#MEDIAMUTANTCamille PellicerFALTOTLA PHILOSOPHIELA RADIOLA RUELE XAVIER DE YOUTUBELES CHRONIQUES RADIOLES ÉDITOS RADIOSLES INTERVIEWS RADIOLES PORTRAITS RADIOPARISPRODUCTIONSSUICIDE FMSUICIDE FM L'ÉMISSIONTHÉMATIQUES

SUICIDE FM #10: MORTELLE ABÎME

Retrouvez notre dixième émission du 20 avril 2021, le découpage du contenu audio et écrit, les vidéos et les infos pratiques.

Articles similaires

LA VIDÉO SANS LE SON ICI

SOMMAIRE

  • CAMOMILLE : “SI TU ÉTAIS UN DÉLIT, TU SERAIS UN EXCÈS DE BEAUTÉ”
  • L’INVITÉ VOISIN: GILLES / CHEF AU BAR DE L’INDUSTRIE À PANTIN
  • #LEMOTCLEFCLEF 1: PANURGISME
  • MARIE: ÉCOUTE T’ES MORT, BORN BAD RECORD
  • CYCLO VORTEX: RETOUR D’OUTRE-MONDE
  • #ASMR: LECTURES CROISÉES
  • INVITÉ PARIS: AXEL IBOT DANSEUR À DE L’OPÉRA DE PARIS
  • IMPROVISATION CAMPAGNARDE
  • #LEMOTCLEFCLEF 2: ANTHROPOCÈNE
  • #LE #MOTCLEFCLEF 3: NÉGUENTROPIE
  • LA FLÛTE À VÉRO: DREAMS ARE MY REALITY / LA BOOM
  • MOMENT FÉDOU: LA REVUE DE PRESSE
  • LE CONCERT: ARCADE FIRE “WAKE UP” LIVE À COACHELLA 2011
  • SOS AMITIÉ: GIGI À ISTANBUL EN TURQUIE
  • INSTANT FÉRÈS: “L’ADIEU”, LES CHAMPS DE LA TERRE


RETROUVEZ 

LA PLAYLIST

LA TRANSCRIPTION

EN BAS DE PAGE


LE DÉROULÉ:

CAMOMILLE: “SI TU ÉTAIS UN DÉLIT, TU SERAIS UN EXCÈS DE BEAUTÉ

RENCONTRE AVEC GILLES NOTRE VOISIN, TOUJOURS EN CUISINE

Goûtez les plats de Gilles au Bar de l’Industrie:

2 Rue du Congo, 93500 Pantin

Gilles

LE #MOTCLEFCLEF 1: PANURGISME

“ÉCOUTE T’ES MORT”, BORN BAD RECORD

by Marie Prugnat

Découvrez le magasin de musique: BORN BAD RECORD

11 Rue St Sabin, 75011 Paris

Un label aux inspirations principalement punk-rock-garage-hard core dirigé par Jean-Baptise Guillot alias « Jibé Born Bad ».

Le magasin de disque du même nom, situé en plein Bastille dans le 11e, était déjà une institution pour les musiques alternatives et radicales.

Marie Prugnat

CYCLO-VORTEX: RETOUR D’OUTRE-MONDE

#ASMR: LECTURES CROISÉES

Alors, je cherche ce moment où tes mots vont pouvoir surgir de ma bouche pour pouvoir vous éclairer le fond du cœur et de l’esprit. Mon âme, lorsque j’embrassait Hagaton venait sur mes lèvres, comme si la malheureuse devait partir ailleurs. Dans la langue amoureuse, quelque chose s’en va sans fin. C’est comme si le désir n’était rien d’autre que cette hémorragie. Voici la fatigue amoureuse, une fin sans assouvissement, un amour béant. L’écrivain de plaisir et son lecteur acceptent la lettre, renonçant à la jouissance. Il a le droit et le pouvoir de la dire, la lettre et son plaisir. Il en est obsédé, comme le sont tous ceux qui aiment le langage. Il lui faut un oeil toujours ouvert, une patience à toute épreuve, des murailles robustes, des murs extérieurs et des verrous, des gardiens vigilants et courageux. Nuit et jour, ses pensées doivent être sur pied de guerre. De toute part on doit la trouver fortifiée. Ou encore elle est un athlète qui a affronté un rival désormais. Ou encore, tout mon moi est tiré, transféré à l’objet aimé qui en prend la place. La longueur sur ce passage exténuant de la libido narcissique à la libido objectale, désir de l’être absent et désir de l’être présent, la langueur sur un prisme de désir, elle met la présence d’où un état de contradiction, c’est la brûlure suave.


INVITÉ PARIS: AXEL IBOT PETIT RAT DE L’OPÉRA DE PARIS

Axel Ibot

LECTURE DE L’ORACLE

IMPROVISATION CAMPAGNARDE


LE #MOTCLEFCLEF 2: ANTHROPOCÈNE

LE #MOTCLEFCLEF 3: NÉGUENTROPIE

LA FLÛTE À VÉRO: DREAMS ARE MY REALITY


MOMENT FÉDOU: LA REVUE DE PRESSE

Guillaume Fédou

LE CONCERT: ARCADE FIRE “WAKE UP” LIVE À COACHELLA 2011

SOS AMITIÉ: GIGI À ISTANBUL EN TURQUIE

Kardelen Gigi

INSTANT FÉRÈS: “L’ADIEU”, LES CHAMPS DE LA TERRE

L’ADIEU

Le soleil plonge derrière les montagnes. Sur les vallées tombent le soir.

Et ses ombres pleines de fraîcheur.

O vois! Comme une barque d’argent flotte

La lune sur la mer bleue du ciel.

Je sens une tendre brise souffler

Derrière les pins sombres!

Le ruisseau chante à voix plus haute dans l’ombre,

Les fleurs pâlissent dans la lueur du crépuscule.

La terre respire pleinement dans le repos et le sommeil.

Tous les désirs sont désormais changés en rêves,

Les gens fatigués rentrent chez eux,

Pour trouver un bonheur oublié dans le sommeil

Et apprendre à nouveau la jeunesse!

Les oiseaux sont blottis, silencieux, sur leurs branches.

Le monde s’endort…

Il souffle une brise fraîche à l’ombre de mes pins.

Je suis là, attendant mon ami;

…………

Fleurit au printemps et verdit à nouveau!

Partout, la terre bien-aimée

Partout et éternellement, les lointains bleuissent de lumière!

Eternellement… éternellement…


LA PLAYLIST


LA TRANSCRIPTION AUTOMATIQUE DE L’ÉMISSION AVEC TRANSCRIPTIVE:

00:00:00:07
Au bout du rouleau, le suicide suscite suicide, suicide.

00:00:11:10
Suicide à l’hebdomadaire matinal. Tout va bien se passer, alors la c’est parfait ici.

00:00:18:09
En réalité, tout est bien suicide.

00:00:21:09
IDV L’émission Pour rester en ville suscite à fond avec l’espoir d’y croire encore en.

00:00:36:01
Même si un jour par jour.

00:00:38:06
Merci d’être là! Première émission en ce mardi, première émission en ce mardi, c’est exact.

00:00:44:11
Notre deuxième émission de l’année.

00:00:46:04
Le temps passe, le temps passe tellement vite. Alors aujourd’hui, il faut le préciser, on n’a pas de réalisateur, donc on retombe à un niveau un peu plus chaotique. Mais c’est aussi ça la persévérance la plus directe. Et donc, on a préparé une belle émission avec trois invités. On va avoir accès Libo. Il est danseur à l’opéra. Il viendra nous parler de sa condition d’artiste danseur à l’opéra. Nous aurons également un voyage en Turquie, en Turquie, à Istanbul, où l’on va retrouver Titi, qui est une artiste turque qui réalise des performances vidéos et dansantes dans lesquelles elle redéfinit et questionne le rôle et la place de la femme queer au sein de la société turque Pariente du Nord.

00:01:27:24
Ce n’est pas rien. C’est assez difficile comme objectif d’ailleurs, mais elle réussit très bien. Elle va nous en parler avec passion parce qu’elle est passionnée. Et on a également un invité qui est présent avec nous. Gilles, bonjour, bonjour votre voisin qui est avec nous allons nous retrouver pour cette première heure, nous parler de sa condition de voisin et de sa condition de professeur.

00:01:48:06
Il travaille dans la restauration fragile. Ça va très bien. Merci d’être avec nous. Et puis, plein de surprises non récurrentes, comme on dit. Nos chroniqueurs favoris Marie, qui vient à 10h30 pour nous raconter son moment, écouter Marvin qui nous parlera du label et fort une bonne base raccordent ouverte pour le confinement dans le 11ème.

00:02:08:08
Ensuite, on aura Ciclo Vortex, qui nous parlera de son retour d’autres mondes. Alors, pas de quoi ça parle?

00:02:14:17
On ne sait jamais vraiment si c’est la surprise. Ceci dit, merci d’être avec nous. Tout va bien se passer de l’émission pour rester en ville.

00:04:14:01
Ce qui fait. Wei. Wei. Wei.

00:06:14:15
Mais. Mais. Franck Océan White Ferraris de Jack Green.

00:07:39:20
S’est.

00:07:43:12
L’émission Pour rester en ville avant de découvrir le mot clé clé qui aujourd’hui sera un mot essentiel pour l’avenir de notre humanité. Ce sera la négo Negan, Tropic, Negan, entropique. Voilà un mot à écrire chez vous. Un nouveau mot à prendre? Ce sera tout à l’heure. Mais avant cela, il est temps de rester l’émission pour rester en ville avec des mots qui font du bien, des mots qui réparent, des maux qui qui pèsent, des maux qui vont aussi vous aider à vous lever. C’est sûr chez vous.

00:08:20:11
Merci d’exister. Le monde serait tellement ennuyeux sans toi.

00:08:30:12
Des jours ressemblent à deux poèmes d’amour. Tout sourire pourrait éclairer le fond de l’océan.

00:08:48:18
Si tu étais un délit, tu serais un excès de beauté. Tu apporte de la lumière à ma vie. L’indicatif radieux est fait pour toi.

00:09:08:17
Le son de Rameau reste jusqu’en bas du.

00:09:16:10
Soleil les jours de pluie. Tu es encore plus chouette que La Licorne parce que toi, moins tu es réel.

00:09:31:18
Ton existence me réconcilie à la vie. Rodin n’aurait pas mieux fait que toi. Tu me rappelle constamment que les gens peuvent être bons.

00:09:57:21
Je suis happy en version.

00:10:10:01
Merci d’exister. Peut bien se passer comme. Tu le sais. Telex.

00:16:50:19
C’est le moment du matin. C’est le moment qui met bien une bonne humeur. Mais qu’est ce que c’est que ça?

00:16:58:02
Camille, c’est un groupe qui s’appelle être un stade. Puis j’ai découvert cet été d’ailleurs que je trouvais qu’ils s’apprêtaient bien au soleil et un bon de matinée à prendre un café. Profitant des premiers rayons de soleil. C’est vrai, c’est vrai, si on était à Berlin.

00:17:16:16
Ça change quelque chose. Une musique à Berlin, où je trouve qu’il y a une autre ambiance.

00:17:21:01
C’est comme changer, changer de lit ou changer de paire de chaussures. Tu vas tu? Tu vis la vie un peu différemment. Forcément, est tentant et tu perçois les choses différemment. Bien, il y a un sens différent. Il y a un Crispi de l’art qui est différent.

00:17:36:18
Quand j’étais petit, je portais ma suscite DFM, l’émission pour rester en ville et sûrement des petits soucis dans son émission Pour rester en ville.

00:17:52:08
Gilles Bavaisis. Au total, ça marche. Merci d’être avec nous. Un voisin de plus. Nous allons finir par connaître tous les gens de cette rue. Cette rue Chaumont, notre voisin à l’ouest ou à l’est? Pas trop bien. Vous scratchs juste à côté, chez Audouze. Attention, garde une boussole au nord, au sud, sud, sud ouest, exactement le sud est, au sud de chez nous. Alors, on se croise furtivement et on s’est dit que c’était bien de rencontrer pour commencer avant de parler de toi. Vraiment? Est ce que tu peux nous parler de cette rue chaumontois? C’est que maintenant que tu es là, alors moi, ça fait un peu plus de quatre ans, donc ça fait pas des millénaires. Après, je connais un peu Paris parce que ça fait quasiment quasiment 39 ans que j’y habite. C’est quand même un peu parisien. Ben c’est ça. Je suis né à Paris, en fait. En gros, c’est ça. Donc, j’ai un peu bougainvilliers dans Paris. J’ai commencé dans le 13ème. Après, je suis passé dans le 18ème pour terminer dans le dix neuvième actuellement. Et avant, donc, j’étais rue de Meaux, pas loin, plus vert lumière. Puis depuis quatre ans, rue de Chaumont. Et je kiffe, je kiffe le quartier. C’est cool, la rue de Chaumont, on dirait Toi, tu t’es. Qu’est ce qu’il y a à en dire? Bah, c’est une petite rue. C’est une toute petite rue qui est au calme, à côté de à côté de Secrétan

00:19:19:23
où là, il y a toutes les boutiques et toute cette petite ambiance village qui est super sympa. Et puis voilà. Que dire de plus petites rues et temps de confinement? Il se passe pas grand chose. Il se passe pas mal de choses, effectivement, doit être décidé de rester en ville, volontairement ou non. Ce n’est pas spécialement par choix. Déjà, je n’avais pas spécialement l’opportunité de pouvoir aller en province parce que je n’ai pas de résidence secondaire. Tu fais partie de ces gens? Exactement. Et d’autre part, en plus, je continue à travailler, même si on dirait pas comme ça. Je suis avec vous, mais je continue à travailler dans mon petit restaurant qui s’appelle Le Bar de l’industrie à Pantin, où on fait de la vente à emporter. Et voilà, donc c’est pas évident, mais on s’accroche, c’est pas évident, c’est pas évident. Déjà, on a ouvert en février. C’est la deuxième année et ce n’est pas évident parce que parce que les annonces gouvernementales successives font qu’on est obligé de se réinventer à chaque fois, on n’a aucune visibilité parce qu’en plus, comme on vient d’ouvrir, on n’a même pas l’expérience des années précédentes pour savoir que tel jour, ça marche bien. À telle période, ça marche bien ou pas du tout. Et donc là, on y va complètement à l’aveugle. Et puis voilà donc pour la gestion des stocks. Puis savoir si je prépare un boeuf bourguignon pour 200 personnes ou pour deux personnes,

00:20:47:13
je sais pas. Je navigue un peu à vue. Mais quand vous vous faites financièrement parce que du coup, vous avez commencé cette année, vous n’avez pas droit aux aides les fameuses pas à l’État, exactement. Alors j’ai la chance d’avoir des patrons qui ont d’autres affaires, qui ont fait la bascule quand ça arrive à négocier grâce aux autres affaires qui permettent d’avoir les aides. Et là, récemment, Richemond, t’achètes du crac ou a remarqué. Il y avait Garment, évidemment, et de réminiscences de les travaux qui se sont installés. On n’a pas trop encore de nuisance sonore, mais c’est en train de vérifier le conduit de chauffage laissé là où il n’y avait plus d’inquiétude. Maqam. D’ailleurs, j’espère qu’ils n’ont pas encore trouvé ici. Si, parce que c’est Walking Dead le soir à 21h30, comme il y a des travaux, des palissades, les mecs se cachent et ça devient Zombieland. Bah oui, autant c’était Stalingrad, on était plutôt tranquille. Tu vois, on envoyé de temps en temps l’enfant pour voir ce qu’était la vraie vie? Tu vois la vie sous crack et là, c’est devant devant le bureau. Et c’est assez flippant. Le soir, je t’avoue que moi, je sais pas parce que je suis un bon petit soldat et. Moi, je suis chez moi et je bouge pas, je remue à peine une fesse, tu fais partie de ce genre de mec? Ah ouais? Je respecte la confidentialité, Radhi. Moi, je respecte à fond. Évidemment, d’accord, tu

00:22:03:10
n’as pas l’impression qu’à un moment, c’est du temps perdu. Et si on est pas constructif et si on n’a pas une vie intérieure très riche, si ça peut être du temps perdu, la vie intérieure riche.

