LES GENSLES PORTRAITS RADIOMEDIATHÈQUESUICIDE FM

Yannick Klein from Tokyo // SOS AMITIÉ WORLDWIDE

Extrait de l’émission SUICIDEFM #5

Yannick Klein nous décrit sa vie confinée et déconfite à Tokyo au Japon.

Son Instagram
Interview de Yannick Klein part 1
Interview de Yannick Klein part 2

SOS AMITIÉ: NOTRE TOUR DU MONDE DE LA PANDÉMIE

SUICIDEFM #5

Transcription automatique par transcriptive.com

01:48:59:19
Allô SOS Amitié, bonjour, je vous écoute, allo SOS détresse, allo allo? Je ne vous attend pas, alors face à nous, au bout du rouleau. Je dois faire.

01:49:16:12
Appuyer sur le bouton J’aime l’émission pour rester en ville et nous sommes à Tokyo avec Yannick qui est avec nous si les dieux de la connexion sont avec nous. Est ce que tu nous entends, Yannick?

01:49:30:05
Tu vas bien. Voyant en tentant de loin Tula.

01:49:35:10
Ecoute, je suis là et c’est sûrement la connexion de temps en temps.

01:49:39:11
Il y avait un problème analogique. Il suffisait que je monte le volume. Oui, c’est très bien. Yannick, toi, tu es à Tokyo, carrément de l’autre côté de la planète. Quelle heure est il?

01:49:48:20
Il est temps d’agir. Ça doit être. Il est 19h53. C’était un test pour voir s’il était vraiment à Tokyo.

01:49:57:24
Alors comment ça se passe dans les rues de Tokyo? Ont écouté un son de Shibuya en pleine ville, avec des gens qui parlent en SMS à l’envers et qu’on ne comprenait pas. Mais il y avait de la vie. Est ce qu’il y a de la vie à Tokyo en ce moment?

01:50:10:19
Oui, il y a beaucoup de vie, les gens sont dehors.

01:50:13:21
L’État d’urgence vient d’être levé le dimanche précédent la semaine dernière, donc les gens sont de retour dehors et vous pouvez apprécier un retour à la normale.

01:50:24:19
Il y avait les cerisiers en fleurs en ce moment.

01:50:28:06
Ça vient de sortir. Depuis ce week end, les fleurs viennent de sortir des bourgeons.

01:50:33:04
Entre France, donc, c’est quoi la libération? C’est le retour à une vie normale. Peut être. Mais que faisait tu pendant 3 bloqua? Ou s’il y en avait un? Qu’est ce qui s’est passé avec l’arrivée du virus chez vous?

01:50:45:19
Il ne s’est pas passé grand chose par rapport à ce qui s’est passé en Europe. Aux Etats-Unis, il n’y a pas eu de l’odeur. Il n’y a pas eu de quarantaine où les gens étaient forcés de rester chez eux avec des rues désertes, etc. Pas du tout vu ça.

01:50:59:10
Ils ont fait ce qu’ils appellent un état d’urgence. C’est le maximum qu’ils pouvaient faire. Donc, ils ont demandé aux gens de rester chez eux.

01:51:06:15
Bon, ça a marché un petit peu, mais ce n’était pas la même chose qu’en Europe. Il y a toujours eu des gens dehors. Il y a toujours des gens dans les métros.

01:51:14:02
Il y a toujours des gens qui allaient au bureau proposer ce ils ont fermé plus tôt que d’habitude.

01:51:23:00
Donc ça tournait toujours là. Les restaurants fermaient à 8 heures du soir jusqu’à dimanche dernier. Maintenant, ça, ça ouvre jusqu’à 9 heures du soir. Les gens mettent toujours des masses, on lave les mains ou tu mets du gel en prenant la température, etc. Les trucs un peu de base, il y a un peu partout, mais c’est vraiment tout. Il n’y a pas, il n’y a pas une désorganisation de la vie. Il n’y a pas. On n’est pas enfermé tout le temps et on n’aime pas se dire J’ai hâte d’être d’être libéré entre guillemets. C’était assez différent.

