L'ARTLA MUSIQUELE CLUBLE PARTAGELES RADIOSOfr. MusiqueTHÉMATIQUES

Le podcast Ofr #1: Ofr Musique.

Alexandre Thumerelle nous présente sa collection de disques vinyles et en profite pour nous narrer les aventures d’0fr aka Open Free and Ready.

Le 22 décembre 2020 un bienfaiteur anonyme est venu chez Ofr. avec 500 vinyles pour les vendre à bas prix à la librairie. Alexandre, le propriétaire des lieux en profite alors pour rajouter un espace disquaire dans sa boutique. La sélection est 100% vinyle, éclectique et couvre une période musicale des années 50 jusqu’à 2020.

Alexandre réalise sa première émission musicale radio avec une sélection variée, surprenante et entraînante.

Ofr. c’est au 20 Rue Dupetit-Thouars, 75003 Paris


LE PODCAST EST ICI (Transcription en bas de page)

PODCAST MP3 // Ofr. Musique #1 / L’Histoire. // Le 11 Janvier 2021

Ofr. Musique #1 // Ofr. Story

C’est un grand mystère. Et donc, vingt ans après, le 22 décembre 2020, il y a quelques jours de ça, quelqu’un qui veut garder l’anonymat est venu avec 500 vinyles (…) Il y avait beaucoup, beaucoup de vinyles collectés depuis une quarantaine d’années. C’était une personne qui avait une cinquantaine d’années et qui n’avait pas tant besoin d’argent.

Alexandre Thumerelle

La playlist Ofr. Musique #1


  1. Caixa de Sol by Nazare Pereira

2. Surfin’ by Ernest Ranglin

3. The Bounce by JAY-Z, Kanye West

4. Expansions by Lonnie

5. Always there by Lonnie Laws and Pressure

6. Lullaby of Birdland by Sarah Vaughan and Clifford Brown

7. April in Paris by Sarah Vaughan

8. Amarcord (da “amarcord”) by Nino Rota

9. La Fogaraccia by Nino Rota and Carlo Savina

10. So Tired- Remastered 2005 by Art Blakey and the Jazz Messengers

11. Lazarus Man by Terry Callier

12. Keep your Heart Right by Terry Callier

13. A Path – The Lost Found Mix by Freddie Mac

14. Projection on a sheet by It’s Sunday

15. Tissue Issues by It’s Sunday

16. Trash by the Dolls

17. No one rules by S.I.B

Interview d’Alexandre Thumerelle à réécouter:

Transcription automatique par Transcriptive

:00:00:00:11


Transcription de l’émission:


OFR. Musique, Ofr, musiques ou. OFR. Musique.

00:00:10:01
OFR. Musique. OFR. Musique. OFR. Musique.

00:00:22:10
Donc, aujourd’hui, c’est un peu spécial, ça va être un podcast qui concerne la musique. FR. Musique. C’est un peu surprenant puisque nous sommes nous sommes des libraires. Pourtant, depuis le début, depuis 1996, FR s’intéresse aux livres, mais aussi à la musique, s’intéresse à la musique en organisant des concerts, en organisant des énormes fêtes, en organisant aussi des ventes, des ventes de disques. Et une fois, on a même fait l’annonce officielle. C’était rue rue Beaurepaire, il y a une vingtaine d’années de ça, on a annoncé FR Music annonce La semaine prochaine, on allait trouver le local. On avait recruté une personne géniale qui travaillait dans un dans un magasin de disques qu’on adorait et qui avait Nicolini travailler plus. Donc, on avait la bonne personne, le local en face de notre librairie. Et puis, cette parcelle a disparu. On ne sait pas du tout ce qu’elle est, ce qu’elle est devenue.

00:01:35:05
Est ce que ce qu’elle est décédée, ce qu’elle a changé de ville, a été pris? Timidités.

00:01:41:23
C’est un grand mystère. Et donc, vingt ans après, le 22 décembre 2020, il y a quelques jours de ça, quelqu’un qui veut garder l’anonymat est venu avec 500 vinyles, 500 vinyles en me disant Voilà, je comprends. Là, on est en pleine période de Noël. Ça passe donc dans mon stock. Début janvier. Vidi, non? Tu sais quoi, je vais venir maintenant et j’ai été dans son stock et alors? C’était assez incompréhensible parce qu’il y avait beaucoup de place dans son stock, donc il n’avait pas un problème de place. Il y avait beaucoup, beaucoup de vinyles collectés depuis une quarantaine d’années. C’était une personne qui avait une cinquantaine d’années et qui n’avait pas tant besoin d’argent.