00:22:14:13
Du coup, j’avais une vie intérieure très riche.

00:22:17:02
Mais bon, ça fait plus d’un an maintenant. Elle commence à s’épuiser un peu. C’est celle dont on parle puisque la vie intérieure, c’est aussi la vie avec les autres.

00:22:23:18
Si les ressources s’épuisent, si t’as pas de stimulation extérieure et donc la chance y travaille. Exactement.

00:22:29:18
Ça m’a fait énormément de bien parce que pour tout vous avouer, avant, je travaillais au Train bleu, le restaurant de la gare de Lyon. Et n’ayant pas de terrasse ou quoi que ce soit, il y a eu toute une fin depuis mars dernier. On a quasiment pas bossé et donc on est fermé. Et c’est aussi pour ça que j’ai démissionné parce que je commençais à péter un câble. Et puis là, j’ai vu une belle opportunité de travail et donc ça fait effectivement du bien de se lever le matin, de se préparer à manger et d’avoir des retours clients relativement dithyrambiques. Je me la pète un peu, mais c’est quoi ton plat? Ce n’est pas mon plat, ça va être déjà. C’est plutôt l’identité du resto. On est sur un type routier cuisine traditionnelle, c’est la popote de grand mère. Et moi, ça me fait plaisir parce que c’est pas un truc qu’on se prend la tête avec la technique, le grammage précis, etc. C’est plutôt de l’instinct à l’ancienne, comme dirait Cashman, mais oui, exactement à l’ancienne. Et donc donc voilà, je me fais plaisir et c’est en fonction de ce que j’ai fait. Des fois, j’ai des éclairs de génie, évidemment. Donc, je regarde. Je vais faire. Je vais faire un sauté de port aussides retires aujourd’hui. Pourquoi? Parce que j’ai envie. Et puis c’est tout. Donc donc non, je n’ai pas spécialement de plats signature. Après, on me dit que ma purée est

00:23:48:14
très bonne. Donc, je suis ravi de pouvoir envoyer une très bonne purée. Savoir envoyer la purée, c’est important. C’est tout à fait tout à fait et j’ai des amis qui viennent régulièrement pour bouffer, m’associe, goûter ma purée ou la saucisse de Toulouse. Évidemment, ça dérape un peu trop optimiste. Et tout ça, je préfère qu’on écoute ce premier morceau que tu as choisi numérique ou ETOUBLEAU? Tu l’as dit, c’est pour plomber l’ambiance? Tout à fait. Parce que c’est aussi ça fait vivre des moments type être au fond de soi, c’est être seul et finalement se rendre compte qu’on ne l’est pas.

00:24:22:12
Tu?

00:24:32:20
Ouais, mais tu? Jamais Wati. Thalassa Feneu. Laissez le canyon tué. Mais. Jamais Wati. Ça ne.

00:25:48:08
L’Axe. Switché. Canal quand tu. William Navfor.

00:26:22:09
Mais. Jamais. Tu.

00:26:37:19
Jusqu’à maintenant, c’est éphémère.

00:26:59:00
Mais la fin de ma vie est inutile et voilà pour l’équipe garde pour le bien de chez vous.

00:27:06:18
Si vous avez vécu une intense tristesse, c’est finalement vous vous rendez compte que vous aimez ça parce que ce que vous aimez fondamentalement, c’est rebondir. Tout comme tout comme toi, Gilles. Tu es sûr? Je rebondis régulièrement parce qu’en plus, j’ai été gymnaste. Attendre que le rebond, ça me connaît, ça te connaît bien et ça se voit. Tu as cette souplesse et cette tonicité dans le mouvement et cette souplesse de corps. Tu viens de montrer à l’instinct pour les gens qui ne voient pas les travers du flux YouTube. Sanson, il a relevé sa jambe au niveau de l’oreille. Toi, t’es énervé, tu disais que c’était un bon soldat, mais t’es énervé fondamentalement par ce qui se passe ou je disais je suis un bon soldat. Après, je vais, je ne vais pas vous le cacher. Je ne pense pas qu’il géner J.N. Qui va débarquer parce que oui, j’ai fait des petites entorses à la règle, évidemment. Sinon, je pense que j’aurais fait un suicide collectif en solo depuis bien longtemps. Donc oui, je fais des entorses à la règle et mais j’essaie de respecter parce que parce que parce que d’un autre côté, je me dis aussi ça peut peut être aider les vieux. Ça dépend quel est le fond de cette question. C’était une sorte de provocation. D’accord, je ne vais pas rentrer dans le fond de ma pensée. Ça va être trop trop torturé. J’aime les vieux. Oui, bien sûr. J’aime ma maman, j’aime ma grand mère. Donc voilà, tu respecte aussi pour ça. J’essaye de respecter, oui.

00:28:27:11
Et du coup, elle a passé un an sans travailler. Ça n’a quasiment rien attristé à Paris, alors j’ai réussi à partir un peu quand on a eu l’autorisation.

00:28:36:22
Par moments, donc, je me suis fait des petites escapades à la campagne en Bretagne. Champêtre? Tout à fait. Et il n’y a pas si longtemps que ça encore, c’était juste avant qu’on nous interdise de bouger à plus de 10 km, quoi. Je me suis autorisé un petit week end chez ma maman en bord Gougnies, et ça m’a fait du bien d’être au milieu de la forêt, de marcher au milieu des champs, de respirer, de respirer, du kiffé. Mais ce que tu préfères, c’est de revenir en ville où c’était avait du mal à partir de cette campagne. J’avais du mal à partir de cette campagne, mais après? Bon, j’adore ma maman, mais bon, je n’allais pas rester non plus trois semaines là bas. Je pense qu’on se serait. On se serait mis sur la gueule au bout d’un moment.

00:29:22:08
Voilà comment on a réussi à rester en vie et en ville pendant un an à l’isolement à Paris. Qu’est ce qui fait que témoignèrent est arrivé à voir les choses positivement, alors ce c’est pas tout le temps positif.

00:29:36:21
Je vais dire que c’est complètement cyclique. J’ai des phases où je suis full bonne humeur et des phases où j’ai envie de me tirer une balle. Et ça peut varier plusieurs fois dans la journée. D’ailleurs, voilà du coup. Non, il se passe plein de trucs, c’est vrai. C’est vrai. Pour tout vous dire, premier confinement le premier mois. J’ai trouvé ça génial parce que parce que le milieu de la restauration, c’est un milieu qui est difficile au train bleu, c’est une grosse brigade, beaucoup de pression, etc. Donc, avoir d’un coup plus rien à faire. Poser allongé sur son canapé, à regarder Netflix, c’est très bien. Ça me convenait très bien. Et puis, c’est vrai qu’au bout d’un moment, eh ben non, ben non, ça ne suffit pas et on a envie de bouger. On a envie de voir. Des gens ont envie de auront envie de se mettre la gueule. On a envie de faire des conneries, on a envie de voir les potes, on a envie de faire des câlins, on a envie d’avoir des rapports à caractère copule. Voir aussi. Dans la restauration, c’est ça, frayent comme on dit. Et y’a une hyperactivité aussi. Des gens qui travaillent dans la décoration, une sorte de dépendance, même au taf, parce que l’hyper stimulus? Ah bah oui, oui, je me souviens, il y a une période avant que je travaille au Train bleu. J’étais dans un petit restaurant d’Alain Ducasse et je travaillais entre 12 et

00:30:44:20
15 heures par jour. Donc effectivement, quand tu arrives le week end, on se dit ouais, je vais dormir jusqu’à midi, jusqu’à 14 heures. À 8 heures du mat, on est debout. Et du coup, cette pause sur ton corps a eu un effet bénéfique sur un esprit tu t’es retrouvé, tu t’es retrouvé différentes, allongée. Ben ça faisait déjà quelques années que je me faisais la réflexion, qu’on prenait mon prenait pas le temps de prendre le temps. On est toujours en train de courir après le temps, particulièrement en ville, entre les les transports en commun qui, nous disent ils, arrivent dans 30 minutes, le métro dans trente secondes. Il est là, vide, vite, vite fait que je me mets devant la porte et puis que je cours parce que là, à cette heure là, c’est pas possible. Anani Nana. Bon, je vous fais, je vous fais pas de dessin. Vous connaissez un petit peu star? Vous résumez, n’est ce pas? Et donc, ça faisait déjà quelques années que je me faisais la réflexion. On prend pas le temps. Et justement, c’est aussi pour ça que j’ai décidé d’accepter la proposition d’être chef dans ce petit resto. Parce que l’identité, le concept, c’est aussi de pouvoir prendre le temps. Si c’est pas cui cui, on fait de la cuisine, on fait pas du fast food. Il faut prendre le temps de faire les choses du côté de.

00:31:55:12
Rythme effréné, on compte vraiment garder un lien clairement plus humaine.

00:32:01:22
Ouais, ouais, les restos slow food maintenant. Mais oui, les bonnes 3heures les fameuses 3h pour déjeuner des Français. Exactement. C’est ça l’idée quand tu vas dans un routier. Alors les routiers, vraiment de et le routier qui n’a pas spécialement tant, qui est sur sa nationale, etc. Mais là, nous, c’est pas tout à fait ça. C’est vraiment effectivement. Le repas de 3 heures, l’apéro entrée plat dessert, le trou normand le dit, JO et la ville sous la table ou sur la table, d’ailleurs. Mais tu passes trois heures à bouffer, effectivement, ces fameuses après midi ivres autour de toi, les gens sont déprimés ou pas? Bah, ça dépend des gens. Là, j’ai un pote qui vient d’avoir un petit garçon, donc tu penses qu’il l’est pas du tout. Déprimé? Plutôt sur une autre planète. Il est en train de voyager à travers l’espace. Il doit être heureux comme je ne sais pas quoi, puisque je ne connais pas comme un père ou comme un père. C’est peut être ça va faire 9 mois. Ouais, mais Ouanne, on essaie de s’accrocher. Je pense que les gens, tout le monde vit des choses à sa manière, mais j’ai l’impression qu’il y a quelque chose de redondant. Je vois des collègues qui, effectivement, un jour, sont hyper enjoués. Puis deux de jours sont plutôt déprimés. C’est vraiment comme tu dis moi aussi ça aussi une. Et il y a des gens borderline autour de toi, que tu aides, qui t’appelle,

00:33:23:17
qui dise Écoute Gilles, je suis au bout du gouffre. Alors c’est pas suite, Kovy, c’est gyropode. Particulèrement lui a fait. Ça fait une vingtaine d’années qu’on se connait, une vingtaine d’années et c’est ça qui m’appelle régulièrement pour me dire que je n’en peux plus. Je suis au bout du gouffre. Donc voilà. Évidemment, si tu dis au bout du gouffre, si au bout du gouffre ou Ayub, je dis que je peux dire au bout du rouleau. Ouais, faisons un mix des choses et tu gardes du corps la cuisine instinctifs. Hiver, niveau du goût. En général, c’est des coups de téléphone vers 3 heures du mat, un petit peu imbibé, donc on finit par dire énormément de conneries pour se changer les idées. Et puis voilà les trucs et astuces et astuces pour aller mieux raconter des conneries.

00:34:10:04
Voilà.

00:34:10:21
Mais quand tu sors de ton rendez vous avec ton pote à l’autre bout de la ville, oui, et tu te retrouves ivre. À un moment, on appelle des vrais potes pour dire putain, il faut vraiment que je sais ça. Je me libère. Comment envisage l’après? J’ai du mal à me projeter parce que je ne sais pas. Je ne sais pas. Je ne sais pas comment envisager l’après parce que je sais pas ce qui va se passer. T’as envie de quoi? Clairement. Moi, j’ai envie d’aller au cinoche. J’avais envie d’aller voir des Expos. J’ai envie, j’ai envie de faire la teuf, j’ai envie de faire le dingue. J’ai envie d’aller dans un bar blindé de monde. Et puis quoi? Des effluves de transpiration, des des voix, des Alen chargés. J’ai envie qu’il se passe des choses après, après, après. Comment j’envisage? Voilà ça, c’est ce que j’aimerais. Après, il y a une autre réalité, c’est comment ça va être? Je n’en sais foutre rien. Toi, tu dis que t’as changé, que tu reviendras pas en arrière. Qu’est ce que tu penses que les gens vont faire? Ils vont plutôt avoir tendance à se remettre, à consommer comme à Ecoutes. Moi, j’ai cet exemple qui m’a fait un peu flipper lors du premier confinement. Je me souviens d’avoir vu aux infos un McDo qui ouvrait et une queue interminable de voitures pour aller taper un McDo. J’étais atterré quand j’ai vu ce genre de choses. Donc, malheureusement,

00:35:37:09
j’ai l’impression qu’on change le naturel. Il revient au galop et le panurgisme, on sait qu’il est là. Donc, j’ai un petit peu peur à ce niveau là. Je ne vous le cache pas. Panurgisme un nouveau mot chez vous? Que tu peux définir s’il te plaît bien. Ça vient des moutons de Panurge qui sautent du bateau parce qu’il y en a qui sautent. Donc tout le monde suit bêtement, sans se poser la question, sans réfléchir.

