L'ARTLE CENTRE COMMERCIALLE SAVOIR-FAIRELES PORTRAITS VIDÉOPRODUCTIONSTHÉMATIQUESVIDÉO

Production d’une série de portraits pour la Société Choletaise de Fabrication #SCF

Les 27, 28 et 29 Janvier nous avons tourné une série de portraits vidéos pour la Société Choletaise de Fabrication SCF à Cholet.

Pendant 3 jours nous étions plongés dans la fabrication indutrielle & artisanale de fils, de dentelles, de tricots, de lacets, galons, sangles, jacquards, cordes, cordons, princesses, soutaches, serpentines…Tous ces accessoires textiles sont fabriqués à partir de cinq procédés: tressage lent ou rapide, tissage, tricotage, et dentellier.

C’est dans cette usine décontractée et chaleureuse, reconnue dans le monde entier, que ces savoirs-faire d’exception sont perpétués. Ces patrimoines vivants concernent l’architecture, la décoration, l’art contemporain, l’univers du luxe, et l’artisanat d’art. Jugés jadis ringard, ils sont aujourd’hui plébiscités par tous les milieux de la création.

La première salle de tressage rapide est extrêmement bruyante et on a rapidement le tournis si on fixe trop longtemps les machines qui tournent continuellement. A la SCF les employés ont appris leur métier sur place car il n’y a pas d’école spécialisée permettant d’apprendre ces métiers qui allient tradition et modernité. Cela fait plus de 50 ans que que l’entreprise est guidée par des valeurs d’excellence et en 2012 la SCF a été labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV).


GIFS ET BOUCLES POUR LES RÉSEAUX SOCIAUX DE L’ENTREPRISE


Nous partons à la découverte des différents procédés de tressage, d’assemblage, de glaçage, de tricotage et enfin des métiers de bois et de dentelle. On cherche “la princesse” et “le milanais” et les ouvriers nous regardent avec amusement. Ils nous dirigent vers un autre bâtiment de l’usine où sont regroupés les métiers de bois. Cette dernière salle abrite plus de 250 machines du XIX ème siècle que le patron de la SCF, Olivier Verriele, a récupéré il y a une dizaine d’années. Depuis c’est Alain, Gigi et Tiphaine qui s’occupent de ces trésors tels des parents aimants et bienveillants. Alain nous conduit enfin à la fameuse princesse qui n’est autre qu’un type de tressage ancien opéré par le milanais. La salle a des odeurs boisés et cuivrés et la fabrication de la dentelle se déroule à tout allure. Les étagères du fond regorgent de cartes de Lyon, ces cartons épais qui permettent d’imprimer un motif sophistiqué en dentelle.

Nous avons capturés des milliers d’images qui rendent compte de l’allure effrénée de l’usine, ainsi que son atmosphère familiale. Nous avons été impressionné par la rigueur des employés et par l’amour de leur métier. Pourvu que les savoir-faire d’exception ne se perdent jamais car ils permettent de conserver ces métiers d’art remarquables, marques de fabrique et fiertés de la France.



Bouton retour en haut de la page