00:02:33:17
Ça l’a vendu pas très cher. C’était quelqu’un qui voulait tourner la page et en même temps, il a prononcé le mot de l’esprit de Noël. C’était aussi une espèce de deux dont je crois qu’il voulait faire une offrande à un autre endroit.

00:02:56:04
Qu’il aime ou il entend de la musique parce que tous les jours quand même, nos platines tournent. On écoute de la musique.

00:03:03:14
C’est un lieu qui est aussi agréable parce qu’il a des livres, parce qu’il a des œuvres d’art, mais aussi parce que la musique est bonne. Et puis, on a installé en quelques secondes trouver la place dans notre librairie pour installer ses vinyles et transformer une partie de la librairie en bon disquaire avec 500 disques. Très, très bien édité.

00:03:49:13
Une sélection incroyable, un éclectisme incroyable sur une période d’une période des années 50 jusqu’aux années 2020. Une espèce de trésor et nos clients qui étaient en train de trouver le livre, de trouver le magazine, de trouver l’oeuvre qu’ils voulaient acheter chez nous tout d’un coup, se sont détournés et ont commencé à rentrer dans ces bacs de vinyles et à pousser des cris et en y hurlant.

00:04:25:19
On nous raconte en racontant les histoires, profitant du fait que la librairie n’est pas un magasin de disques pour nous apprendre ce qu’on avait entre les mains et qu’on avait sans doute pas à pas bien compris.

00:04:45:21
Depuis le 22 décembre, ce coin musical existe, fait le régal et la joie de nos clients qui arrivent encore par hasard. Un petit bouche à oreille, évidemment, il y a des clients qui sont déjà revenus.

00:05:04:17
Et à plus du tout, 500 vinyles maintenant doit être à peut être 200 vinyles en trois semaines, quatre semaines.

00:05:13:03
Il y a eu un peu de.

00:05:17:06
Dix comme ça qui sont partis, mais là, je suis allé en Espagne, je suis tombé sur une belle car qui venait d’ouvrir. Et pareil. Du coup, je lui ai acheté énormément de vinyles pour entretenir ce coin, ce coin disque. Alors bien sûr qu’on écoute en ce moment. S’appelle Brasil Classique, un bellezza tropical et c’est compilé surtout par David Bering. Ce genre de compilation, normalement, on n’y va pas trop. Mais là, Bellezza tropical, avec surtout David Bering aux commandes, ça ne pouvait être que magnifique.

00:06:26:15
Avec du Caetano Veloso, du Gebhardt, Otegi, George B. Du Nazaré, Pereira, etc.

00:07:16:16
Cistude, ouane, Roquelaure. C’est un vrai Willys, c’est quelque chose qui est destiné aux d’hygiènes aux influenceur. Une pépite ne sera qui n’a pas été commercialisée et qu’on a entre les mains grâce à ce monsieur.

00:07:39:00
Secrètent.

00:07:58:06
Ce monsieur secret travaille dans la mode. C’est un styliste qui a beaucoup de goût. Moi, quand j’ai acheté ces 500 vinyles, je les ai aussi acheté les yeux fermés. Je ne suis pas allé crier ce qu’il avait. Puisque connaissant la personne, je savais que ce serait bon et surprenant. C’est un peu aussi comme ça qu’on choisit les livres. C’est aussi un peu comme ça qu’on choisit les artistes qu’on expose depuis bientôt 25 ans, 25 ans cette année, en août. Cette histoire, finalement, ces personnes qu’on rencontre de cette manière, c’est aussi la façon dont la façon dont on avance et dont on fait marcher. Cette librairie, galerie, maison d’édition.

00:09:00:23
On sent les choses, on se dit d’accord, n’attrape notre chance, Clape ou Gwadar like.

00:09:17:13
Donc, voilà donc l’exemple de ce monsieur, de cette rencontre pour mieux parler.

00:09:29:23
Comment faire?