00:35:59:20
Voilà, c’est positif et je pense qu’il y aura peut être une minorité ou pas d’ailleurs, qui va quand même garder cette prise de conscience qu’on a tous plus ou moins eu, que ce soit au niveau de la consommation, au niveau de l’environnement, voyager à la façon dont on consomme. On discute, on communique.

00:36:16:09
J’ai entendu dire que c’était un truc de pauvres sans prendre conscience de consommer. J’ai pris conscience que, en fait, c’est juste. T’as pas d’argent à cacher.

00:36:26:07
Bien l’argent n’achète pas parce que tu consomme moins que tu dépenser moins. C’est différent, tu peux consommer moins, mais acheter mieux et dépenser le même argent, tu vois ce que je veux dire. Moi, je pense qu’il faut moins consommer, mais mieux, c’est vrai. Fringues, mais des fringues, par exemple.

00:36:42:21
Il y a aussi, ça se fait que c’est peut être alors loi diffusèrent. J’essaie de faire une sorte de boutade à un rebond sur ce titre parce que c’est aussi leur loi. C’est la loi des riches. Dominé sur cette planète et peut être que ces riches vont de toute façon replonger à corps perdu dans leurs portefeuilles et les dépenses inconsidérées qui qui rend esclave la moitié de la planète? Réfléchissez chez vous si vous avez peu de temps. Alors seulement ce thème l’écouter quand il dit avoir aussi merci d’avoir été avec nous. Merci à vous. Tu l’écoute quand ce morceau? Oh celui là, ça peut être à n’importe quel moment. Ça peut être des moments de grandes joies comme des moments de profonde profonde dépression. Je voulais, j’applaudis, divisèrent, le remercie d’avoir été avec nous. Il s’est suicidé. Bref, tout va bien se passer. Nous. S’engueulent. Suicide FM. Un morceau pour se mettre dedans, se mettre dedans dans cette vibration, cette vibration où tout s’assombrit et les choses s’accélèrent. C’est aussi ça le moment. Écoute, t’es mort!

00:41:35:24
Ceci DFM, l’émission de Life mort avec Marie Parlophone et Fiorella Vasselle en mode folk in the. Alors oui! Salut! Aujourd’hui, je vais vous parler non pas seulement d’un groupe, mais d’un label indépendant que certains d’entre vous connaissent. Il s’agit de Band Bad Ricordeau, donc. C’est un label aux inspirations principalement punk rock, garage hardcore, dirigé par Jean-Baptiste Guyot, alias JB Bone Bad, JB Born Bad Pardon. Le magasin de disques du même nom, situé en plein Bastille, dans le 11e, était déjà une institution pour les musiques alternatives et radicales. Justement, le fondateur du label se détache de l’identité du e-shop et repousse les limites en tirant jusqu’à la world ou la pop. Il signe aussi bien des groupes comme Cheveu, tu connais, bien sûr. Interpellé par son côté garage et boîte à rythme, il signe aussi Star Féminine Band, par exemple, un groupe de jeunes filles mineures du Bénin ou encore ce qu’on ne présente plus. La femme, bien sûr. C’est assez varié, bien plus que le shop dans le 11e. Le fondateur prône l’indépendance d’esprit et financière à tout prix. Il fait tout lui même. Il est important à ses yeux que le label envoie les artistes en studio, pilote l’émission, les mix, les mastering. Il aide aussi sur le choix des pochettes. Ses modèles, ce sont les labels, les boutiques Newroz ou Catapulte en électro, par exemple. Il sait que ceux qui sont associés à des magasins comme Loftus Heyd fonctionnent très bien. Voilà son

00:43:07:05
idée de s’associer aux magasins. Au début, il était déjà dans une branche de Yemma et il se rend compte vite que les désidératas financiers prennent le pas sur ceux qui sont artistiques. Il est extrêmement déçu du milieu de la musique. Il ne se sent pas à sa place et y 30 ans, en pleine crise du disque, il se fait donc virer avec un gros chèque. Et avec 15.000 balles, il va au bout de ses rêves et fonde Born Bad en 2006. Son truc à lui, c’est de chiner sur des thématiques pendant trois ans, comme chez les vieux collectionneurs de disques. Ce qu’il aime, c’est la musique bancale, les albums inégaux, les freaks, les losers magnifiques, les mecs brillants et minables à la fois, car ils être aussi une quête éternelle d’alternative et de déviants. Un peu comme ces Parisiens qui s’appellent Frustration et qui sortent un album qui tabasse en 2006. Full Love Solo, ça donne ça?

00:44:06:00
Ha ha! Ha! Ha, ha, ha ha!

00:44:11:17
Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

00:44:25:10
Ha! Ha!

00:44:27:00
Ha! Ha! Ha! Ha! Bye bye bye bye bye bye bye bye bye bye bye bye bye bye bye bye bye.

00:44:49:08
Au programme glorification de la classe ouvrière, vicissitudes du capitalisme, les violences, les violences faites aux femmes, les violences policières ou la notion d’utopie, voilà ce dont il parle dans cet album. Et ce n’est pas juste une posture puisque Fabrice, le chanteur français parisien Fabrice le chanteur, a travaillé pendant 20 ans chez un loueur de matériel de chantier. Il vient de laisser tomber son boulot. Je crois en 2017 pour travailler dans le social et être plus en phase avec ses convictions. Voilà, ce n’est pas juste une posture, ce dont il parle. Il faut peut être écouter Too Many Cochetel, aussi un morceau mythique de ce groupe.

00:45:25:16
Frustration? D’ailleurs, à côté rappel. Qu’en fait, Marc Adolphe, le batteur de ce groupe Prostration, est aussi le fondateur de la boutique de disques gambadant.

00:46:20:16
Si vous péter un plomb chez vous, que vous vous sentez un peu seul, je vous conseille d’aller acheter des disques de frustration chez Benbadis 11, rue Sabins, dans le 11e. Mais surtout, ils sont ouverts pendant le confinement parce que la musique est essentielle. Oui, et du coup, ben voilà, je vous laisse sur Cobra aussi signer sur le label qui a quelques ressemblances avec les Bérurier Noir. Et d’ailleurs, ce morceau s’appelle des lieux associatifs pour les jeunes Divette.

00:47:26:02
La galaxie. BLM.

00:50:28:04
Ceux qui veulent acheter des disques, des vinyles plutôt punk hardcore rock pendant le confinement, n’hésitez pas à aller voir Bamba Tricorne qui à la fois un label et une boutique au 11, rue St. Sabin, à Bastille.

00:50:48:17
C’est pourtant, semble t il, d’Alex sur.

00:50:55:09
Pour un retour d’outre monde et lorsque je suis revenu ici bas sur terre, je me suis rendu compte à quel point il y avait comme un désert constitué de millions de grains parfaitement agencés. De quoi s’agit il? Des objets qui nous entourent. De tous ces lieux parfaitement nettoyés et ordonnés, réglés de cette sorte de perfection géométrique partout présente qui nous entoure, qui est un peu l’idéale, alors même que ces forêts, ces lieux sauvages, cette végétation luxuriante, ces insectes qui grouillent. Bref, tout le contraire. Le phénomène vivant semble nous redouter, nous empêcher d’aller vers notre destin d’animal vivant et donc ce désert constituant notre monde et qui augmente, qui s’accroît, c’est celui des objets spécifiez, normés, standardisés, industrialisés. Et ce désert avance. La production augmente, la croissance est de plus en plus élevée. Les chiffres sont bons. Enfin, quoique il y a une petite, un petit grain dans l’engrenage et ce n’est pas un grain de sable. Lui, c’est un grain de vivant qui arrivé et qui nous embarrasse. Vous savez de qui je parle, le petit ou la petite Kovy venue nous ramener à notre condition vivante? Alors, certes, le désert avance, mais avec lui l’envie, l’espoir et la nécessité de trouver un oasis, un oasis humain de tendresse, de fragilité, d’envies contradictoires, bref, un lieu où s’agitent les paradoxes, où pullulent les étrangetés. Tout ce qui ne constitue plus le désert avance, plus on voit au loin les rares oasis qui résistent. Pour peu

00:52:55:00
que ce ne soit pas des mirages et c’est toute la difficulté. On se précipite à corps et âme vers un endroit qui nous semble enfin réunir les qualités d’humanité, de bonté, d’intelligence, de clarté, d’honnêteté qui fait le meilleur de notre espèce. Et on se retrouve piégé dans une illusion quelconque, publicitaire ou sectaire ou idéologique. Je ne sais quel contre monde dans lequel on se piège, et c’était donc un mirage lorsque le désert avance. On voit mieux les oasis. Pourvu que ça ne soit pas des mirages. A très bientôt les amis trucide FM l’émission pour rester en vie.

00:53:49:13
Bon matin à voir les rondelles s’envoyer Wetzlar Way You Make Me bientôt dans l’acte 2. C’est grâce à la version N’extrade diable de sens. Frankenstein? Ouais, ouais, mais abeilles, enfin! Noël Mamère Verts l’efface, Densmore Gerst, sauf lors de ces termes, est assez au vers le match. Même les matchs de la.

00:55:15:10
Informations de la soirée. Un homme s’est immolé à la station Pigalle, dans le 18ème arrondissement. Il aurait pris feu sur le quai. Vers 18 heures, le métro a été évacué. On retrouve sur place notre Reporterre Léna Barjac pour Bonsoir Paris. C’est aux alentours de 18h qu’un homme sur les quais de la station Pigalle s’est immolé. Il était imbibé d’essence avant de mettre le feu avec un briquet qu’il avait sur lui. C’est un voyageur qui a pris un extincteur pour essayer d’éteindre le plus rapidement possible le feu. Les pompiers sont arrivés rapidement pour ramener la victime à l’hôpital Saint-Louis. Son pronostic vital est engagé. Cinq autres personnes ont été amenées à l’hôpital en urgence relative, car choqués de la scène. Actuellement, la station Pigalle est toujours interdite d’accès. Le laboratoire central est également présent dans la station pour faire des prélèvements.

00:56:25:02
Tout va bien se passer comme. La journée, un étudiant de 21 ans se résume à choisir son cousin de la meilleure vie pour manger, si on peut l’appeler ainsi.

00:57:35:18
Pour ma part, je l’appelle, c’est ouvrir son ordinateur ou même son téléphone. Quand on est très fatigué et faire acte de présence, simplement écouter enfin la voix des professeurs. Parfois même eux se sentent un peu seuls parce qu’ils n’ont jamais de réponse des gens connectés. On a souvent jusqu’à 20 heures pour que ça recommence demain. Pyjama au petit déjeuner aura lieu mercredi. C’est une situation qui est très difficile, surtout qu’elle dure dans le temps. Une très forte majorité d’étudiants décrochent à l’échelle de la licence. On est sur un taux de 80 pour cent. C’est énorme. On est dans un état dépressif. On n’a plus confiance en nos capacités. On n’arrive plus à se dire qu’on en est capable. On n’arrive plus à tenir et on manque d’être surpris. Moi même, je passe par cette phrase.

00:58:37:13
Pourtant, j’aime énormément et en cours, je suis passionné par ce que je fais vraiment.

00:58:45:07
Je n’ai jamais accepté le sel dans mes études, en tout cas, et c’est la première fois que j’arrive pas à me projeter et que j’ai envie d’arrêter d’abandonner les emmerdes abandonnées parce que j’ai été surcharge de travail. Je n’ai pas l’impression d’avoir assimilé ce que nous n’aurait dû assimiler et je me dis arrête et reprend en septembre. On refait une année et ça se passera peut être très normalement. Ce sera mieux pour toi puisqu’elle est en fait je survis. Une vie qui en fait le fait d’être tout le temps derrière un ordinateur et son téléphone. On allait dans un début pour moi, par exemple mon téléphone. Je ne peux plus me toucher. Je ne répond plus à personne parce que je ne supporte plus. Et c’est ça aussi. C’est qu’on ne voit plus personne et on n’arrive plus à supporter la frontière. C’est possible. Le téléphone ce matin, j’ai pu le voir.

00:59:33:02
On le voit toute la journée et ça fait ça.

00:59:36:13
Il faut vraiment psychologiquement, selon son maire François.

01:00:04:10
Concertation. Très jeune, je l’ai connu sur le smartphone. Vivants ou contaminés? Alors que dans l’atmosphère, dans l’air que l’on respire. Minute après minute, il peut se contaminer, même quand il n’y a pas énormément de concentration de.

01:01:20:20
Suicidaire, l’hebdomadaire matinal va bien se passer, comme tous les mardis, de 10 heures à 13 heures. Voilà où j’en suis. Même pas si c’est moi qui vous parle en ce moment.

01:01:37:19
Tout va bien se passer, tout va bien se passer et Axel nous a rejoints et les danseurs à l’opéra, ils parlent avec nous dans les instants.

01:01:50:12
Également, le mot clic clic et l’entreprise a découvert dans quelques minutes. Tout va bien se passer.

01:04:51:10
Alors, je cherche ce moment où tes mots vont pouvoir surgir de ma bouche pour pouvoir vous s’éclairait le fond du cœur et de l’esprit. Lorsque j’ai embrassé Hackaton sur mes lèvres, comme si la malheureuse devait partir ailleurs dans la langue amoureuse, quelque chose passant. C’est comme si le désir n’était rien d’autre que cette hémorragie. Voici la fatigue amoureuse de Vincent Assoupissement, un amour béant. L’écrivain de plaisirs. Expliqueton. Accepte la lettre, renonçant à la jouissance. Il a le droit et le pouvoir de lire la lettre et son plaisir. Il en est obsédé, comme le sont tous ceux qui aiment le langage. Et puis, il faut un oeil toujours ouvert, une patience à toute épreuve, des murailles robustes, des murs extérieurs et des verrous, des gardiens vigilants et courageux. Nuit et jour, ces pensées doivent être sur pied de guerre de toute part. On doit la trouver fortifiée. Ou encore elle est un athlète qui a affronté un rival désormais. OUAKA Tout bois est transféré à l’objet, mais qui en prend la place? La longueur sur ce passage exténuant, la libido narcissique à la libido rectale Tayssir peut être absent, était certes de pressant la l’encart sur imprimes des Tayssir, mais l’absence dans la présence tout en état de contradiction, c’est la brûlure suave.

