nous sommes toujours en direct de Hong Kong. J’ai dû aller au atomisés et les somptueux mélancoliques ha!

00:40:18:08
Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

00:40:21:10
Ha! Ha! Ha!

00:40:24:15
Ha! Ha! Ha!

00:40:26:18
Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

00:40:38:03
So You Think You Anyways sort d’une dessayer dit du ducasses, c’est à dire en moyeux sur études au moyen d’une méthylation de du Staying Gob.

00:40:57:08
Son os job chez les oiseaux? On a des jobs bonne compagnie internationaux ou accéder à tout. Oui, stratego, avec un bagage qui ne dépasse pas. Ouais, ouais, ben c’est raté, lâche un diplomate. Rencontre. Cette expérience s’en sort. Al-Waleed, de taille n, est pas limité à taille à un accord, mais sans Régiolis. Des chefs VAX charnières de pipeau vendus à Hardy.

00:42:04:05
Défiante a retrouvé un tandem TPS l’emmener avec le groupe qui final riche inhale which.

00:42:17:12
Franck.

00:42:20:15
Homme.

00:42:22:15
Mais oui, mais oui, triste de trainings Police Decade.

00:42:29:17
Alors, Yakari?

00:42:32:21
Il y a ceux qui wana Ouanna Speaking Webmail à tous les accords qui West-Island, n’y a aucun d’Ahmet making that is not preste batisse not feeling. Ça aurait été reflexe d’acheter un autre os quand équipons. Il en a marre de voir dans St Etienne Mougeotte. Sauf à ce que des Casques bleus de Desperate Winograd d’Écosse, Wickens korrigan à When We Want To.

00:43:22:13
A.

00:43:24:13
Destin? Alors, à la police, il faut savoir ce qu’on veut gagner, alors juste en avril à Natoye, hardest.

00:43:49:17
En balade de 5 à 12 sur la comédienne d’Espelette. Après La bécane en mousse. Bah oui, DS a été un As Especially With s’amorce à France Losing, déjà indigeste à n’atteignaient votre second acte de la Faites un rapport de MasterCard précieux Gatorade. Timitar favorise une Irlandaise. Chacun de ces pères de famille et backend fait de pings sont bien s’édifie, contient un lien.

00:44:31:06
And So What Do savent faire donner en cadeau à exposer à peine atteinte d’un. Question Einstein ou du distance positive.

00:44:43:21
Il a fourni un mauvais sort à Ben, co-PDG de recherche, ou un appareil Astarté du Hergault applaudissez ou webmaster loué, taiseuse à un instant, Anor a été midy d’affranchir au site Web. 32. Sol Alone, In Amenas et votre. Ah ouais, quand pareil? Ça arrête jargons! Hier soir, Nagato pense être passé à la Coupe. Un nom Achir et totémiques, l’astéroïde Singhal. Et à So You l’Edelweiss This. À deux Grèce, Grèce, Espagne. Un être lors de ce pays? Ça y est en vérité. Costaricains Pesnel ESTacade 17 Gluten FIFA Gluten, Free Flats, Ténès Gluten. Yes, we have a desordre. Soupe glutineux expose. That’s All Blacks. Samedi Pinette.

00:46:42:09
Hoodie, ce fut un feu pandémiques What Do You See is Happening ou un second round If it ain’t one day when the air wild spoken propre.

00:47:00:15
Adieu Bob et. Rethink at Least Yezz Ending a affirmé une serviette en smoking ou Toualy. Ben oui, St-Élie, Après Bad Cover, Protest as Well, So That Brynner, Guadiana, State Cover at Ghana, Sloboda Ghana with Simple à peine.

00:48:06:05
Joy Life Begley In in Goodwills.

00:48:13:17
Tut tut tut tut tut tut tut tut tut tut tut tut tut tut tut tut tut tut tut. Bing côte james’s police tut tut tut tut tut tut tut tut tut.

00:48:27:13
James’s Police meneur Rouïba accueillait hier Hockey salissante, observe Etsans Like You, Activia, Raining, Sting, Instinctives, Samra.

00:48:42:21
Hier soir, elle a joué après trois jours de repos SpeedFan, Jen prends Abdelaziz, theutoise, Aurès.

00:48:54:07
Sa dit Oye Boilers gueule du One Open Foliot, Wadih Mesta Mosses, GLAAD, Gwadar.

00:49:04:15
Une messe de l’internet les. Hightower, les rois de Ping.

00:49:14:15
Tut tut tut tut tut tut tut tut tut tut tut tut une wendover ventis gaudard. Tut tut tut tut tut tut Annelise Police.

00:49:36:01
Cobac. Linking Gbakas de Philippines.

00:49:43:07
Il a fait son match, il y a ceux qui veulent un match Ouadah.

00:49:48:05
Les femmes paraissent refoulé avec ces nouveaux. Tu non-mariés n°27 quand tu essayes que tu ou un vieux Tùng, tu sais goodbye quand on voit un homme.

00:50:05:09
Le de hockey à Gastines Lanouette Type Bourdonnec English Special devait faire de l’info, soit un match nul face aux Tchèques qui.

00:51:10:04
Møller a été deplaise Scott Spedding Vélez. Comment se fait pas M. Oui.

00:51:52:17
Oui, non. Oui, jusqu’à.

00:52:04:24
124.000 en.

00:52:32:24
Ha ha! Ha!

00:52:34:15
Ha, ha, ha ha! Ha! Ha! Ha!

00:52:40:21
Ha oui! Les.

00:53:01:19
Sans aucun mélange.

00:54:29:21
Enfin, afin. D’infamant Alfano n’a pas un mot à mot 124.000 Saubusse. Dans la Genèse, on est dans, mais on a quand même un vécu de 5, 5, 6 ans à Paris où tout se passait bien, et c’est là où on rencontre les gens avec qui on fera le futur.

00:55:48:17
Là, on rencontre nos amours, nos amis.

00:55:52:16
L’expérience n’avait rien exactement. Donc, le fait de ne pas pouvoir avoir accès à ça suppose que les jeunes de 18 19 ans qui entrent dans un milieu d’études supérieures, de découverte du monde, de découvertes de gens, ça doit être terrible pour eux parce qu’ils doivent se sentir sacrément seuls. Moi, je pense que ça va créer une belle génération de toqués.

00:56:14:04
Je pense déjà que tout va bien se passer comme.

00:56:20:23
Allo SOS Détresse, amitié, bonjour, je vous écoute, Allo SOS détresse, allo allo? Je ne vous attend pas à l’eau, SOS Détresse au bout du rouleau. Qu’est ce que je dois faire alors? Appuyer sur le bouton J’aime l’émission pour rester en ville.

00:56:53:05
Scopes. Tous sont. Chez. Quand tu. À Ternaux.

00:57:49:17
Au stade.

00:57:59:09
Wilson au sommet se tient au small. On a laissé. La souris webcam. On la sent monter votre boîte mail.

01:00:41:02
Comme un people de bal, tu l’as fait avec l’accent français. Ouais, je me suis dit que rester français ce matin, c’est illégal. Pour robail prop.

01:00:50:24
Voilà si vous voulez parler qu’un accent anglais digne de ce nom à venir. Dans cette émission, des invités jaillisse Frédéric et la Louf aka ah ouf! Vient à nous parler de sa vie de confinait à Paris. Et il en ira de même à midi avec Nathalie Brochier, Parisienne Spiritueuses de Ouf! Qui viendra nous parler. Je viens de le dire également des moments, des moments de nos habituez préférés.

01:01:16:19
On aura un cycle Gore-Tex Stop addicts végane Horel qui nous parlera du Bouddha Ball, la poésie de Cocoon avec moi même, j’ai dit de Mast Man Base, Bleuzen pochette et l’instant VRS qu’on attend avec impatience. Prière d’Antoine Artaud.

01:01:31:20
Ça va être encore lourd. Je vous le rappelle, le Victor Fresse est intense à tous heures et il viendra s’exprimer dans cette émission à 12 heures 50. Mais voici Joséphine, ça va, Joséphine?

01:01:42:20
Oui, ça va bien.

01:01:44:00
C’est si c’est l’heure du jour. C’est l’heure du point J. Le point J.

01:01:51:19
Le point J.

01:01:57:05
Bonjour, dites. Risque de suicide. FM Donc, qui dit jeudi midi quoi d’ailleurs? Il serait prétentieux d’essayer de vous faire jouir. J’essaierais donc une nouvelle fois de jouer avec vos imaginèrent, car des mots naîtront, je l’espère, des images. L’Aparté d’aujourd’hui évoquera en effet des photographies, celle d’un artiste chinois du nom de Gen Rong Erven. Plus loin à changer, pour qui tout ne sait pas si bien passé. Jugé pornographe dans son pays, il ravit les galeries occidentales. Ses photos en rappellent d’autres avant lui. Pourtant, face à celles ci, on oublie. On vit quelque chose de différent encore. Tout du moins. C’est ce que j’ai pu ressentir lors de l’exposition qui lui était consacrée en 2019, à la Maison européenne de la photographie. Un œil de paon, une publies poisson, des iris rouge ongles, des sexes au des mains sexes, une tête vivante en guise d’autres jambes, des plantes pubienne, des corps qui s’entremêlent pour offrir encore inconnus. Pourtant, déjà familiers à deux têtes ou quatre jambes, ou peut être Derbré ont laissé des vides dressés, entourés de boules à facettes. Parce que l’amour, c’est aussi la fête. Cette personne a perdu sa tête sous une nuque, devenue bras puis corps. Des nus corporels dans des décors intérieurs. Une chambre. L’intimité des murs blancs, des flashes de lumière pour une blancheur contrastée par le noir de cheveux parfois recouverts d’un masque collant coloré. Ce qui fait sens, c’est le sourire sur nos lèvres amusées, heureuse de s’agiter comme

01:03:32:17
le vent d’une forêt qui balaie cul nu dans les herbes hautes, sont poussé comme des champignons. Hommes et femmes à l’équilibre entre deux arbres devenus arbres. Ça Coupland, un énorme phare excité par le serpent jaune et les épines de la rose, rouge à lèvres. Désinvolte. Elle aime les pieds, les bouches, les tiges et les pastèques. Elle se retrouve à l’envers, sur quatre pattes, dénudée, en étoile, sur des toits aussi gris que ce ciel pollué entourant des gratte ciel. Et si ces corps glissaient puis tombaient si la vie est un abîme sans fond? Lorsque je sauterait, la chute sans fin sera aussi une manière de voler. Ces quelques mots écrits par Athènes sur son site internet témoigne de la dépression qu’il oppressées depuis plusieurs années et dont il a décidé de se débarrasser. Prenant son envol vers un autre monde où il demeure plus libre, la gravité du tableau et des non-dits en Chine, lié à la sexualité et encore plus à l’homosexualité, est lourde de conséquences, notamment pour la jeunesse qui voyait en Rango de l’espoir face à la répression constante, à l’hypocrisie latente des autorités souhaitant balayer les vices. Mais de quelle ville parle t il? Ceux là même qui permettait à Rong de remplir le vide de son cœur, pour reprendre ses mots, c’est à dire la photographie, l’insouciance frivole, la douceur sans pudeur. Un peu d’humour érotique, quelques désirs désinhibé. Soyions alors vicieux, vicieuse. Remplissons aussi ce vide de quelquonque soleil qu’il

01:05:04:09
soit tant que celui ci réchauffe nos cœurs.

01:05:08:16
Le poing, J.

