LA CHAMBRE À AIRLa Chambre à Air // Saison 5 // 2012LA RADIOLA RUELES ÉDITOS RADIOSLES ÉMISSIONSPRODUCTIONSTHÉMATIQUES

L’Individu grain de sable.

L’édito en vidéo:

L’émission intégrale:

SAISON V/ Y a plus d’argent / Acte II Attraction universelle / Scène 2 / L’Individu grain de sable en direct de place Emile Goudeau 18ème.


Transcription automatique par Transcriptive:

00:00:07:07
Une certitude? J’apprends tout ce que tu.

00:00:18:09
Chambert, l’émission de 17 h 30 commenté jeudi et vendredi.

00:00:37:07
Eux, faire du mal à disparaître de la chambre à air d’Espagne, occupants du square Mile Goudeau, Holguín ligneuse des Wanzoise battent férocement le macadam contre sa mère, y seder et Gavottes, tout comme feu au design de village pour un week end. Wuxi Gadin. Collaborez, incluez? Adieu OV. Sauf après l’essai No More Working Class de de communauté de San Jose, la Vanishing End, une espèce de mangue inoubliable Veli de cinq mois en Haïti. Quand cette date Geocities face à l’espace d’un individu. Parmi Varrault ou le We are the World? Ah oui? Ou un non lieu lâche tant que Unity est tout sauf Mannesmann ou feu Free LiveWire Penven musique électro, Tula From Fin, méditatives, Malaunay, Meix, Basdevant ou Chable de basse DJ laxatif pas rapière. Un aveu moving fourvoient. Tout change goes du climat dune huit années. C’est l’accès aux ressources.

00:02:14:24
Nous y voilà là. Ici, mon mari. Vendredi 13 juillet 2012. Journée de merde, tant de merde, ville de merde. Acte 2 L’attraction universelle. Scène 2 L’individu Grains de sable. J’en ai marre. Je suis crevé. Limite malade. La mort, venez, je lutte. En fait, je suis en lutte avec moi même. Je me bats dont moi. Je me demande encore et encore. Je me regarde, je bouscule. J’en ai plus qu’assez. J’en ai marre pour être au chaud sur une plage à mater des culs. Les paires de seins qui vont avec. Tu pourrais boire sans penser, me mettre la gueule. Sérieusement, tu vois ce moyen de baiser des putes plusieurs d’un coup, les recouvrir de champagne, me faire sodomiser. Ils font du poker par en transe. Je pourrais faire des châteaux de sable et détruire et dire aux éclats. Je pourrais aussi avoir une bagnole qui défonce pourrait rendre tout le monde jaloux tellement mes photos sur mon profil font flipper de luxe, calme et volupté. Mais non. Au lieu de ça, je m’emmerde à Paris à produire une émission à la con dont personne ne parle, qui ne change rien, qui sert à rien. Trois jours par semaine à négocier avec des voisins qui ne servent à rien, à part avoir le pouvoir de nous nuire ou de nous empêcher de faciliter les choses. Faire de la poésie. Mais pourquoi, au fond, pourquoi tout le monde s’en branle? Les gens savent tout. Il y a Internet, ils veulent pas sortir de leur bulle, ils ne veulent pas être influencés.

00:03:34:05
Alors merde, annulons cette émission et toutes les autres, ce groupe m’emmerde. Alors toi, toi, toi et toi, tu sers à rien. Rentre chez toi. Ecoute bien voisin. Bêtise, je me casse. De toute manière, je suis la chambreurs. Je suis le seul. Chut! Moi, je suis la liberté. Vous êtes tous des connards. Merde, merde, je j’ai pas qu’une putain, Xavier.

00:03:56:00
Arrêtes un peu nous faire chier, arrête de nous emmerder et tu comprends.

00:04:01:12
On arrête cette émission de merde ta.

00:04:51:23
Nous laller.

00:05:28:01
Le temps file et il explose.

00:05:55:20
L’Abbé.

00:06:15:18
Imaginez qu’il peut se.

00:07:33:05
Les.

00:07:57:11
Chambre.

00:07:59:06
Deuxième mission en direct de la place Emile Coudou aujourd’hui, un programme tout à fait intéressant et divertissant. Comme à l’accoutumée, nous aurons trois invités déjà en ligne au téléphone. François de Singly, sociologue respecté. Il nous attend. On va parler avec lui pour comprendre ce que c’est que l’individualisme, les travers, la mauvaise compréhension et sa définition exacte et les différents aspects. Beaucoup ne connaissent que l’individualisme recels. Daniel Rabii reste bien reçu. Il est philosophe et Dominique Desjeux, professeur d’anthropologie sociale et culturelle. Question musique, nous commencerons par les blagues Digital Citizen, suivis par les black out Pepys, et nous finirons avec les le Schoch qui ne manqueront pas de vous faire vous agiter sur des chambrait. Mais commençons avec François de Singly, qui est en ligne avec nous pour nous expliquer tout simplement ce que c’est l’individualisme. On pense beaucoup de choses, on se dit beaucoup de choses sur l’individualisme, mais finalement, on ne sait pas réellement ce que c’est. C’est presque devenu un mique. Je suis en direct avec François de Singly. Ça va. Bonjour, vous allez bien, merci de nous accompagner téléphoniquement dans cette émission. Vous êtes là pour préciser le propos, pour ne pas dire n’importe quoi. On a compris que vous étiez une sommité concernant ce sujet. Donc vous vous appelez. Alors, qu’est ce que l’individualisme? Très cher François.

00:09:17:08
L’individualisme a été à la fois une chose qui ne doit pas être très bonne puisque à chaque fois dans les journaux et tout, on dit toujours que c’est la faute à l’individualisme qui est confondu. Dès son apparition à la fin du 19ème, avec l’égoïsme une trop grande concentration sur soi même, mais en même temps, d’un point de vue philosophique et aussi sociologique, l’individualisme, c’est une longue conquête.

00:09:43:03
Les individus qui viennent de venir, c’est un progrès en devenir. Oui, c’est un progrès pour devenir maîtres de leur existence.

00:09:51:19
Et donc, par exemple, quand les femmes manifestaient dans les années 60 70 pour dire notre corps nous appartient. C’étaient des manifestations d’individualistes. La lutte contre le harcèlement sexuel est une lutte de l’individualisme. Pour dire les femmes, notamment via leur corps, leur appartient. On est dans une société à la fois individualiste, mais pas simplement, je pense. Là, on a vu les événements autour de Peugeot Citroën. Le licenciement est à la fois une chose terrible, objectivement, le manque de retour. Et puis, c’est aussi un sentiment subjectif du fait que on croyait que c’était son travail et donc une partie de sa vie lui échappe. Et donc, on découvre, on le fait, mais on découvre que sur le fond, on n’est pas grand chose et qu’on ne maîtrise pas forcément bien sa vie. Donc, divisionnisme comme idéal en Occident, c’était la philosophie des Lumières et avoir la possibilité d’avoir un monde à soi qui qui nous appartient, ce qui n’est pas le cas de tout.

00:11:05:05
De s’émanciper du groupe, on peut.

00:11:07:21
C’est censé sortir du bois du fait que l’on ne veut pas être simplement et finit par faire des comptes. C’est à dire de ne pas être enfermé dans une pièce d’identité dans un quartier en tant que fils de, etc. Pour ça, il y a tout, tout problème ne pas être défini par un prénom qui renvoie à une religion et qui vous enferme une dimension. Mais la grisaille n’est pas contre le lien. Il est plutôt pour des liens choisis. Le lien amical. C’est l’histoire enfilades l’Occident avec l’irruption de l’amour dans cette institution matrimoniale. Et donc, normalement, je suis maître de ma vie. J’ai fait partie au fil des kilomètres des relations que j’ai, alors que les relations sont peut être plus fragiles, mais sont plus choisis.

00:12:04:13
Alors nous, on est face à un problème. Je sais pas si vous avez compris ce qui s’est passé ici jeudi dernier. Tout à coup, la psy, le système international financier, à coup donc l’argent. Plus aucune argent ou une monnaie n’a de valeur. Alors nous, on a bien compris que le monde pouvait bien vivre sans. On a monté cette communauté nomade et maintenant qu’on a une vision en commun, on se dit qu’un retour d’un vide d’individualisme qui est notre culture depuis les années 80, on un peu tous de cette génération. Ça nous fait peur. Alors, est ce que l’individualisme peut détruire la communauté plutôt que de l’enrichir?

00:12:36:13
Alors, je ferme votre question est tout à fait passionnante. Elle est vraiment au cœur de la réflexion. Le terme communauté est très ambigu. On reprend toujours l’histoire de la sociologie. En fait, on a commencé à définir la modernité par l’apparition de nouvelles sociétés individualistes qui s’opposaient justement à la notion de communauté et communauté qui est renvoyée aux liens du sang du village, c’est à dire les liens qui nous définissent dès la naissance et qu’on ne choisit pas. Ça fait un premier sens de communauté dans ce sens là. La communauté enferme l’individu et lui interdit d’être lui même. Et puis un deuxième quand on passe de l’enfance à l’autre. C’est évidemment une fois qu’on est même un individu libre. Eh bien, on a envie de vivre avec. Donc de choisir. C’est l’amour, les amis. Et à ce moment là, l’imaginaire moderne crée aussi celui de la communauté. Mais il y a un jeu de mots qui est pénible pour eux, pour bien penser. Parce que la communauté au sens traditionnel et incompatible avec l’individu pour régler de telle religion, de telles familles font des tracés. Et la modernité, au sens de l’individualisme, c’est justement la reconquête. Mais la construction de nouvelles communautés, donc, on parlera normalement d’un individualisme de la communauté à l’isolement d’une communauté subie à une communauté et à des communautés choisies. Elles permettent toutes les logiques de réseaux sont très jolis. Exemple? Justement, ce n’est plus enfermé par un espace de proximité et ont noué des liens beaucoup plus librement dans un espace beaucoup plus grand.

00:14:33:09
Très bien, très, très, très bon premier éclaircissement parce que c’est notre cas en petit moment. Vous avez raison, on a décidé de mettre en place cette communauté. Lorsqu’on se disait que il évolue, on progresse. On est limité à mettre en place des processus piquerie, donc une sorte de début de loi pour que notre communauté fonctionne au mieux.