01:06:58:23
Si. Mince, alors que tu.

01:10:12:11
CANNES Vitamine C, c’est le premier morceau choisis par Axel, danseur à l’opéra, qui nous a rejoints.

01:10:19:03
Tout va bien se passer, planquant.

01:10:23:10
Allo SOS Détresse, amitié, bonjour, je vous écoute, Allo SOS détresse, allo allo? Je ne vous attend pas. Alors SOS détresse au bout du rouleau. Qu’est ce que je dois faire alors? Appuyer sur le bouton J’aime l’émission pour rester en ville.

01:10:45:22
Et on est rejoint par Axel Zeebroek, qui est danseur à l’Opéra de Paris, qui est notre invité pour sept heures. Comment ça va?

01:10:53:04
Ça va plutôt bien pour un matin, un matin. Ça va, ça va bien.

01:11:00:03
Du coup, Excel te fait danser à l’Opéra de Paris. T’es en pleine répétition en ce moment. Vous avez repris le répète depuis un moment, il me semble, non? En fait, on n’en sait pas vraiment si on s’est arrêté, évidemment, au premier confinement.

01:11:12:05
En mars dernier. Jusqu’à. Jusqu’à septembre. C’était le plus grand plus grand raid de ma vie. De ma vie.

01:11:22:08
Carrément. Vous avez fait danser pendant l’été? Il n’y a pas eu l’été indien. Replantations.

01:11:26:14
Quand on est en off l’été. Du coup, forcément, la saison se finit en juillet, reprend en septembre. Du coup, les six mois de vide. Comment danser chez soi? Comment ça?

01:11:41:18
Pas.

01:11:42:20
Mais bon, moi, concrètement, je n’ai pas réussi, car il y en a qui l’ont fait qu’ils ont été assidus.

01:11:51:00
Sinon, tu grossies, non?

01:11:52:19
Ouais, ouais. Ouais, ouais, ouais.

01:11:56:24
Et vous n’aviez pas accès quand même aux salles de répétition en même temps? Pouviez pas vous entraîner entre non, parce que c’était vraiment le moment où on ne connaissait encore rien de ce foutu.

01:12:06:14
Oui, c’est vrai.

01:12:07:16
Comment danser, mais il y a beaucoup de contacts.

01:12:11:09
Non, non. On a eu. On a reçu des bouts de lino, le lino de notre salle de danse, donc l’opéra, nous envoyer chacun deux mètres carrés à Wellinois. On a pu installer derrière Web. Génial, hyper généreux. Bolling, ça coûte une fortune et on a eu ça. On a encore des vestiges chez nous, debout comme ça, vous pouvez à danser sur le sol. C’est important pour nous. On ne peut pas danser sur un sol ébréché ou blessé. Du coup, on avait un bout de lino avec des chaussons très fins, très fins. Mais là, on avait même patoisante que nos chaussons étaient restés à l’opéra. Pas chercher le film, alors. On a eu lieu au mois de juin. A partir du mois de juin, on a eu la Régie de la danse nous a accueillis un par un. On avait le droit de rentrer un parrain dans l’opéra chercher nos affaires. On a dû attendre le mois de juin.

01:13:00:24
Mais il y a une sorte de pardon, une sorte de traitement de faveur, en quelque sorte. Considérez que votre métier passe obligatoirement par ça. Vous avez été ménagé ou ça a été assez brutal? Comme tout le monde.

01:13:13:11
Non. La première fois, ça a été brutal et brutal. On a été plus à l’opéra. Ça s’est arrêté. On n’avait aucune nouvelle.

01:13:21:18
Est ce que vous vous êtes dit entre vous? Pourra vous étirer et échauffer en un an? On vous a dit oui. Personne ne savait comment ça allait se passer.

01:13:28:12
Chacun était isolé, chacun.

01:13:30:12
Il faut savoir quand on rentre à l’opéra, on rentre pas à l’opéra. Après avoir passé des diplômes d’opérette, on rentre à l’opéra en tant que petit rat de l’opéra. Très tôt, c’est rare, ce truc, c’est un peu un fantasme. Je suis tiré de l’opéra. Tu rentres à l’âge de dix ans à l’opéra, dix ans à dix ans en internat à Nanterre.

01:13:48:21
Du coup, l’école de danse se trouve à Nanterre à des horaires aménagés scolarité le matin, la danse toute l’après midi et le soir. On vit là bas. Après, il y a des externes, ceux qui vivent sur Paris.

01:14:01:24
C’est hyper particulier comme statut de statut, d’ailleurs, qui a été remis en question par la loi Travail. La nouvelle loi Travail? Concernant la retraite à avoir parce que votre retraite vous, elle à 40, elle est à 42 ans et presque 42 ans physiquement.

01:14:19:11
Là, c’est foutu. On peut danser, mais pas parce qu’on nous demande à l’opéra en tout cas. Du coup, à la retraite à 42 ans. C’est même un licenciement. En fait, on n’a pas le choix. D’accord. 42 ans par. Du coup, les filles. Effectivement, il y a toujours eu ce système de retraites, des régimes spéciaux comme les militaires. Du coup, la SNCF. Là, oui, ça passe. Ils veulent suspendre ce régime, mais c’est fait.

01:14:46:11
Déjà, ça a été voté, non?

01:14:47:24
Toujours d’accord, en tous cas avec le confinement. Ça a pris du retard, mais je pense que oui. La loi devrait passer commande.

01:14:54:00
Donc, tu devrais ne plus avoir plus touché ma retraite.

01:14:57:03
À 42 ans, tout juste recommencer ta vie, je suis recommencer ma vie et toucher ma retraite à 65 ans, comme tout le monde, comme tout le monde.

01:15:03:07
Ne plus considérer le temps que t’as passé pour émerveiller, voilà et ne rien faire d’autre.

01:15:08:24
Surtout parce que c’est un métier, évidemment, qui comme tout le monde, mais qui nous prend quand même tout notre temps. Et de faire des études en parallèle. C’est pas possible, il n’est pas possible. Concrètement, ce n’est pas juste un hobby, c’est vraiment un métier. On ne dit pas ça. On arrive à 10 heures le matin, à 23 heures.

01:15:23:14
Souvent, c’est une bonne chose, cette histoire de virus, parce que on en a parlé plusieurs fois dans cette émission et des occupations de théâtres d’intermittents qui essayent de revenir sur cette loi travail. Est ce que tu penses qu’il y a une espèce d’espoir que ça puisse changer ou non?

01:15:36:14
On a toujours l’espoir, pensent que les gens se mobilisent de plus en plus.

01:15:40:12
C’est en train de partir en Espagne maintenant. Ils commencent à occuper aussi Bruxelles. On avait dit à Bruxelles et à Paris, on est toujours autour d’une centaine de lieux occupés. Aux dernières nouvelles. Hervé, t’es dans quel état d’esprit en ce moment par rapport à tout ça? Parce qu’il y a l’espoir d’un côté grâce au virus, mais aussi le virus, peut être. T’énerve sur d’autres choses. Attendez vous.

01:16:02:19
Là, je suis plutôt paisible. Personnellement, après la situation, oui, effectivement, pour les autres m’énervent le fait que tout soit suspendu. Pinaud Nous, on est très privilégiés à l’opéra. On a un statut qui nous qui nous couvre de pas mal de choses. Nous, on est payé depuis, depuis le confinement, le confinement. On est payé normalement, normalement. Mais je vois certains, certains collègues free lance, les intermittents, c’est pas la galère.

01:16:33:19
Et donc, depuis début septembre, vous allez recommencer à danser tous les jours.

01:16:36:22
On a recommencé les cours. Ce qu’on appelle les cours, c’est la classe du matin. Donc oui, vraiment, le training, c’est super de reprendre physiquement ça. On a repris de 7 ans, on a pu faire des créations, on a fait une création. Moi, j’ai eu la chance de participer à une création contemporaine qu’on n’a pas évidemment jouée en public, mais qu’on a l’opéra et ouvert en octobre me semble une jauge réduite. C’est que les étoiles qui ont pu danser parce que c’étaient des pâtes, c’était que ça prenait moins de risque et non un. Une création qu’on a capté. En fait, c’était juste une captation qui était diffusée dans Facebook Live la première fois, puis après sur France 2 ou France 5.

01:17:20:24
Et donc là, vous préparez des créations pour une ouverture?

01:17:24:14
Oui, nous, on travaille comme si le théâtre allait le lendemain. Donc on essaye de s’entraîner, on répète, on répète un peu comme des soldats, on est un peu comme des soldats, en espérant que ça ouvre au moment où on va de soi. Mais là, on travaille à Roméo et Juliette. Là, par exemple, Noureïev, qui devrait jouer, on joue et on est toujours en attente. On n’a toujours pas. On sait vraiment pas. On est dans le flou. On espère en même temps. On aimerait bien savoir quand même parce que c’est un peu dur de commencer maintenant, ça commence à devenir dur de travailler travailler pendant deux mois. C’est un ballet de pas pouvoir le montrer en public. La base, c’est ce qui nous manque le plus rigolo aux débuts de faire des captations pour nous. Là, maintenant, je ne sais plus si tu veux que je te le donne.

01:18:17:00
Si tu le veux, je te le donne. Si tu veux que je me le fasse, si tu le veux, je me le fait si tu veux que je le devienne. Si tu le veux, je le deviens.

01:18:24:17
Si tu veux que je te le dis, si tu le veux, je le dirai. Si tu donnes, si tu passes, cela devient directeur général.

01:18:49:13
J’ai été étonné à la présidentielle. Là, je me tape.

01:20:23:13
J’aime le.

01:20:27:23
Je te le dis, je le dis, tu n’as pas signé l’accord avec Daniel Gélinas, bien foutu de la visite. J’aimerais bien figurer sur le devenir de. Je me que je me demande déjà de jeter le DayZ.

01:21:09:12
Tu obéit aux règles, a décidé d’être un bon garçon, tu l’as dit en quelque sorte.

01:21:16:16
Tu fais n’importe quoi. Je crois que suis entre les deux. Tout dépend des jours.

01:21:22:05
Sur le plan des gens, ça dépend de mon niveau de craquage, mais je crois plutôt quelqu’un qui respecte les choses. Éducation? Ah mais non. Ben ouais, on est quand même discipliné. Mais on craque, on craque, on craque entre nous.

01:21:41:15
Donc savoir être pour parler du virus, cette fois, non.

01:21:45:16
Et tester quand même toutes les semaines à l’opéra. Ah ouais, ouais. Toutes les semaines, voire deux fois par semaine, quand il y a des suspicions de cas contacts à l’opéra. Mais on utilisait toute la semaine qui nous sécurise un peu entre nous. On essaye de voir du coup du petit aller, mais on votre heure entre gens. Tester quoi? Entre gens testés.

01:22:09:03
Et du coup, il y en a un qui est positif. Tout ca contacts, forcément.

01:22:11:24
Alors c’est plus complexe que ça commence avec les masques, avec le masque le plus possible. Il y en a qui peuvent pas. On ne peut pas nous obliger parce qu’ils n’ont pas de bouche, parce que c’est pas difficile. C’est compliqué, vraiment. Toutes les débuts de la classe, ça va. On est à la barre, on fait des petits pas et encore, on transpire beaucoup, ça coule dedans, ça fait une espèce de récipient. C’est chance de ma vie de temps en temps, mais quand on fait des grands sauts, quand ça devient cardio, on s’est mis à manger ton masque.

01:22:44:02
Non, Cheverny, tu manges plus que ça et c’est compliqué l’agrafe.

01:22:49:18
Les profs sont masqués tout le temps, tout le temps et les répétiteurs aussi. C’est un peu fatiguant de passer une journée entière avec ce foutu masque.

01:22:59:18
T’aimes ça la ville, toi, la ville?

01:23:01:13
Oui, oui, j’adore. Alors vraiment, on va ensemble se projeter dans une dans une autre dimension.

01:23:08:15
On va ensemble rejoindre un monde que pas mal de gens ont rejoint. Un monde qui pourrait paraître étrange, mais qui ne l’est pas du tout. L’émission Pour rester en ville, c’est ce qu’on appelle le monde de la campagne.

01:23:22:24
Alors, on a pris l’habitude dans cette émission, de se projeter à la campagne pour les dix, quinze jours qui restent avant de pouvoir sortir.

01:23:32:18
On ne sait pas.

01:23:33:02
Normalement, même normalement, vers des jours, on est sur cette table sous le grand chêne.

01:23:39:20
On vient faire un pique nique, on est là en voiture du café et moi, j’en ai marre parce que ça m’emmerde, la campagne actuelle.

01:23:49:24
On t’a dit de venir ici parce que c’était super, mais en fait, on s’ennuyait, qu’on voulait des gens divertissants. Dans ce nous, c’est peut être ça va chauffer un peu. Ça fait deux jours que c’est là. Ça va. Ça se passe bien, mais moi, j’adore, j’adore mon rythme. Je suis tellement heureux de donner le temps de rire et de ne pas bouger sur France, front de nuit à ses heures de sommeil. Je pense que tu en avais besoin. Moi, ça m’angoisse. Je suis là, je suis bien et d’un coup, je réalise qu’ils sont là. Ils sont un peu trop nombreux là. Et le vrai stress vient du premier confinement que j’entendais. C’est un oiseau pour la première fois à parler, mais là, ça m’angoisse. Ces gens, c’est vrai.

01:24:33:17
Ils vont manger tous les espèce de rêve que j’avais. Tu sais, les oiseaux carnivores qui tanagra à l’oreille là dessus, le cerveau et après captent leur potes, mangent complètement ce qu’ils appellent tous leurs potes.

01:24:44:13
Ben oui, c’est bien connu, il s’est organisé avec les oiseaux. Ils se déplacent en bandes, c’est vrai.

01:24:50:23
C’est qu’il y a quand même plus de temps pour tuer le temps. C’est un peu arrêter. Moi, j’aime bien.

01:24:57:06
Si on n’avait pas trop d’oiseaux, les oiseaux se nourrissent des conversations philosophiques assez anxiogènes, super anxiogènes.