01:05:13:11
Le poing, J. Le point G.

01:05:50:22
Dans la maison. Mais. C’est joli.

01:06:39:05
Après la. Or. Stéphane, Stéphane, Stéphane, Stéphane, Stéphane. N’en doutez pas, ce sont les ennemis de l’ordre qui mettent en circulation ce filtre absolu. Il passe un traitement sous les yeux des gardiens sous la forme d’un livre de poèmes, prétexte anodin de la littérature, leur permet de donner un prix défiant toute concurrence. Ce Vervins mortel duquel il est grand temps de généraliser l’usage.

01:09:59:16
Où sont les propositions actives? Rançon possible, désirable de faire autrement. C’est à dire d’abord ensemble, les uns pour et surtout avec les autres.

01:10:11:18
Où sont les choix concrets négociés collectivement?

01:10:14:21
Où sont les récits peuplant les imaginations, partageant réussites et apprentissages? Ou sont à l’école àl’école les modes de travail ensemble qui créeraient le coût de la coopération exigeante et l’expérience de la force d’un collectif qui œuvre à réussir tous ensemble contre l’évaluation qui sépare et juges?

01:10:35:09
Nous étions, nous étions donc déjà plusieurs à radiculaire en version fabulations et il était temps d’aller voir ailleurs. Tout le monde est beau, la vie est belle. Le trou Monschau sur toutes les chaînes laisse des crapauds pour me déterrent plus en même plus.

01:10:57:22
Je me déteste.

01:10:59:05
Il y a le paradis sur la marelle. L’Enfer est, soumettaient M. Martin. Luttèrent, avait un rêve. Vaut mieux pas qu’il se réveille. Putain d’époque. J’ai payé mes impôts et j’ai pris mes médocs dans époque.

01:11:12:22
Accroche toi si t’es pas dans l’école, dans les poches pour les élèves, dans les poches ou dans les bonnes coupes. Mes réseaux, je n’ai plus aucun poste.

01:11:22:22
Sur vos ton, j’irai cracher, danser en claquettes. Le prêtre achète sa coque avec l’argent de la quête. Je m’en fous de tout moins tant qu’on fait la fête. J’ai la cravate autour de la tête. Qu’est ce qu’on va dire à ceux qui crèvent de. On en avait assez, on en voulait encore. On va plutôt les cacher, son père.

01:11:37:02
Il ne faut pas qu’il gâche le décor.

01:11:38:16
Putain d’époque. J’ai payé mes impôts et j’ai pris mes médocs dans les bonnes.

01:11:44:22
Accroche toi si t’es pas dans les dans les poches, tu pourrais.

01:11:49:08
J’ai les mains dans les poches, je suis dans les bonnes coupes, les réseaux. Je n’ai plus aucun pote. Mais Nike sont faites par les Ouïgours ont fait des d’Estoril pas de longs discours. Des ados se droguent parce qu’ils s’emmerde à moins de 100 euros la demi heure d’amour, ça n’existe pas si c’est pas en été. Je prie pour que le banquier me laisse m’endetter pop corn et comédies racistes au ciné. Finalement, c’est une grosse grille catho, décimée, masqué. J’attends le retour de la peste nantaise, mais je, car mal jusqu’aux oreilles, tant qu’il me restait, si. J’ai payé mes impôts et j’ai pris mes médocs dans les bonnes bouffe. Accroche toi si t’es pas dans l’école dans les bonnes journées, j’ai les mains dans les poches, je suis dans les bonnes coupes, mais réseau, je n’ai plus aucun poste dans les bonnes.

01:12:46:19
Dans les. Dans les pages.

01:13:07:18
C’est pourtant simple.

01:13:08:18
Tout est hyper hyper. Et si Vortex? Pour un nouveau tour d’horizon d’une question contemporaine fort débattue, celle de l’addiction. Et oui, à notre époque, parait il, semblerait que chacun ait sa petite manie. Et toc, ce qui le rend complètement accro, que cela soit des substances tabac, alcool, café et autres plus ou moins légales. Ou bien ces substances invisibles, ces addictions sans substance que sont l’achat compulsif, la cleptomane ni, par exemple, ou encore le sex addict. Bref, autant de pratiques répétitives qui semblent complètement hors de notre contrôle ou de ceux qui le subissent. Alors face à cela, évidemment, il y a des traitements pour arrêter, pour se sevrer, pour que cesse l’exagération. Et cette prison comportementale dans laquelle les personnes tournent en rond comme des petits rats de laboratoire dans leur cage. Et que propose t on? Bien des traitements de substitution, par exemple, ou on va transformer l’habitude de la cigarette avec un petit patch avec l’injection directe de nicotine? Bravo, c’est une bonne idée. Mais en attendant, on prétend que progressivement, tout en douceur, on va arriver à s’arrêter, à se passer de la substance qui nous manque dès qu’on l’arrête. Alors évidemment, ça paraît joli sur le papier, tout en douceur, respectueux de nos mauvaises habitudes. Mais je vous le dis, je vous l’assure, ce n’est pas la bonne méthode. Il y a une autre façon de procéder, beaucoup plus efficace, et celle ci n’est pas facile. C’est la plus dure et la

01:15:06:06
plus difficile. C’est l’arrêt brutal, le sevrage absolu, sans aucune manœuvre pour éviter l’obstacle. Bref, on se prend le mur de l’arrêt soudain, de l’absence complète de la substance. Et pourquoi est ce que je propose cela? Non, pas par pur sadisme, mais précisément. Car cette méthode tire profit d’une d’un mécanisme de survie évolutionniste tout à fait efficace qui est l’adaptation à l’urgence lorsqu’on cesse soudain son traitement. Eh bien, on va être mal, on va trembler, on va avoir des signes de sevrage, ça va être difficile. Mais si on intègre toute cette période très pénible, si elle est douloureuse, si elle coûte cher en efforts, précisément, elle fournit le ticket d’entrée dans un nouveau monde qui est celui de La Poste addictions. Et bien, on conçoit que plus violente cette période, le sevrage est dur et plus on est certain que une fois passer de l’autre côté, on ne reviendra pas en arrière. C’est une méthode que je détaillerait la semaine prochaine.

01:16:21:21

  1. Vero Tella. Et Véro est avec nous, c’est la flûte à Véro.

01:16:34:13
Tu entends? Je vous entends Salluit, ça va aller, ça va, t’as l’air, t’as l’air d’avoir une voix aussi déprimée que la semaine dernière, j’ai l’impression.

01:16:44:18
La semaine dernière, nous avons va encore moins bien. Véro.

01:16:49:13
Mais là, ça ne va pas.

01:16:51:03
On a l’impression que le disque à chaque fois aveiro.

01:16:53:03
Non, non, c’est pas vrai. Il y a deux semaines, ça allait bien.

01:16:55:03
Pourtant, ça fait quand même une heure 17 qu’une telle occasion nous écouter pour aller mieux. Véro.

01:17:02:06
Ouais, je sais, mais.

01:17:04:22
Il y a quelque chose d’assez qu’on assis sur quelque chose de dur.

01:17:12:21
Martine Berger Pas assez pour faire réagir Véro, tu te réveilles que tu reviens avec nous avec cette hargne qu’on connaît à Véro.

01:17:22:13
Ben justement, je.

01:17:26:12
OK, alors, approche toi de la fenêtre, sors de ton coeur et nous sommes tout ouïe, alors je rappelle que c’est un blind test. Si vous pouvez essayer de trouver le morceau, pouvez interagir sur le Tchad qui se trouve sur. Tout va bien se passer comme Slash, Suicide FM. Vous pouvez interagir avec nous pour gagner, gagner tout ce qu’il y a à gagner ici, c’est à dire que vous gagnez, vous venez choisir ce que vous voulez. Vous pouvez prendre Fred Fred qui vient d’arriver. Hop, c’est ça, c’est cadeau. Joséphine taxaient cadeau, Markos cadeau. Mais pour ça, il faut trouver le morceau. Véro, la flute. Aveiro. Vas y!

01:18:05:08
Ça fait des pages web, c’est dur sur une note. Je suis désolé, c’est qu’il y a un écho et j’ai posté en téléphone Impose ton téléphone et je pose ton téléphone et joue vero. C’est parti!

01:18:34:05
La fuite Aveiro.

01:18:44:11
N’amènent. C’est génial! Bravo Véro, avec Véro, tu nos amis dedans.

01:19:16:07
Moi qui étais en plein sevrage, je vais m’y remettre, avoue fumer du CBD au lieu du THC. Je vous comprends. C’est pas facile. Merci Véro, merci.

01:19:28:04
Bonne journée ensoleillée, hein? Ça se passe bien pour toi et moi aussi.

01:19:31:06
J’ai envie de t’aimer, Véro. T’aimer comme ta flute sur laquelle il ne faut pas s’asseoir. Véro.

01:19:39:08
La semaine prochaine verra bientôt dans deux semaines sera un best off la semaine prochaine.

01:19:45:08
Ah, on rigole bien quand même.

01:19:46:24
Garde la pêche.

01:19:48:14
On rigole bien dans cette émission. Frédéric nous a rejoints. Ça va, Frédéric, prêt à discourir avec nous. T’es prêt à échanger avec nous. T’es chaud pour nous envoyer ton ressenti sur tout ce qu’il se passe en ville et ailleurs, comme la braise. Mais je m’entends pas, mais si on t’entends, tu nous entends et tu t’entends toi même. Tu as déjà eu ce problème ou tu parlais tu de t’entends dépeint un problème de psilocybine, un problème de décalage spatio temporel. Fred, tu viens de ramener la copine rit dans ce studio. J’ai l’impression que ça nous manque tous. C’est le night clubbing. Oui, mais ça ne marche toujours pas. Merci Frédéric. Tout le monde tentant jusqu’à Roquecourbe, pourtant. Frédéric, merci d’être avec nous.

01:21:07:16
Ah oui, j’ai vraiment beaucoup pâtissons. Ah oui, ils sont en dépression avec médicaments facebookers. Chez. Si lui, si!

01:24:22:24
Je suis très seul ce soir.