00:09:32:17
Existe et surtout, comment faire continue quand on est arrivé à 25 ans, qu’on reste indépendant?

00:09:41:07
Ça ne va pas de soi et il est intéressant de savoir. Mais comment ont ils fait?

00:09:57:19
Un certain Jazy.

00:10:31:04
L’Indépendance?

00:10:33:00
L’Indépendance qui dure et qui continue quand on croit en soi, c’est son instinct, l’instinct qui se fait plus plus fin à chaque fois qu’on rencontre.

00:10:51:11
Qu’on réalise qu’on ne s’est pas trop trompé. Pareil avec les artistes. On insiste, on les relance, on expose, on fait des petits listes de CarPostal qui deviennent après des grands catalogues qui deviennent des des sérigraphies qui deviennent des expositions, des grandes expositions dans des galeries, parfois même dans des lieux institutionnels.

00:11:25:21
Et puis, on n’aime pas trop les lieux institutionnels. On avait été invité sur la FIAC sous la grande coupole du Grand Palais. C’était magnifique, mais l’expérience n’était pas très agréable.

00:11:44:00
Alors on s’est dit Va, on l’a. On l’a fait. On refera plus.

00:11:49:07
Courrèges, chez nous, reste de mieux en mieux chez nous. On ouvre des lieux. En plus, on les ferme près de près de 200 lieux ouverts, fermés. Un très beau petit.

00:12:05:14
Il y a un an et demi, en Corée du Sud, qui est devenu un très grand lieu, toujours en Corée du Sud. C’est le deuxième lieu ouvert tous les jours dans le monde. Paris, rue du Petit Petitvoir depuis 25 ans.

00:12:27:09
Tous les jours ouverts, même pendant le confinement.

00:12:32:07
Ouvert 7 sur 7. Très tôt le matin, très tard le soir. Et il pareil maintenant en Corée du Sud.

00:13:31:07
Avec Xavier Filteau est à la technique on avait déjà fait 24 heures, 24 heures d’émissions radio, 24 fois une heure. Il était venu 12 fois nous enregistrer, improviser comme ça avec de la musique et des histoires. Douze fois, deux heures.

00:13:51:17
Et puis un moment, ça a été 24 heures et on s’était dit Tiens, on va, on va arrêter, on va faire autre chose. Et puis là, devant ce trésor musical, je me suis dit il faut, il faut qu’on le partage, il faut qu’on qu’on le documente.

00:14:17:18
On prend des disques un peu au hasard l’Acer Moon Man Love in My.

00:14:48:06
Avec Xavier Faltot, on a fait pas mal de choses et notamment on avait fait un journal qui s’appelait Agenda, qui a duré pas mal de temps 13 14 numéros, quelque chose comme ça et on avait aussi notamment ça. C’était début. Début 2000, un hebdomadaire Felis hebdomadaire. Et là, on est en train de faire justement Xavier, un livre rétrospectif sur à peu près 190 publications dont. FR qui ont été ce journal, qui ont été des livres de cartes postales, mais qui ont aussi été des grands catalogues qui ont été des livres. Plutôt voyage romancé, pas romancé, mais illustré, qui s’appelait Bon voyage. Une collection de livres s’appelle Bon voyage. Et puis, comme ça a mis les uns après les autres. C’est ce sur quoi on travaille en ce moment et qui va sortir cette année à l’occasion de nos 25 ans. Xavier, il écrivait pour ce journal Il était Reporterre. Et puis on l’a retrouvé ensuite animateur radio. Il était déjà animateur radio. Il était déjà animateur radio. On l’avait croisé sur Radio FG, Radio FG, puis, évidemment, à l’époque où, évidemment, Radio J était un magnifique endroit de liberté. Et puis aussi au White Bar avec Hervé Duflos, qui nous accueillait toutes les semaines pour des grands open bar où on pouvait écouter de la musique programmée par Parot et faire, mais aussi où on invitait des éditeurs du monde entier qui n’étaient pas encore connus. Et Denso Watts, ce bar grâce à la musique. Faire entendre que ces magazines n’étaient pas si obscurs et qu’ils aient proches de leur monde. Comme ces nouveaux DJ pouvaient l’être et ainsi faire rayonner l’ensemble. Donc, offert music au. FR. Edition ou. FR. Exposition. Finalement, une seule chose au. FR. Xavier, tu sais, c’est open free. Enedis.