01:25:09:21
J’avais réalisé ça une première fois. J’étais allé à la plage en Italie et Toulon était hyper content d’être au bord de l’eau, de boire, de faire la fête, de manger. Au bout du dixième jour J. Des crises d’angoisse énormes. Je ne comprenais pas pourquoi je me disais je suis censé être en vacances et profiter. En fait, j’étais profondément angoissé par l’ambiance de la plage et de la bonne nourriture et du soleil.

01:25:31:10
Et c’est là que j’ai réalisé son rêve de vacances de manière active et être allongé sur une plage à picoler à partir de ce genre, ça n’allait pas du tout.

01:25:41:01
C’est vrai des crises d’angoisse que ça commençait, cette formation BDSM. J’ai envisagé farouchement, mais je me suis plutôt dit qu’il fallait que je fasse des randonnées et des trucs un peu trop extrêmes pour profiter de mes vacances.

01:25:53:17
C’est un peu pareil. Regarde tes pieds, c’est différent quand même.

01:25:57:19
Il y a une autre, un étranger.

01:25:59:07
Ils ont gonflé davantage. Je pensais qu’ils avaient fait le supplice du charbon ardent et ont fait partie de dix heures.

01:26:05:17
Marche par divers marchés.

01:26:06:22
Ils sont allés se balader gaudriole.

01:26:09:14
En fait, ce n’est pas très montagneux, c’est vrai que c’est un peu à quoi ça sert. Ça me saoule un peu, mais là où on peut marcher des armes pour faire des galipettes ou apprendre à faire à l’endroit où la roue, l’homme a toujours voulu faire la roue. Moi, je crois que c’est un mec, la gauche. Oui, c’est un problème.

01:26:25:05
Pourquoi pas dans un emballage?

01:26:27:19
Moi, je faisais de la gym vachement quand j’étais petite. Je ne veux pas faire la roue de l’autre côté, car je ne sais plus faire de flip.

01:26:34:05
C’est normal, mais là, je crois que c’est l’équilibre.

01:26:37:10
Tu peux lui montrer si vous voulez aller sur un marché. Ça, ce qui me suis surprise de la nature, c’est possibilitéde effectivement de plus d’exercer à l’extérieur et de bouger mon corps.

01:26:52:09
Mais comment on peut comme ça à la Ville? On le fait jamais. Quand on encore, ça regarde quand tu regardes un arbre. T’as pas l’impression de venir. Tu peux faire n’importe quoi. Le temps passe. Il ne marque pas.

01:27:08:00
Je sais pas. Trop content de sa touche, je pense. Pour moi, c’est simple. J’ai besoin de bouger mon corps. Moi, si je me sens mal, cette personne ne t’en empêche. Camélia se mettait à poil.

01:27:21:07
Il y a ça aussi avec 14 degrés un peu plus tard. C’est un peu moins d’un an après moi, mais il y a un moment où on se tape dessus parce qu’il y a toute cette tension qui essaye mamouth trop facilement. Moi, je ne sais pas si je voulais rentrer dans ce projet de sculpture au front, comme certains l’ont vu.

01:27:43:15
J’ai essayé sur ce chêne qui, malheureusement, était plus fort que moi. J’ai dû essayer de faire ça. Personne. C’est tout un processus de sculpture.

01:27:53:24
Mais au fond, moi, j’ai commencé sur le granit qui présente l’avantage de pouvoir encaisser un peu. Tu peux vraiment déformer ce que tu cuspides un peu. Tu crache un peu sur la terre.

01:28:04:21
Mais bon, tout ce qui est rocailleux, beaucoup plus difficile, tu vois de vrais, de vrais, de vrais pierre.

01:28:10:06
Et l’arbre qui a cette souplesse qu’il encaisse les coups.

01:28:17:09
En fait, on ne peut pas sculpter au fond sur un arbre.

01:28:21:04
Ensuite, si certains avaient réussi à sculpter quelque chose ou pas du tout, tout temps, etc. Etc. L’arbre s’était mis à sculpter mon front.

01:28:34:20
Ouais, enfin, je crois qu’il y a pas assez de violence pour toi. La nature a besoin de plus d’énergie de cette forme de violence.

01:28:41:00
On aurait promis des ours.

01:28:42:00
J’étais parti dans la merde en tête. C’est ça, c’est ça. C’est trop paisible pour toi.

01:28:48:05
Ouais, avec ça parce qu’il y a des y’a des grands poneys à côté.

01:28:50:19
Mais moi, j’ai un traumatisme du cramponné.

01:28:54:06
C’est double, c’est un vrai problème.

01:28:57:21
Au delà de la perte du triple et du cric que j’ai découvert récemment. Mais le problème avec les grands poneys, c’est quand ils se mettent à parler. C’est ce qu’on appelle le hennissement de deux grands pollueurs. Ils ont l’habitude de travailler dans la grange et tu sors le grand poney et se mettent tous à venir. Et ils se parlent. Et là, pour peu que tu sois sur le Grand poney, qu’est ce qu’il fait de faire? Un remake de Zorro des Tornados? Il se lève et doit monter pas au courant. Puis, comme t’es un peu à la fraiche sans cesse accrue, tu vois, tu, tu tiens la main au poil du cheval et là, tu es, tu tombes. Et qu’est ce qui se passe quand tu tombes et tu as peur que le cheval piétine?

01:29:32:20
Et pourtant, je t’ai observé à la campagne l’été dernier, dans le lit, plutôt que tu avais des chambres à air amusé et un peu de LSD.

01:29:42:08
Non, pas non plus un barbecue.

01:29:45:15
Ah oui, c’est vrai qu’il y avait pas mal de demandes en provenance de Carrefour de la zone industrielle juste à côté de ça. C’était rassurant pour Xavier n’était pas très véganes cet été là, mais la y avait du monde aussi. On était 150. Non, pardon, on n’était pas voisins. On a le droit de dire que c’est zéro, etc.

01:30:07:02
Le problème, c’est qu’on n’a plus rien à cramer. Là, j’ai fait tellement de barbecue au resto Erez du jour.

01:30:14:02
Là, on a droit de faire, on ne sait pas. Le verdict arrive chaque jour.

01:30:19:03
Le truc les plus fous que vous ayez fait vous en ville pour notre confinement.

01:30:23:06
Pendant ce temps, vous devriez rester chez vous.

01:30:25:00
C’est quoi qu’on en dise?

01:30:31:05
Trudeau, bilingue, bilingue, les des visages, même si la DMT en regardant l’horizon. Franchement, dans le DMT.

01:30:44:00
Alors, cette molécule de l’ayahuasca avec un cristal, fumes. Et en effet, tu vois l’horizon de façon très géométrique et ça te remet en place un petit trip qui durera une vingtaine de minutes. Les gens ressemblent à des personnages de bédé. Un truc comme ça fermé. C’est ce que j’ai perçu à la campagne, bien évidemment.

01:31:06:11
Pas envie de. C’est cette drogue secrète, le cerveau, quand il va mourir, c’est la drogue qui est consommée dans Enter the Void de Gaspar Noé à Tokyo. Et du coup, pour ce moment là où beaucoup de gens pensent à la mort qu’à la leur. C’est intéressant parce que tu te retrouves dans cette dimension où le temps n’a plus de temps.

01:31:27:05
Ça dure une infinité. Même si les effets, ça dure une quinzaine de minutes, ça s’arrête d’un coup. Mais tu es projeté dans 7 au delà, c’est à dire que je me suis rendu compte pour avoir tenu la main d’un ami qui était en train de mourir du cancer.

01:31:40:07
Je t’embrasse qui a regardé en l’air, mais pendant 66 minutes, tu vois avant que son cœur s’arrête vraiment. Et je pense que là, irradié de DMT, mais tu dois te reprendre toute ta vie, mais dans un temps infini. Donc c’est très intéressant de goûter ce produit qui est interdit, que je ne recommande évidemment, mais quand même, qui te fait dire que quand tu meurs.

01:32:05:16
S’il parle avec précision quand même. Pour ceux qui n’ont pas testé, quand vous d’ingérer le fumet s’assument dans l’anus. Vous ne croyez pas que vous allez mourir parce que les gens, quand on leur explique ça, c’est bizarre. Vendredi matin, tu crois que tu vas mourir? Du coup, c’est important de préciser c’est la molécule que votre cerveau sécrète. Quand vous allez mourir. Mais quand je vous le fumer, alors que vous n’allez pas mourir, vous ne pensez pas que j’allais mourir. Un peu dans une si Tinder Variances. Y en a dans toutes les plantes, en fait, à des doses et des dosages différents. C’est dans ce cas, je crois, que c’est un peu plus généralement en Europe. C’est consommer à partir de mimosa extrait du mimosa et c’est ce qu’on peut trouver dans le film à partir d’un ballon. Mais bon, on est tous experts. C’est étonnant, pas moi. Alors, on en a justement comme à la campagne où il y a le voisin qui veut qu’on baisse le bruit des plantes et de la nature.

01:33:03:10
C’est un peu plus.

01:33:04:01
Au fait, c’est là.

01:33:05:20
On est bien en ville.

01:33:07:14
Si, en réalité, tout est bien. Vous écoutez Suicide FM?

01:33:17:22
Chez toi, tu tutus projette parfois.

01:33:24:22
Mais toujours sur les faibles, tout va bien se passer avec Axelle, qui est danseur à l’opéra. Comment envisage la suite, toi là, dans un futur proche, proche et lointain?

01:33:38:05
La suite l’a déjà.

01:33:42:23
Là, franchement, moi, j’y crois pas beaucoup. Même une réouverture culturelle ou non. Moi, je mise sur septembre. Personnellement, je pense que ça me rassure parce que je dois dire qu’il y aura rien avant. Et du coup, je profite encore de ce moment un peu de rien. Ce que ça fait du bien, je pense qu’on en a besoin un moment. Ça fait des années que je danse franchement. Les premiers mois, ça a été un soulagement de mettre mon corps au repos en pause et de me dire que tous ces jours où je disais j’en peux plus, je travaille trop, ça arrivé. Du coup, ça me manque de retrouver le manque. C’est quand même hyper important de temps en temps.

01:34:25:13
Est ce que tu sennuie parce que tu t’es ennuyé?

01:34:28:04
Pas tant que ça. C’est pas tant que ça, vraiment.

01:34:30:14
Parce que beaucoup de gens ont redécouvert l’ennui. En fait, c’est quelque chose d’assez intéressant.

01:34:33:20
Oui, mais en fait, je crois que j’ai aimé ça. Mais notre responsabilité n’est plus de pression, plus de pression. Tu fais ce que tu veux et tu vois qui tu veux parce que tu as toujours cette option de Zabana. Je ne te vois pas. Ca Contax confine l’image musique comme tu étais tellement habitué à tu faisais combien d’heures de danse en moins, mais énormément. En fait, on commence comme je disais. On commence le matin vers 10 11 heures et on fait ça. On travaille toute la journée de 13 à 19 heures et le soir, on a le spectacle l’image.

01:35:04:03
Du coup, votre corps devait tellement être habitué à une dose de dopamine restante que j’allais déprimer. En fait, il n’y a pas des danseurs qui ont essayé, mais complètement.

01:35:15:18
J’ai des amis qui l’ont très, très mal vécu. C’était vraiment pour eux.

01:35:19:04
C’était un choc, un suicide, presque vraiment.

01:35:22:17
Mais je ne peux plus. Je ne peux plus. Moi, je le sens juste. Physiquement et moralement, ça va. Je le vis bien parce que je suis plutôt quelqu’un qui accepte les choses, plutôt heureux, plutôt nature et détente, comme voyez je crois, et comme un grand chat, un crash. Mais physiquement, oui, il me manque quelque chose. Je ne me sens pas. Je ne me sens pas dans mon corps. Je ne sont pas en forme. Je transpire pas le passé sans emballage. Et puis, je n’ai pas l’adrénaline de la scène. Et ça, par contre, ça, c’est ma drogue. Du coup, quand on parle drogue, du coup, moi, j’en prends pas parce que je pense que bon, avec mon métier, je fais un peu flipper de me retrouver avec un claquage du mollet le lendemain. Mais concrètement, je pense que ça peut être possible. Mais moi, il a dansé 23 heures, ne s’est jamais arrêté. Il est resté sur scène, mais du coup, Mollet a explosé.

01:36:26:20
Tes collègues, de collègues, des autres danseurs, tu disais il y en a beaucoup qui ont été déprimés, mais aussi parce que ça arrivait à un moment de leur carrière aussi, où ils étaient en pleine montée pour parler encore de drogue.

01:36:40:02
Une ascension en pleine ascension. Et vraiment, c’était le pic de leur carrière, où ils sont souvent plus jeunes. Ceux qui l’ont vécu, et pour eux, c’est leur supprimer leurs plus belles années aussi. Mais ce que je comprends là, j’ai 36 ans bientôt, donc j’arrive aussi un peu vers la fin, donc j’ai fait énormément de choses. J’ai beaucoup dansé, donc ça m’a affecté un peu moins.

01:37:00:11
Évidemment, si tu étais jeune, j’étais très jeune, alors à jouer. Maintenant, totu tu reste très docile. Ça t’énerve tu? Tu ferais quoi?

01:37:10:13
Oh non, je pense que je changerai pas de comportement, j’aurai le même cas, tu ferais comme tu dis à tes potes déprimés de les encourager à rester un peu positifs, à me dire qu’à aller sur 20 ans, je leur dis Imagine, tu aurais pu me blesser aussi pendant un an. J’ai bien fait, ça arrive. Et on a aussi des copines qui sont tombées enceintes à l’opéra, qui ont raté un an et demi. Elles reviennent en pleine forme, mais je pense à tous ceux qui l’ont vécu. Pensez à tous les gens qui se blessent pendant 2 3 ans et qui reviennent finalement. On a aussi la chance d’être en bonne santé.

01:37:49:04
Sauf que tu as une présence qui est très positive. Et je dirais ceux qui ne sont pas bien se allaient passer du temps avec Axel et vous vous sentirez mieux, en fait. Il y a des gens comme ça qui font du bien fait par leur seule présence qui apaise et qui ont une énergie positive. Soyez avec Axel.

01:38:12:15
Et comment envisage la suite? Tu penses que les gens vont se lâcher, vont faire n’importe quoi comme avant?