01:24:24:06
Eh bien non, justement, vous n’êtes plus suicidaire à gauche. Encore un Suicide FM, l’émission pour rester en ville et tout dans son l’émission Pour rester en ville. A Fred, c’est toi Fred. Salut, bienvenue! Parle bien près du micro, sinon le monde ne t’en tiendra pas. Frédéric J’haïs et la LOOF et ouf! Ouf! Jaillissent et jaillissent. J’haïs ça, tu le connais dans la période jaillisse. Exact. Exact, sois le bienvenu. Tu es là pour nous parler de ton confinement de cette année. Bizarre que tu vas passer à Paris. Tout à fait. Alors, comment s’est passé cette année? Eh bien, c’était un peu comme tout le monde. Un peu un peu olé olé, avec plein plein, plein d’annulations, plein de trucs qui ont vraiment un peu forcément retourné et que c’est l’inverse de olé olé olé olé, Cali, NTC Soleil. C’est dans ces Billom et Olé olé. C’est aussi un peu instable. T’accorde, je sais pas trop où tu mets les pieds en même temps. Mais c’est vrai que c’est olé olé. C’est un peu plus joyeux, mais finalement, je me dis que c’est un mal pour un bien parce qu’il y a plein d’autres choses que tu fais qui n’auraient pas fait. Tu prends soin de toi, tu fais du pain, toi, tu fais du. C’est vrai que tu viens souvent aux soirées, même si on devrait pas dire qu’on fait des soirées avec du pain. Ben non, ce n’est pas, mais là, il vient avec des

01:25:55:13
plats cuisinés avec des plaques gené Gubbio. Alors on parler avec un ami, Hong-Kongais, qui a mis une semaine à apprendre, à jongler, mis combien de temps à apprendre à faire du pain? Ah, ça le fait que le pain, j’en ai fait que pendant le premier confinement, je dois avouer. Mais c’était du pain sans gluten, évidemment, évidemment, mais très bon. Vraiment, aussi bon que celui du boulanger qui a appris à faire du porte avec d’autres. Des gâteaux aussi, sans sucre et sans gluten, donc changer de régime alimentaire grâce aux. Certains étaient déjà engagés. J’étais déjà là dedans, mais j’ai galéré à trouver des gâteaux sucrés dans les boulangeries, donc ça m’a vraiment poussé. C’est vraiment un bien. Sauf que après, j’ai arrêté d’en faire parce que c’est vraiment très long de sombrer dans la dope. Ben non, justement, moi, je suis plutôt dans un côté récréatif et ce niveau là est bon. Au niveau récréatif, y’avait pas grand chose. Donc non, j’ai un tempérament qui est pas addictif. D’accord, ça me plait pas d’être addict à quelque chose. Sopha à la collectionnite? Oui, ça. Vous pouvez retrouver une interview sur le site de Tout va bien se passer comme une interview Paris avec Frédéric Jaillissaient, dit Diouf, qui explique toutes ses collections d’art psychédélique. Toute sa collection d’art psychédélique était exposée à la Villette. J’y létape si la Gileppe me semble bien. Et donc, qu’as tu fait d’autre? Rester chez toi, tu regarder Netflix? J’ai principalement

01:27:25:22
référencé la collection d’art qui a une énorme mission jusqu’à 6000 œuvres, même 7000 avec le millier qui est à vendre. J’ai fait un site qui s’appelle Psychédélique Shop Planète et qui est en ligne, mais où il n’y a aucune pub. Vous pouvez y aller, en fait, mais vous seriez les premiers à y aller. Et il y a un site justement pour commencer à épurer la collection. Alors, j’ai tout shooté et tout tagué pour que maintenant, on peut tout croiser des tags et pour retrouver des oeuvres. En fait, naviguer, naviguer dans des milliers d’œuvres fantastiques qui ne sont nulle part sur Internet et qui sont introuvables. Et voilà, sérendipité et mine de rien, pour jeter une affiche, il faut la sortir, la mettre au mur. Mais voilà, elle a collaboré à la cadrer et la prendre en photo, la ranger, écrire ce qu’il y a dessus. L’État a la taille, l’artiste. La machine s’apparente à un faucon malade, malade et sans tu l’auras. Jamais fait exactement. Donc, merci Covidien.

01:28:31:12
C’est une bonne année, finalement.

01:28:33:17
Ecoute, c’est des choses que j’aurais dû faire et pour les faire, il aurait fallu que je lève beaucoup, beaucoup d’argent, donc, vu que ça a été le cas, mais je l’ai fait avec mes petits moyens. Et puis cette formidable galerie et psyché s’autorise à la Villette, où on a pu profiter de ces 170 mètres carrés en quatre mois. Et chaque fois, on faisait de la promo et on faisait des événements. Sauf qu’à chaque fois, il y avait évidemment un couvre feu, un confinement, une interdiction de ceci, une interdiction de cela qui tombait toujours 24 heures avant. Et donc ça a été un peu tendu. Mais tu n’as donc pas sombrer dans une forme de déprime. Tu as refait ton lit, tu a agencé tes idées.

01:29:20:05
Quant à cuisiner co-accusé.

01:29:23:00
De tes relations déjà autour de toi, quand, comment s’est passé? Ça s’est bien passé. C’est juste que je suis un animal très sociable, social, bien plus tôt et donc pour moi, c’est assez violent de passer de 300 concerts par an et probablement 400 expos par an à zéro quasiment. Donc, c’est sûr que c’est assez violent et pas pour moi. Sincèrement, ça m’a fait du bien de me retrouver et de lire mes bouquins. J’ai tellement besoin de ranger mon bordel entre guillemets, de d’accumulations d’accumulateurs, de choses nécessaires. J’accumule jamais des choses qui ne servent pas. Sauf que même les trucs qui ne servent pas à bien. J’ai fait des collages et je n’arrête pas de recycler les trucs. En fait, je garde beaucoup de choses, mais. Je trouve que le plus compliqué, finalement, c’est un côté de solitude quand on est pas en couple. Et trouver rencontrer des gens avec ce niveau là, c’est quand même assez compliqué. Et puis, sauf pour ceux qui sont vraiment branchés sur les applis de dating. Et tout ça, ça absa pour le coup. Je pense que je ne suis pas le seul et c’est très dur de rencontrer Chaussure à son pied vu qu’il n’y a plus d’évènement, surtout quand on a un grand pied. Et 46, ben oui, c’est 47. Mais bon, apparemment, ça peut plaire.

01:30:53:13
J’ai rencontré quelqu’un qui avait eu 58.

01:30:58:15
C’était qui était bon au lit. Un jour, j’en sais rien.

01:31:01:16
Non, ça, c’est pas un joueur de basket. C’est quelqu’un qui fait un mètre à 5, 2 mètres 5 avec un trépied de 25 et il fait 58.

01:31:16:01
C’est impressionnant.

01:31:18:09
Au quartier Fred, tu la redécouverte. Une autre vision. Alors? Mon quartier, je boucle en premier confinement, je booklet carrément. J’ai une copine qui ont bouclé une rue et je faisais du badminton. J’avais vu ça sur les réseaux sociaux. J’ai mangé. Mais j’avais peur un peu. Ce garçon boucher complètement la rue. On mettait le filet. Et puis voilà, embêté. Des fois, il a une bagnole qui passait globalement. Mais en fait, c’était le seul moyen pour prendre l’air et prendre un peu le soleil. Sinon, on était interdit de sortir de chez soi. C’est complètement dingo. Oui, je me souviens, c’est vraiment arrivé, c’est vraiment arrivé. Il aurait réussi à restreindre les libertés à ce niveau là. Et donc, voilà. Mais même si on n’avait pas loin, en fait. Non, parce que c’était considéré comme un sport d’équipe. Invité à deux Okawa avec le ballon, le volant, tu peux gentianes.

01:32:12:17
Voilà.

01:32:15:16
Voilà pourquoi t’es pas parti ailleurs. Pourquoi tu es resté en ville? Il y avait toutes ces interdictions, tous ces trucs de tests, de machins. Et puis, évidemment, la première chose qui m’est venue à la tête, c’est d’ici. Mais en fait, c’est d’ici. Pour aller où? Dans un autre endroit où il y a aussi le Kovy ou encore moins de repères, non pour payer son loyer ici, mais au un moment, il n’y a pas de no way à Ottawa. La seule solution, c’était d’aller à la campagne et je n’avais pas de backup. Et qu’est ce qui te manquait? Qu’est ce qui te manque le plus de cette ville? Paris, aujourd’hui, à ce moment là? Pour moi, le seul intérêt à Paris, c’est les sorties culturelles et la vie culturelle. En fait, là, il y a un intérêt qui est extrêmement limité d’être ici.

01:33:05:18
C’est ma seule. On vit quand même dans un musée à l’air libre. À quoi bon?

01:33:10:00
Ouais, mais enfin, moi, je préfère être dedans. Pour moi, le musée à l’air libre, c’est vraiment la nature. C’est ça qui est vraiment magnifique. Une fois que tu as fait ta regardé un peu les bâtiments, tout ça. Voilà, ça reste des pierres, quoi. Mais c’est sympa, ça va. C’est bien de le faire quelques fois. Mais sincèrement, je préférerais être ailleurs qu’à Paris, où il n’y a pas le ni la nightlife ni la iLife culturelle. Parce que moi, c’est ça qui m’intéresse. Un oiseau de nuit, quand même. Donc, ça doit être un gros dû être un gros changement. C’est un gros changement dans ta vie, quoi? Je me couche toujours tard. Reste évidemment énervé. Tu, dans quel état d’esprit alors? C’est bizarre, mais je ne suis pas d’une nature dépressive et par contre, il y a une certaine colère envers la stupidité ambiante. Je parle à la fois, évidemment, de toutes ces mesures absurdes et puis de voir encore plus large au niveau macro. C’est encore plus absurde. Ce n’est pas absurde pour certains, parce que si on regarde où va l’argent, c’est pas si absurde, mais qui en profite pas mal. On va voir le complot officiel. Nouvelle chronique dans cette émission. Je t’invite à rester pour écouter qui va justement nous dire les vraies, les vraies vérités du complot, le complot officiel. C’est tout à l’heure donner un peu complotiste ou tu penses qu’il y a des choses qu’on ne sait pas? Il y

01:34:41:01
a probablement des comploteurs, d’accord. Satyajit t’invite à t’engager encore plus parce que tu es déjà une personnalité engagée. Ça m’invite à en tout cas à réfléchir et à penser autrement et non pas regarder. Enfin, tous les médias parlent, pensent exactement pareil. Donc, c’est vraiment flippant. Il n’y a aucun aspect contradictoire et effectivement, quoiqu’on dise de contradictoire, mais du moindre la moindre chose. Effectivement, il y a ce mot complotiste qui sort, qui est vraiment comme les censeurs de Point Godwin. Du Kovy? Voilà, non? Je suis. Je pense que de toute façon, il faut qu’on touche le fond pour remonter. Ça, c’est de la philosophie, mais là, c’est du rebond, du rebond dans l’esprit. Dans votre esprit, j’espère que vous l’avez entendu. Sinon, Fred va le répéter. Ce que j’aime dire, il faut qu’on touche le fond pour remonter. Exact, tu?

01:35:45:24
On a touché le fond?

01:35:46:23
Ah non, non, non, non, on a pas touché le fond. Le Fonds va venir bientôt, va venir bientôt. C’est le début. Mais bon, voilà. En tout cas, c’est vrai que l’on retrouvera pas forcément ce qu’on a connu. Donc voilà, autant profitiez. Le principe, c’est de profiter du carpe diem, de profiter du moment présent et d’être de garder la bonne santé. Et pour ça, il faut manger correctement. Et puis surtout, fermez les yeux sourire. Ça fait beaucoup de bien et écoutez de la bonne musique. Vous prenez un premier morceau qui vous a rapporté un premier morceau que tu peux nous présenter. C’est une exclusivité, un inédit, en quelque sorte. Une exclusivité mondiale d’un artiste qui a été disque d’or en Italie, qui s’appelle Io Sono Quand je suis un chien et qui est un artiste indéfinissable, incroyable, sorte de l’équivalent d’un groupe qui était dans les années 70 en France, qui s’appelle Magma. En plus, il y a un parallèle puisque il chante dans une langue inventée. Et oui, c’est un nouvel album, double album qui s’appelle Hira et c’est j’ai l’impression que c’est sur la migration de migrants qui viennent. C’est comme ça que je l’interprète. Et puis, c’est un peu comme ça que j’ai lu. J’ai lu le truc. Et oui, c’est assez. C’est assez sombre et c’est une exclusivité totalement mondiale, vu que ça sort dans un mois.

01:37:14:09
Artiste italien. Charlie. Philippe. Et de quelle langue?

