#MEDIAMUTANTCamille PellicerFALTOMATIQUEFALTOTLA RADIOLE PARTAGELE SEXELE XAVIER DE YOUTUBELES ÉMISSIONSLES INTERVIEWS RADIOPARISPRODUCTIONSSUICIDE FMSUICIDE FM L'ÉMISSION

SUICIDE FM#19: LIBÉRÉS POUR L’ÉTÉ.

Retrouvez notre dix-neuvième émission du 22 juin 2021, le découpage du contenu audio et écrit, les vidéos et les infos pratiques.


SOMMAIRE

  • ÉDITO PAR CAMILLE: ET MAINTENANT ON FAIT QUOI?
  • CYCLOVORTEX: AVANT DE MOURIR
  • #FALTOMATIQUE: CE SOIR JE RIDE
  • LE CONCERT: JIMMY HENDRIX HEY JOE MONTEREY POP FESTIVAL 1967
  • AMANDA RUBINSTEIN: TOUT EST CHAOS
  • LE MOMENT GUILLAUME FÉDOU: DE LA FIN DU MONDE
  • #LA LIMERENCE#7: NOT ALL MEN
  • FALTOT PERSO: HERVÉ
  • INVITÉ PARIS: SHU LEA CHEANG
  • LES POÈMES DE CAMILLE: THE TALE OF THE CAT AND THE FOX
  • INSTANT FÉRÉS: POÈME D’ANTON SOLDÉVILLA




RETROUVEZ 

LA PLAYLIST

LA TRANSCRIPTION

EN BAS DE PAGE



LE DÉROULÉ

ÉDITO PAR CAMILLE: ET MAINTENANT ON FAIT QUOI?

Et maintenant on fait quoi? Tout réouvre, les concerts sont autorisés à partir du 30 juin avec une jauge limitée à 75%, les boites de nuit réouvrent le 9 juillet, on peut désormais dîner tard et à l’intérieur des restaurants, l’économie est repartie de plus belle et les chiffres sont très positifs quant à la maîtrise du virus du Covid. C’est génial. Et maintenant on fait quoi? 

On se laisse entraîner par la ride et on surfe en toute confiance sur cette nouvelle énergie qui semble constructive. Moi, j’ai un peu de mal à y croire sur le long terme je ne vais pas vous le cacher. C’est comme si on m’avait privé de sucre toute l’année pour tout d’un coup m’offrir toutes les plaquettes de chocolat possibles, une montagne de gâteaux, de pâtisseries et des friandises à foison. Bien sûr que j’ai envie de les croquer à pleines dents, d’en consommer jusqu’à m’en rendre malade mais je crains aussi un retournement prochain de situation où, après avoir joui de ces multiples plaisirs, ils me seront soudain enlevés à nouveau. Un peu comme un chien qu’on habitue à obéir et à craindre l’autorité toute puissante de son maître; ce dernier pouvant décider quand bon lui semble de le priver de nourriture.

Alors bien sûr c’est génial que nous retrouvions notre liberté mais rien que ce mot “retrouver” me fait grincer des dents et donne à toutes ces friandises un goût de vinaigre: nous avons retrouvés notre liberté, certes, mais au final nous ne sommes pas libres et nous restons à la merci de l’Etat et de ses lois. A tout moment la situation peut rebasculer, à tout moment nous pouvons à nouveau être enfermés. La notion de l’homme libre est une illusion car au final tant que nous sommes dans une société nous ne sommes ni libres, ni égaux ni fraternels. Au moins ce Covid m’aura prouvé une chose: ce fameux slogan “liberté, égalité, fraternité”, est faux, c’est un idéal impossible à réaliser et à atteindre dans cette société et peut-être même dans toutes. 

CYCLOVORTEX: AVANT DE MOURIR

#FALTOMATIQUE: CE SOIR JE RIDE

LE CONCERT: JIMMY HENDRIX HEY JOE MONTEREY POP FESTIVAL 1967



AMANDA RUBINSTEIN: TOUT EST CHAOS

Amanda Rubinstein

LE MOMENT GUILLAUME FÉDOU: DE LA FIN DU MONDE

#LA LIMERENCE#7: NOT ALL MEN

Nirina Metz

FALTOT PERSO: HERVÉ



INVITÉ PARIS: SHU LEA CHEANG

Shu Lea CHeang

LES POÈMES DE CAMILLE: THE TALE OF THE CAT AND THE FOX

INSTANT FÉRÉS: POÈME D’ANTON SOLDÉVILLA

Victor Férés


LA PLAYLIST:

LA TRANSCRIPTION AUTOMATIQUE AVEC TRANSCRIPTIVE:

Bouton retour en haut de la page