00:14:53:07
Pourquoi pas s’industrialiser ensuite? Est ce que du coup là, est ce qu’il peut y avoir dans cette communauté choisie d’une double vie, sorte de double individualisme, c’est à dire que le premier a consisté à s’échapper de sa communauté non choisie pour constituer cette nouvelle? Ce peut y avoir un rebond de l’individualisme?

00:15:10:24
Oui, bien, mais simplement là, c’est là qu’ils ne vont pas rentrer. Il faut absolument que rentre dans le règlement de la communauté. Et il y a une seule chose qui différencie la communauté traditionnelle ou holiste. Si vous voulez parler en termes de jargon comme un tout petit vous en faire de la communauté, choisis ou élus, c’est un article qu’il faut ajouter absolument et que le lien de la communauté doit être réversible. Ça veut dire on veut prendre l’exemple de la logique matrimoniale. Il faut non seulement avoir le choix électif au départ, mais aussi de toute l’histoire. A partir de cette fin de 90 de l’histoire matrimoniale va tourner aussi autour du divorce, non pas forcément familial, mais il faut absolument qu’on puisse partir pour que la communauté moderne, individualiste puisse exister. Il n’existe pas de ré enfermer les individus, sinon l’individu aura le sentiment de ne plus exister à titre personnel aussi. Donc, dans le règlement d’une communauté, il faut ajouter, car on voit bien que dans les religions, l’une des difficultés qu’il y a 20 catholiques baptisés dès la naissance et donc qu’ils n’ont pas choisi leur religion, se sont battus pour étudier. Justement, non seulement ne plus se sentir religieux, mais de pouvoir se désinscrire. Je voulais dire toute forme de communauté, voire travailler dans son règlement sur la possibilité de la porte de sortie pour le bon fonctionnement à l’intérieur, bien évidemment, mais aussi, dès qu’il y a irréversibilité, il y a négation de l’individu.

00:17:03:03
Très bien merci pour cet éclaircissement. François de Singly Merci. Pour avoir passé ce temps avec nous, je rappelle que le politique de l’individualisme, c’est un livre que vous avez mis en place. Vous avez coécrit avec Philippe Corcuff Jacques Youki, paru la collection La discorde aux éditions Textuel en 2005, dont c’est un livre à se procurer si vous voulez en savoir plus sur l’individualisme. Il y a aussi la sociologie de l’individu. C’est ça que vous avez écrit avec Danilo Martinelli, vos éditions Armand Colin en 2009. Deux livres qui permettent de mieux comprendre n’est il pas François?

00:17:37:21
Merci beaucoup François de Singly à bientôt, j’espère. Voilà pour un premier point sur ce qu’est l’individualisme. D’autres intervenants, notamment Daniel Ramirez, philosophe, et Dominique Desjeux, professeur d’anthropologie sociale et culturelle à Paris 5, viendront nous parler pour comprendre mieux encore ce qu’est l’individualisme. Peut être Arnaud Pinier aussi, notre économiste attitré officiel viendra nous parler de ça. Nous repartons en musique avant de écouter un groupe en live. Vous en êtes déjà à parler? Ce sont les Blind Digital Citizen. Restez avec, nous sommes en direct de la place Emile Goudeau. Vonage Asseyez. Arborescent n’était pas un Paul a dévoilé le sort.

00:18:39:18
Mais que se passe t il? Ça va pas venir, mais de cérémonie d’hommage aux gendarmes en passe avec un ami d’attelages. Mais quand Makonda se passe la baie dans la narration du stade, Bonaly rappelait mon père à l’étage, Big Mama, cubi dans ma douche, baignoire, ma famille avait navétanes mon Benabar. C’est du moins à quoi la réforme du marché du travail, redoublait Binyamin Babillards, des baby sitters qui venaient Bauvin au bout de banc. Mais gare aux pigeons du domaine Herbelin mis en la. Il n’est que de la magouille Womé de paille avec Xanana, mais seulement avec. J’ai récemment rejoint Wade et récemment à les médias, mais ça m’a immobilisé, monnayées, que mes amis ont voté quand je me MacWay récemment, j’avais mal à joindre. Les rangs périront. Mais en ce qui me manquait, ma famille, ça n’en va pas de père ou de mon aîné que ça anacondas n’est pas qu’un bon moyen de la baie de Beauport. Regarde si tu vois nos voisins européens. Mais le fait qu’on espère, je ne vois pas. Donc la neige. Nous, Megavideo, comme il est normal de préado avec ces niveaux, les renvoyer chez Borredon, Romana No Way, chez Unicorn, devient mégalomane. Mathelin Wideman, chef de Kahnawake, ont étudié à Vacherot. Oui, il va beaucoup bashi aux Blachier, aux Renanais. Qu’attendiez Wachter au bas du bois? Zoumana Camara, Maguelonne comme Hazoumé du roi de Bong Measurements, Yamagata à la main endommagée récemment. Et les.

00:19:59:15
Mais n’allez pas les voir, ma mère et mes homologues, me cacher, mais il n’y a pas matière à abriter la manière d’un médiateur les séries série Thanatologue Rahabi, mais de voir un magasin autrement, la magie de Kabasha à la fois, comme on dit chez des domaniaux Blade jouer avec femme et des bébés avec leurs enfants d’arabesques Mabi. Après avoir magalhaes du matin, elle n’a pas vu Money de quand bien même ça, Matamec, jours déjà datant de la rigolade, j’allais dire à mes camarades et en magasin la main.

00:20:34:20
Musulmans et juifs et musulmans, amalgame Beguin et musulmans ont été mal éduqués. Les musulmans.

00:20:49:21
Cette chambre, d’ailleurs de retour sous la pluie, c’est aussi ça l’été à Paris. Il se peut que nous ayons un contact téléphonique avec Météo France qui nous explique le phénomène parce qu’on se demande quand même si tout ceci est bien naturel. J’ai envie de dire qu’en Zaï Zaï, c’est le jingle à la bouche pour introduire un artiste qui nous est proposé par compte zaï avec un journaliste professionnel pour nous présenter ce groupe de près de me rejoindre. S’il te plaît, tu vas nous introduire Blind Digital Citizen, former une chaîne qui quéquette qui était en face de nous. Attention, tu es prêt à 3. Je vais te donner ce micro.

00:21:32:16
Merci Blein Citizen du Vital, de sorte qu’il sorte le podium. Le podium 5, une série de séries de paix destinée à promouvoir des artistes français, est donc Blake, cité digitale. Je ne sais pas vraiment ce qu’on sait de Citizen Digital, si vous voulez, dont on ne sait rien. On découvre le visage pour la première fois.

00:22:04:18
Je crois à mes attentes. Vous utilisez? Oui, ils étaient cachés avant. Ils viennent, ils viennent d’où?

00:22:09:04
Ils viennent de Maubeuge du Nord et je crois qu’il en manquait un.

00:22:12:22
Alors, est ce que tu veux nous dire ce que c’est, Gonda? Parce qu’il y a des gens qui savent pas du tout ce que c’est qu’on ne zaï Zaï est une entité, une entité littéraire destinée à, destinée à et à écrire d’une manière gonzo qui prône l’ultra subjectivité. OK, et on entend ultra subjectif.

00:22:33:10
Toi, tu penses quoi des black blind digital Citizen?

00:22:39:07
Je pense que c’est parfaitement adhoc à la météo apocalyptique que nous sommes en train de subir.

00:22:50:16
C’est parfaitement dans l’air du temps. Tu es sous une rigole, attention, tu risques d’en prendre plein la tête. Oui, vous êtes prêts, les gars.

00:22:57:11
Est ce que vous êtes prêts à nous sans façon sonore? On discutera avec vous après Blind Digital Citizen. Ils vont nous accompagner 15 minutes.

00:23:06:03
Trois morceaux de préparer un improviser sur ces chambres, aire protégée par la pluie. Je vous le rappelle que si vous écoutez chez vous, n’hésitez pas à nous rejoindre. Nous sommes là jusqu’à 20 heures, en direct de la place Emile Goudeau. C’est à Montmartre, vous descendez métro Abbesses, vous remontez et nous sommes là. Il reste encore des places disponibles. Nous sommes prêts, préparés à la pluie. Et voilà, ils sont prêts à jouer Blind Digital Citizen dans la chambre à air.

00:24:15:12
Une vague. Avant de partir. Le meilleur est à venir.

00:24:48:20
L’avenir est ici. Tarte à la crème, tel.

00:25:47:10
Le meilleur est à venir. Le meilleur est ici. Et si c’est l’avenir? L’avenir est ici.

00:26:41:16
Blind Digital Citizen en direct dans la chambre. Tu sembles.

00:27:21:18
Territoire disparus abandonné par l’OTAN, continents difformes voguant au gré des océans.

00:27:52:09
Il y avait 402. Tel est le nom de mon navire. Il y avait 400. Tel est le nom de mon désir.

00:28:14:20
Trois La rivière y a t il en Bas du Fleuve depuis la mer? Le chemin est étroit, mais la rivière.

00:28:28:22
Caché derrière pas.

00:29:04:19
Lance. Avec 4.

00:29:54:07
J’admets sans complaisance, non sans aucune complaisance. Tout le monde a son aisance lorsqu’il s’agit d’être. Hanterait s’adresse sans complaisance, non? J’admet, sans aucune complaisance. Que les ports de plaisance plus confortables que les miens avec 402. Tel est le nom de mon navire. 89 89 Kader. Cabu 89 Cabu.

00:31:19:24
Vous avez bien là chambre à air, mais ouais, on applaudit chaleureusement, généreusement encore les 18 digitaux city’s.

00:31:33:08
Ça, ça va les gars, on ne sait pas vraiment parler, ça se passe bien. Ça se passe très bien. Je vous ai mis un gros larsen dans la tête. Je voulais essayer de récupérer la maracas. Ça s’appelle une Maracaña maracas, ce qui kishi l’homme. Et en fait, ça fait un gros larsen. Et je vous prie, vous aussi, auditeurs, de m’excuser pour cet excès de zèle. Qu’est ce que c’est que ce nom de groupe? Qu’est ce qui vous est arrivé, les gars? Parce qu’en fait, c’est américain, carrément. Et vous êtes pas du tout aveugle. Et en revanche, vous jouez avec vos doigts. Donc, côté digital, je comprends. Pour le reste, je veux bien une sorte d’explication, s’il vous plait. Ce qu’on essaye de comprendre les choses ici. Tu vois? L’application est assez simple. C’était il y a fort longtemps.