01:43:33:05
C’est une langue mélangée à une langue inventée, mais tu reconnais quand même des Italiens et tu reconnais des sons italiens, je ne pense pas. C’est très expérimental, car c’est une sorte de rock progressif qui n’est pas du rock, une sorte de sais pas. Je pense que c’est une sorte de Massive Attack aurait complètement vrillé dans je ne sais pas quoi du m’attaquent. Acid, c’est un indéfinissables Yosano CAN. On reconnaît des mots français incroyables. Je ne sais pas, moi en tout cas, depuis que je l’écoute. C’est hyperpuissance. Ça part chez Déprimé. Ah oui, c’est un album ultra dépressif pour le coup, mais c’est beau et doux qui sort. Il sort le 15 mai. Il n’y a pas de clip, y’a rien. C’est vraiment un artiste extrêmement radical.

01:44:16:10
Je suis très seul ce soir.

01:44:17:18
Et bien non, monsieur. Justement, vous êtes plus que suicidaire avec Zazie.

01:44:22:15
L’espoir d’y croire encore?

01:44:24:01
Oui, tout va encore.

01:44:26:24
Nous sommes toujours en compagnie de Frédéric Jaillisse et la louf hors antenne, nous sommes rendus compte que nous n’avions pas présenté ce personnage, car il se trouve dans le cercle de nos amis. Quand on invite des amis, on oublie de dire ce qu’ils font, pensant que tout le monde le sait. Résume nous à ton CV, pas ton CV, mais CV. Ce qui est écrit sur ta carte de visite, c’est déjà long. Alors beau, on va dire que dans la vie, pour vivre, je suis attaché de presse musique, je fait connaître des artistes. Ma passion, c’est l’esthétique psychédélique et je collectionne et je diffuse l’esthétique psychédélique à travers des expositions en étant commissaire d’exposition et producteur. Qu’est ce que ça change? Le psychédélisme? Ça change tout. Ça change d’état d’esprit. Ça change la perception dans laquelle on est. A travers l’expérience que l’on vit est aussi musicien et je fais aussi de la musique.

01:45:22:23
Ce tournant de DJ ou sous mon nom de Ouf!

01:45:26:19
Pour être si différent avec Didier Hoof, coach fait des performances de DJ, mais c’est ouf! Avec 2 o o o f. Voilà, je fais de la musique depuis et depuis une quinzaine d’années. Mais récemment, sous ce nom là, c’est vraiment, ça devient abouti.

01:45:41:05
Tu as sorti un album il y a pas longtemps.

01:45:43:02
J’ai sorti un titre et j’ai sorti un titre avec un futur ring, le seul blind qui s’appelle All Is One. Et d’ailleurs, on va écouter peut être plus tard si j’adore ce morceau. Sauf que tu chantes faux. C’est mon truc, c’est la faute de goût. C’est aussi un style, mais tu me l’a souvent reproché, je l’accepte.

01:46:07:15
Si vous voulez retrouver des informations sur le parcours de jaillissait sur des photos et des informations sur sa collection d’art psychédélique, vous pouvez y trouver sur le site son article. C’est ça, la LOOF. Et si les interviews de Camille sur Paris, vous pouvez retrouver tous les découpages de ces émissions que vous aimez écouter le mardi de 10 heures à 13 heures.

01:46:28:16
Suicide FM tout est découpé, présenté, transcrit et avec des liens hypertextes pour profiter des nouvelles technologies autour de toi, de Fred à des gens qui sont vraiment très déprimés. Oui, alors, j’ai tout autour de moi des étudiants qui sont très déprimés. J’ai vu ça fin même. Globalement, j’ai l’impression que je sens que ça vient vraiment des jeunes. C’est vraiment. J’ai jamais vu un truc pareil, quoi. J’espère que on va en prendre conscience et connaissance et qu’on va agir parce que là, c’est pas possible aussi. Non, les parents aussi. En fait, il y a deux parties dans la société et je crois qu’il y a ceux qui s’en sortent. Qui était, admettons. Je ne sais pas dans les artistes qui étaient intermittents, donc ils étaient OK. Mais ceux qui sont un peu hors système n’avaient pas leur intermittence, qui n’avaient pas autre chose. Mais ils ont 0 0 la tête à Toto. Ils ont rien pour vivre, rien. Ouais, artistes, étudiants, c’est pas que ça, non? Même des gens qui n’ont pas, qui n’ont pas des minima sociaux pour une raison ou une autre. Des fois, voilà. Si, par exemple, une année, l’année d’avant, t’as gagné ta vie, tu es, tu tombe au chômage et que trapue de minima de chômage est battu. 3 zéro et c’est compliqué. Donc une vraie chute dans le vide. Donc il y a des réseaux de solidarité qui se mettent en place pour se nourrir, pour échanger. Ouais, on a

01:47:56:14
un mot clé clé qui sera la servitude volontaire à venir bientôt dans cette émission pour expliquer aussi ce phénomène, peut être, qui justifie aussi le fait que les jeunes ne se rebellent pas tant que ça ne se passe pas grand chose. On a suivi une espèce de naissance de festivals qu’amis, mais finalement, on n’a pas beaucoup plus d’informations dessus. Cette espèce de réseau qui s’est fondé des 18 25 ans. C’est pas grave, mais bon, on retrouvera des informations là dessus. Je pense que tout simplement. Pour quoi? Ben non, non, à Marseille, oui, oui.

01:48:27:03
Et à Marseille, en effet, il y a des organismes qui se sont créés, monté et un festival qui essaie de se monter avec des jeunes pour faire jouer des musiciens du Sud surtout et étrangers. Mais il n’est pas encore validé parce qu’ils ont du mal à organiser, en fait. Cet été, tous les festivals sont plus ou moins annulés, reportés, mis en mis en pause. Et Delta Service s’appelle et ça vient de Marseille. Mais ils ne sont pas encore. Ils n’ont pas encore confirmé ce festival électronique, mais un printemps, peut être d’agitations, se montre du bout du nez.

01:49:02:24
Amanda, tout à l’heure, nous proposera un voyage au cœur des luttes, le 1er mai, notamment, qui arrive et est annoncé comme une date de for mobile, d’une forte mobilisation, peut être un échappatoire à la dépression. Sortir de la résistance, rentrer dans la résilience vers la renaissance, dans la lutte. Je pense que les gens rentrent pas dans la résistance parce qu’ils sont sous perfusion factice. Dire qu’on leur donne de l’argent pour qu’il ferme leur gueule, en fait ça. Et maintenant, ceux qui en ont besoin pour ceux qu’on reçoit, c’est ça. Et donc les gens ne réagissent pas. Et évidemment, le plus important, c’est le fait que les médias rabâche la même chose et donc on croit à ce qu’on écoute et on ne peut pas se parler entre nous. On peut vraiment parler d’autre chose qu’on va peut être. Oui, mais je veux dire, on rencontre plus les gens physiquement, on ressent moins l’énergie. Comment tu tu survis, toi, financièrement? Du coup, des aides de l’Etat aussi que tu reçois. Moi, je suis en complète débrouille totale. C’est vraiment pas assez, pas assez stable. Je ne peux pas dire je ne peux pas peut être dire à quel point je n’ai pas de ressources psychologiques pour tenir le coup. C’est quoi mes ressources psychologiques? C’est vraiment de construire un autre projet. C’est sur le projet sociétal. Tu veux dire un projet sociétal, mais déjà en local déjà, de trouver une manière de ce que je voulais

01:50:32:21
faire. Moi, c’était une sorte de projet de résidence d’artiste à la campagne, avec de la sueur, de l’eau, de l’hôtellerie de longue durée pour que pour pouvoir un moyen de résilience à la campagne avec la permaculture, etc. Et évidemment, des événements autour de ça. Donc ça, c’était l’idée. C’est un projet sur lequel j’ai été pendant six mois qui n’a pas abouti. Donc, j’ai toujours la ferme envie, envie de le faire. Et donc, pour moi, c’est un îlot de résilience et surtout, qui peut montrer l’exemple. Il y a des choses incroyables qui peuvent se faire un peu. C’est sortir un peu de ce système où on est conditionné. On peut vivre un peu en autonomie, proposer une certaine autonomie par rapport au système en étant vivant sainement. Et c’est comme ça que tu l’avenir. Tu penses qu’on va aller dans une direction qui sera beaucoup plus ouverte à la générosité, aux dons, au partage, au souci de l’autre souci de soi où on va retomber dans une espèce d’hyper consommation? Ouf! Ça dépend. Ça dépend de ce qu’on décide que chacun décide. C’est ce qu’on appelle botter en touche. Toi, tu penses quoi? Botter en roule à tes souhaits. Fred, tu penses que au fond de toi, tu penses que ça va basculer de quel côté ou si ça doit basculer d’un côté ou de l’autre? En fait, tout est planifié pour qu’on est dans une dystopie. C’est sûr, il a rien là. On part direct

01:52:07:04
dans la dystopie qui peut nous rappeler la définition de dystopie pour tous ces gens qui manquent de vocabulaire. C’est qu’on parle dans un sorte de deux mondes horrible, invivable. On va dire pour résumer quoi? On peut, on peut s’en sortir si chacun réagit. Par exemple, si on arrête de consommer des choses pourries, nous fabriquons plus des choses pourries. Si on décide de mais faut que ça vienne de chacun. Sinon, effectivement, et malheureusement, l’opinion est contrôlée par les médias qui appartiennent à 9 milliardaires. Donc effectivement, ils se retrouvent à 9 et ils se disent Bah, on fait ça. Mais c’est aussi très libéral de dire chacun doit faire son truc. Pourquoi on ne dirait pas? Nous devons, oui, nous devons, mais c’est chacun parce qu’il faut responsabiliser les gens. Sinon, ils se disent Ah bah, ça viendra du tu. Mais ça, c’est comme le tri collectif où finalement, on fait chacun dans son dans son coin. Sauf que c’est même pas trier au final. Alors attention, mon intelligence artificielle me donne la définition de dystopie. Une dystopie est un récit de fiction dépeignant une société imaginaire organisée de telle façon qu’il est impossible de lui échapper et dont les dirigeants peuvent exercer une autorité totale et sans contrainte de séparation des pouvoirs sur des citoyens qui ne peuvent plus exercer leur libre arbitre. Ouais, c’est ça, c’est un peu ça peu mieux défini. Moi, ça me donne envie d’aller à la campagne. Fred Ouais, je suis

01:53:35:12
d’accord. Ça me donne envie de faire un break et d’aller à la campagne. Partons gambader dans les champs qu’amis. Nous y voilà, car on est encore sur cette table.

01:53:50:21
Car cette semaine, Picnik, à voir des sortes de flash back de la ville.

01:53:56:14
Tu te souviens, cette fête où elle finit par terre?

01:54:00:05
Va t il faire marcher dessus?

01:54:01:17
Qu’est ce que c’était drôle. Ça n’arrive pas ici.

01:54:05:03
Part se faire piétiner par un sanglier est beaucoup plus violent. C’est une question de l’observation des revenus de la cuisine. Le pain est bientôt cuit, frais. Le pain est prêt à chaud. Il faut, il faut le rester.

01:54:22:10
La tarte à la rhubarbe est simple.

01:54:24:14
Tarte à la rhubarbe et barb. Cartes sur table chez nous, mais bien chez ce que je peux tu préparer pour le déjeuner? Ha!

01:54:33:23
Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

01:54:36:01
Je vous ai préparé un petit gratin de légumes de saison bio avec un petit peu de chèvre dessus.