00:17:51:07
C’était une manne. La remise des prix, je l’ai pris au hasard, plutôt pas mal.

00:18:11:18
On est passé sur un classique jazz funk définitive jazz funk Master Khadi, volume 1.

00:18:33:24
On ne s’ennuie que de soi même. Tout est bon dans cette collection. Si vous étiez là avec nous, vous verriez qu’on expose également Blaise Encaisses une de ses dernières réalisations est justement un vinyle. Le hasard ou le hasard qui fait bien les choses.

00:20:03:22
Blaise fait également des sculptures, s’est construit un atelier immense dans la forêt dans le nord du l’hote qu’on adore le nord du lac. Nous avons une résidence d’artiste depuis presque une dizaine d’années maintenant.

00:20:25:19
On y a organisé un festival d’art, accueille les artistes qu’on édite et qu’on expose toute l’année.

00:20:34:01
Open Free and Wiley.

00:20:37:06
La clé leur est donnée sans aucune contrepartie.

00:20:43:03
Ils produisent une papote, ils se promènent, ils préparent.

00:20:54:07
Et puis, cette année, on s’est dit Tiens, on va si on organisait du haut de nos 25 ans une université, une université buissonnière.

00:21:07:15
On se rend compte que dans ce village magnifique, dans ce climat superbe au bord de la rivière la Dordogne, il y a tout un tas de talents qui existent, qui sont déjà sur place.

00:21:24:02
Comme l’artiste Blaise, mais aussi comme Valérie, qui fait de la céramique, comme Julien qui a fait des centaines de concerts, comme Ricou qui fait un des meilleurs vins de France, comme Jérémie qui est un spécialiste de la permaculture, etc.

00:21:47:00
Etc. Etc. Stéphanie, qui est une spécialiste de la photographie d’arbres et autour d’eux, greffés. Satie qui le temps d’une promenade dans la campagne. Nous apprendrait à faire des crèmes pour le corps ou Philæ, et elle est une spécialiste des senteurs. Alors on marchera avec elle dans cette campagne généreuse et on ramassera avec elle les éléments pour ensuite constituer une odeur particulière qui émerveille reine au quotidien le Quotidiano Briantais. Voilà une université buissonnière au soleil, au bord de la rivière.

00:22:45:19
On apprend plein de choses et on marche d’une classe à l’autre.

00:22:58:00
Ça va commencer en avril, ça devait commencer en octobre et puis en octobre, la télé était contre nous, les locaux.

00:23:09:18
Nos voisins auraient primale qu’une vingtaine d’urbains comme ça se promènent dans leur village.

00:23:19:05
En l’espèce, qu’en avril. On espère qu’en avril, le temps sera plus clément pour ce genre d’expérience.

00:23:33:03
Elle est très bien. Cette compil en a entendu juste un seul morceau qu’on va écouter le deuxième.

00:24:35:12
On n’a pas encore entendu de femmes chanter dans cette émission.

00:24:51:04
Sarah Vaughan.

00:25:25:13
Alors, avec l’arrivée de sept de ce trésor musical. Avec la constitution d’un espace musique au milieu de la librairie Galerie, on s’est rendu compte quand même qu’on avait par deux fois organisé un groupe show qui s’appelait d’IE6 Music.

00:25:51:14
Une fois offert à l’occasion des 20 ans de faire où on avait poussé tout ce qui était livré Meubles de la librairie, on l’avait entièrement vidé le devant l’arrière, le couloir et on avait tout remplacé par une énorme exposition de groupe avec un très luxueux catalogue collectif avec une vingtaine, une vingtaine d’artistes magnifiques qui avaient ce thème. La décision en musique, il y avait des sculpteurs, des peintres, des performeurs, des céramistes. Et pendant près d’un mois, cette exposition a eu lieu agrémentée de deux concerts de performances.

00:26:43:14
Certaines ont été filmées, documentées, la plupart ont été égarées.

00:26:49:18
Michel Bled avait fait une musique spécifique pour cette exposition qui n’existe pas sur ce disque, mais qui avait gravé sur un CD qui tournait en permanence dans la galerie.