00:32:20:07
Et ouais, quand tu t’appelles toi, moi, je suis François. Louis Jean Charles. Florent avec nous même par téléphone, ça veut dire qu’il nous en parle, l’impensé nous entend par la télépathie du grand réseau. D’accord, l’explication, tu l’as donnée ou pas? Parce que d’un coup, j’étais complètement blindes. Sourd à la fois, il a donné l’explication du titre du groupe. Personne ne sait vraiment.

00:32:52:17
Non, vous ne savez pas. C’est un moment. Quelqu’un s’est réveillé. C’était écrit dans son dos tatoué sur la fesse gauche. D’accord. OK, OK, blind citizen digital. Mais promis, un morceau qu’on dit freestyle. Vous êtes prêts pour ça? Un troisième titre. On est prêt, vous êtes prêts?

00:33:13:09
Ouais, on commence comme le temps, quoi, de manière moelleuse et chaleureuse. On sait pas où on va voir.

00:33:21:12
On sait plus rien à apprendre quoi qu’il écoute chez toi, désapprendre les apprends maintenant. Troisième titre de Blind Digital Citizen, une version freestyle.

00:33:33:04
Autant dire improviser pour les non américo phone. Vous êtes prêts? Les gars viennent d’arriver et nos deux experts pour cette thématique du jour, à savoir l’individualisme Daniel Ramirez, qui est philosophe, et Dominique Desjeux, professeur d’anthropologie sociale et culturelle.

00:33:50:23
Nous allons parler avec ces personnes, ces deux experts. Juste après ceci, nous nous commencerons par Dominique, professeur d’anthropologie sociale et culturelle. Vous êtes prêts, les gars de la place Emile Goudeau à Montmartre? Fait partie, s’il vous plaît. Parce qu’il pleut, il faut y aller.

00:34:23:02
Est ce que vous faites les gains dans mes personnages?

00:34:28:03
Personne n’a jamais maltraité une chambre comme ça.

00:34:29:24
Ils essayent de mettre du son avec la chambre. Tiens, tiens, je vais me taire.

00:36:53:17
Désespérés, désespérés, les policiers espéraient Blanche espérer blanche pour espérer Blanche espérer, Blanche pour espérer blanche. Le comité d’experts espérait pérenniser l’affaire, avait espéré le comité d’experts espéré. Le comité d’experts l’espérait. Le comité d’experts espérait faire pareil avec le comité.

00:37:47:17
Le comité de veille, c’est à dire anonyme, le comité de veille, c’est à dire anonyme pour ne pas avoir été signalé, a laissé un comité d’experts après avoir été signalé par un soir. L’un des avocats de bonne foi a découvert un disant garder leur demande de faire un point, mais rien de comparable avec le regard.

00:39:12:00
En attendant, en attendant d’avoir retrouvé un emploi, il a trouvé un accueil convivial, accueil convivial et ça dérape complètement.

00:39:31:16
Puissance de la chambre. On nous avait promis un cristal. On peut les applaudir. Ce fut un freestyle de feu de Dieu, quoi. Bravo Blind Digital Citizen! Je vous file un micro parce que les gros s’en sortent aussi facilement qu’auparavant. Car cette année, nous avons décidé de travailler sur cette utopie.

00:39:54:02
Il y a plus d’argent, ce qui nous permet de communiquer avec les artistes musicaux sur ce sujet, puisque ça vous concerne tous. C’est ma première question comment vous vous négocie avec l’argent, vous? Comment ça se passe?

00:40:08:03
On est tout entier d’accord, c’est une bonne réponse face à une réponse qui tient. C’est vrai. On a dit qu’on disait la vérité à. Vous faites comment avec l’argent, les gars? Tu parles du projet à titre individuel et je parle pour le groupe pour votre entité musicale. Comment vous vous négocier avec l’argent?

00:40:38:11
Desseilles de.

00:40:40:14
Votre marché fonctionne? C’est bien de se débrouiller un peu déjà sans argent, avec les moyens, va avec petits trucs et moyens de prod. Ensuite, par exemple. Actualité, attention, actualité, on l’a fait en produisant une mini série audiovisuelle et musicale. Issue de l’improvisation des trucs qu’on a enregistré dans une belle maison de l’Ardèche, au bord du. Et là, en fait, on est on a lancé un projet de crowdfunding hier, comme KissKissBankBank, qui sont nos partenaires, en l’occurrence et Ulule. Oui, mais voilà, Nicolas. Qui sont également d’autres. KissKissBankBank ou Ulule, Ulule, Ulule, audacieux sur Ulule. Comment tu appelles sur le projet? Tu n’as pas de récréation?

00:41:39:10
Avec ou sans accent, ça marche dans les deux sens, en anglais et en français. Et ses qualités de recréations?

00:41:46:09
En fait, c’est une sorte de série d’anticipation sur l’intrigue policière. On a enregistré des trucs et des trucs de ces trucs sont bons, sont apparus des personnages, des intrigues, des ambiances, plein de choses. Larsen. Non, non, non, c’est la pluie, d’accord, et donc, à partir de toutes ces années, une intrigue de Tripp qu’on a pu avoir.

00:42:15:23
Et j’ai passé le micro à François, qui saura mieux en parler parce que tu n’es pas dans un cas comme ça, il y a une conclusion à ta phrase tu as développé tout un contexte. Oui, voilà Ulule a Ulule.

00:42:25:23
Donc là, on a fait. On s’est dit comment financer ce truc là? Parce que finalement, au début, ça devait coûter zéro. Le but était que ça coûte zéro. On a eu un peu plus ambitieux que ça et donc on a besoin d’un peu de sous. Combien? Là, la première levée pour le premier épisode de la série, c’est 7500 7 005 sur Ulule pour sponsoriser.

00:42:44:16
J’ai du mal avec Blind Digital Citizen Naturel Line, BDC, BDC. C’est déjà ça et ça me permet directement de basculer sur une autre question. Qu’est ce que c’est que pour travailler et travailler ensemble pour vous? Ça veut dire quoi? Parce que recréations, c’est un truc collectif, ça mélange l’image et le son. Donc, c’est quoi le truc pour vous de travailler ensemble?

00:43:10:18
Oui, on écoute pas dans le groupe.

00:43:12:09
En soi, c’était un peu de façon naturelle et le hasard n’était pas là. On se connaissait, on se connaît depuis le lycée, mais on n’a pas formé de groupe au lycée. Il est revenu par la suite. On avait tous un travail différent. Et puis, il y a dû avoir une régression, quelque chose comme ça. Et on s’est mis à faire des films qui avait une batterie dans un studio et on commencé à faire des bêtises.

00:43:42:15
Pu.

00:43:44:02
Ça n’a pas du tout répondu à ma question.

00:43:46:14
Si tu veux pour répondre un texte, les gars, vous êtes encore dans un autre monde, dans l’idée. Je pense que c’est un endroit pour tous ou. C’est un endroit pour tous. On a des trucs différents, chacun au niveau de la musique, de l’image, de tout ça. Et quand on est tous les cinq ensemble, c’est un lieu récréatif. Je pense delibération, oui, un peu. Et la charge pour tout le monde qui fait que d’où le nom du projet Récréations. Et c’est ça travailler ensemble.

00:44:17:01
Blind Digital Citizen à la place Émile Gaudreault de l’âme, Akènes Fayol dans la chambre et rejoignez nous jusqu’à 20 heures. Chambre. R Merci les gars, on les a applaudi.

00:44:29:22
Bravo à venir, Pepys. Et oui, mon gars, on enchaîne ici et monsieur Ramirez, on continue à parler individualismes. Assez.

00:49:15:00
La vue semble plutôt Comori, une photo de lui demande ce que Charles Dutoit n’intégrait Web Wing coécrire mendois aux badauds, société hollandaise, c’est une histoire guillouet. Visiophone Bruggen et hosto que c’est une descente de Steiner externe au.

00:50:26:18
Stan De. Quelle? Oindre Like Tingaud. Un instant. Il espère que. Ca n’a rien.

00:54:52:09
Temps.

00:56:33:24
La Chambre a toi aussi, tu deviens dingue dans ton bureau ou chez toi. Oui, il pleut à Paris pour ce 13 juillet, très exactement vendredi 13 juillet 2012, et nous sommes nous en direct de la place Emile Goudeau, prêts à vivre sous la pluie.

00:56:52:19
Donc, si tu t’en nuis, que tu as besoin de trouver des femmes ou des hommes, si tu as vraiment besoin de rapports sexuels comme tout être normalement constitué en été, et bien rejoins nous ton excitation. Attention, ta frustration sexuelle nourrira ces chambres à air et tu vas voir d’un coup, tu deviendra super et très heureux. Seras tu individualiste ou pas? C’est notre question. On n’est pas du tout en train de parler de rapport sexuel collectif puisque bon, même si c’est la théorie de Fourier dans son théorème sur l’attraction universelle. Manque de bol, personne n’a réussi jamais à appliquer ces concepts sur le genre humain. L’amour libre, c’est très compliqué. Revenons donc à nos moutons, à nos individus. Avec Daniel Ravières, qui est en face de moi et à ma gauche, Dominique des Jeux, qui est professeur d’anthropologie sociale et culturelle à Paris. 5. Nous allons commencer par toi, Dominique. Puisque tu es très sec, ça va. Bienvenue. Merci beaucoup, ça va très bien. Merci d’être avec nous. Merci de braver la pluie. Merci. Traverser Paris, ça fait très bien. Ces gentils braillards de camions ou de tracts, ça, c’est de l’engin agricole. Ça, c’est du modèle totalement gris. Les mouettes se battent des grosses boites. L’harmoniser exactement, ça peut être de la grosse. Exactement. Dominique, tu est là depuis quasiment le début de cette émission. Tu as entendu François de Singly, personnage que tu connais bien, et tu tu as des choses à dire suite à ce qu’il a dit. Alors je rappelle le gros point noir d’André à côté. Voilà parce que François nous nous définissait donc ce qu’était l’individualisme, ses travers et surtout la mauvaise compréhension qu’on peut faire de l’individualisme. Mais toi, tu en penses quoi?