01:38:17:21
Je suis même pas sûr qu’on va avoir un petit temps de moi, par exemple, moi qui sortait tout. Je ne crois pas être le premier à retourner. Je crois que je vais y aller, mais en fait, je crois que j’allais me coucher. Peut être que je vais être un peu déçu. Je pense que évidemment, on va se retrouver. Je pense que les terrasses et tout ce qui va, nous sommes l’homme qui arrive ou quoi?

01:38:36:20
Tu crois que c’est pas ça maintenant, donc? Mais qu’arrive l’été qui vire, l’été qui vient? Est ce que ça va être la grande de la grande partouze?

01:38:47:19
Pour certains, je pense, oui.

01:38:49:16
Est ce que ça va être la bacchanale au niveau alcoolique? Tu penses que je pense qu’il ne peut pas faire pire que maintenant?

01:38:54:09
Ouais, ouais. Je crois que c’est ce qui vous le rappelle.

01:38:56:20
Bière seul chez vous. Important. Comme quand il y a des gens qui se disent Mais pourquoi je boirait pas seul? Je suis seul. En fait, non, on ne boit pas seul.

01:39:04:22
Vous trouvez pas? Je trouve que l’on n’a jamais autant bu à un environnement anormal. Ça a été comme un allié l’année dernière, plutôt à Pif Gadget, qui a sorti la recette pour faire son propre LSD.

01:39:18:00
Depuis, je ne bois plus.

01:39:19:23
On n’a pas vu ce Pif Gadget.

01:39:21:16
Il était interdit en 4 heures. C’était une blague, en fait. Mais beaucoup de numéros étaient vendus. Et apparemment, ça fait passer du bon temps aux gens. Le voyage psychédélique permet de voyager sans voyager écologiquement très stable. Cette projection manquait d’outils de précision. Axel, je te propose de prendre cette boule de cristal qui est équipée de voyants vers l’avenir. Tu vas la soulever, la prendre dans ta main au creux de ta main, le sentir, son poids, son envergure, son ambition aussi. Regarde au creux de cette boule de cristal et dis nous ce que tu vois, Axel.

01:39:57:24
Qu’est ce que je vois? Je nous vois, tu nous vois tous les quatre pas la campagne parce que je sais que tu n’aimes pas ça, mais je ne vois pas, mais je ne vois un peu pareil. Mais oui, je pense. Comment dire, je crois. Je vois pas grand chose pour être. En fait, t’es pas voyant, mais pas du tout. Je suis nul, tout ça.

01:40:30:03
Alors Camille te en terre, à terre, à terre.

01:40:34:16
Je regarde, ça m’intéresse.

01:40:36:13
La carte. @Oracle Attention, il y a quand même un moyen de dire ça se lit pas comme ça. Je te rappelle qu’il y a. Une manière de lire les cartes tirées de cartes? Oui. Alors attention, attention à tout ça. C’est Patrice qui a inventé le jeu du Tao, qui nous rappelle comment bien lire l’oracle. Le moment présent, c’est un moment de fatigue et de découragement où il convient de se reposer. Non, ce n’était pas du tout ça. Ecoute, est ce que c’est ça? Non plus. Je crois que le moment présent, c’est un moment Descraques, voire qui répondait à l’oracle de l’oracle. Tu dois être dans un état d’esprit où tu penses, in-4, quelque chose que tu essayes d’accomplir. Et cet oracle va être le reflet du moment présent. Maintenant, il va te guider pour de futures actions. Alors, quelle carte as tu tirée? Quel est son numéro? Numéro 6, numéro 6. Ça dit, plaide la cause.

01:41:34:02
Quasi le moment présent dans un conflit. Chacun ou chacune veut obtenir gain de cause pour en sortir. On considère d’abord ses devoirs, puis ses droits. La juste attitude, ça, c’est comment tu dois te comporter par rapport à ce qui vient d’être dit, ça a un écho chez toi, ce qui vient d’être dit, ce que tu viens de lire.

01:41:54:18
Ça ne va pas?

01:41:56:07
Non, non, mais.

01:41:59:21
OK, continuez à en tirer d’autres missiles juste à tirer, mais c’est pas vrai, c’est juste l’attitude défend ton point de vue très important, mais évite de pousser les choses à négocier en fonction de ce qui peut naître.

01:42:16:01
Et l’engagement, quoi? Où, quand, comment ça, c’est toi qui t’engages par rapport à ce qui a été dit, tu peux garder ça pour toi si tu veux y penser.

01:42:25:04
On rappelle l’oracle pour les gens qui, comme toi, avaient une idée en tête. Cette carte va les guider, en rappelle l’oracle d’accès à l’Asie. Je relis Masih avec le premier pavé, donc le moment présent dans un conflit, chacun ou chacune peut obtenir gain de cause pour en sortir.

01:42:41:24
Considère d’abord ses devoirs, puis ses droits. La juste attitude défend ton point de vue, mais évite de pousser les choses à bout. Négocier en fonction de ce qui peut naître l’engagement, quoi? Où? Quand, comment?

01:42:55:13
Merci de l’avoir avec nous. Merci pour ce beau voyage. Il est 11h43 et nous reste une heure et quart de mission semble encore beaucoup de choses à venir. De la flûte avec Virot, la flûte Aveiro. Également au programme un voyage en Turquie, à Istanbul, où l’on va retrouver Djidji, une artiste perfore qui fait des performances musicales et où elle redéfinit la femme, entend en dans la cité turque en tant que queer.

01:43:22:07
On aura également dit Offredo, l’instant Ferraz et j’ai dit en direct depuis Londres Rolly Cheat que tout va bien.

01:43:55:04
Tampa Bay, Tampa Bay. Oui, tu vois, tu vois tu pas comme le mec qui claque, qui a fait?

01:44:27:20
D’Aigles Paméla n’a pas besoin Najdorf.

01:44:35:23
À A les à la meilleure, Wedekind n’avait jamais mis les montagnes, Les Webmaster et Grimminge modèle et JMM.

01:44:47:01
Ha ha! Ha! Ha! Ha, ha! Raisonnable kragbé hdb ne score. PlayStore ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha! Ha!

01:45:02:07
Ha! Ha! Ha! Ha! Gainsbarre. En lecture, Loustau pas mieux en matière de voiture face à Excel Kermès, la McLaren FS.

01:45:37:02
D’Arghandab. A contrario d’un second dans la langue de bois qui récupère son nimbe castelbriantaise comme personne fausse Bayeusains et décide de faire cette fin. Dans sa voiture, suicide fait.

01:46:34:20
C’est le moment. Le mot clic. Aujourd’hui, le mot clic. C’est long, trop.

01:46:38:23
Peau saine. La question du début de l’entreposer à une question très importante. Parce qu’en fonction du choix de cette date, on raconte des histoires qui peuvent être assez différentes, qui peuvent avoir des sens historiques, mais aussi politiques très différents, à commencer par la version standard. La version la plus communément admise, c’est de faire débuter le anthropocène au tournant des 18ème et 19ème siècle, dans les années 1800. Communément, c’est le moment du début de la révolution industrielle, avec le début d’une utilisation massive de charbon, en particulier en Angleterre, qui peut être transformée en énergie motrice grâce à la machine à vapeur. C’est l’histoire classique de la révolution industrielle et de l’augmentation de la consommation de charbon pour l’industrie, qui recoupe finalement qui serait le point de départ de cette nouvelle ère géologique. Une deuxième hypothèse qui est plus controversée, qui nous lie. Finalement, on retrouve des traces d’impact de l’homme sur l’atmosphère, en particulier en étudiant le méthane, le gaz méthane avec le début de la riziculture en Chine en particulier. On voit que la riziculture, en fait, c’est une culture qui se fait sous l’eau en partie, et les plantes qui pourrissent sous l’eau produisent du méthane. L’Humanité a déjà pris le contrôle du climat. Il y a déjà un changement climatique causé par l’homme. C’est la deuxième hypothèse. La troisième hypothèse, qui est tout aussi acceptable, serait de dire que l’entrepôt scène commencerait dès le 16ème siècle, à partir de l’ère des grandes découvertes.

01:48:08:22
La découverte de l’Amérique et la création d’un système mondial d’échange à partir du moment où la Terre tout entière est soumise à des flux de marchandises et à des investissements en capitaux en Amérique, en Asie, en Europe. L’hypothèse est assez intéressante parce qu’elle revient à dire que la révolution industrielle, le moment où véritablement, effectivement, l’homme transforme massivement l’atmosphère, la révolution industrielle, on ne peut pas la comprendre comme quelque chose qui apparaît de nulle part. En 1800, avec James Watt et l’invention de la machine à vapeur. Mais la révolution industrielle, en fait, s’ancre dans les échanges économiques. L’histoire des enchères, des échanges économiques depuis le 16ème siècle. Effectivement, quand on réfléchit à ce que c’est concrètement la révolution industrielle en 1800, on voit que la révolution industrielle, elle, est fondée sur l’utilisation du charbon. Effectivement, mais ce charbon sert à quoi? Il sert à faire tourner des machines à vapeur qui actionne des métiers textiles, en particulier des métiers qui tissent des fibres de coton, et le coton, produit où il est produit en Amérique par des esclaves. Ce qui veut dire qu’on ne peut pas envisager une révolution industrielle en 1800 en Angleterre, fondée sur un coton sans prendre en compte l’histoire de ce qu’on appelle le commerce triangulaire de l’échange des esclaves, le canal, la capture des esclaves et leur vente dans les colonies en Amérique et sur les îles des Caraïbes. Vous voyez, il y a trois hypothèses possibles qui sont tout aussi

01:49:31:19
intéressantes les unes que les autres. Je ne sais pas qui ont émis qui soient forcément meilleurs que les autres. On a trois hypothèses possibles qui racontent des histoires très différentes. La première hypothèse, finalement, d’un début avec l’ère industrielle, ça raconte une histoire très européenne. C’est le génie des industriels européens qui tire la planète entière dans une nouvelle ère géologique, quelque chose que tout le monde essaye d’imiter, etc. Donc une histoire vraiment centrée, même sur l’Angleterre. En vérité, la deuxième histoire, ça raconte une histoire très différente. Ça raconte une histoire filmons. C’est la révolution agricole. C’est plutôt l’agriculture, l’extension de l’agriculture qui devient la source de l’entrepôt. Dans ce cas là, c’est l’histoire qui implique l’humanité tout entière, ce qui est beaucoup plus consensuel, en fait. La troisième histoire, c’est l’histoire qui est plus politique. Elle se penche davantage sur la relation entre finalement, l’exploitation de l’homme et la destruction des environnements. La relation, par exemple, entre le commerce des esclaves et la destruction des environnements. Vous voyez que ces trois histoires qui vont orienter la recherche des causes, la recherche des responsables aussi, de manière très différente. C’est vraiment important de comprendre que l’histoire qu’on se raconte sur notre possible oriente aussi la recherche des solutions.

01:50:48:06
Et attention, double mot clé clé parce qu’une fois que vous avez intégré le mot anthropocène, il est bon d’intégrer le mot nigger entropie. C’est Bernard Stigler qui ne définit ni gants tropismes.

01:51:00:19
Il n’y a pas de consensus scientifique sur ce que veut dire l’entropie et sur la validité du concept. Pour parler de ce que veut dire Ladner d’entropie, il faut d’abord parler de l’entropie. L’entropie est en réalité dynamique du cosmos en tant que processus qui a été mise en évidence d’abord non pas à partir du cosmos, mais à partir de la machine à vapeur par un physicien et ingénieur qui s’appelle Sadi Carnot et qui s’est penché en 1824 sur les raisons pour lesquelles il y avait de la déperdition d’énergie sur les machines à vapeur et sur les moyens de limiter cette déperdition d’énergie. Un détail qu’on ne pouvait pas éviter cette déperdition logique. Inéluctablement, l’énergie se dissipe. Et ensuite, de quoi? Un certain nombre de physiciens anglais allemands ont repris ces travaux là. Et en particulier, Clodius, qui est celui qui a forgé le mot entropie, a montré qu’en fait, l’univers entier est traversé par le processus de l’augmentation de l’entropie, c’est à dire de la dissipation irréversible de l’énergie. Jusque là, il y a consensus. Là, il y a consensus et encore un peu au delà du consensus. En 1924, Hubble montre de manière évidente, avec des observations incontestables, que l’univers est en expansion et que c’est donc un processus. Et que ce processus, évidemment, procède d’une dissipation d’énergie puisque l’on est dans les prémisses de l’affirmation du Big Bang. Et donc, on va découvrir que l’expansion de l’univers est un processus de dissipation. A

01:52:34:01
partir de 1944 apparaît un nouveau discours qui avait été anticipé par philosophait, en particulier en France par Bergson, qui est un discours qui consiste à dire oui, tout est entropique, mais le vivant, c’est ce qui consiste à différer l’entropie et à localement et temporairement, non seulement limiter, mais inverser les processus d’entropie, c’est à dire remettre de l’ordre et de la concentration d’énergie là où il y avait du désordre et de la dissipation d’énergie. Et c’est ce qui produit les organismes, ce que la marque avait appelé les organismes, c’est à dire que la vie est une organisation entière faite pour retarder l’entropie. Alors ça, c’est très intéressant parce que ça donne une compréhension de la place qui est la nôtre dans l’univers. Nous sommes tous mortels. Ça veut dire que, comme le dit la Bible livre 3 de la Genèse, nous finirons tous par redevenir de la poussière. Mais pendant un certain temps. Autrefois, c’était 30, 40 ans, 60, 70 ans. Maintenant, c’est 80 100 ans. Nous pouvons maintenir une pile au carré. On appelle ça comme ça. C’était bien de nous maintenir en vie. Je ne sais plus où j’en suis, même pas si c’est moi qui vous parle en ce moment.

01:53:48:05
Ceci d’Atsem l’émission de l’Aventin Life. Empêche Poupette en direct aujourd’hui, c’est décidé de vous faire cet enregistrement comme ça, vous pourrez essayer de deviner ma chanson.

01:54:26:00
Sympa, Véro, merci. C’est la boum. C’est la boum. Merci, merci à toi. Dis donc, ça fait du bien, je crois qu’il y a un anniversaire de la boum. Ça, ça fait du bien au cœur, au corps. Partout, tout le temps, c’est la boum. C’est ancré en nous comme. Savoir se servir d’une.

01:55:23:09
La plupart des remerciements sont.

01:55:28:08
Extrait de la BD. Ryan. J’adore ça, mais oui, je connais la bouffe, je l’ai vu quand j’avais 4 15 ans, j’étais géniale.