00:27:38:15
Alors, d’IE6 en musique, c’était Guillaume dans Là, c’était Rose-Marie Oberst.

00:27:45:15
C’était donc Michel Blaise, c’était aussi Marc Borthwick quand un debrief Nina Christen, Julien Colombié, Fernando Elvira Kets Grübel, Audrey Guillemard, Blaise Henkel sémitisme Kim Makoto RUIS, Hélène Millaud, Madoka Greendale, Sanna Stamos, Shannen Barois, John Loukas Amauri, Marie-Martine Morel, Yorgos Tloupas, Yannis Axa et Shabby Ziri, qui a.

00:28:52:18
On avait fait une deuxième exposition de groupe des six heures musique partout et cette fois ci, on était allé dans un lieu plus officiel avec un Skylar et une verrière.

00:29:05:24
Beaucoup d’espace et on avait retrouvé Makoto Sanha. Mais on avait aussi ajouté Tarass Redha. On avait ajouté Audrey Guillemard. Blaise était revenu.

00:29:18:02
Julien était revenu. Nina était revenue. On avait ajouté. Alexis Cavaillès. On avait acheté Isabelle du Blanc. Guillaume était revenu.

00:29:29:08
Voilà. Rose-Marie était revenue. Peut être qu’il y aura un d’IE6 en musique numéro 3 cette année.

00:29:37:24
On va voir.

00:29:38:17
On va voir comment les choses se profilent. Peut être que d’IE6 Music numéro 3 sera l’université, l’université, donc, dans ce village du nord du L’Hote, au bord de la rivière.

00:30:28:08
On a édité aussi des T-shirt. Ça nous a pris un peu l’année dernière, on a fait énormément de tee shirt et on s’est rendu compte, on constituant notre petit endroit où faire musique, que beaucoup de ces tee shirt étaient liés à la musique.

00:30:45:03
Rosen, Tarski. D’Ascot Bertoni, Isabelle du Blanc, Nadar.

00:30:58:24
Quatre personnes qui avaient produit des oeuvres photo, photos ou dessinées et qu’on avait, en plus de les avoir exposées, imprimées sur des T-shirts. Les T-shirts sont revenus.

00:31:16:09
Tout ça pour dire pour se dire comme tout ça est très imbriqué.

00:31:27:13
Avant de faire des livres, avant d’ouvrir des librairies et faire organisaient des soirées et des concerts.

00:31:40:03
L’histoire est peut être connue. Les premiers live des Daft Punk et puis c’était en 92.

00:31:49:23
Et puis aussi Alexandre, une des deux personnes qui fait faire la deuxième personne étant Marie, faisait des films. Il avait commandé à une bande de copains. Puisque vous vous répétez et fais de la musique chez vous.

00:32:08:16
Pourriez vous faire la musique de mon film? Le film s’appelle En route et je vous laisse produire quelque chose qui pourrait accompagner les images du film. Et il se trouve que ces jeunes hommes sont devenus Fénix et que cette commande a finalement été la première fois que ils ont eu une contrainte. Ils ont eu une.

00:32:35:12
Une raison de se concentrer avec des choses en face qui n’étaient plus seulement leur coeur, mais aussi le coeur d’une autre, d’une autre personne.

00:32:45:17
Là, on écoute un nouveau disque. Qui est Nino Rota? Justement, la musique du film Amarcord. Le cinéma, surtout la musique.

00:33:11:01
Musique pour le cinéma, donc la préhistoire doit faire, c’est produire des films, rencontrer les musiciens, organiser des concerts pour produire les films, mais aussi parce qu’on adore la musique.

00:33:28:02
Et puis produire des musiques pour ses propres films. L’histoire continue.

00:34:23:01
Un des mots préférés?

00:34:27:04
Qu’on retrouve un peu partout dans la librairie, un peu partout dans les livres qui sont édités par Ouï FM.

00:34:35:00
C’est le mot jazz, le mot jazz, le free jazz colle très fine.

00:34:43:23
Mais aussi Blakey, adblocker, Jazz Messenger.

00:35:33:04
On en a profité aussi, bien sûr, pour mettre de côté sur une place spécifique dans la librairie les livres qui étaient liés directement à la musique.

00:35:45:11
Un livre sur John Lennon et Yoko Ono, un livre sur les Beastie Boys, un livre sur le livre sur Bob Marley, un livre sur Iggy Pop.