00:58:33:17
Moi, je pense pas grand chose, mais ce que j’observe par rapport à ça, j’ai envie de dire c’est un peu compliqué de parler comme ça de façon très intellectuelle sur des pneus et des chambres à air lors de l’épreuve.

00:58:47:07
Si on parle de l’individualisme comme à propos du droit, par exemple, quand on voit les valeurs, nos sociétés à travers le droit, le droit occidental, sont effectivement des sociétés assez individualistes comparées à l’Afrique ou comparée à la Chine. C’est vrai, peut être moins encore qu’aux USA ou en Angleterre. Ça, c’est au niveau des valeurs et du droit.

00:59:07:17
Si on parle de la morale pris au sens très simple, très souvent, on va parler d’individualisme en disant il y a du boulot au sens d’égoïstes. C’est ça? Pourquoi pas la première heure? Oui, mais là, pourquoi pas? Ça, c’est de la morale. Et il y a un troisième sens qui est plus anthropologique, qui est de dire ce que nous sommes en société individualiste. Non, on n’est pas dans toutes les sociétés. Il y a des normes sociales et du contrôle social et des rapports de pouvoir a de la coopération. Mais on a des marges de manœuvre, c’est déjà pas mal. Donc, souvent, ce qu’on appelle individualisme, c’est plus quelque chose de morale, plus quelque chose de philosophique, plus du droit. Mais toutes les sociétés, sinon, je ne connais aucune société individualiste. Il y a peut être des moments individuels tout à l’heure. Quand tu parlais des rapports sexuels et des moments très. Sexuellement, on voit bien que entre 15 et 25 ans, c’est un moment très fusionnel. Donc il est probable que Fourriers avait des élans de jeunesse. Il n’est pas très vieux fourriers. On était au 19ème siècle et donc quelque part, il était en pleine pleine érection, en pleine érection. C’est possible, mais on était en pleine enpleine énergie. En tout cas, une fois que ce que j’appelle la courbe de l’énergie entre 15 et 25 ans, on cherche jusqu’où peut aller dans l’énergie 25 45. On essaye d’économiser l’énergie et vers 45, on essaie de lingère plutôt vers 45, 50 ou l’économisme. Il y a une espèce de cours comme ça qui est pas mal et on devient sage et on devient sage parce qu’on a moins d’énergie. La sagesse, c’est quand on a moins d’énergie.

01:00:27:22
On fait moins chez les autres en termes simples, que l’individu serait plus individualiste entre 15 et 20 qu’invoque 15 et 20 ans.

01:00:35:23
Non, il est très, très communautaire, au contraire de la grande période communautaire. C’est non, ça, c’était pour la sexualité. La libido est très forte et c’est ce qui c’est ce qui crée la communauté. Quand la libido est très forte, ça crée un espèce de besoin fusionnel et la communauté est fusionnelle. Quand on regarde les groupes de pairs, quand on regarde les groupes de copains, quand on regarde ça, ça se passe de la tribu. Comme disait Maffesoli, ça marche très bien entre 12, 13 14 ans et 25 30 ans, ça peut varier après mes grossesses.

01:01:03:03
C’est le moment communautaire. Puis, une fois, on dit un peu plus âgé pour travailler, on va trouver un compagne pour se reproduire et se reproduire. Et là, tout d’un coup, le groupe de copains disparaît. Ça ne pose pas de problème par rapport aux anciens copains, etc. Puis, éventuellement, la communauté reviendra avec l’âge.

01:01:21:16
Est ce qu’on se disait que je vous le rappelle? On a vécu ce crash incroyable, jamais vu à ce point dans l’histoire humaine. C’est à dire? Jeudi dernier, tout a collapsus du système international économique. Donc il n’y a plus de monnaie, plus aucune monnaie n’a de valeur. Donc on s’est dit voilà, quand on est coupé de cette pression verticale et internationale est vrai. Et finalement, on vit bien. Mais oui, on a mis en place cette communauté qui était restreinte au départ. Maintenant, elle commence à grossir et c’est pour ça qu’on se demande. Parce que Arnaud Pinier qui est là à cause de lui. Alors Arnaud, toi, tu tu es rentré dans cette idée. La communauté croît et donc on a un risque d’éclatement de la communauté à cause d’individualisme?

01:01:56:14
Tout à fait. Je crois effectivement que les individus, pour des raisons personnelles, considèrent qu’ils ont un intérêt plus grand à sortir de la communauté, qu’ils peuvent sortir de la communauté et donc avoir un comportement qu’on peut appeler en économie de passager clandestin.

01:02:11:08
Alors que individualisme égal, passager clandestin, est ce qu’on est en danger? Est ce que nos communautés, notre communauté est en danger par cette résurgence d’individualisme?

01:02:21:06
Moi, je ne crois pas qu’il y ait résurgence de l’individualisme, mais peu importe les communautés, c’est les moments et les passages. Moi, je ne suis pas très pour la communauté. Quand j’ai travaillé en Afrique, dans un petit village qui s’appelait à MSO, c’était le troisième cocotier légèrement à droite en remontant la pente. Je vois très bien, très bien vers l’ouest, vers l’Atlantique, à Brazzaville, là où le soleil se couche exactement. Le soir, on voit le soleil se coucher, le matin se lever, ce qui est assez original du reste.

01:02:45:18
Et là, ce qui m’a frappé, c’était le contrôle social sur la communauté villageoise, notamment à travers ce qu’on appelle la sorcellerie, est un système magico religieux et qui, en gros, veut qu’à chaque fois qu’il y a un malheur, quelqu’un qui est malade, quelqu’un qui meurt, s’il y a une fausse couche, etc. Il faut l’expliquer par quelqu’un qui a provoqué ce malheur ou cette maladie ou ce problème. On va l’attribuer à l’oncle maternel parce que c’est le frère de la mère, techniquement, qui est le chef de famille. C’est ce qu’on appelle le doki et donc c’est ce système de sorcellerie est un système de contrôle social tellement fort que j’aime mes collègues qui s’appellent Duval, qui avait publié un bouquin que j’avais édité à l’époque quand je travaillais à L’Harmattan, qui s’appelait Un totalitarisme sans état, qui montre Y’en n’a pas besoin d’État, mais avec un très fort système de croyances symbolique et d’imaginaire. Religion quelque part, c’est la Libye, mais ça revient au même. On a un très fort contrôle sur les gens. Donc pour moi, la communauté, c’est à la fois un moment, un endroit où on peut se protéger. C’est vrai, on est mieux protégé, mais aussi à un moment extrêmement contraignant. Donc, c’est tout à fait vrai de montrer qu’à certains moments, en fonction des marges qu’on a, les individus vont sortir ou rentrer dans la communauté en fonction des marches qu’on a. Quand j’étais au Congo, dès qu’il y avait un conflit trop fort, les plus jeunes quitter les villages et aller s’installer ailleurs pour recréer une communauté ou recréer une collectivité.

01:04:04:01
C’est bien.

01:04:05:21
Je ne crois pas à l’individualisme. D’accord, qu’est ce que vous en pensez? Daniel Ramirez, vous êtes philosophe. Qu’est ce que ça vous évoque? Tout ce qu’ils disent, c’est ce rebond, votre chambre. C’est très bien. Je suis d’accord. Bonjour. D’abord, bonjour, bonjour.

01:04:20:13
J’aurais j’entendis tout à l’heure présentiez philosophe comme expert. Ça m’a amusé parce que le philosophe est tout sauf un expert, un mot clé qui est bien pratique. Je suis désolé, sauf à être expert. Un chambrait, un braire. Le contrôle, ça s’apprend peu par rapport à la question de l’individualisme.

01:04:43:04
Question un peu vaste, même si on fait le lien avec ce qu’on a entendu. Un peu léchage. J’ai entendu les chansons. Malheureusement, je n’ai pas entendu non plus très bien de l’intervention téléphonique, mais la question est simple j’ai entendu l’avenir aujourd’hui ou les fruits de l’avenir. L’avenir représente ce qu’on appelle le présentisme et il y a effectivement une expérience de vie de groupe. Ce ne pas des communautés, ce n’est pas si on peut parler des communautés, n’a pas vraiment de règles. Qui ne correspond pas exactement à ce que l’on définirait comme individualisme. Ça ne paraît pas être le problème fondamental. En revanche, c’était le projet fondamental de la modernité, l’individualisme et la base de la construction de nos sociétés modernes modernes. On peut comprendre celles qui émergent de l’ancien régime, qui se libère de toutes les tutelles. L’idée centrale de l’individu et de l’individualisme était l’autonomie, la liberté, la liberté.

01:05:51:02
Et ça, ce n’est pas exactement la même chose. Je discutais avec un philosophe. C’est vrai que si on rentre dans les notions de liberté comme Plic, là, ce n’est pas des tiroirs, une commode.

01:05:59:09
La liberté pour se réaliser a besoin de beaucoup de choses. Et laprincipale, peut être, c’est l’autonomie. L’autonomie la définit comme ceux qui ont fondé ces idées et d’autres, c’est la possibilité. La faculté de se donner à soi même les règles et les lois, et non pas là. L’absence des contraintes, c’est à dire je fais ce que je veux normalement, on dit définiraient l’individualisme. Enfant nous parle de l’individualisme comme le règne de la liberté individuelle, et on pense, comme on a fait allusion tout à l’heure à mai 68 ou à des moments de libération. Et ce sont plutôt des moments d’indépendance et d’autonomie. C’est une distinction qu’il faut faire. L’individualisme et s’il est si le isme de l’individualisme est péjoratif, comme l’origine du mot l’indique parce que c’est ce qui est employé, ça au début d’une vision péjorative, c’était constant. C’était Tocqueville. C’était l’idée que l’individualisme au détriment de la construction du politique et la responsabilité du citoyen de la démocratie. Mais l’essence de l’individualisme n’était pas chacun pour soi. Donc individualisme ne pouvait pas être synonyme d’égoïsme ni d’indifférence. Au début, c’était le fait que c’est l’individu qui est le détenteur des droits et de la responsabilité politique. Une personne, un vote, même si les femmes n’étaient pas dans la partie au début. Mais bon, c’est arrivé finalement. Et l’individu est à la base les briques fondamentales de l’édification de la modernité. Toutefois qu’il est accompagné des l’autonomie et non pas seulement qu’il est obsédé par son indépendance. Donc, l’absence des limites. Et c’est comme ça qu’on a cru comprendre la question de l’individualisme. Si c’est comme ça, je suis d’accord avec mon voisin, c’est que c’est projet d’individualisme n’apparaîtrait, n’a pas été du tout réalisé.