01:51:53:06
Et c’est quoi le secret? Alors, c’est quoi? C’est la culture du masque qui est présente. Parce que c’est un milieu très dense et que les gens sont habitués à faire attention à leurs germes.

01:52:02:18
Je ne sais pas trop parce qu’au final, en Corée, en Chine, ils ont aussi la culture du masque. Mais aussi des masques. Et pourtant, c’est bien. Ça s’est propagé bien plus vite. Je pense que d’un côté, il n’y a pas assez de tests. Quand on regarde le nombre de tests qui sont faits pour l’agglomération de Tokyo, qui fait 35 millions d’habitants par rapport aux 30 de tests qui sont faits ailleurs dans le monde, c’est ridicule. On ne sait pas vraiment à quel point le virus galope, on va dire, mais je pense qu’on n’est pas forcément informé. Il n’y a pas ce sentiment de comment dire, comme il peut y avoir peut être un peu ailleurs dans le monde. C’est hyper grave. Il faut absolument rester chez soi, etc. On n’en parle pas trop. Et tu en penses quoi de la façon de gérer Whitey mettent en danger ou finalement, c’est nous qui tripon trop. C’est une bonne question. Après, quand? Au début, quand ça a commencé, il y avait des morts un peu partout dans le monde, donc forcément, tu dis bon, faut bien faire gaffe, tu vas après au bout d’un an. Et puis, quand on voit que le nombre de morts décline, je pense, par rapport à ce qu’il y avait au début sur les chiffres. Mais là, on trippe un peu. Je ne sais pas, mais je pense que le gouvernement ici devrait faire bien plus. Il vient de commencer à peine. La vaccination aussi. Donc, pour les gens qui veulent se faire vacciner, c’est ça n’a pas encore commencé. Donc, on est quand même pas mal à la bourre. Tu vas quand même beaucoup de choses que le gouvernement aurait pu faire. Qui n’a pas été fait?

01:53:36:18
Et j’ai envie de dire. Et du coup, les Jeux olympiques, ils ont été indignés l’année dernière. Est ce qu’ils vont être ce qu’ils vont avoir lieu cet été?

01:53:44:03
Ils en parlent ou alors ça va avoir lieu? Ouais. Alors, écoute moi, je suis. Je ne suis pas les news japonaises. Je regarde juste un peu ce qui se passe sur les journaux étrangers.

01:53:54:18
Mais d’après ce que j’ai vu, les J.O. Vont se passer cet été. Par contre, il n’y aura pas de supporteurs ou de fans de l’étranger et ça va sûrement. Soit ça va jouer dans les stades vides, soit ils vont juste faire venir des gens qui sont déjà au Japon. Mais il y a de grandes chances que ça se passe dans des stades vides.

01:54:12:10
Si j’avais entendu dire que tout cela avec des manettes et qu’en fait, ça sera un grand jeu vidéo parce que ce n’est pas un problème pour vous. Excuse moi qu’est ce qui se passe au niveau des hôpitaux et tout ça chez vous? Parce que finalement, chez nous, c’est ça. Le problème, c’est qu’il y a une mauvaise gestion des lits pour soigner les plus malades. Chez vous, c’est chez vous, à Tokyo, où ça se passe, comment ça a l’air de passer?

01:54:33:17
Je n’ai pas les chiffres sur la situation actuelle. Je me rappelle que au début, j’avais vu des chiffres sur les lits en réanimation, je crois.

01:54:45:20
Et le Japon avait un nombre complètement ridicule de places en réa par rapport à en Europe. Et il y avait plein d’histoires de gens qui étaient dans les ambulances, qui tournaient dans Tokyo pendant des heures et des heures parce qu’il y avait plus de places là.

01:55:00:12
Maintenant, je n’ai pas entendu ce genre d’histoires. Ça fait quelques mois. Peut être que ça s’est amélioré, mais encore une fois, je ne suis pas les derniers des dernières nouvelles là dessus. Mais tu directes a une vie, quoi, en ce moment, par rapport à la vie qu’il avait avant?

