LE CLUBLE PARIS DE LA CULTUREVIDÉO

Rock’n Roll Friday au Triptyque

Ils ont entre 12 et 16 ans, jouent du punk ou du garage et se produisent tels des pros sur les scènes de France et de Navarre. Enquête sur une génération spontanée et très convoitée par les maisons de disques

Dès les premiers accords de guitare, ils se sont mis à sautiller devant la scène. En jargon néopunk, ils pogotent. A l’écart, des groupes de filles lancent des regards à ces garçons qui se jettent les uns sur les autres. Elles sont maquillées, portent des minijupes écossaises et prennent des airs affranchis. Les gars affichent la panoplie des années mods: jeans cigarette, vestes cintrées et coupe au bol. C’est Rock ‘n’ Roll Friday au Triptyque, rue Montmartre, à Paris. Trois groupes dans la soirée: 5 euros. Ouverture des portes: 19 h 30. Fermeture: 23 heures. Les spectateurs, quelques centaines, ont tous entre 15 et 17 ans. Les chanteurs et les musiciens aussi.


Tous les Vendredis à 19h30 au Triptyque.

Xavier Faltot

Xavier Faltot @xavierfaltot @mcmparis @lacontroverse Dans la radio, les magazines, la télé, la rue, le web, et les clubs, en 20 ans, il est passé maître dans l’art du média expérimental. Il joue et compose avec les technologies, les flux et les publics. Hackeur du réel, il travaille à générer des chaos sympathiques, des zones franches où tout se lie et se publie. C’est là qu’il sculpte ses visions d’une société post-capitaliste, post-spectacle. Un endroit où se libérer et briller sans s’éblouir. Il est reporter, gonzo journaliste, VJ Xavier Society for the Blind, le fanzine Le Guide Du Renard, le Xavier de Youtube, le gérant de La Controverse, l’inventeur de La Chambre à Air, le co-créateur de Radiomarais, gangsterreradio.org, RADIO23, democrakidsradio.org, fistfm.org ou encore la cellule multi-média de Le Consulat.
Bouton retour en haut de la page