01:08:06:01
Un parti réalisé et pourquoi? Et pourquoi? Ma question du coût que m’inspire ce que tu viens de dire maintenant, c’est que les gens ne peuvent n’arrivent plus à se faire confiance ou à se gérer, à devenir autonome. C’est plus ça, finalement, dans la mise en place de ces nouvelles communautés. C’est ce qu’on peut faire confiance à l’individu et à ce qu’il est capable lui même de faire confiance, donc être maître de lui même.

01:08:28:17
Il est très important que l’individu puisse avoir confiance en soi même. Mais je pense que cette idée là, cette idée qui est au centre de la construction de la philosophie américaine Emerson et Mersen, qui était très proche du NYT, ou alors peut être à l’inverse samnite qui s’est inspiré d’Emerson. La confiance en soi, c’est l’individu. C’est moi même qui réfléchit, non pas l’église, donc pas le bon. Ensuite est venu le moment totalitaire. C’est le parti, c’est l’État, c’est le projet, c’est la nation.

01:09:01:03
C’est donc une. Des coups de bâton, un arrière qui pourrait être venu à signifier que lui individualismes qu’on avait besoin de nouveau d’individualisme. Une fois que ces projets et ces grands récits, comme les a appelés C. Sont un peu estompés où ils se sont effondrés carrément, on peut penser qu’il y a de nouveau un individualisme, mais je pense que le terme est employé. C’est celui d’hyper individualisme qui n’est pas exactement la même chose que l’individualisme dans le sens de la conquête, de l’autonomie et des droits de l’individu. Et cette conquête qui est toujours à faire.

01:09:43:22
En grande partie parce que là où je suis d’accord, ce qui a été dit tout à l’heure, c’est que les personnes sont soumises à des quantités de pouvoirs, à des contraintes sociales, avec contrôle même par le regard de son voisin, par les regards de ses copains, par le regard de tout le monde et par un projet de normalisation et de normalisation. Chaque cas de flicage peut permettre cette expression universitaire par des contrôles même en bas âge, des projets de détection des anomalies à la maternelle, etc.

01:10:18:16
Un projet scientifique de contrôle et de normalisation de l’individu. Là, on est très, très loin de l’individualisme.

01:10:24:19
En revanche, si la massification des comportements, l’industrialisation des codes, des comportements, la matrice média qui nous domine.

01:10:34:01
D’où l’idée d’un hyper individualisme qui peut être, ou alors un parent individualiste. C’est à dire que puisqu’on ne peut pas être complètement soi même et avoir vraiment pensé à soi, eh bien on va faire comme si. Et pour se donner un genre, comme on disait de contenance, eh bien on va consommer des choses et ce sera l’hyper individualisme. Ce sera aussi un temps en temps d’hyper consumérisme et d’une sorte de Nismes superficiel dans lequel il s’agit de se faire plaisir et non pas même.

01:11:05:21
Mais peut être que c’est plutôt le sujet de demain. Sans parler de la quête de Dúnedain et de Nuit, d’un hédonisme superficiel dans lequel on cherche le plaisir immédiat. D’où la question du présentisme. L’avenir est aujourd’hui l’avenir et maintenant qui nous empêche aussi de construire des projets. Les projets, on les construit avec les autres projets. C’est une construction de communautés, des défis communs ou des mondes. Et ça, ça ne peut pas être juste une fête comme le pensait Rousseau, comme le pensent certains.

01:11:41:01
Aujourd’hui, c’est ma dernière question avant qu’on reparte en musique. Tout à fait live. Est ce que l’anarchie, c’est pas une congrégation d’individus individualisés qui se font confiance et qui fonctionnent ensemble? Est ce que ce n’est pas ça, finalement, l’aboutissement de l’individualisme?

01:11:58:05
L’individualisme ne peut pas, ne peut pas avoir d’aboutissement. L’individualisme est toujours un projet et un idéal qui implique aussi la liberté de construire du commun et du communautaire. Sinon, l’individualisme est un appauvrissement. Si je ne devais être que moi et seulement moi et avec qui j’ai dialogué, avec qui on peut dialoguer, on pourrait échanger, discuter, construire des projets, même des projets, de faire l’amour.

01:12:25:18
Comme vous, vous pensez tout à l’heure, auquel cas on essaiera.

01:12:28:18
On sera enfermés dans des chambres à air qui font des petits ronds au lieu d’être ensemble des coups. L’aboutissement de l’individu, je n’y crois pas. L’anarchie, c’est avoir à jamais être. On ne l’a jamais vu. L’être humain a besoin de l’homme, pas de pouvoir se soumettre à des pouvoirs. Ça, c’est la mauvaise version. Mais là, il a besoin de structures et de certaines règles pour mettre un simple un à être libre, un simple et très libre et toutes seules ne conduisent à une variété.

01:12:59:08
Si c’est être un tyran dégoupillée, tout ce qui embête, embêtants, on vient à Simondon l’individuation psychique et collective. Avancer les années 60. Comment on saint-divy individus plutôt que comment on s’en individualise? Peut être une question de temps. On parlera demain. Tu reviens en Daniella.

01:13:16:16
Demain, la météo le permet. Si y’a pas inondation, on a plus, on a plus de problèmes avec ça, ça. Florina Un tsunami sur Paris?

01:13:22:18
Dominique Un mot avant que vous quittiez parce que vous devez y aller sur ce qui a été dit. Une sorte de conclusion avant d’écouter les placardent baby qui sont prêts, je crois.

01:13:31:13
Oui, ils me font signe que oui, Dominique, ça paraît très bien, les black out baby. Non, non, je n’ai jamais de conclusion. Je suis d’accord. C’est un peu comme le chaos. Ce qui compte, c’est le chemin, donc on avance sur un chemin.

01:13:42:08
Et puis Capital Capital qui se construit. Le point intéressant quand même aujourd’hui, c’est de voir qu’à travers la crise économique, à travers les problèmes de contraintes de pouvoir d’achat, on voit réapparaître des formes de communautés. Pour moi, c’est ni bien ni pas bien, mais c’est très important d’observer que la forme communautaire est un des moyens de survie qu’une partie des Français trouvent pour se protéger de la crise. Moi, je pense à des choses comme les AMAP, qui sont ultra minoritaires, mais qui sont tout à fait intéressants.

01:14:13:05
L’escroquerie vieux aussi, c’est vrai, mais ça peut peut être développer un peu, mais ce n’est pas très contraignant. Les copains ou bien les l’aisselle, ça existe depuis longtemps. Et c’est vrai qu’avec le développement de la crise, on sait qu’on ne s’en tire pas tout seul quelque part. Là, ça conduit éventuellement à des formes plus collectives ou plus communautaires. Si on enlève au mot communauté le côté un peu fusionnel, totalitaire.

01:14:33:13
La crise est une chance. Allez Lou, brodeurs, vasistas. On applaudit, Daniel gravira et Dominique Desjeux.

01:14:38:19
Merci Dominique et merci Daniel placardent Baby et sont prêts. Il enchaîne pour.

01:14:47:08
Nous parlons avec eux ensuite 10.000 euros par mois, jusqu’à 21, rejoignant Yardeni.

01:15:31:13
Cantinières.

01:16:08:00
Une balance en direct, la cagnotte Pepys se prépare, nous allons partir pour trois Teeth. Continuez vous à vous échauffer pour vous écouter?

01:16:16:15
Eh bien, sachez que si vous ne découvrez, vous pouvez retrouver toutes nos archives sur le 3W, la chambre. FR. Vous pouvez retrouver également tous les soirs, les lundis, mardis et mercredis, de 23 heures à une heure trente sur Télé Bocal qu’utilisé Télé Bocal, et vous aurez toutes les chaînes exactes sur lesquelles nous émettons en fonction des différents bouquets. Différentes différents groupes sont en train de se mettre en place.

01:16:43:01
L’Énergie commence à prendre doucement. Il pleut, des doubles spots se préparent et les Black Eyed Peas sont.

01:16:55:23
En direct de la place.

01:17:15:00
Ouais, ouais, mais moi.

01:18:03:15
C’est bien.

01:20:20:21
Black Out Baby ABC, OK, Yo Feeling, Good People de comme Piuze, Petit Philpott se sent à l’aise avec un filet. Comme chaque.

01:21:41:06
Ha ha! Ha! Ha! Ha!

01:21:51:21
Ha! Ha! Ha! Ha! Le prix moyen de.

01:22:09:12
J’ai systÃme, j’ai Wei, Oissel ou. Une al-Husseini. Lire sur un peu plus de.

01:23:52:01
Gilbert. Hubert de Giallorossi.

01:24:38:10
Ben.

01:25:04:09
Via le réseau, l’adresse Béatifier a laissé la carte baby yokozuna.

01:25:16:08
Si vous les découvrez, et bien vous n’avez plus qu’à apprécier ce troisième titre Sobtchak vert de jalousie, des oiseaux verts de jalousie Kananaskis aux cochons de jalousie About to Biscay au ras du sol d’Ustaritz Wendigo!

01:25:43:04
Oyez, oyez, oyez, oyez, oyez, oyez, oyez! Était de tout temps que par jalousie ou harakiri, les n’a pas lieu et vous permet de payer.

01:26:04:11
Si ça. N’est ce pas?

01:26:11:02
Quant au Luchy when Viardot Win Win XP, Fastidiosa a été un vieux sage arrêté à Bâle III et a fait tomber les les fruits secs chez Pipo.

01:26:53:09
Shinoda a l’habitude.

01:27:02:24
Tiens, voilà, ben ça va aller premier.

01:27:12:01
Alléluia, alléluia!

01:27:12:11
Dans cette émission sur laquelle Baby et la série Boudeau bombardent. Tony. Le maillot jaune ne peut.