01:54:48:02
Pas assez, c’est pour vous?

01:54:51:22
Moi, je ne sais pas. D’ailleurs, je n’ai aucune énergie. Dyarchie flegmatiques. Flagg, Hadda, Aïchi, Nagada n’a cessé de protéger.

01:55:02:06
C’est une idée.

01:55:02:22
Ça, c’est pas une idée là. Mais c’est vrai que depuis que je suis vegan, je remarque que je suis déjà végétarienne depuis 10 ans et gluten free, je ne mange pas grand chose et ça fait trois semaines que je suis végane et je sens la différence dans mes muscles. Quand je fais un footing, je n’ai aucune énergie, mais c’est la campagne aussi qui affaiblit.

01:55:18:24
Peut être que tu as besoin de l’oxygène, mais rien pour ça.

01:55:23:08
Je sais pas vraiment, mais j’ai aucune énergie quand je dors 11 heures par nuit. Et ça ne suffit pas.

01:55:30:14
Moi, ça me fait pas du tout ça. Tu dors bien 3 4 jours que t’es là, tu te couché à 10 heures. Toute la vie, dit il, disait Laterza, les fesses à l’air, se parlait plutôt en termes de termes d’énergie et de protéines. A dans tous les noms.

01:55:48:06
Mais je sais. Mais les arbres mécénats dans tous les légumes, je veux d’un plat de légumes, etc. À quoi bon?

01:55:57:02
Quand est ce qu’on quitte cette campagne infernale? Je, j’en peux plus. J’aimerais bien retourner à Paris ou aller à Berlin, ou même à Londres ou en Italie, à Rimini, où les cafés ont rouvert les terrasses aussi, alors qu’ici, on doit rester cloîtré autour de cette table en bois. On est bien dans son élément, et pas moi.

01:56:19:11
Si un choix quelque 3 Xavier qui a du mal à regarder avec la paisible campagne.

01:56:23:22
Non, je ne suis pas seul pour regarder. Marco est parti jeter les champignons que quelqu’un avait été cueillir et le. Mais les champignons, Spilliaert, toute la radioactivité, il faut faire attention, les cueillir. C’est vrai? Oui, bien sûr. Bien sûr, c’est comme ça. Après tu? Problème en Corse, c’est parce que les gens ont mangé, le nuage est passé par là bas. Il y a énormément de problèmes de thyroïde là bas, pas parce que les champignons avaient capté la radioactivité radioactivité. Les gens avaient mangé des champignons et il était devenu radioactif. Ça veut dire qu’ils ont un troisième bras qui pousse au milieu du torse. C’est très pratique pour se caresser en lisant Marco. Ces champignons, tu as bien fait de l’acheter auparavant. Oui, je suis passé à l’ail des ours à magnifient, adopté à la campagne, mais pas tout à fait à fond.

01:57:15:13
Et les ours?

01:57:16:04
Un chameau et les pieds nus en short niveau.

01:57:22:00
On n’aurait jamais cru que Marco allait se faire la campagne parce que c’est quand même le mec qui déteste le plus la campagne autant que moi. C’est la haine totale pour la campagne pour moi. Enfin, au delà de trois jours, c’est parce que ça fait trois semaines qu’au delà de 72 heures, c’est tout ce que je peux gérer. Tu vois que non. Après trois semaines, tu dis là, mais tu sais pourquoi puisqu’il est bronzé hier soir. Il respire bien. Il va faire des balades. On ne sait pas ce qu’il va faire. C’est l’ocytocine qui montre qu’un enfant. Témoin témoin de la terre. Voilà, donc, c’est prouvé. L’ocytocine qui sort, c’est ça, c’est la drogue, la. Alors, comme on est écouté, je vous le rappelle, est on est sur écoute de la Chine parce qu’on a appelé. On compte tout à l’heure, mais aussi pas mal de monde sur cette planète. Offrons à tous nos auditeurs un moment de campagne, une minute de campagne avant de rentrer dans le mot clé clé qui est aujourd’hui la servitude volontaire. La campagne, c’est ça, les amis des oiseaux, c’est le vent.

01:58:24:10
Ça, c’est la nuit, la campagne.

01:58:59:20
Quand j’étais petit, je supporte mal la province.

01:59:12:15
Les tyrans ne sont grands que parce que nous sommes à genoux. Pourquoi obéit aux tyrans? Qu’est ce qui explique la pérennité d’un Bachar el-Assad ou d’un Mugabé? Comment expliquer que des millions d’hommes restent asservis à la volonté d’une seule personne qui se montre envers eux? Inhumain et sauvage? Pourquoi donc? S’interroge Etienne de La Boétie. Les peuples asservis style. Une première hypothèse, c’est parce qu’il neige déjà dans la servitude et sont éduqués dans l’esprit de servitude. Toutes les choses qui apparaissent naturelles à l’homme sont en réalité celles auxquelles ont la coutume depuis son enfance. Dès lors, nous dit Etienne de La Boétie. La première raison de la servitude volontaire, c’est la coutume. Les jeunes chevaux, rue RegExp mordent le frein lorsqu’on lestel la toute première fois par la suite. Il s’y habitue et tire même une certaine fierté à se promener sous un harnais. Les hommes font de même. Ils prétendent qu’ils sont toujours sujets et que leurs ancêtres l’étaient aussi. Ils jugent normal d’endurer ce mal parce que, disent ils. Cela fait déjà bien longtemps qu’ils l’ordure. Les hommes qui sont nés sous le joug, qui ont été nourris et élevés dans le servage, se contentent de vivre comme ils sont nés. Il faut avoir pitié et pardonner à ceux qui, n’ayant jamais goûté à la liberté ou même qui, n’en ayant jamais entendu parler, ne s’aperçoivent pas du mal qu’il y a à être esclave. On ne se plaint jamais de ce qu’on a

02:00:33:06
jamais eu. Cela nous explique pourquoi les gens demeurent dans la servitude, mais pas pourquoi ils deviennent esclaves. Une seconde hypothèse, c’est que sous les tyrans, les hommes deviennent aisément lâches et efféminés. Quand on perd la liberté, on perd avec elle la vaillance. Ils ne ressentent pas dans leur cœur l’ardeur de la liberté qui leur fait mépriser le danger et leur fait convoité par une belle mort. L’honneur et la gloire. Mais la lâcheté n’explique rien. C’est cette lâcheté elle même qu’il faut expliquer. En réalité, les hommes se complaisent dans cette servitude. Telle est l’effrayant vérité. Si les hommes ne rejette pas la servitude, c’est qu’il y a désir. La servitude n’existe que parce qu’elle est volontaire. La tyrannie gangrène l’ensemble du corps social. En effet, les peuples sont toujours soupçonneux à l’égard de celui qui les aime et simples à l’égard de celui qui les trompent. Comme le dit Etienne de La Boétie, ils s’allège vivement à la servitude, lethéâtre, les jeux, les farces, les spectacles, les gladiateurs, les bêtes étranges, les médailles, les tableaux et autres tels drogueries. C’était aux peuples anciens, les appa de la servitude. Le prix de leur liberté. Les outils de la tyrannie. Ces moyens, les Romains les ont développé au plus haut degré, organisant festins et banquets publics. Plusieurs fois par mois, les tyrans distribuaient du blé, du vin et des sesterces. Le peuple leur ont été reconnaissant sans réaliser que ces recettes récoltent. Et cet argent, c’était en réalité

02:02:03:15
les leurs que les tyrans s’étaient appropriés. La nouvelle de la mort de Néron se montre. Cette sale peste du monde causa au peuple un vrai déplaisir, vu qu’il se souvenait de ses jeux et de ses festins. Comment le tyran a t il protégé? Ce ne sont pas les archers et les Albert-Ier qui protègent le tyran. Ces derniers permettent juste d’empêcher les personnes mal habillés de pénétrer dans le palais. Elles ne seraient pas en mesure de freiner l’entreprise d’un groupe de personnes bien armées. Ce ne sont donc pas cavaliers, fantassins ou autres soldats qui assurent réellement la sécurité du tyran. Comment est elle dès lors garantie? Réponse par ces quelques personnes qui ont l’oreille du tyran. Ce sont toujours quatre ou cinq qui maintiennent le tyran. Quatre ou cinq qui tiennent tout le pays en servage. Ce ne sont jamais plus que quatre ou cinq personnes qui se sont rapprochées du tyran ou ont été appelés par lui et qui sont devenus les complices de ces cruautés, de ces voluptés et de ces pillages. De ces quatre ou cinq personnes dépensent 600 autres. Ces six personnes tiennent à leur tour sous eux 6000 personnes. Ces 6000 personnes, gouverneurs des provinces ou gèrent des deniers. Quand on continue, on voit que c’est 6000 personnes ont également des obligés. En bout de course, on verra que des centaines, des milliers, des millions de personnes se tiennent tyrant par cette cohorte. Ce sont là les vrais soutiens de la

02:03:24:23
tyrannie à tous les étages. Les gens souffrent du tyran. Ce dernier utilise les gens comme un bûcheron, utilise des morceaux de bois qu’il vient de fendre comme des coins pour fendre d’autres bûches. Ces personnes sont néanmoins contentes d’endurer le mal que le tyran leur fait parce qu’elles peuvent en faire encore davantage aux personnes situées en dessous d’elles. Ces personnes sont souvent étonnantes de méchanceté. Ces personnes sont honnis par tous. Le peuple accuse généralement plus volontiers les proches du tyran que le tyran lui même. Le peuple les tient plus en horreur que des bêtes sauvages. Que faire pour se débarrasser d’un tyran? C’est aussi simple à comprendre que difficile à réaliser. Si l’on désire vraiment se débarrasser d’un tyran, il n’est même pas nécessaire de le combattre. Il suffit de cesser de lui obéir. Nul besoin de lui ôter quoi que ce soit. Il suffit de ne plus rien lui donner. Le peuple ne doit rien faire pour lui. Il suffit qu’il ne fasse rien contre lui. Le peuple le nourrit, le fournit en soldats, travaillent pour financer ses plaisirs. Il devrait cesser de le servir pour être libre. Si on arrête de le soutenir, on le verra. Tel un grand colosse à qui on aurait dérobé la base, s’effondrer et se rompre à l’heure des réseaux sociaux et des smartphones, il est beaucoup plus facile pour une population de se mobiliser contre un tyran. On l’a vu avec le Printemps arabe, mais on a vu

02:04:44:09
aussi qu’il ne suffit pas de se débarrasser d’un tyran pour être libre. Le chemin de la démocratie est un long chemin et ce dernier est semé d’embuches.

02:04:53:20
Merci Corentin La Salle, deux salles. Pardon Corentin de Salle de l’Académie libre des sciences humaines. Pourquoi la servitude volontaire? Selon Etienne de La Boétie, un livre difficile à lire puisqu’il est ancien, mais il y a beaucoup d’écrits qui le reprennent en langage contemporain.

02:05:17:14
Respect Batoul!

02:05:20:15
Comme ça, c’est de garder contact avec. Avec de temps en temps. Cette espèce. SPOC. Sur. Ouais, ouais, ben. Ce sport.

02:08:47:09
Nirvana adieu! Ackroyd de 1994, qui était un album culte qui est sorti en 1994. C’était le concert quand on est tous nostalgique du concert.

02:08:59:11
Et si en réalité, tout allait bien?

02:09:04:04
Vous écoutez suicidait?