01:55:15:23
Relativement normale, étant relativement normale, ça me fait les seules choses qui ont changé. Je ne peux pas aller au restaurant comme avant. Je ne peux pas sortir véritablement du Japon non plus pour voyager, mais c’est à peu près tout. Tu vois un Jean? Je peux sortir, je peux aller au supermarché, je peux faire ce que je veux, je peux me balader dans j’approche. Faire un voyage au Japon, il n’y a aucun souci.

01:55:39:02
OK, alors, comme cette belle énergie, qu’est ce que tu réponds, toi à quelqu’un qui dit Je suis au bout du rouleau, Pöttering, mais je t’appelle pour te dire ça, j’imagine.

01:55:50:21
Pas aussi extrême, mais je n’ai pas réfléchi là, tu crois un peu à court bien, on va écouter et tu va réfléchir un peu.

01:55:59:02
On est là pour aider les gens. Si tu veux bien, Yannick, c’est parti, on écoute le morceau.

01:56:03:10
Alors voilà, je n’ai pas de problème à parler de manière un peu sèche aux gens qui vivent au Japon. Parce que les gens qui vivent au Japon, ils ont l’habitude qu’on leur parle de manière sèche.

01:56:10:18
C’est pas vrai, ils sont plutôt doux et son père hyper poli.

01:56:15:11
Je prends ma langue à Flins, mon amour est parti là.

01:56:21:04
Je t’aime, on a beau faire, mais en me laissant le coeur à la fête de faire des Adar Solari.

01:56:30:17
Rien en comparaison à ce que l’amour fait à ceux qui n’ont l’union soubelet peu qu’on maîtrise du célibat et qu’ils solitude dès le dernier repas, les yeux un noir que l’on voit du bleu pour l’océan dans lequel l’on voit, qui font toucher du bout des doigts les horizons toujours à la faim, le sol au milieu des vagues de sanglots et du sable dans la gorge. Et du seul sur la plaie tatouée à son nom, que l’on crée au fond des bars de vin.

01:57:05:21
À se dire que la vie n’était qu’une putain UNMEER, regarde moi qui vont vers la mémoire, ce qui nous colle à la peau dans les bars du port. Charge magie noire des corps du sort m’a jeté le. On ne fait plus rien et je commence à croire que les hommes qui ont pris d’autres hommes pour Hamon ont réglé la question. Après tout. Dis moi PS, quelle honte! Le. Cette force qu’elle met sous pli, c’est en. La loi Soumonces qui crée Quand elles vous font l’amour, c’est qu’elle n’oublie pas qu’il n’y a que la nature. Ghanouchi ne une parole.

01:57:50:18
Qui sont faits prisonniers Solidar.

01:57:54:06
Et puis ma sympathie à ceux qui, comme moi, finiront. Je vous le dis, putain, putain, vous n’aurez plus!

02:00:12:24
Je suis très seul ce soir. Eh bien non, monsieur, justement, vous n’êtes plus suicidant avec l’espoir d’y croire encore. Oui, encore. Nous sommes toujours en direct de Tokyo avec Yannick, qui vient définitivement de tuer psychologiquement plus d’une vingtaine de personnes qui nous écouter, qui sont déconnectés. Un titre super suicide. Merci beaucoup. Il y aura un titre du rebond en terminant cette interview. Un débat vient de se lancer sur ce plateau avec les trois membres de la gente féminine qui sont en face de moi. Concernant les pratiques japonaises, on avait beaucoup de questions à être posées. Yannick sur la culture japonaise, notamment sur Harakiri, une pratique sur les pratiques japonaises et le rapport à la vie des Japonais. Le rapport au suicide des Japonais qui est très différent de nous.

02:00:59:13
La question y en avait, je voulais dire la même je pensais que tu choisirais une. Toi, tu penses quoi de harakiri? Tu serais prêt à électriser. Il y a des gens qui font harakiri autour de toi.

02:01:14:02
Maintenant, c’est juste quelque chose de pratique. Ça n’existe plus. Je ne trouve plus ça la fois qu’il y en a revient à la limite. Et le dernier, c’était Yukio Mishima, un écrivain qui a fait ça dans les années 60, début des années 70.