00:35:57:05
Gaby vidangé, un livre sur le rock, mais aussi un livre très intéressant qui vient de sortir, qui s’appelle TENS City’s sur le clubbing, sur le clubbing, à Nairobi, au Caire, à Kiev, à Johannesbourg, à Naples, à Berlin, à Luanda ou Lagos, Lagos, à Bristol ou à Lisbonne, de 1960 à mars 2020. Ten City’s, c’est un livre qu’on a, qu’on a beaucoup aimé et qu’on a mis en avant tout le moment de Noël qu’on a conseillé à tous nos clients, nos visiteurs. Et qui donc parle de musique fr. Musique.

00:37:07:17
Il a aussi eu dernièrement le livre des M. Et M. Paris. Leur volume 2. Alors que s’intéresse beaucoup à l’art, il s’intéresse beaucoup au théâtre, aux affiches pour le théâtre, au Lux, mais également il s’intéresse à la musique. Ils n’ont jamais cessé de travailler pour l’industrie de la musique, pour les musiciens qu’ils connaissent et qu’ils apprécient. Si t’as des baisses, c’est l’heure de cette fin d’année 2020 et un des livres que l’on préfère de cette même époque avec les mêmes, on a sorti. Il a fait la signature de deux livres, trois livres, peut être même de Alastair McLellan.

00:38:12:06
On a la même passion que pour Björk. Le prochain disque, un prochain disque, c’est Terry qu’allié, c’est un disque un peu un peu spécial, avec beaucoup, beaucoup de remix et beaucoup de versions par différentes personnes.

00:39:06:01
Encore une fois, je vais en mettre. Je vais mettre un morceau au hasard. On n’a pas le premier.

00:41:03:13
Voilà donc un album qui s’appelle Time Peace. Un des bijoux de cette collection.

00:41:17:03
Ces personnes qui gardent l’anonymat encore certains des disques, ont été protégées dans le sang sous le nom du collectionneur et marqué dedans ils sont. Quand on a amené ces disques pour les jouer dans des appartements, dans des clubs, etc.

00:41:46:21
C’était mieux de marquer son monde dans l’art.

00:41:48:18
Parfois, pour ceux qui fuiront, il y aura quand même des pistes.

00:42:20:04
J’ai envie de passer à quelque chose de plus de plus. Club, justement, puisqu’on parle de Thierry.

00:42:37:11
Là, c’est mon copain de tagueur, Sushi, qui avait sorti sa.

00:44:05:24
Donc, là, on est le 11 janvier 2021.

00:44:17:11
On expose Alex Foxconn et toute une série de sérigraphies qui accompagnent un catalogue qu’on a édité de lui. On expose aussi Chahbi encore, on expose André, n’exposent Ioane Samberg, on expose tout un tas de peintures et de dessins de Blaise Encaisses. Des sculptures également. On a sorti un énième bon voyage qui s’appelle OPH Piste de Giorgia. C’est un livre qu’on adore. C’est un jeune homme qui vient de Tanger Primeurs, qui a une épicerie à Angers.

00:45:29:05
Et puis il a ouvert quand il avait 16 ans. Il a eu trois enfants. Et puis, seize ans plus tard, il vend son épicerie et transforme le Vane qui lui servait à relier les Halles à sa boutique. Il a transformé, il organise une cuisine et il organise une salle de bain, un lit et décide de partir.

00:46:00:24
Il explique ça aux enfants qui, bien sûr, valident sa femme, qui accepte aussi. Il a 32 ans, 33 ans, et il part pour un point connu, la Georgin, qui lui paraît de loin bien sauvage.

00:46:22:17
Alors, il part au hasard des amis ukrainiens, de sa fille, d’une de ses filles montent dans le van.

00:46:38:08
Aux premiers détournements, on ira pas tout droit en Géorgie. On s’arrêtera d’abord en Ukraine, dans la banlieue de Kiev, pour déposer ces adolescents, puisque tout de suite, aux premières adolescents s’ajoute un second.

00:46:55:09
Et puis voilà, c’est ce voyage mouvementé et plein de rebondissements, très free jazz, très fluide, toujours tagueur Sushi Party, musique.