01:55:56:05
Tu l’intemporel, ce qui m’a surpris.

01:55:58:10
Ça donne envie de rouler.

01:55:59:07
Épelle, ça donne envie d’avoir 14 ans et de manger des bonbons et d’avoir de nouveau sans.

01:56:08:22
D’avoir. Avoir envie de l’autre. Pour la première fois et sentir des choses qui se dressent en soi, la fuite reviendra la semaine prochaine. Victor Fresse nous rejoindra également comme mec jeudi d’Idi. Maintenant, c’est ce qu’il fait seulement avec homme. Merci d’être avec nous. Bientôt midi.

01:56:48:02
Comment? Mais. Tcheka, Mandale Maker, Faire les choses. Mais les soldats? Loin de. Dès 5 ans, FSP se plaint en. Camembert Becquey. Et sachez que quand yo yo, yo, yo, yo yo, accord avec Oh! World War Z Fans.

01:58:29:14
Mehdi. Mais j’espère espère que bien des yeux.

01:59:20:03
Ces gens là sont ceux là se. Cela. Les garçons se lancent seuls, ceux ci sont.

02:00:12:08
Au yo yo yo yo yo yo!

02:00:58:08
Glamorgan blaguait.

02:01:08:16
Comment le mec?

02:01:17:23
L’émission Pour rester en ville, ça fait vraiment du bien de se sentir libre. Sans vraiment que ça a commencé à aller un peu mieux. Ils pourront profiter du Portugal qui poursuit son confinement. Après les écoles et les collèges, les lycées ont rouvert ce matin. L’Intérieur des restaurants et les centres commerciaux fermés depuis le 15 janvier. On espère une reprise économique. Le confinement a causé d’énormes dégâts. On avait besoin de travailler et de rouvrir les portes. Je crois que ça va être chaud en Suisse, malgré une recrudescence des contaminations depuis un mois.

02:01:51:12
Le gouvernement a maintenu la réouverture des terrasses pour soulager une population excédée.

02:01:56:12
Maximum quatre clients par table.

02:01:58:14
Et malgré 13 petits degrés à Bâle, les Suisses et de nombreux frontaliers ne se sont pas fait prier.

02:02:05:15
Aussi, la Grèce a levé aujourd’hui la quarantaine, visant notamment les résidents de l’Union européenne.

02:02:10:19
Vaccinations effectuées ou tests négatifs restent toutefois obligatoires.

02:02:15:15
La saison estivale qui approche. Le gouvernement grec mise notamment sur des îles 100 KO vides dès le 14 mai.

02:02:30:23
Naf Naf, Naf, Naf, Naf, Naf Naf.

02:02:38:01
Ce matin. Mixtapes. Hier matin, mixtapes.

02:02:55:23
Oh oui! Mais qui m’a? Oh oui, Santier, quand ça!

02:03:11:09
WINNIPEG Les. Smith.

02:03:37:10
Navin Muntubile, 20.

02:03:46:01
Melvin Neuvaines avait 9 ans, ma fille.

02:03:52:23
Son antique match à. Article Hinx. Smith. Tu. Nommé. Tu as mis?

02:06:27:14
C’est comme rester en ville avec nous, avec l’instant fait, d’où cet instant qui nous projette dans le fond et la forme. De l’autre côté de votre tête avec Guillaume fait doux. Ça va, Guillaume? Tu es avec nous? En tentant de loin, ça va Super Etoile à la conversation.

02:06:51:00
Bon, ben, ça va bien, c’est une très bonne affaire.

02:06:54:24
C’est une très bonne nouvelle.

02:06:57:06
Je suis content d’avoir bien peu à peu de réalité dans tout ça. En croisant hier, c’était.

02:07:06:24
In Real Life hier, tu étais de ceux que j’ai pu voir.

02:07:12:19
Coupe de cheveux de Charlie de plus près. J’ai été très impressionné par ce camaïeux rainbow flag, surtout sur ton crâne. C’est impressionnant d’avoir déjà vu de près. Je ne sais pas comment dire aujourd’hui.

02:07:31:17
Je suis gêné. On peut parler d’autre chose parce que moi, je rougis. Après, j’ai perdu mes moyens. Et comment va faire cette émission si je perds mes moyens?

02:07:40:03
C’est une orgie colorimétrique.

02:07:41:23
Merci. C’est un poème capillaire signé Charly l’Indu et je suis lhumain du je suis content que vous l’ayez apprécié, Guillaumot. Va t on? Que se passe t il aujourd’hui dans ta galaxie?

02:07:54:04
Il se passe que je suis à mon poste de travail, je suis en train de poster des vidéos sur mon site Gordo Chagnard sur ma communauté qui essaie de valoriser ce que j’ai appelé la francophonie bordelaise et le rayonnement, le fameux rayonnement 14 appliqué à appliquer notre joyeuse cité balnéaire et donc la promotion de ça pour que Guillaume nous livre son intensité, ajoute t il. En fait, je dois parler de l’affaire, indique Gueule de bois, parce que je suis en train de faire parler Roover. C’est vrai que là, il est midi. Je travaille sur mon prochain projet. Tu ne peux pas vous en faire grief.

02:08:42:21
C’est vrai, c’est vrai. C’est normal aussi que tu vives, mais on a besoin. On a besoin d’aide, on a besoin que tu nous remonte le moral, tu sais, s’est suicidé. Les gens ne vont pas particulièrement bien. Même si c’est normal qu’ils sont riches. Je sais, je sais, je vais en parler.

02:08:59:06
Mais je suis cohabitat, good news. Je ne suis pas Buscetta, tout comme la chanson des Kinks, mais il y a quand même des choses à dire, des choses à éclaircir. C’est vrai que quand tu dis des choses, quand tu as du web et que tu sais que tu n’es plus comme ça un peu les nouvelles n’est absolument pas céder à la sinistrose absolue. Donc là, il y a une nouvelle épidémie, carrément, qui n’a rien à voir avec l’ancienne coronavirus. Je connais pas. Vous arrivez d’Amazonie. Qu’est ce que c’est que c’est quoi?

02:09:30:24
C’est quoi cette nouvelle?

02:09:37:13
Même si sida est fragile. Mesdames, messieurs les plus fragiles, adopter de nouveaux trucs, voilà, y a des trucs complètement inconnus qui vont nous arriver. En fait, il y a des sacs à virus, des animaux de la jungle amazonienne, des Forester qui font que c’est des news anxiogènes. Mardi matin, ça a aussi. Les histoires de plateau des histoires de Basha, que rien ne marche, etc. En fait, je pense que je ne veux pas faire comme notre ami jaillisse, mais je pense en tout cas que cette. Mainmise du médical sur le politique, sur tout ce qui touche à la vie en société, la vie en collectivité ne va pas se relâcher sitôt sorti. Il y a un vrai réveil d’un réveil collectif chaleureux. Il n’y a pas vraiment qu’une contre vague de vie qui s’impose, comme le disait le philosophe correspondit et qu’il faut absolument valoriser. Malheureusement, non. D’abord, qu’il faut passer à l’étape d’après. C’est à dire comment? Comment et pourquoi. Surtout, comment? Pourquoi vivre et comment? Et comment zigzaguer entre les aides d’Etat? La digitalisation des rapports sociaux? La peur parfois légitime de tel ou tel de tel ou tel microbe, etc. Tout ce qui est en jeu au milieu moins cher.

02:11:32:18
Manager, mais un chamanes sibériens qui m’indique qui va avoir exactement six virus. Là, on entre dans une ère de calibration, recalibrage des énergies terrestres, de nos missions en tant qu’humain. Comme on a bien déconné, il s’agit d’avoir six virus successifs pour bien nous remettre à zéro et nous réaligner avec la mission.

02:11:54:09
C’est la fin de la tour de Babel.

02:11:57:00
C’est parce qu’on parle tous la même langue et ça, c’est un problème. C’est ce qui arrive systématiquement dans ces effondrements pour que tout le monde reparlent sa langue locale et se reconstitue, refasse son lit, se redécouvre lui même avec sa communauté proche et plus avec l’infini du global, en quelque sorte. Tu penses quoi, toi, de ce chassé croisé homme singe chinois? A t on entendu parler de ça? Ils ont réussi à faire du clonage homme singe.

02:12:24:15
Oui, en fait, on touche là au sujet ce qu’on appelle des onoz ou les épizooties qui vont dans l’autre sens, c’est à dire la transmission de l’animal à l’homme, et qu’effectivement on va vers une fusion de l’animal et de l’homme. Mais effectivement, là, on touche à quelque chose qui est de l’ordre de la chimère. C’est ce mix entre ce retour, finalement, pour certains darwinien, mais cette dégradation pour d’autres qui pensent que l’homme était quelque chose de de donner Dieu. Dans les deux cas, il y a quelque chose de l’ordre, dit Denis. Pour ceux qui pensent que l’homme a été créé par Dieu, j’abordais je ne crois pas ça. Moi, je suis plutôt darwinien, mais travailler un homme singe gratuitement.

02:13:14:07
Du coup, il restera des postes à pourvoir dans les usines très automatisées.

02:13:22:19
Je pense qu’effectivement, on va vers la tragédie du Bïa, c’est à dire que le génie sera au départ. D’ailleurs, c’est marrant parce que d’eugénisme, étymologiquement, ça veut dire la naissance du à eux. C’est comme l’eucharistie, c’est le bien. Et donc génie, c’est pas la naissance. Donc je pense que malheureusement, on va aller vers un d’eugénisme, ce que Philippe Muray avait appelé l’empire du bien, c’est à dire quelque chose où on va, comment dire, affliger des valeurs toutes faites de bienveillance et de compréhension mutuelle, etc. Etc. On va fabriquer un homme nouveau, une femme nouvelle, à partir de valeurs issues des campus américains et des cultural studies qui datent pour la plupart d’ailleurs de la fin des années 60. Ça prouve que tout ça n’est pas si moderne. Et voilà, c’est dire que le génie du bien si dit de saltos, dit on, va fabriquer Adobe à partir de mes couilles de 2 2, 2 cellules qui ne seront justement pas de tes couilles et qui ne concerneront pas l’ovule de quelqu’un d’autre. Tu diras oui, écoute, tu diras ha ha ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ben oui, mais pour faire quelqu’un de bien. Et là, tu diras. D’accord, Vigano, qu’est ce que tu appelles des gens, bien évidemment. Tut tut tut tut tut. Moi, j’aime les gens.

02:14:55:13
Et surtout, oui, Bayonne peut faire horvilleur aux Grosses Têtes.

02:15:00:24
C’est bien leur dernière question qui est aussi de vous.

02:15:02:21
Que pensez vous de la loi sécurité globale? Pour finir, parce que finalement, ça va être ça, ça va être la revue de presse de Guillaume Seydoux. Comment regarder le mot générique générique? Qu’est ce qu’on en pense?

02:15:20:03
Avant, j’avais deux consultations. Ça va passer avant mardi prochain. Je crois qu’il y avait jeudi aussi.

02:15:24:02
On a arrêté jeudi au travail.

02:15:27:00
Donc, tu prends jaillisse pour le lundi. Pour le moment, complot mardi, mardi prochain jaillisse.

02:15:31:05
Frédéric Laloux sera présent dans nos studios ou au téléphone pour nous parler du complot puisqu’il se définit lui même comme complotiste. Il nous écoute d’ailleurs. Salut Fred! Guillaume fait. Dernière question politique globale, politique étrangère, politique nationale. Que pensez vous de la loi sécurité globale?

02:15:49:16
Je pense que la loi, si je pense que essayer dire quelque chose de peu intelligent, je pense que votre sécurité globale ne peut pas se forcer sur la situation sanitaire globale. C’est à dire que c’est évident que le tracking qui se met en place avec les QR, codes, etc. Au niveau vaccinal et au niveau de toute façon virale va forcément servir de matrice à un contrôle effectivement par la sécurité globale. J’ai été très surpris si tu as juste le temps de le dire, puisque tu es très précis que sur des normes jusque là sans problème. Quand j’étais à la manif, c’était au mois de novembre. Je crois à votre sécurité globale qui est bien légitime puisque qu’il y avait cette idée qu’on ne pouvait plus photographier des policiers, ce qui est choquant. D’accord, barre de situation. Moi, je suis évidemment contre ça. On ne pouvait plus tout d’un coup filmer les policiers. J’ai pas compris en allant voir la Manif pour tous ces gens masqués si tu veux et qui m’ont reproché de ne pas porter de masque en entendant que j’étais un agent étranger dans leur cortège, alors que pour moi, cela faisait partie de la même chose. Lutter contre cette dictature policière, c’est aussi lutter contre la dictature sanitaire. Et c’est évidemment quand on parle de loi globale. Qu’est ce que veut dire le mot global? L’évacue, se défend dans le magasin de porcelaine qui nous fait face.

02:17:33:11
Chez vous, réfléchissez, c’est très bien formulé Guillaume Fellous. C’est super et tu m’as inspiré un morceau suivant avant de te dire à la semaine prochaine Guillaume pense bien ton gueule. Tout a fait ressortir Arcade Flyer Wake Up, c’est un live from Kosher Live de 2011 et bercé notre chanson concert. Parce que finalement, ce qui manque beaucoup aux gens, au delà des regards furtifs et d’embrasser des gens qu’ils ne connaissent pas, c’est se frotter aux autres pendant les concerts. Merci Guillaumat Wochen, Coachella 2011, Arcade Flyer, Wake up!

02:18:17:09
Souviens toi ce Guénin de concert.

02:18:21:18
Souviens toi que tu étais vivant avec les autres à aimer.

02:18:25:04
Désolé, j’ai essayé. Chez. Je suis très seul ce soir.

02:24:17:04
Eh bien non, justement, vous n’êtes plus suicidait avec l’espoir d’y croire encore.

02:24:23:18
Oui, encore le Pakistan Tweedy.

02:24:44:17
Exact, mais ça a été évoqué ce yo yo Istamboul maintenant, ça n’a pas été un grand résistant Vegan City, ce qu’il avait assuré hier ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

02:26:48:12
Ha! Ha!

02:26:51:14
Ha!

02:26:54:18
Ha! Ha! Ha! Ha!

02:27:03:16
Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

02:27:44:18
Ha!

02:27:45:17
Ha!

02:27:49:19
Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! De mathématiques exactes l’attendaient. Ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

02:28:28:23
Ha! Giving money! Du pipeau pour des business sur des clauses de organizing.