01:29:27:06
Va. Dans l’émission C’est pas! Nous.

01:31:52:01
Pour Jean-Marc Ayrault, la garde Pepys, c’était leur dernier titre. On les appelait encore.

01:31:58:24
S’il vous plaît, Kayode Pepys à Toulouse, tout l’ASK Watching you Gagneux You can go coseigneur.

01:32:07:11
Interview which comme une petite pension de la chute. Fost is a dit whiz money.

01:32:17:10
Oui, oui, oui, yeux, OK, sponsoring are. Les hommes voyagent sans savoir si oui, peut être Divali qu’on peut dire à vie à bord d’une Woking.

01:32:51:21
Quel est le point? C’est mieux? Kanbay.

01:33:01:14
Astrocytes Yourself Album et Drive in de pick up, idée qui donne Believe in Your Life. Oiseaux amis, récolte de rêves, business models et.

01:33:19:01
Eh bien, on est chez soi!

01:33:27:09
L’Asca Shoot Them You, Think Tank, Walking to Ghada ou à Nantes.

01:33:36:22
Ouais, tu guindaille avec. C’est se moquer des sixties mieux. Vahamwiti Stade.

01:33:51:08
Nous sommes au leader du Top 14 après les matchs joués, souhaite Qaàda 955 La Mockus avec As tu une guerre civile?

01:34:16:08
Oui, Saint-Witz.

01:34:20:14
De suspect de voiture?

01:34:26:23
Oui, oui, oui. Qu’est ce qui se passe? Passe? Triste de voir m’agacent. Shifting Maousse Boignée, dit Cyd Sampling épatent a été une variation, n’a pas dit oui et toi, tu as, tu as we tu m’as tu placardent d’être venu chez nous dans ces chambreurs.

01:35:05:04
Je vous laisse courir votre prochaine interview et il y a une actualité pour vous.

01:35:08:16
Que tu nous rappelle, s’il te plaît, tu m’as laissé. Vous avez une actualité? C’est le 18 juin. Tu te rends compte que le 18 juin, c’est l’an prochain. L’an prochain en a une exclu un an avant. Qu’est ce qui s’est passé? Non, tout va bien.

01:35:20:02
Dis moi tout à l’heure, c’est quand pas. Leur album est sorti le 18 juin et s’appelle Singin Live.

01:35:27:14
OK, donc, c’est une actu qui date pas d’hier. Si longtemps que ça. Donc, un nouvel album, Ze Gooding in Live Off Bad Bob, c’est qui? C’est Bob Z? Bob Pappé mis au placard? AdLink David Lynch POB et pas Wiart. OK, Bob Kango création rechercher à côté de chez vous. Il se peut qu’il y ait une congrégation de Bob à laquelle ils rendent hommage. Good thinking, live off bad. Bob le mauvais Bob, qui est sorti le 18 juin, ne peut procurer à peu près partout où j’imagine aurait applaudi les black out baby.

01:36:05:11
Merci beaucoup d’avoir participé à cette chambre à air. Acte 2, scène 2. En direct de la place Emile, on part en musique avant de discuter avec la mutinerie pour des processus de réflexion.

01:36:17:05
Ensemble, tout acte tout à fait et qui sont qui viennent des pratiques numériques et qui prennent corps dans la réalité.

01:36:24:05
D’ailleurs, une contrechamps brayard s’est mise en place. Où cela réfléchirai? Un joint de silicone maniacs. Qu’est ce qui se passe là bas?

01:36:31:12
On a mis en place en atelier. Aujourd’hui, on aide quelqu’un qui a un habitat en Seine-Saint-Denis, écologique et collaboratif, à trouver des idées pour son projet. Donc là, il y a une vingtaine de personnes qui se réunissent et qui balancent 5 idées. À la seconde, on leur pose des questions genre qu’est ce que vous feriez avec vos voisins? Quelque chose de collaboratif, donc. Il y a plein de choses qui sont sorties gens du vide dressing partout, évidemment, des dîners éphémères, etc.

01:36:59:15
Je vous rejoins tout à l’heure. Après ça, vous écoutez vachement rire. Merci d’être avec nous.

01:37:02:14
La Chambre a en charge les charges de chômage. Parler Arcana H pour dire marche. N’importe quoi.

01:37:14:05
Je parlais soit français, des qui vont être en famille heureux. Le reste, c’est qu’on n’a rien à dire, mais je sais aussi qu’on a le temps de le chercher à trouver des choses qui n’ont jamais été dites. Et ça, ça me rend heureux, ce mec système. Tu sais, tu crois qu’on peut trouver des idées qu’on attend à ce moment que personne n’a jamais eu? J’espère. Sinon, ce ne sera pas la peine, car c’est vrai, c’est excitant.

01:38:03:01
Docteur Jekyll la bête en lui a écrit.

01:38:12:14
En secret, quand c’est pas moi, je me dis que je n’ai pas la.

01:38:25:09
Et toc qu’il a eu danssa dit.

01:38:35:04
Bist dans son bonnet de Noël, le docteur.

01:38:57:19
Plus de.

01:39:06:00
Le docteur Cuvelage a compris que cette posture de combat, mais en lui pistards avec ce salaud, a fait la peau, la peau, Torquay.

01:39:32:09
La chambre de.

01:39:36:15
Ils sont en train de travailler. Vous y croyez vous? Nous sommes en plein été faire un temps de dingue et les mecs s’arrachent le crâne. Il paraît que ça arrive souvent des pratiques numériques qui ont été imposées au monde réel. Ce qu’on appelle un parcours, on peut en dire une conférence inversée. Ça fait quelque temps qu’on en parle dans cette émission et enfin, dans ce deuxième acte travailler ensemble.

01:39:56:15
La pratique prend corps. Salut, ça va. La mutinerie, ça va très bien. Merci beaucoup avec ton prénom Antoine. Antoine de la Mutinerie et Iryna de Silicone Maniac. Vous travaillez fréquemment ensemble. Cela se sent, cela se voit puisqu’il y a des résultats lorsque tu peux nous rappeler ce qu’est la mutinerie pour les gens qui ne connaissent pas la mutinerie.

01:40:15:07
Donc, c’est un espace de coworking. En fait, c’est l’occasion de réfléchir sur de nouvelles manières de travailler ensemble. C’est dire des indépendants et des entrepreneurs qui se retrouvent dans un même lieu, qui collaborent. Et je rebondis par rapport à ce qui était dit tout à l’heure sur la tension entre l’individu et la communauté. Ce qui est intéressant dans ces cas là, c’est que des communautés assez libres où les individus peuvent ensemble travailler. Mais le travail se fait plus par agrégation ponctuelle de compétences, en fonction des envies de chacun, à travers des structures fixes.

01:40:43:07
Chic agrégation ponctuelle de compétences, taisez vous si vous aussi vous avez décidé de progresser aujourd’hui. Et donc, le résultat, ça donne quoi? Comment ça s’organise concrètement? Comment on peut mettre ça en place? Par exemple, je ne sais pas. On a un village et on veut que les gens réfléchissent d’une autre manière. On dit souvent J’ai lu dernièrement qui spécialiste du débaptisé. Le format du débat n’a pas évolué depuis trente ans. La même chose du côté des gens qui organisent la Fête de l’Humanité. Le débat n’a pas évolué depuis 25 ans, donc là, on est en train de voir une nouvelle forme de débat se mettre en place, et ça, d’une certaine manière.

01:41:14:06
Mais c’est un débat qui est assez ancré dans l’action. C’est ça qui est intéressant. C’est que les gens y viennent pour une part, en ayant cette idée vraiment de collaborer, de partager ensemble. Il y en a qui viennent, juste ce qu’ils ont besoin de bureau, parce que de plus en plus de gens qui travaillent de n’importe où. Et donc, ça se passe de manière plus pratique que dans peut être des communautés plus anciennes ou en tout cas de découpeuse des années 70. C’est encore une fois hier. Il y avait quelqu’un qui parlait du phalanstère comme expérience de vie communautaire. Ce qui est intéressant dans le domaine militaire, parce que c’est le concept des Familistère, c’est l’application dans laquelle exactement il lui faut occupait en effet d’un familistère, s’enlèvent la milice du Familistère. Voilà ce que ça relève du même, de la même logique, de cette tentative d’essayer de trouver des modes alternatifs de travail et de vie ensemble. Et ce qui est bien aujourd’hui, quand il parle de Familistère, il disait que c’était la fin du 19ème siècle. Face aux perturbations engendrées par la révolution industrielle, c’est à dire une concentration capitalistique qui privait la plupart des individus de leur outil de production. Aujourd’hui, l’outil de production, pour beaucoup d’entre nous, c’est un ordinateur et des compétences. Des connaissances qui permettent justement de se libérer de cette contrainte du capital et de réorganiser la vie professionnelle et la vie sociale autour des affinités, des envies et des talents de chacun, et pas nécessairement autour de l’outil productif.

01:42:35:01
Donc, on l’oublie finalement, le prolétaire reprend sa capacité à produire. Il sort du sort de sa bulle, à regarder fonctionner une machine pour utiliser des machines qui lui permettent de sexe pensionnée.

01:42:47:22
Oui, il retrouve une certaine autonomie et cela a des conséquences au delà même de la manière juste de travailler ensemble, puisque toutes les sciences sociales et économiques depuis deux cents ans, se sont construit autour de cette dialectique travail capital. Et à partir du moment où cette dialectique disparaît, on peut aussi retrouver une sorte d’unité dans sa vie, c’est à dire s’en rendre compte que l’on n’est pas d’un côté le client roi est de l’autre côté, le salarié part ou pas du tout et qu’on peut être une sorte d’entre deux qui jouit de sa liberté et gardant la possibilité d’être avec les autres. Quand on envie la mutinerie, le moto est libre ensemble. C’est à peu près l’idée, le projet et donc les résultats.

01:43:27:20
L’application dans le réel, c’est quoi ces gens là qui, quelque part, sont en sécession avec notre chambreurs? Ils ont mis en place leur chambre à air avec des s partout et de quoi ils parlent. Qu’est ce qui s’est passé? Ce que tu disais tout à l’heure? Ils sont en train d’aider quelqu’un là, chez nous.