02:01:27:22
Avec cet auteur et ses problèmes avec moi, je dis que c’est basé sur l’honneur coic, l’honneur de cet homme qui détruit et qui met fin à ses jours. Oui, mais même quand les gens ne font pas du tout ça, c’est le cas Hiroshi Wakim, qui m’intéressait, car il part au Maroc des gens qui bossent jusqu’à l’extrême et qui finissent par mourir par le burn out japonais.

02:01:59:08
En général, les gens meurent alors. Et puis il travaille. Ensuite, ils meurt comme ça d’un coup. En général, les gens se jettent en dessous d’un train. C’est pas ça. C’est eux qui qui se jettent sur les trains ou quoi, qui tombent comme ça, d’inanition ou autre. Mais ça, ça arrive beaucoup dans les grosses boites japonaises, des grosses boîtes de pub et des choses comme ça. Régulièrement, il y a déjà des scandales, surtout avec les jeunes qui commencent et qui font des centaines d’heures supp par mois et qui, en final, se jettent du haut des immeubles, devant des trains, etc. Et régulièrement, y’a des annonces dans les trains. Comme quoi ta ligne est coupée parce qu’il y a un accident de personne, comme ils disent. Et tout le monde sait que c’est quelqu’un qui s’est jeté sous un train. Nous, ils sont assez efficaces et très rapidement.

02:02:49:00
Un accident voyageur? On dit ici à Paris Accident voyageur? OK, mais c’est plus toléré au Japon. Je veux dire, on ne va pas être mal perçu. Tiens, c’est un sale type. Il s’est suicidé. Non, je pense que ça fait. Ça embête tout le monde parce que forcément, on aimerait. On aimerait que les trains bougent, mais c’est tellement commun. Ouais, encore un quoi, on va dire. Bon bah, pas de chance, aujourd’hui, j’ai pris le train à la mauvaise heure. C’est moi qui prend l’action de personne. Et puis, je pense que les gens sont sensés. On s’en moque un peu et comme vous le savez, on a peu de chance de se rater en se jetant sous un train. Voilà, c’est bien qu’un silence après ça, parce qu’on se l’imagine, tous ces moments où elle est sous le train et qu’il se passe plus rien. J’ai eu une vision, effectivement. Est ce que tu as eu le temps de réfléchir au conseil pour un ami qui ne va pas bien pour qu’il aille mieux? Ouais, ouais, je réfléchis ouais après toi, plutôt que de dire un truc un peu à la con en mode après la pluie, le beau temps, tu vois que ce serait facile à dire. Je ne pense pas que tu puisses dire quelque chose comme ça. C’est plus. Si quelqu’un me dit qu’il va mal au bout du rouleau, c’est plutôt avant la discussion qu’est ce qu’il se passe? Etc. Pourquoi, au bout

02:03:51:16
du rouleau et de la discussion jaillira la lumière, j’espère. Mais d’avoir un truc à te répondre, je pense que c’est peut être plus ça que je dirais sur ça. Tu fais partie des gens qu’on pourrait appeler pour commander ton numéro parce que tu es à l’écoute et ça, c’est important. Finalement, c’est peut être la première règle. Quand vous avez un ami qui est au bout du rouleau, c’est de l’écouter plutôt que, justement, lui sortir des conseils tout faits. Après la pluie vient le beau temps, c’est bien, résumé Yannick. Tu sais que tu n’as pas parlé depuis longtemps? Merci. Elle avait des trucs à te dire non.

02:04:23:16
C’est marrant qu’on parle parce qu’il y a un an et demi, quand je finis voir Yannick à Tokyo, justement, j’étais au bout du rouleau et on est allé voir, dit boire du thé. On est allé se balader, on est allé se promener dans la ville et du coup, ça m’a fait du bien.

02:04:35:03
Tu te souviens si?

02:04:37:02
Bien sûr. Après, c’était pas forcément. J’avais pas forcément la même chose, mais arrivait avec toi si tu voulais pas en parler.

02:04:43:01
Mais je me rappelle très bien et j’ai hâte de pouvoir venir te voir pour la quatrième fois. Plusieurs fois que je viens ce qu’on a vécu à Tokyo avec un ami du coin. On connaît bien la ville. Alors quand est ce qu’on aura l’espoir de pouvoir venir à Tokyo?