02:28:39:02
Béthencourt Corona exemple annees working process. Aucun. La princesse Anne I was taking ex æquo. Tu as renvoyé dos.

02:29:19:14
C’est dire si tu courbatures. Une autre forme? Istamboul Women in the City City.

02:29:41:09
America a mis les pieds sur terre, soit qui risque d’être Sam Jackson Path pour Mac App Store? Mais oui, oui, oui, oui, une femme protection.

02:30:20:05
Tous les lundis, l’accès à l’éducation sambo ha ha ha ha!

02:30:55:23
Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha that you make up! Gasmi a lieu tout le respect.

02:31:41:18
Dépité, mythique cycle têtu?

02:31:47:03
Ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

02:32:32:06
Ha, yo, yo, yo, yo tu!

02:32:35:00
Du pipeau, pipeau cosméto? Ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

02:33:29:16
Ha! Ha! Tu, si tu which, si tu fais une ou deux qui a attiré mon Born This Way, adapté à offrir des routines, sans doute soit pour recréer un gratuitement ha ha ha ha ha!

02:33:57:19
Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

02:34:36:13
Refouler aura shopping sans d’un coutelas au paquet Istamboul Linking comme tu reposoir.

02:34:55:21
Ouais, ouais, ouais, accuse. Mais faux making. Mais ouais, mais d’après moi, l’idée Effia. Depuis le 15 mars, tous les bus, toutes nationalités, y compris résidant en Turquie, souhaitant entrer en Turquie, doivent compléter le formulaire du ministère de la Santé dans les 72 heures qui précèdent leur entrée sur le territoire turc.

02:35:33:24
12H36 En direct de. En venant à Paris avec Nathalie, qui nous a rejoints, c’est avec une. Gasté, dit Gálvez écueils visibles, a réveille chez Yule, déloger les Palmach sera mieux visible qu’une asséna. Michel SAS l’Infiniti La Salle.

02:36:22:11
N’est Panazol 5. Burdeau Manassas gagnant n’a rien smag des visites chez Gady ha ha ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

02:36:39:16
Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha ha! Ha! Ha, ha, ha ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha! Ha!

02:37:45:19
Ha! Ha! Garcia Garcia.

02:38:16:20
Le premier point sur le dispositif qui vise à empêcher de filmer les policiers et les gendarmes lorsqu’ils sont en manifestation, par exemple, ça, c’est une loi qui s’attaque à la loi de la liberté de la presse, qui vise en fait à ce que les journalistes, notamment, ne puissent pas filmer et diffuser en direct des images de policiers en action pendant leur intervention. Mais c’est une loi qui, en fait, empêche toute tout contrôle sur les violences policières. Puisque, vous savez bien, ces dernières années, les violences policières avaient pour principal contrôle démocratique des gens qui c17 leur smartphone et qui filmaient pendant des actions. Des dérives policières et des violences et des faits très graves. C’est notamment ça, par exemple, qui avait permis de déclencher l’affaire. Ben là. Et avec cette loi, ça ne sera plus possible. Le deuxième point, je voulais vous parler, c’est sur l’usage des drones qui va être largement généralisé par cette loi. Ça correspond à une volonté du gouvernement depuis le premier confinement. En fait, déjà, il avait passé plein de commandes pour des drones. Plus de 600 drones devaient arriver dans les mains des forces de l’ordre, notamment à Paris, puisqu’à Paris, pendant le confinement, ils surveillaient les gens et le respect du confinement par des drones, alors même que c’était absolument interdit. Le Conseil d’Etat avait d’ailleurs estimé que cela n’était pas possible sur l’ensemble du territoire d’utiliser cette pratique parce qu’il n’y avait pas de cadre légal. Et là,

02:39:36:05
les macros insistent sur un plateau d’argent et sont en train de dessiner les contours de ce cadre légal pour que ce soit possible. On sait que le préfet, là où l’Allemand avait continué d’utiliser les drones pour surveiller les gens pendant les manifestations alors même que c’était interdit, et donc voilà, ils veulent se donner les mains libres et pouvoir utiliser ces engins pour surveiller les gens, etc. Ce qui est très grave, c’est qu’en plus, la liste des usages est hyper longue et que ça ne se réduit pas à une manifestation. Ça permet aussi de surveiller, par exemple, les littoraux, les zones frontalières, le trafic sur les autoroutes. Ça va permettre aussi, dès lors qu’il y a suspicion d’actes terroristes, de surveiller n’importe quelle zone, n’importe quelle personne que les forces de l’ordre voudraient avoir à l’oeil avec les drones. Ces deux dispositions de la loi pour une sécurité globale, pour ne citer qu’elles. Elles sont très graves parce qu’elles permettent en fait aux forces de l’ordre de n’avoir aucun contrôle démocratique de la part des citoyennes et des citoyens sur leurs actions et sur la façon dont ils interviennent pour maintenir l’ordre. Cela participe aussi, évidemment, d’une fracture entre la police et la population et d’un éloignement d’une défiance généralisée qui est évidemment très mauvaise dans un contexte où les lois liberticides s’empilent les unes au dessus des autres. Je vous invite donc à regarder évidemment ce débat. Ça devrait passer le 17 novembre en hémicycle,

02:41:04:02
en séance à l’Assemblée nationale et je vous invite aussi à alerter sur le contenu de cette loi parce que c’est important que tout le monde sache ce qui est en préparation en ce moment. Quant à moi, je vous dis à très bientôt pour un nouvel édito sur l’activité parlementaire.

02:41:17:15
Restez en ville avec nous.

02:41:20:18
Ceux qui sont aujourd’hui hospitalisés sont compris dans les réanimations. Désormais, aujourd’hui, ce sont ceux qui, au début du confinement, ne l’ont pas respecté. C’est très simple et une corrélation entre ça se passait pas comme un mou et trop. En réalité, tout elle est bien. Depuis le 15 mars 2021, tous les passagers, toutes nationalités, y compris résidant en Turquie, souhaitant entrer en Turquie, doivent compléter le formulaire du ministère de la Santé dans les 60 ans qui précèdent leur entrée sur leur territoire.

02:46:40:04
Qu’est ce qui se passe? Camille? Non, c’est juste parce que Nath Nadir d’arrivé, en fait, comme le temps passe vite, qu’on a cette émission jusqu’à 13h. Nat, ça va si ça marche très bientôt, très bien musclé. Et donc on va se voir la semaine prochaine. Ça va avec plaisir. Super bon, mais plutôt partir à Londres. Avec ce temps restreint, il nous reste à parler avec Victor Ferrasse, notre instant intense à toute heure et avant cela. Partir à Londres avec notre ami, j’ai dit ne répond pas, qui ne répond pas. Ecoutez, j’ai dit ne réponds pas, nous allons passer directement Victor Ferrette, Nathalie. Le fait de ne pas parler avec toi est plutôt dû à cette idée de ne pas être frustré. En discutons ensemble en discutant ensemble et tu seras donc la voisine invitée de la semaine prochaine, tout simplement. Nous avons une musique, OK, ça va note merci parfait, tu peux nous parler peut être de cette nouvelle application, mais tu as découvert Field Field.

02:47:41:17
Qu’est ce que ça change?

02:47:42:16
Ça, ça va remplacer Tinder, carrément. Ah oui, c’est sûr. Bah, je sais pas. Plus détendu, plus ouvert, plus plus léger, plus fin. Parfait jeune, en moyenne la trentaine.

02:48:01:06
On rappelle le nom de l’application Field f2, L.D.

02:48:05:00
Que j’ai découvert grâce à Camille.

02:48:06:07
D’ailleurs, Field, conseillère, je n’ai jamais utilisé, mais que je connaissais l’appli du printemps Spring App par ci, Nathalie Estes par avec Victor en ligne. Ça va, Victor et vous même, mais j’ai l’impression que nous avons atteint une qualité sonore hors norme.

02:48:31:20
C’est la fête de l’élévation, dit Victor.

02:48:35:11
C’est le décollage, c’est la folie furieuse. Victor Ferreuse, puisque le son est parfaitement de qualité. Je te propose tout simplement de faire les choses bien Victor Fairness et de faire les choses très bien. En attendant, justement parfaire les choses très bien. Cela consiste à avoir un jungen Victor Fairies.

02:49:00:09
Tout.

02:49:07:15
Alors du coup, ils ont MusicNet, un CRS alors digne d’un diamètre de trois et deux poètes chinois très longtemps si je suis ième siècle et que Gustave Malheur a réuni à travers un texte extrême extraordinairement fort qui s’appelle Descendre la terre sous l’eau, fait former une symphonie qu’il a transformé au lieu de dire une neuvième symphonie.

02:49:34:03
Il a ça, l’essence de la Terre et d’enfouissement de la Terre. Il a revisité deux poèmes du 16ème siècle, magnifiques et dans donc dans les sons de la terre, il y a chanté par Kathleen Ferrier, une Mingora, grande cantatrice qui est l’une des plus grandes l’allergène au monde. Elle est partie depuis quelques années, mais sa référence d’icône discographique et est absolument extraordinaire. C’est une des plus belles voix du monde et une interprète extraordinaire de malheur. Et donc, c’est que je vais vous le lire. J’ai eu cette chance qui s’appelle L’Adieu. Le soleil plonge derrière les montagnes, les vallées tombent le soir et ses ombres pleines de fraîcheur. On voit comme une barque d’argent flotte la lune sur la mer bleu du ciel. Je sens une étendue reprise, essoufflée derrière les pins, entre les. À voir plus haut, dans l’ombre, les fleurs Tallis. C’est dans la lueur du crépuscule, la terre élitaire, pleinement dans le repos et le sommeil. Tous les désirs font désormais songer à des gens fatigués entre chez eux pour trouver un bonheur oublié dans le sommeil et apprendre à nouveau la jeunesse. Les oiseaux sont blottis, silencieux, leur sur leurs branches. Le monde s’endort. Il souffle une brise légère à l’ombre de mes pins. Je suis là, j’attends un ami. Je l’attends pour un dernier adieu. J’étais dans la vieil ami à tes côtés de partager la beauté de ce soir. Où es tu? Tu m’as laissée seule. Vingt ans gère ici

02:51:22:01
et là avec mon lute sur des sensori d’une herbe douce aux beautés au monde à jamais, ivres d’amour et de vie. Il défendit de Sevel, tandis dit le breuvage de l’adieu qui lui demanda où il irait et aussi pourquoi cela devait être. Il paraît là avoir été voilé, toi, mon ennemi, sur cette terre. Le bonheur ne m’a jamais été donné. Où Vaiges? Je vais jouer dans les montagnes. Je cherche le repos pour mon cœur solitaire jaugé vers mon pays, mon refuge. Jamais je ne serai plus au loin calmer mon cœur et il attend son heure partout. La terre bien aimée fleurit au printemps et verdit à nouveau partout, éternellement, les lointains bleus de lumière. Éternellement, éternellement.

02:52:19:24
Bravo Victor, faire un syndicat. Mais tu vois avec un téléphone qui fonctionne en étant une maman.

02:52:29:01
Superbe, superbe et infiniment les gars, et on termine cette émission, donc avec malheur d’un solide fan de la cérémonie, on peut être content de découvrir qu’il ne connait pas vraiment merveilleux.

02:52:48:02
Malheur à celui qui ne connait pas ma belle mère si tu es bon public, Victor.

02:52:54:21
Merci pour ça.

02:52:56:12
C’est un diktat.

02:53:00:07
Allez, on met la musique à fond chez soi. On se met les genoux au sol. Et on se dit que tout va bien se passer. C’était subside FM numéro 10. Le moment de remercier tous les gens qui ont participé à cette émission Nahed, même si elle est intervenue de manière furtive. Axel, ma soeur, qui est aussi ta soeur, qui est aussi ma soeur, qui est notre sœur et qui est surtout danseur à l’opéra, qui est partie répéter pour des spectacles à venir, vraisemblablement en direct physique ou en direct chez vous, via un écran également. Guillaume fait doux, qu’on remercie ou remercie également notre famille. Véro pour la flute Aveiro, cycle Vortex, cycle Vortex du paradoxe. J’ai dit qu’on remercie même s’il n’a pas participé.

02:53:50:00
Marie qui était là pour sa chronique. A écouter Marc Marie Prunes, merci Marie Prunes et merci à Gilles, notre voisin et merci à Didier, en direct depuis Istamboul, qui nous a raconté comment ça se passe dans sa ville, dans ce pays qui souffre malheureusement beaucoup économiquement et qui est très touché par le coroner en ce moment et la tyrannie d’un président complètement ouf et qui sont en plus de ça, en train de faire le ramadan. Et effectivement, ça doit être assez dur à eux. On pense ailleurs. J’espère que ça va bien se passer.

02:54:18:20
Merci à toi, Camille.

02:54:20:05
Merci à toi, Xavier.

02:54:21:01
Merci à vous d’avoir écouté cette émission. 12H55 Qu’en 5 minutes de malheur dace l’iPhone de Riad. Une musique qui été enregistrée au Philharmonique de Cologne en 2002 avec Sémillon Bischof.

02:54:37:13
Qui est le maître chef d’orchestre, en quelque sorte, et trop meilleur que le mezzo soprano, et Thorsten Carlat, qui est le ténor?

02:54:49:09
J’adore tout ce qui se nourrit tellement tu le sais, je sais, je fais là de la forêt bavaroise, ce qu’on appelle d’asphalte veld, quintaux d’asphalte, melt, ça suffit. On sait déjà ce qui va se passer la semaine prochaine, mais on ne vous dira rien. Découvrez tout cela sur les réseaux sociaux et n’hésitez pas à réécouter ces émissions qui sont archivées au travers d’articles dans lesquelles nous découvrons tous les moments de cette émission. Pouvez déclarer apprécies en synchronisez des synchronisez comme vous le voulez. N’hésitez pas aussi à réagir au travers de commentaires sur nos différents réseaux sociaux et même directement sur notre site. Tout va bien se passer ou venez nous voir.

02:55:30:15
Allez tantôt bonne chance.

02:56:34:10
Forro ou. Au bout du rouleau, le suicide s’est suicidé. Pour à l’hebdomadaire matinal.

02:57:24:08
Tout va bien se passer, alors la c’est parfait ici.

02:57:28:12
En réalité, tout est bien suicide.

02:57:31:24
L’émission Pour rester en ville suscite à fond, avec l’espoir d’y croire encore en.

Bouton retour en haut de la page