01:43:42:01
En gros, non. Mais là, là, ce qui est en train de se passer à côté de la chambre à air, c’est ce que l’on a appris, que ce n’est pas à côté.

01:43:47:01
Ils ont raison et ils ont des horaires en annexe de la chambre à air.

01:43:50:17
C’est ce qu’on applique à la mutinerie, à la cantine. Ce que finalement, la mutinerie à la cantine, c’est deux espaces qu’on peut appeler tiers lieux qui accueillent des travailleurs indépendants qui se sont développés au moment où il y avait des gens isolés qui travaillaient dans le Web. Et là, ce qui est en train de se passer, c’est la méthodologie qu’on applique à la cantine pour que les gens se rassemblent et travaillent ensemble. C’est l’évènement, c’est à dire des moments fulgurants où les gens peuvent se retrouver et ont une deadline pour produire un temps donné, un temps donné.

01:44:20:23
Une deadline, c’est très important. Il faut la pression, il faut la pression du résultat. Surtout, il faut la pression. Il faut l’urgence du résultat.

01:44:29:12
Rigolaient Koirala, en revanche, le résultat est très important parce que c’est autrefois, c’était souvent venir de Toller de 9 heures à 19 heures, par exemple, et on considérait que tu travailles mal si tu portais, par exemple à 18h30, un résultat à produire et tu organise comme tu veux, tu travailles ou tu veux avec qui tu veux T-Mobile? Tu peux travailler dans d’autres pays parce que les espaces de coworking sont connectés en réseau dans le monde entier. Et ça aussi, c’est une émancipation.

01:44:56:10
Ce qui est important de comprendre aussi, c’est que Xavier, je reviens sur ce qu’on a mis en place là, c’est qu’au départ, on s’est dit OK sur la chambreurs quand même. Il y a quelque chose d’assez vertical. C’est qu’il y a des sachants qui sont en train de discuter, des experts et du tout. Et du coup, quid du public? Le public aussi a quelque chose à dire, a décidé de nommer les médias, des gens qui ont fait des choix, des gens.

01:45:15:13
Car on passe papa le jour où le cap passe. Toujours la moitié libre. Je veux dire, le citoyen peut s’exprimer, c’est juste. Les gens sont un peu foulure et ils flips leur race. Tu vois de prendre le micro en se disant que c’est. Ils vont perdre leurs moyens, ils vont carrément se chier dessus alors qu’ils avaient un truc génial à dire. C’est ça le problème, mais ils sont ouverts, c’est ouvert. Le public, je vous rappelle, pouvez participer. Tout le monde le sait.

01:45:33:07
Tout le monde peut participer, bien sûr, mais c’est pour ça qu’il faut. Tout le monde n’a pas. Les gens peuvent être timides aussi, donc il faut aussi donner un cadre. Il faut accompagner, il faut donner des outils, donc là, ce qui se passe. Storytelling voilà le principe du Barco. Ça, c’est important quand même d’expliquer. Est ce que c’est un bar compte? C’est ce qu’on organise à la cantine, ce qu’on appelle une conférence inversée. C’est pas des sachants qui discutent entre eux, des experts. Si vous arrivez à la cantine, par exemple, le thème, c’est la musique et donc les gens. On arrive et les gens disent OK. Moi, j’ai envie de parler de créatifs comme moi. J’ai envie de parler d’Hadopi. Moi, j’ai envie de parler de musique électronique. Tack On écrit sur le tableau de la cantine. Les sujets sont larges et les gens se dispatch en petits groupes de réflexion. Et ils discutent. Ils travaillent ensemble, ils commencent à se connaître, ils boivent des coups. Et ça, c’est bon.

01:46:21:00
OK, d’accord. Je vois que c’est hyper mis en place. Donc on va dire qu’à partir d’aujourd’hui, chaque jour, il y aura Débarquons toi qui nous écoute chez toi et qui te rends compte que finalement, ton cerveau te sert plus que tu habites. Et bien rejoins nous et il se peut que tu sois agressé par une belle papille donneuse qui n’a envie d’en découdre avec ton win empowerment.

01:46:41:16

  1. Non, mais arrête de ramener ça au sexe empowerment. Prenez la parole donnée vos idées Bîmes. Tout n’est que sexualité.

01:46:49:19
Et comment on va s’organiser vraiment pour que soit on reste et qu’on construise vraiment une véritable démocratie, une véritable démocratie. Et ça, c’est la question du pouvoir aussi que le pouvoir. Si le pouvoir assumer des responsabilités énormes, le pouvoir doit être réparti pour répartir les responsabilités parce que c’est pas humain. N’importe quel humain, n’importe lequel d’entre nous va tomber dans le panneau. Si on laisse tout ça avec trop de responsabilités, on ne peut pas. On n’est pas fait pour ça. On ne peut pas qu’il faut une démocratie directe. Il faut que tout le monde participe et trouve sa place.

01:47:20:24
Il faut que tout le monde trouve sa place au sein du corps.

01:47:41:02
Rome a obligé les Catalans sont. Matin les 14 membres. Mercredi, ta macro, l’hystérique Faustino, c’est une bonne chose, mais qu’est ce qui fait qui lui plaisent chez nous? René Tshatshi Winslow, c’est de poster du globe. Tu veux dire popiste Emishi? Mais je doute fort que Gallego n’a pas le beau rôle de surfer, de arrive à faire le show. Oui, au fait, tousser Nadeshiko, Tisdale ou si tu Watzlawick au secours, You will be Palikot sera Calexico. Ben vois, Peshmerga Chocques habiter du territoire malien, il faut s’occuper de son sort. Il n’était pas tombé hier.

01:48:46:14
Les cadeaux, pourquoi moins? C’est pourquoi Sortie. Selon chef Patrick Sourcées, clouer le bec Windchill.

01:49:12:17
Mais cette fois, ce routier de Rouen qui non à la norme Nexus one man show à qui il faut une bonne dose tachi ne grosse pas et qui avait toutes les cartes WiFi gratuit ou à peine calé du bla bla bla bla bla et n’a fait aucune somme à peine Kadio, lui qui a fait jusqu’à 13. Lorsque je vous dis Kusmi va faire venir chez lui, armé, n’a pu descendu le zénith.

01:49:44:14
Tu n’étais pas obligé. Dans son conjoint. Pourquoi le turbo? Oh oui, c’est assez gros risque de vous tirer hier? Oui, oui, tu vois que tu les sans remettre à plat chaud.

01:50:29:07
En direct de la place Emile Goudeau. Une première, cette histoire de bar. Ça me choque un peu. Kwassa dissocie des cercles. Finalement, c’est une autre forme de rassemblement. Mais je suis très rassuré parce que je sais qu’il y a des réflexions qui vont. On fera un point, un rendu, comme dit justement Iryna de Silicone maniacs. De ces réflexions parallèles, même pas à ces réflexions croisées. Avant cela, il serait temps de se pencher un peu sur la poésie d’Émile Goudeau. Notre chamanes est là, il n’a pas l’air drogué. Aujourd’hui, nous allons en profiter pour le laisser lire un poème. Enchaîneront ensuite Double Scotch pour 20 minutes de musique et cette chambre se terminera sur des conclusions débarquant sur des conclusions du public, sur une sorte de grande fin que j’aurais envie de comparer. Une botte de paille qui, contrairement à la botte de paille en flammes, n’est pas pleine d’épingles. Qu’elle est ceph une ceph bottes de paille placée Goudeau alors Chammal, Philippe Pasquini puisque tu es, tu es, tu es sobre, je peux l’appeler par son prénom et ton nom.

01:51:34:13
Je suis sobre. Disons que je suis ivre. Je suis ivre de penser que ici, Émile Goudeau, avec des mecs comme tu as très bien dit tout à l’heure, on savait s’enivrer de poésie, de breuvages délicats.

01:51:48:01
Eh bien, il y a une ode au vin d’Émile Goudeau que j’aimerais vous dire très bien. Dauvin, c’est. Ah, si la scène était de ce bon vin de Beaune et que mon ventre fut large de plusieurs zones. Je m’en irai deux sous un pont. Mais coucheries de tout mon long.

01:52:06:19
Je ferais descendre la Seine dans mon ventre et si le roi Henri voulait me la reprendre mon amitié plutôt que de la rendre, je lui dirais Bon roi, Henri, gardez, gardez votre pari Paris avec Vincennes, mais laissez moi la Seine.

01:52:26:00
Voilà, c’était Émile Goudeau sur la place, initiateur des liberaux pâte double squatt Janssens. Peut être que le chat va devoir se transcender sur la musique en direct de la place Emile Goudeau. Nous sommes excavateurs. Double Schock, ambiance la place pendant 20 minutes. Chambreurs, pas vu.

01:55:27:17
Eshkol.

01:59:45:09
Pas. Walker, Maco, Baker, Parker, Breaking Bad a vu Walker Akoupé.

02:00:00:02
Parker, Breaking Bad, Walker, Breaking Bad, Vu Walker, Akoupé, Youba Sweatshirt. Walker m’a coupé avec le bas. Parc au bord du lac Mégantic, mais au bas des requins, m’a coupé quand même bosser comme békés. Bosser ou.

02:01:56:13
Abou Bethio. La garde à vue Kerriou. La.

02:04:19:11
Baradar. Il y avait naguère.

02:04:39:23
Villeurbanne vient de rentrer dans une nouvelle France. Le Chabad.

02:05:06:15
Fernando.

02:05:29:20
Le sens profond de ces mots promulgués par N’appelons Chammal Chambray.

02:07:48:18
Hou hou hou hou hou hou hou hou hou hou hou hou hou hou!

02:09:12:04
Maraboutage?

02:10:47:17
Yo yo, yo yo, boum, boum, boum, boum, boum, boum, boum, boum!

02:13:25:12
Sitôt dit, sitôt dit sitôt.

02:13:44:19
Des. Révélé.

02:15:44:06
Le Gadamer à nouveau Akhmed.

02:16:12:13
Alors, je. Que les places.

02:17:58:01
Hier, des gens viennent de nous rejoindre et j’ai envie de leur demander Mais qu’est ce qui se passe ici?

02:18:04:17
Les gars Whittom INAO a appelé hier alors là Kilkenny, discrètement industriel. Oui, ça va laisser les grands à la campagne n’est pas dépendante de ces codes. Résumez pour être au.