02:09:08:24
Amanda est partie dans la rue sonder les agitations, la lutte en formation, elle nous a envoyé, ce sont ce week end.

02:09:17:06
Le soleil s’est pointé et les pelouses se sont rhabillés de jeunes gens dévêtues. Paris, avec ses terrasses fermées, ne fait plus grise mine. La sève monte et la lutte s’organise. Vendredi s’abattaient Phare le pavé. Des milliers de personnes ont marché partout en France contre la réforme de l’assurance chômage du régime général, mais surtout pour une société plus altruiste et généreuse. Olivier Bouderont, proche du collectif Occupations Odeon, nous invite tous et toutes à descendre dans les rues. Rapprochez vous des lieux occupés. Il nous rappelle qu’il n’y a plus de cent sur tout le territoire et que ça n’est jamais arrivé depuis 1968. On peut consulter toutes les infos sur la page Facebook ENSTA Odéon occupé.

02:09:57:08
Ce que je retiens de la manifestation de vendredi, ce sont les clowns, les gros en échasses, les artistes qui reprennent la rue, les slogans qui fleurissent Rues Libre, L’arriver, Thanou.

02:10:06:14
Tous ensemble, tous ensemble. Laretraite, dépression. T’es foutu, les bouffons sont dans la rue. Et oui, les bouffons dansent et la foule se mettent à faire des gestes, de la flashmob, des gestes appris quelques jours plus tôt via le signal convergence des luttes, convergence des corps. C’est comme ça que la révolution débute par des rassemblements et des cris de joie, par un changement d’État. L’année dernière, juste avant la fin du monde, les juliennes de la Stasi avaient montré comment une danse virale pouvait avoir un impact politique.

02:10:38:15
Il y a eu la corrida et on n’a plus le droit de danser que seul dans son salon.

02:10:43:16
Aujourd’hui, le printemps revient et la danse se découpe fine dans les parcs, dans un parking, dans une gare. On danse, ça révolte. Le corps social a besoin de se remuer, de balancer sa chair, de crier sa colère, de la coller sur les murs, de laisser des traces, de chanter en chœur, de se répéter. Tu n’es pas seul. Nous sommes des milliers. Les corps ont besoin de se retrouver et c’est pour ça que la lutte va vraiment commencer.

02:11:09:10
Merci Amanda.

02:11:12:09
Ou alors.

02:11:18:13
Goutal. Un grand classique de la nourriture végane, le Bouddha Ball, c’est un bol totalement Instagram ou Pinterest, tiens. Composé de légumes, céréales et légumineuses, il permet de rassembler dans l’espace d’un bol tous les apports nutritionnels requis par l’organisme au cours d’un repas. On peut le décliner du petit déjeuner au dîner en passant par le snack, selon les saisons et la créativité du moment. Ça s’appelle un bol. Mais pourquoi? La légende raconte que le nom fait écho à l’histoire de Siddharta Bouda avant qu’il n’atteigne d’illuminations qui ramassais dans le bol qu’il portait avec lui les restes que les habitants lui donnaient sur le chemin de sa quête. Dans un bol, on a généralement un légume feuille, une céréale complète, une légumineuses, des légumes crus ou cuits, assaisonnés à votre convenance, un fruit si on a envie des graines ou des herbes fraîches. Ce que j’adore dans le Bouddha Ball, c’est que plusieurs portions de saveurs différentes et on ne s’ennuie pas. En fait, même si, mais surtout, même si les combinaisons de goûts sont nombreuses, alors il y a beaucoup de bonnes adresses à Paris pour manger des. D’abord, il y a Jajah. Seuls ces Milliat et Aujourd’hui demain qui viennent de mettre à la carte leur nouveau Season bol. Ils en font partie. Mais aujourd’hui, je voulais parler de SONATT, une cantine végétale bio et de saison. Il y a trois bols à la carte. Aillent au potager. T’as du bol et aspire d’hippopotame. Mention

02:12:42:15
spéciale au Super Bowl. On y trouve dedans des thèmes poura de patates douces, du chou rouge au cranberries aux amandes, des falafels, de la polenta crémeuse à Losail, des beignets de haricots verts ou, comme FLEC se tagliatelles d’asperges qui auriverdes Lupa et bien d’autres choses encore. 12 euros le bol, je trouve ça super honnête. Travail investi dans chacune des compositions et surtout la qualité des produits SONATT. On les retrouve sur Itzik of Course. L’application de livraison de repas éthiques VJ et véganes, mais aussi trois adresses 5, rue de la Bourdaloue, dans le neuvième, 9, rue de Laborde, dans le 8ème, 18, rue Saint-Fiacre dans le deuxième à la semaine prochaine pour une nouvelle adresse végane parisienne.

02:13:30:14
N’oubliez pas quand tout va mal.

02:13:43:01
Je veux dire un petit message à tous les Parisiens. Tenez le coup. On est en Italie en ce moment et on est au restaurant et tout se passe magnifiquement bien. Écoutez ça. On mange, on est en terrasse, c’est fantastique. Le monde d’avant est là, je suis en train de déguster a des anchois. Mariné, c’est extrêmement bon. Il y a du saumon, c’est quoi ça? Le poulpe est délicieux. Les sushis qu’on est en train de se régaler. On voit quand même des serveurs dresser des tables. C’est assez fantastique de revoir des gens, de travailler et surtout de te faire servir, d’être assis sur une chaise. Un train qui fait un peu t’asseoir pour le titre historique. Nous sommes dans une ville qui s’appelle Rimini, qui est une station balnéaire qui est complètement désertée. Tous les immeubles ont les volets fermés. C’est une ville fantôme. Il n’y a plus aucun touriste, donc on a à peu près les seuls. Je pense aux touristes de toute la ville. Il n’y a vraiment pas grand monde. On est actuellement six ou sept restaurants, mais on voit. On commence à reprendre des habitudes assez rapidement. Je pense que les gestes barrières vont tomber en moins en moins de deux jours. Tout sera oublié et donc là, on va entamer notre deuxième place. Il y a un premier plan en Italie, mais c’est le deuxième plan qui va arriver. Donc on va finir. Je pense bien bien rempli, avec pas mal d’alcool. Qui va venir agrémenter tout ça?

02:15:18:13
Suicide FM démission pour rester en ville. Ordi, bière, ordi, seul ordi, bière, ordi. Seul ordi, bière, ordi.

02:15:27:15
Seul, seul, seul. Seule bière Burundi, selon Pierre vendredi. Seule une bière. Selon. Selon. Selon. Selon.

02:15:44:06
Selon. Selon. Selon. Selon.

02:15:52:16
Oui, nombre citoyens, seul ordi, bière, ordi. Seul ordi bien seul, au seul seul, seul, seul produit bilingue sorti en grève revendiqué en France.

02:18:32:05
Seul ordi bien ordi aka le tube de l’été Confinement Number To avec Allister Sinclair, je vous recommande le clip sur You Tube et qui est très drôle.

02:18:44:09
Quand j’étais petit, je portais mal.

02:18:48:00
Suscitez l’émission pour rester en ville.

02:18:54:03
Ici, la réalité l’émission Pour rester en ville.

02:19:00:01
A Night, c’est toi. Salut, merci d’être là très bien. Tu es une invitée, amie des invités amis, comme je disais précédemment avec notre ami Fred Jaillisse il a loof et qui est DJ? Ouf! C’est la difficulté de le présenter. Alors présente toi parce que moi, en tout cas, je ne sais pas te présenter.

02:19:21:09
Mate, parisienne, peintre ou simplement plus parisienne que peintre. Non, je suis autant parisien que peintre. Non, non, des peintres ixième parisiennes, par exemple.

02:19:37:03
On allait etranges à Paris.

02:19:39:19
J’ai vécu mon année Troch. Bien étrange, très étrange. Je pas plutôt bien. Un peu comme tout le monde, je pense, avec des hauts et des bas. Premier confinement plutôt bien tranquille. Moi, ce qui m’a vraiment fait tiquer, en fait, c’était son couvre feu. En fait, c’est comme ça. C’est vrai qu’il me fatigue pendant la journée plus bas. Surtout l’impression de impression. Vraiment de régression. Quoi d’être une préado?

02:20:07:14
Bon ben, à 18 heures, tu rentres, tu vas te coucher, oui.

02:20:15:14
Et du coup, l’absence de possibilité, de spontanéité, c’est à dire? Je ne sais pas. Il est 22h. J’ai envie d’une bière à PTAC. Je vais à l’épicerie où il est une heure du matin. J’ai envie d’un paquet de chips. Je vais à l’épicerie.

02:20:28:20
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, surtout les chips.

02:20:32:14
Et donc, du coup, là, non.

02:20:34:06
Il est 18 heures 5. J’ai pas fait mes courses.

02:20:37:20
Non. Mais autrement, dans l’ensemble, plutôt bien en tant que patriciennes, ça laisse du temps. Bah, c’est ça, c’est ça. C’est que bon, moi, j’ai la chance de ne pas avoir de problèmes de boulot, de pas avoir d’enfants à charge. Donc, effectivement, j’ai récupéré tout mon temps pour ma peinture. Tu t’es lancé dans une production pharaonique? J’ai un peu honte, mais plutôt bien. Ouais, grosse production à venir bientôt.

02:21:05:05
Et la ville de Carty tu la redécouverte pendant ces moments étranges?

02:21:11:17
Oui et non. Oui et non. Parce que moi, je suis cycliste depuis depuis 20 ans. Donc donc, ma ville, je la connais bien, je l’aime beaucoup, j’y suis né et pourtant, j’en suis toujours amoureuse. C’est à dire que je l’aime. Je l’aime, je la touche. Je me balade. Je regarde. C’est vrai, je lève tous. Je m’arrête sur les ponts, je touche la pierre. Et donc, c’est un choix délibéré de ta part de rester en ville? Ben oui, délibérément, puisque premier confinement, on était tous coincés. Donc oui, c’est plutôt un choix. Moi, j’ai des choses à faire en ville. Ça, ça, c’est sûr. Après, comme tout le monde, j’ai besoin de prendre l’air, donc je suis allé prendre l’air. Mais effectivement, moi, j’ai besoin d’être en ville. Effectivement, la campagne, c’est un peu le confinement à 16 heures, 24 sur 24, 7 jours sur 7. C’est beau, non? Oui, c’est plutôt un choix. Et donc, si j’ai redécouvert ma ville, oui, le premier confinement, oui. Je pense qu’effectivement, moi, je pense comme nous tous. Le silence, l’absence de voitures. Moi, j’ai la chance d’habiter en face d’un jardin, dans une impasse. Des oiseaux qui chantaient, mais vraiment en discontinu du matin au soir, c’est un truc, mais en discontinu, vraiment plus avec des oiseaux qu’on n’avait jamais entendu. Enfin, on sentait vraiment que c’était la fête quand le mec qui se clape, quoi? Ca oui, j’ai redécouvert ma ville parce que effectivement, sans les cartes, c’est

02:22:44:11
tout, car de touristes, etc. Oui, on voit la ville différemment. Après, effectivement, au bout de quelques mois maintenant, quand je traverse Paris et que je vois que tout est vide, maintenant, ça me rend plutôt triste. Je me dis effectivement, bon, c’était sympa. Pendant un temps, mais là, moi non plus. Qu’est ce qui me manque le plus? Bah, c’est ça la spontanéité. La possibilité d’être spontané, quoi. Je ne sais pas. Oui, et il est 23h. J’ai envie d’organiser une petite fête avec Tout le monde vient havanes. Pas possible. Voilà ce qui me manque le plus. Les musées, bien sûr, évidemment. Mais bon, les galeries quand même, sont restées ouvertes. Les garçons ont bien pris le relais, donc, essentiellement la spontanéité et les musées.