02:04:55:20
Tu sais, ça, Yanik?

02:04:59:01
Pas pour tout de suite.

02:05:00:11
Les étrangers sont toujours interdits d’entrée sur le territoire, à moins d’être résident. Donc, j’en sais rien. La deuxième partie de l’année 2031.

02:05:08:22
Mais toi, t’as envie de partir? Ouais, mais tu commences à faire un je peux partir et revenir, mais je peux pas. C’est toujours galère parce qu’il y a un quota d’étrangers qui sont qui qui peuvent rentrer. Même s’ils ont un permis de résidence, même s’ils habitent au Japon, pas tout le monde peut rentrer ou revenir. Donc ça, c’est un peu galère. D’accord, qu’est ce que tu fabriques à Tokyo? Je suis dans un cabinet chasseur de têtes dans ce milieu. Un truc de chasseur, quoi. Et comment on trouve les. On trouve Écoute, tu connais pas, ça ne doit pas se faire beaucoup en France, en Europe et on appelle des déboîte en se faisant en numéro masqué, en se faisant passer pour leurs filiales à l’étranger et on mappe complètement le département cible. On leur raconte des histoires pour savoir qui fait quoi et ensuite on a les numéros de cette façon, on les appelle et on les aide et ensuite on les rencontre dans des cafés. On leur propose de changer de boulot. Je te fais le truc en gros. C’est comme ça que ça marche. C’est un peu comme un éternel pote.

02:06:19:18
Aurait écoute peut être, tu me diras, mais moi non. Ben non, parce que ça faisait partie de ces trucs qu’un pote faisait justement appeler un numéro masqué pour savoir qui était là dans la famille et s’assurer que c’était bien la politique qu’il voulait voir. Mais c’est une vieille presse. Non, mais écoute. Mais quand on a appris des choses. Si jamais vous avez une entreprise, que vous avez un numéro masqué et qu’on vous demande des informations sur les employés, sachez que c’est peut être un chasseur de tête qui va vous piquer votre meilleur élément. C’est ça, comment? On devient chasseur de tête? Exactement. En anglais, comment devient chasseur de tête, comment il est devenu chasseur? Comment devient on ne prendre que tout le monde devient chasseur de têtes par hasard? En tout cas, au Japon, ce n’est pas quelque chose de carrières auquel les gens aspirent ou auxquelles les gens pensent véritablement.

02:07:09:09
C’est juste si on aime. On aime la vente, si on aime parler aux gens et juste pas être derrière ordinateur toute la journée. Rencontrer des gens, leur parler, comprendre ce qu’ils veulent et leur vendre ce que nous, on a. C’est super intéressant et en même temps au Japon. Pour revenir sur le côté cabochon, on rencontre plein de gens qui sont reçus, qui n’en peuvent plus, qui bossent le week end, qui bossent jusqu’à 10 heures du soir tous les soirs.

02:07:30:20
Voilà qu’ils veulent changer et qu’ils veulent avoir quelque chose de plus sain. Là, on est, on est vraiment comment on travaille avec le problème, c’est que ça à avoir quelque chose de mieux.

02:07:41:01
Il faut avoir un léger savoir faire de canulars téléphoniques.

02:07:46:18
C’est très ouais. Ouais, ça, c’est quelque chose de très apprécié. Merci beaucoup, Yannick, mais pas de soucis. Merci de m’avoir appelé. Très bonne journée.

02:07:56:08
Tu nous sauve la vie avec un titre que tu choisi, qui est plutôt opté pour celui ci. Va vous faire vous lever chez vous et danser, visiblement, puisqu’il a écrit Flume et Flume, ça rigole, ça rigole pas en même temps, c’est pas ça. Quel autre morceau voulais tu écouter? Yannick Asia-Pacific? Ah ouais, mais c’est ça que j’avais passé. Eh ben, tout va bien. Ben je vois Flume. C’est peut être le moment d’écouter Flume Kamil.

02:08:20:08
Cami a démissionné de la tristesse. Je t’appelle dimanche, Yannick. Merci beaucoup.

Cela vous plaît ! Feel free to support me here.
Bouton retour en haut de la page