02:18:22:07
Vous dire camping auquel? OK, Hondschoote. Vous avez entendu, vous qui êtes ici, c’est un truc de dingue. En fait, on applaudit les doubles scales, s’il vous plaît, lescouade. J’ai oublié ce que je. Je rejoins. Alors, les gars, il paraît que vous avez natus dès demain. Limite.

02:18:35:13
Ouais, demain, Saint-Jean-de-Védas dans le cadre d’un Montpelier Festival Breaking Bad. Est ce qu’il y a Didier Vadim? L’Escort qui passe par.

02:18:47:22
OK, merci beaucoup d’avoir été là, tu veux rajouter un mot, enfin, c’est surtout une question à vous poser et surtout 2 on a encore un petit peu de temps avant de retrouver une Iryna pour une oeuvre, un débriefe en chambre de tout ce qui s’est passé sur ces barres quand ils ont mis en place avec la mutinerie Silicone Maniacs.

02:19:01:22
Vous vous dites comment avec l’argent? C’est à dire vous vous vivez de votre musique? Pas du tout. Vous vivez d’autres choses au fait des jobs alimentaires pour entretenir la passion?

02:19:13:18
D’accord, donc, c’est quelque chose entre existence et subsistance. Finalement, la musique, lors de l’existence, il y a un bon équilibre.

02:19:21:09
On a trouvé un bon équilibre.

02:19:22:21
En fait, vous ne l’avez illustré. Il s’est mis en place. Les gens ont rebondi et ce n’est pas la première fois que pas.

02:19:29:02
Voilà. La preuve, c’est que ça fonctionne.

02:19:31:17
Merci beaucoup. On aurait applaudi. Double Schoch. Merci beaucoup d’être venu ici.

02:19:35:01
On trouve des informations sur le grand Internet.

02:19:37:07
Comment vous retrouver à Google, Gogol, Gogol, Double Scotch? Avant de remercier tout le monde pour cette émission, je me dirige donc vers la Grande Chambre.

02:19:50:10
Résumé de ces différents Barkat Kampala en Iryna, il y a énormément, énormément. Tu a recouvert complètement une chambreurs de Post-it Félio.

02:20:00:11
Aucun souci avec Melsen qui a animé l’atelier en bas. Écoute, regarde. Il y a des mots clés pour les gens qui viennent me rejoindre.

02:20:06:22
C’était quoi la problématique? Sur quoi tu as fait travailler les gens?

02:20:09:00
La problématique, c’était quand on ne savait pas 10 qui avait crée un habitat écologique collaboratif en Seine-Saint-Denis et qui avait besoin d’idées pour mon groupe. Pendant 45 minutes, les gens ont sorti une centaine d’idées. Comment ils percevaient l’écologie, l’habitat écologique. Donc, il y a plein de trucs qui sont sortis des super projets et qui sont sortis. Il y a une maison de Schtroumpfs un peu délirante. Sais pas si tu veux raconter qui tu.

02:20:34:10
Alors moi, je suis pairing gangster. Maxence Horgan a organisé un atelier de brainstorming. Et ouais, en gros, il y a des super projets. C’était vraiment une séance très sympa où les gens sont vraiment lâchés, ont donné toutes leurs idées. Et oui, à la maison, je trouve qu’il serait un peu collaborative, avec aussi des aspects écologiques. Vongola Tout le monde a pu, grâce aux chambres à air dessinés sur les chambres à air. Les idées qu’ils ont eues coller des post-it sur les chambres à air.

02:21:03:21
Excusez moi, pour résumer de toutes vos idées de dire on a mis en place une maison, je trouve. Moi, je trouve ça un peu pauvre.

02:21:09:07
En gros, l’idée, c’était l’idée, c’était de dire à nos recommandations et recommandations des gens sur comment ils pouvaient ramener des personnes dans son projet, comment ils pouvaient à la fois les convaincre à la fois, les emmener et lui faire parler de son projet. Nous voilà donc il y a eu plein d’idées qui sont sorties. Je pense qu’il en parlera mieux que nous, mais lui, il voulait en parler avec tout le monde, avait une idée Daniel.

02:21:30:09
Par exemple, s’inspirer des communautés gitanes, des gens du voyage. Mais voilà, il faut que tu prenne une caravane, que tu te balades sur les marchés, les places publiques pour aller parler aux gens et les faire faire des débats.

02:21:43:06
Alors, on peut lire POLLUE moins, entretien à long terme. Céline Dion amoureux des arbres, le Body Setting Sport Yoga Moi Heart Vidéo cellule cellule de déprime des voisins. Sympa, un stock de sel, accès pratique, colocation. Découvrez le voisinage. C’est la Tùng artistique d’OCS Frames. Bouche à oreille, bouteille de vin bio, peindre, promo demarché, bar, coquetel, connaître ses voisins, faire des bartosz chaîne humaine jusqu’en Syrie.

02:22:11:02
Une Iryna pour la petite pétasse.

02:22:16:19
Quant à savoir quelle était l’idée, vous allez demander aux mecs de chacun sur un post-it l’idée qu’il leur venait par l’esprit.

02:22:22:24
Au moment où vous les avez lancé, peut on les lançait sur différents sujets et on leur demandait de noter toutes les idées qui leur venaient, par exemple sur un habitat collaboratif, sur un habitat écologique, est il noté. Juste un mot clé sur un Post-it et à la fin, ils ont réuni tous leurs post-it pour faire leurs recommandations. Au global, pas très bien. On a la plus jeune personne dans ces chambreurs. Beaucoup, ça va, tu te sens, tu dis coucou. Coucou, elle a dit Coucou, j’avais une dernière question pour vous les doubles Schoch avant d’écouter leur dernier morceau et de résumer Qu’est ce de dire merci à tout le monde? Qu’est ce que c’est pour toi? Travailler ensemble? C’est naturel. Merci beaucoup. Vous écoutez la chambrées, dernier titre avant de remercier tout le monde et de vous dire à demain, nous serons au même endroit, l’assimilent Boudaud, et nous serons prêts à supporter la pluie qui est à la source principale de création monétaire.

02:23:18:21
Aujourd’hui, c’est de l’endettement record. Je vais aller voir ma banque pour faire un crédit et va immédiatement créditer mon compte chèques création monnaie et quand je vais rembourser avant la destruction de monnaie. Si on pense qu’il y a un flux constant de emprunt remboursement d’emprunt.

02:24:03:19
En gros, kostov de visiteurs est constant. Une fois les États-Unis fortement endettés, qui dépend de l’État, finalement des ménages japonais et européens.

02:24:27:04
Les Etats-Unis importent beaucoup plus de biens, en exportent. Le déficit commercial est de l’ordre de 540 milliards de dollars aujourd’hui aux Etats-Unis. Parallèlement, le taux d’épargne extrêmement faible des Etats-Unis à peu près de 3 4% en Europe. En moyenne, il est de 16 pour cent.

02:25:15:07
Un extrait de l’argent de Yves Robert, qui dépassait dans cette émission en scène deux acteurs, nous étions à leur place du marché Sainte-Catherine et nous explorons le don.

02:25:23:10
Voici venu le temps de remercier tout le monde, car la pharmacie du bateau lavoir qui nous permet d’avoir la connexion internet d’électricité va fermer. Merci à la pharmacie du Bateau-Lavoir. Merci à François de Singly pour ses propos sur l’individualisme. Également à Daniel Ramirez, que l’on retrouvera demain, qui philosophe également Dominique Desjeux, sociologue à Black Out Baby, évidemment, Blind Digital Citizen. Tous ces gens, vous risquez de les revoir le 28 juillet puisque nous pourrons tous en chambre ou tous les musiciens qui ont participé à cette émission peuvent venir nous rejoindre pour un grand round final et ils joueront l’Internationale le 26 juillet. Je parle de Blind Digital Citizen le 26 juillet prochain, donc à l’international. Merci aussi au double scotch Arnaud Pinier à Antoine de la Mutinerie et les personnes débarquant à nos partenaires Nirvana de la cantine et à Benoît de Clameurs et Perrine Merksem à la réalisation vidéo, Thomas Moschino aux sons bonus et. Merci à toute l’équipe de ces deux actes. Vraiment incroyable. L’équipe de la Chambrun, cette année, défonce tout. Demain, nous serons ici placés Godo pour la dernière émission de cet acte Travailler ensemble. Attraction universelle, nous parlerons des théories du bonheur avec Daniel Ramirez, donc il reviendra et Gérard Tissier, qui est animateur au Café philo des Phares. Il y aura aussi Jupiter et Doulce Anouilh pour la musique. Je vous dis merci beaucoup, je vous embrasse tous. Il est 20 heures 00 sur Télé Bocal. Il fait nuit. Merci d’être avec nous. Je vous embrasse à deux mains.

02:26:46:11
C’est maintenant le plus dur.

02:26:49:00
Aujourd’hui, tout a changé et rien qui bouge. J’attends que ça se passe comme tout le monde. Pas moyen de manger correctement. Le jour où je suis arrivé ici, j’ai commandé des faits de les sauces marines aras et j’ai vu des noyaux SketchUp.

02:27:02:24
Un quelconque minable. Je vais finir ma vie dans la peau d’un.

Tags

Xavier Faltot

Xavier Faltot @xavierfaltot @mcmparis @lacontroverse Dans la radio, les magazines, la télé, la rue, le web, et les clubs, en 20 ans, il est passé maître dans l’art du média expérimental. Il joue et compose avec les technologies, les flux et les publics. Hackeur du réel, il travaille à générer des chaos sympathiques, des zones franches où tout se lie et se publie. C’est là qu’il sculpte ses visions d’une société post-capitaliste, post-spectacle. Un endroit où se libérer et briller sans s’éblouir. Il est reporter, gonzo journaliste, VJ Xavier Society for the Blind, le fanzine Le Guide Du Renard, le Xavier de Youtube, le gérant de La Controverse, l’inventeur de La Chambre à Air, le co-créateur de Radiomarais, gangsterreradio.org, RADIO23, democrakidsradio.org, fistfm.org ou encore la cellule multi-média de Le Consulat.
Bouton retour en haut de la page
Fermer