LA REVUE DE PRESSEPRESSE

LE PARAÎTRE est une armure.

Article paru dans le Nouvel Obs / Mars 2002

Xavier Faltot. 22 ans, étudiant en horticulture en région parisienne

JE M’APERÇOIS que l’ex-centricité produit souvent des discours sans profon-deur. Pour moi, c’est un truc en 3D. Un, ouvrir sa gueule, deux, provoquer avec le sourire pour, trois, se distinguer sans pour autant se prendre trop au sérieux. C’est pour ça que je me définis comme un excentrique « grave ». Je dis toujours « qui ne s’assume pas ne s’amuse pas». Je joue avec mon apparence depuis toujours, mais uniquement par envie d’exister. Étant originaire de Metz, je sais ce que c’est de faire jaser tout un bus à cause de cheveux violets. Aujourd’hui, je me suis calmé, j’ai réfléchi et j’ai décidé de faire dans la touche plus discrète.

Je porte des vestes avec des logos cabalistiques qui ne peu-vent être compris que des seuls initiés. Pour moi, l’originalité doit absolu-ment se décoder : c’est élitiste d’être excentrique. C’est un peu comme évoluer dans une sitcom : chaque personnage doit être immédiatement identifiable. Il y a aussi le côté pionnier, aventurier : en s’exposant au regard de l’autre, on prend des risques. J’en ai pris pas mal, mais ça a toujours fini par payer, par me faire avancer.

Tags

Xavier Faltot

Xavier Faltot @xavierfaltot @mcmparis @lacontroverse Dans la radio, les magazines, la télé, la rue, le web, et les clubs, en 20 ans, il est passé maître dans l’art du média expérimental. Il joue et compose avec les technologies, les flux et les publics. Hackeur du réel, il travaille à générer des chaos sympathiques, des zones franches où tout se lie et se publie. C’est là qu’il sculpte ses visions d’une société post-capitaliste, post-spectacle. Un endroit où se libérer et briller sans s’éblouir. Il est reporter, gonzo journaliste, VJ Xavier Society for the Blind, le fanzine Le Guide Du Renard, le Xavier de Youtube, le gérant de La Controverse, l’inventeur de La Chambre à Air, le co-créateur de RADIOMARAIS et de gangsterreradio.org ou encore la cellule multi-média de Le Consulat.
Bouton retour en haut de la page
Fermer