02:23:29:16
Respecté ce que ton ton posé ou pas, vraiment pas, j’ai respecté sans le faire exprès, quoi?

02:23:41:08
Oui et non. En fait, j’ai respecté oui le masque, bien sûr, les gestes, barrières, etc. Mais depuis le premier confinement, ça ne m’a pas empêché physiquement voir ma famille de voir mes amis faire des apéros et de faire des fêtes. On se débrouille toujours. Voilà, on trouve toujours une petite épicerie derrière un rideau de fer. L’avantage de la ville, voilà les avantages de la ville. À quoi bon, là, ça devient plus difficile. Mais maintenant, je respecté. Je fais juste que j’avais à faire comme tout le monde, et pas des moments de déprime, des coups de mou. Baisse globale. Si, comme je te dis moi, le couvre feu à 18 heures, la l’Asala, ça m’a vraiment plombé. Alors heureusement, c’était l’hiver. J’avais, j’étais bien accompagné. Donc finalement, oui, j’ai passé mon hiver au lit. Quoi, si on peut dire faire du sexe? Mais c’est vrai que ce couvre feu à 18h, là, vraiment, ça m’énervait quoi là? Vraiment, ça va m’énerver. Oui, l’impression d’être une gamine gering, une vieille d’utilitaire comme dans ta chambre. C’est bon, donc. Donc oui, un petit coup de mou aux 18 heures. Et puis, comme tout le monde, je pense des fois des moments de lassitude. Parce qu’effectivement, c’est adjure, parce qu’on sait pas. On ne sait pas quand ça va finir. Est ce que ça va finir? Comment ça va finir? Donc voilà. Mais bon, après, voilà, il suffit de voir ses amis. On rigole, on boit un coup. Et

02:25:06:07
puis voilà quoi, tu as changé psychologiquement? Je ne pourrais pas le dire encore. Je ne pourrais pas le dire encore. Je pense que certainement. Je pense que comme nous tous, certainement certainement. Mais je ne serai pas encore très bien le définir, en fait. Mais je pense que tous un peu, quand on discute, je pense que. Et puis les spécialistes par les médecins disent qu’effectivement, il peut y avoir des répercussions sur tout le monde à moyen, voire à long terme.

02:25:38:13
Ben, c’est un trauma qu’on vit, en fait. On peut l’appeler n’importe comment, mais c’est un traumatisme qui touche plus ou moins. Et je pense qu’on aura des répercussions sur, surtout pendant, bien sûr, mais après également, autant, voire sait ce que c’est, c’est c’est ce qu’ils disent.

02:25:52:06
Alors moi, j’ai la chance effectivement de pas avoir d’abord cru que tout le monde autour de moi allait bien. Alors après, effectivement, voilà, c’est ça. Moi, je parle d’une position un peu privilégiée. Je pense malheureusement aux gens qui ont qui ont souffert de près. Mais oui, les médecins disent qu’effectivement, même, il y a des symptômes après des symptômes de post-traumatiques et que la pitié, pitié se dit je sais pas trop, on verra.

02:26:20:00
En général, après les grandes crises, c’est pendant 2 ans, 2 ans, le taux de suicide augmente, l’effondrement, tout ça et ensuite ça rebondit. Je ne le savais pas. Je ne savais pas que tu aimes Beyoncé. Les morceaux que tu vous a apporté?

02:26:33:00
J’adore Violacée. J’adore. Ce morceau est vraiment un morceau de fête qui ne veut rien dire. Les paroles, c’est frappant. Tes mains tournent sur toi, mais attention, pas renverser l’alcool.

02:26:48:00
Voilà un Suffit de Beyoncé.

02:26:51:16
Tout va bien.

02:26:56:21
Elena. Ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ma peau n’a pas ma faute derrière ma maison, l’exégète ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha! Ha! Ha! Ha! L’INPP. Tu. Ha ha! Ha! Ha, ha, ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

02:28:04:02
Ha! Ha! Ha! Ha!

02:28:06:09
Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Les verts. Ouais, ouais, ouais, ouais, ouais, c’est. Mon médecin me sert à 5 message que tu. Oui.

02:29:39:00
Mais celle ci a même envisagé à Ma Magloire, soit elle a. Hassan Pacha Laigneau. L’achat de.

02:30:07:18
Oh là là, j’ai l’impression que nous avons été attaqués, attaqués par les services secrets et non, je me trompe. Ce ne sont pas du tout les services secrets, c’est bel et bien le moment du complot officiel. Complots officiels, complots officiels. Doudou, c’est l’heure du complot officiel. On nous cache tout, on nous dit pas tout pourquoi le complot officiel?

02:30:36:15
On est dans le secret, on a compris qui tirait les ficelles du monde.

02:30:40:09
Le complot officiel Janka Como. Ouais, à.

02:30:52:06
Au moins dans ces cyber.

02:30:57:07
C’est le complot officiel. On nous cache tout, on nous dit pas tout pourquoi le complot officiel?

02:31:09:00
On est dans le secret, on a compris qui tirait les ficelles du monde.

02:31:12:18
Le complot officiel Janka Komo.

02:31:19:24
Vous allez tout savoir, mais peut être la semaine prochaine? Bon bah, dansez chez vous et dansez chez vous.

02:31:28:20
Reprenez le contrôle de votre corps. Parce que les infos du complot ici, elles reviendront plus tard.

02:31:33:22
Pour l’instant, les infos sont trop lourdes pour être divulguées. On avait de gros points à vous proposer.

02:31:41:10
Ça vient après ça, nos.

02:31:46:24
Mais j’ai gardé la vie d’OL.

02:31:54:13
Le bide, mais j’ai gardé, je continue quand j’ai bu du champagne rosé. J’ai dit oui, j’ai libéré tous ces types sur le dos. Encore quelques verres et explications fournies par signer chez le son de la boutique de son défilé. Je suis seul contre tous. Bloquer là bas, si t’as la frousse, c’est quand tu pars. On a encore le dos qu’on le cache pas.

02:32:26:12
J’entends des gens qui disent ce qui paraît. Le feu de joie se consume dans le refus des taudis je gagne avec le je continue, je grahame avec le sou. J’étais devenu la flamme, la guérison. Mais j’ai gardé le Smail toujours en retard. Mais j’ai encore le taïno, les bougies au calendrier camon des garde côtes dans un discours, mais pas dans la gamme.

02:32:46:20
Mon cher, j’ai tout perdu. On va se faire copain perdu. Papa, ton fils, tu ne parles pas, tu ne me parles pas, le PQ Iavlinski, on va te facturer. Je suis normal, suis dans la vie, je suis sur m’invitant la nouvelle.

02:33:24:24
Shipbuilding qui figé que la ville Moto GP d’une dirigée par des je continue. Tant pis, mais j’ai gardé le champagne rosé.

02:33:49:18
J’ai. J’ai gardé une fin Mexx ce soir, soit tu es avec les frangins un peu Nyx, des habitués toujours bien outillés.

02:33:58:15
On sent Jason Kembo Diplomatico Boutillier, un gros frère ou bousillée. C’est la nuit dans des habits pour un tango endiablé au clair de lune, dans les abîmes de la petite rencontre pour ensablés sur un air de zizanies.

02:34:12:05
Promesse de l’aube, morsure de l’eau de Jacmel, MacCarthy, SAP, HLR, nouvelle ère de guerre de Deirdre depuis Trop de verre TV, TPR. Un avis, car Éric Champagne est sorti ses états de service Vol à mortier Balam et serti de diamants et Bordeaux qui sert pendant la nuit.

02:34:29:07
Pas d’états d’âme et Diavolo mardi mise avant le dimanche. Un eldorado qui vise l’amour dans des verres de type chez bel et bien mort autour de la folie. Ramollit, polie et solide. Adieu ma jolie.

02:34:39:19
Adieu, ma jolie.

02:34:43:14
Goudelin chez Bidding Guy Fischer. La chez GPD. J’ai travail, je continue quand j’ai bu du champagne rosé, j’ai. Mon rêve, c’est que j’ai plein d’amis.

02:36:10:00
Vous écoutez Suicide FM? Et après l’intervention de l’Etat, qui a malheureusement mis fin à l’intervention du complot, eh bien nous revoilà avec Nathalie Koukou.

02:36:27:09
Pas de complot, je suis là.

02:36:31:11
Libération Comment envisage la libération? Notes.

02:36:35:17
Franchement, moi, je ne sais pas. J’y réfléchis, mais j’écoute plein d’émissions, des philosophes, des sociologues. Je sais pas, je sais pas. Au début, effectivement, je l’ai envisagé positivement. Je me disais effectivement, le monde va changer. Ça y est, les gens écoutent les petits oiseaux, la nature, etc. Maintenant, on voit quand même qu’il y a de plus en plus d’agressivité. Il y a beaucoup d’incivilités. La libération, je ne sais pas. Franchement, je ne sais pas trop quoi. Je n’y crois pas du tout. Une chose dont je suis à peu près sûr, c’est que le avant, comme on dit, ne reviendra pas. Il n’y a plus d’avant l’avant, ça n’existe plus. Là, on rentre quand même dans quelque chose de nouveau, notamment à mon sens, avec cette loi sécurité globale qui fait quand même une loi de contrôle social digne de la Stasi. Tu peux être fiché pour tes opinions politiques, pour tes préférences sexuelles, etc. Donc je pense que là, on va dans une autre société. Après, je sais pas, j’espère. J’espère qu’on aura des surprises. Bon, mais sincèrement, je ne sais pas. Trop de positif positif, si j’espère. Franchement, j’espère. J’espère, mais je serai pas. Je saurais pas dire. Je ne saurais pas dire. Je saurais pas dire quelque chose que je trouve très positif, par contre, c’est l’arrêt. La réappropriation de la ville, par contre, parlé par la population. Alors ça, ça me ravit. Effectivement, là, comme tout le monde en a marre d’être

02:38:18:07
à l’intérieur de tout le monde, ça, quand on se balade dans Paris, on voit des gens qui dansent un peu partout. Les bruits, les quais sont blindés, les parcs sont blindés, toutes les générations sont mélangées, etc. Ça, ça me plaît. Je trouve ça positif, cette réappropriation de notre ville par nous, ça, oui. Est ce que ça va continuer? Je sais pas. Après, surveillé par des drones, etc. Franchement, je. En même temps, en même temps, je trouve que revenir à l’avant, comme comme tu le dis, n’est pas forcément une bonne idée parce qu’il avait des choses qui ne fonctionnaient pas et qui n’étaient pas forcément viables.

02:38:57:07
J’ai envie de dire, comme par exemple notre surconsommation générale, notre rapport à l’environnement, etc. Donc moi, je trouve que revenir à l’avant, ne pas revenir à l’avant, c’est pas plus mal. Et la vraie question, c’est comment construire l’après et comment? Comment se construire maintenant? C’est de faire des changements positifs. Je suis d’accord. Il y a des menaces de changement pas vraiment réjouissantes, comme cette loi dont tu viens de parler. Mais si je pense, c’est juste peut être que je suis UNEQ de penser ça. Si on se mobilise et si les gens s’expriment clairement par rapport à ces mesures, on peut peut être essayer de changer la donne et au contraire, mettre en place un monde un peu différent et justement, plus ouvert et plus libre.