00:48:25:08
Ferrell va sponsoriser aussi cette année là, de la même manière qu’on a produit Off pistent Georgia, un voyage à vélo de septembre à septembre. Quatre jeunes gens qui vont relier Grenoble à Pékin, Grenoble, Pékin en passant par la Turquie. Et puis retour à Pékin. Grenoble, par la Russie, se donne un an pour se balader. Ils sont de jeunes ingénieurs. Ils pourront donner des coups de main si on a besoin d’eux. Sur le chemin, en tout cas, ils auront le temps et seront à vélo.

00:49:12:01
Mais ils n’ont pas de chronomètre. C’est un projet qu’on va produire.

00:49:24:13
Sans doute qu’il y en a un livre, mais en tout cas, on a envie que ce voyage ait lieu et que ce rêve puisse s’accomplir, un rêve plein de l’humanisme. Et d’ouverture.

00:50:32:14
Il y avait pas mal de tagueur sushi et de 15 d’hygiènes. Là, je vais te couper.

00:50:50:08
Pour passer à un jeune couple qu’on a découvert il n’y a pas longtemps qu’on aime beaucoup et qui s’appelle It’s Sunday Sunday.

00:51:01:20
C’est du fait d’une demi 2019 2018 2020.

00:51:13:24
C’est un garçon et une fille. C’est le pari qu’on aime.

00:51:29:18
Lucas et Dany. Il se trouve que Loukas fait également des planches de surf et Sheperd. Il a rencontré ici Chahbi Sébastien, qui est un artiste qu’on expose et édite et qui est également quelqu’un qui s’intéresse au surf, qui surf tous les jours. Tous les deux sont mis à discuter, se rencontrer par hasard. Autour de la musique et autour de l’art. Et finalement, Lucas s’est mis en tête de faire une tournée.

00:52:43:24
Qui arriverait et qui passerait en tout cas, à part San Sebastian qui partirait de France? On attend cette tournée. On espère pouvoir l’aider également. Musique, surf, photo, dessin.

00:53:08:19
Cette année.

00:54:23:05
Un peu de pastel, un peu mal Bodhi Valentin. It’s sondait! Loukas nouveau projet j’espère qu’il inclut son ami, il venir avec des synthés, va s’installer dans la librairie et il va faire une performance en live en pleine après midi. Il aura tout son temps et nous aussi. Ça doit avoir lieu la semaine prochaine. Alors, je crois que c’est le dernier morceau que je peux mettre, la couv est sympa, c’est ma girlfriend waz Pink.

00:56:02:08
Alors on a fait du Staunton.

00:56:04:24
C’est un artiste dont on aime les livres.

00:56:11:04
On va voir ce que ça donne en musique.

00:56:24:11
Lee Female Binck Brokers. Couverture de Eric Stanton. On vous souhaite aussi à vous tous d’avoir des girlfriends. On s’est baladé un peu au travers de la collection de. Je pense qu’à l’heure où vous.

00:57:53:07
Vous écouterez ce programme. Cette collection aura été distillée entre des mains gentilles, sympa qu’elles ne seront plus là, en tout cas. L’idée, c’était donc de documenter un peu cette cette belle rencontre. Parler de cette belle rencontre pour mieux parler de cet endroit qui nous plaît toujours autant. Des milliers de rencontres ont lieu et on continue de diffuser ce qu’on aime.

Xavier Faltot

Xavier Faltot @xavierfaltot @mcmparis @lacontroverse Dans la radio, les magazines, la télé, la rue, le web, et les clubs, en 20 ans, il est passé maître dans l’art du média expérimental. Il joue et compose avec les technologies, les flux et les publics. Hackeur du réel, il travaille à générer des chaos sympathiques, des zones franches où tout se lie et se publie. C’est là qu’il sculpte ses visions d’une société post-capitaliste, post-spectacle. Un endroit où se libérer et briller sans s’éblouir. Il est reporter, gonzo journaliste, VJ Xavier Society for the Blind, le fanzine Le Guide Du Renard, le Xavier de Youtube, le gérant de La Controverse, l’inventeur de La Chambre à Air, le co-créateur de Radiomarais, gangsterreradio.org, RADIO23, democrakidsradio.org, fistfm.org ou encore la cellule multi-média de Le Consulat.
Bouton retour en haut de la page