02:39:38:21
Un peu plus. Je suis d’accord là dessus. C’est qu’effectivement, l’idée centrale, c’est effectivement tous tous ensemble qu’on s’y mette effectivement tous ensemble. Mais quand on voit comment ce virus a encore creusé les inégalités. Est ce que est ce que effectivement, tous les gens qui ont perdu leur argent ont perdu leurs économies, qui ont perdu leur boulot, qu’on a perdu déjà, etc. On va avoir la force, l’énergie de se mobiliser. Je sais pas. Moi, j’ai toujours effectivement été optimiste et j’en sais rien. Je sais pas se mobiliser. Bon, quand on voit maintenant comment les manifestations sont encadrées, comment elles sont réprimées comme on tabasse des pompiers, des infirmières, etc. J’en sais rien. Sincèrement, j’en sais un. Moi, effectivement, je reste pour. De toute façon, si on fait rien, c’est terminé, ça, c’est sûr. Donc, je suis pour qu’on continue à essayer de construire quelque chose de mieux. Effectivement qu’avant, on va voir. Sincèrement, on va voir ce que toutes les prises de conscience qu’il y a eu pendant cette période là vont effectivement avoir fait savoir. Ne peut pas. Ça ne va pas encore tellement les nouvelles générations.

02:41:03:14
Je sais pas. Et toi, ce que tu peux me donner? Une adresse dans laquelle tu vas te rendre à Paris, avec laquelle tu a hâte d’aller pour la première. Premier endroit à Paris, où tu connais des idées. Parce que moi, je viens d’emménager à Paris. Je ne sais pas où aller quand les choses vont ouvrir. En fait, je ne sais pas.

02:41:22:10
Il y a tellement d’endroits, mais un des un, effectivement, où j’irai direct. Je pense que c’est Marmottan, c’est le musée Monet parce que j’ai trop envie de voir certaines toiles. Tous les musées Beaubourg, Beaubourg me manque beaucoup. Mais bon, bon, je crois que ça ferme toute façon. Pour moi, c’est vraiment le musée. Quoi?

02:41:46:06
Voilà pour aller voir des peintures à jamais. Un tee shirt violet aujourd’hui par Beau Yes! Et est ce que c’est en lien avec ta nostalgie d’un certain musicien? Certaines, certaines chansons, certaines couleurs à une transition?

02:41:58:21
Je crois que c’est la meilleure tradition radiophonique du 21ème siècle.

02:42:02:05
Absolument. C’est un hommage à un immense musicien, super beau gosse, hyper sexy, trop talentueux, que j’ai eu la chance de voir en plus en concert pour cette tournée Love Time à Paris. Il y a quelques années maintenant, et qui est disparu aussi il y a quelques années et qui nous manque beaucoup. De par son style, son excentricité et son énergie. Un truc de malade, à l’écouter, c’est pas pour vrai là.

02:42:33:21
Vote American Music Awards, Mountain Tifa You Laclasse. Le mec est mort d’une Audi quand même. C’est un peu difficile du Nodélo.

02:42:44:20
Réfléchissais.

02:42:48:19
Labeaume me dit quand j’ai mon cerveau.

02:42:57:01
Quand? Tapez. D’après. Modélisant.

02:45:23:15
Le temps file. C’est un sacrilège. Merci de nous avoir fait vivre ces minutes de concerts qui font partie des choses qui manque le plus aux gens. Bizarrement, personne ne nous a dit, au travers des micro-trottoir que vous avez entendu pendant cette émission des invités qu’on a pu voir dans cette émission. Vous pouvez retrouver évidemment sur notre site, tout va bien se passer. Comme tout article sont découpés, personne nous a dit J’aimerais bien aller faire du shopping, acheter une voiture ou des trucs comme ça. Peut être parce que finalement, on peut le faire en ligne aussi. C’est pas. Merci Nate.

02:45:55:02
Merci à vous. Merci et bonne journée, tout le monde bonne, j’en ai gardé de pays chips de pitchs et nous allons nous rendre à Londres avec nos tripes de pimpants.

02:46:06:08
Indeed, notre ami. J’ai dit tu portais mal la cravate, ça va. J’ai dit Hava learning french business.

02:46:20:13
Peut être que ça fait ressembler un peu de Toulouse, mais c’est pas mal un petit peu shoulder de Wurtz.

02:46:29:17
Notre bonne attitude. Lateef, ce peut être good.

02:46:38:13
As pas de base Bleuzen. Pochette?

02:46:42:19
Oh ben, comme quand on est mal fait. Spylo, fibrome ou d’Accordéonistes and now ou une langue. C’est une machine. Ouais, ouais. Si ça sonne faux. Space outside.

02:47:24:04
Le second est un autre d’un autre Séguy Rien exciting, Ségolène Royal, de Belzil, Ouest-Est ou Hardwick Stadium, le bus de cochon pas comme une Sainte-Rolende ni de Zeus Homo Homme Madness, Godey Sorelois King SOMMEPROD ou John Roosens Hippo Henman Live in.

02:47:59:14
J’aurai de l’aide sur.

02:48:02:21
Let’s go get we don’t know Toi was because sommes Alépé Pour Mad a tué les mots pipole QuickTime, Alcohol, Windows, Beethoven, Kovy depuis plus d’un.

02:48:26:20
Oui, oui. Oh oui, il se passe des choses.

02:48:33:09
Bientôt, ses ouailles Dony, des niqueurs Few Junck, Lendix, les histoires de Jackson Hole conférées soit comme faille Rectify, flamines imputé au binge drinking in un whisperer Amina se prête moi ta gueule, là.

02:49:00:01
Il y a d’autres priorités. Juncker a servi de base à Igla Dasein Decosse, c’est ma blague sur aphteuse l’octet en yukonnais, livres de langue black out. Makan H Mind, Wan, Lan, Balaka, Stone, Baranov, Wendling, Yona, Dario FO, hein?

02:49:39:18
Même si World Failly, rapide, bivouac ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha!

02:49:57:22
Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

02:50:07:04
Ha! Ha!

02:50:08:16
Ha! Hinckley 5m.

02:50:11:10
Ha ha! Ha! Ha, ha, ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

02:50:20:06
Saint Augustin le pape est une base de plus, un ajustait le Bouchette ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha!

02:50:37:09
Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Comme tu match un exploitant Oise quoted 5 qui veulent mettre fin aux islamistes pex avec une Twix trail quest electrique.

02:51:16:06
Relaxées Chine tout va bien se passer.

02:51:18:08
Suicide Galactica mi mars? Blakey je suis tombé depuis des mois qui regarde cela? Besoin nappées et personne ne sait à quel point il y a un an, pour un week end ou le week end était debout. Mais bon. A New York Post, mardi, aux yeux de ceux qui ont pour. D’Amérique latine Wisco du monde blanc qui n’est pas resté au Québec. Moment l’habille bon Maco que mis à jour hier matin. Aucun, clairement quoi ça se targue? Ha ha ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha ha ha! Ha oui, si c’est P7 no way bobillier. Assen a livré c’est en misant sur les médias alors qu’il a du week end. Si tu carrol, explique Win Win Win Win Butler. Si y’a pas de taille de guêpe, de la mauvaise gestion, c’est pas mal. Elle a gesticulent Stilo, la maison de domaine Messa de bonne famille et les proches collaborateurs Yadav taille agacées, Jail lockoutés, mais aussi d’ailleurs d’Ajax sur des sceaux ha ha ha ha ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Tous ceux qui se sentent.

02:54:38:21
Bonjour à toi Eco Quest a une petite station électrique, relaxez jeune et Victor est avec nous.

02:54:47:21
Victor? Oui, très bien. C’est toi, Victor Fairies.

02:54:56:02
Cet auteur.

02:55:04:12
Jeudi, à l’heure de pointe, Themens nous nous livre aujourd’hui.

02:55:09:00
Bonjour et bienvenue à l’univers, très fort aussi, qui est celui d’Antonin Artaud. On ne présente plus Antonin Artaud, mais ses poésies, peu connue. J’ai décidé de vous en faire découvrir une prière.

02:55:23:24
Excuse moi si tu peux présenter Antonin Artaud pour tous ces gens qui n’ont pas cette culture intense, que tu es un très grand écrivain et grand poète, alors en même temps qu’un peintre qui avait un esprit un peu différent.

02:55:39:24
Il a été interné, il a côtoyé la folie et avec la folie, il a côtoyé les mots. Il a côtoyé la vie avec un regard lucide et il faut découvrir ses mots, les textes de l’association pour découvrir qu’il y a une vraie profondeur et un sens humain international.

02:56:04:03
Merci pour ce précis culturel.

02:56:08:12
Et donc, tu vas lui lire un texte, un poème.

02:56:19:23
Des crânes et des oreilles, des crânes, t elle des crânes et traverser l’espace chez mon maître du aussi privé de bouche vers et qu’investissement avec un incandescents. Nous, de communion intersidérale chez nous, à la plage. Chez nous, dit avec tes mains de ouvre un nouveau site de autocollantes où l’on va plus loin que la mort est notre cerveau par 3 1 et Ravignat où l’intelligence au Guérif est un nouveau.

02:57:15:04
Victor Ferrasse nous a lu Prière d’Antonin Artaud. Merci Victor, facilita, merci pour ton intensité et ta culture, comme toujours. Et cette poésie bientôt.

02:57:34:14
Dans deux semaines et deux semaines, on se retrouve dans deux semaines. Cette fois ci, nous proposerons un best off la semaine prochaine, un montage des différentes émissions qui, je vous le rappelle, sont découpées sur notre site.

02:57:48:07
Tout va bien se passer comme Slash. Suicide FM. Également, un Chaath ne pouvait intervenir, personne ne l’a fait aujourd’hui, peut être que cela arrivera un jour. Peut être que des gens vont prendre contact avec nous, car nous leur faisons du bien et qu’ils veulent nous dire merci. Merci Xavier. Merci Camille, merci Marco. Merci Nathalie. Merci, jaillisse, merci, merci à vous.

02:58:12:19
Merci Joseph. Merci, merci, merci Eddy et à facilita France.

02:58:18:02
Merci Amanda.

02:58:20:06
Merci Ciclo Vortex.

02:58:21:17
Merci Thomas Moschino. Merci à vous qui nous écoutez, nous terminons cette émission avec un concerto pour violon et orchestre.

02:58:36:03
Dans deux semaines?

02:58:41:18
Dans deux semaines, tout va bien se passer. Oui, oui, mais ça fait partie de ma technique pour aller mieux. C’est d’ailleurs de philosopher en essayant d’avoir un peu d’espoir et de voir ce qu’il peut y avoir de positif dans tout ça.

02:59:20:15
On n’a pas du tout profité aussi avant, je me rends compte combien je regrette de ne pas être autant aller au théâtre que je l’aurais voulu, par exemple, et alors?

02:59:29:04
Moi, je suis pleine de bonnes intentions à me dire que dès que ça va rouvrir, je suis Français, mais il est aussi probable que le rythme parisien fasse. On va se faire de nouveaux Amadé, on va pas en profiter.

02:59:40:10
Finalement.

03:00:12:12
Si tout va bien se passer, si les émissions était rester en ville, tout va bien se passer. Thomas.

Cela vous plaît ! Feel free to support me here.
Bouton retour en haut de la page