#MEDIAMUTANTL'ÉCOLOGIELE CLUBLE WEBLES ARTICLES DANS LA PRESSEMOUVEMENT POUR LA CULTURE DE MASSEPRODUCTIONSTEXTETHÉMATIQUES

I2M / Idées Mémétiquement Modifiables

Texte paru dans NUKE magazine N°3

Télécharger le texte en HD


Nuke magazine N°3 Influence.

Génèse

Sous Influence, nous pensons la culture comme une soupe, une grande soupe remplie d’histoires, d’expériences, de rêves et de réalisations. Un tout qui, comme à comme à l’origine de la vie sur cette terre, donna naissance, génération après génération, à une complexité de plus en plus grande. Stade ultime de l’évolution, dédicace à Darwin, l’homme a changé le monde. Doué de la main préhensible, il l’a façonné et à a fait naître, partout où il s’est développé, sa culture, ses mythes, ses règles. Le problème est ses cultures se dématérialisent et nous téléportent dans une nouvelle ère : la société de l’information. Un nouveau planétaire, une convergence, une sphère finie où toutes les cultures se côtoient, se frottent. Un grand bol où flottent et évoluent toutes les idées et les concepts de la planète. Dawkins – un zoologue des années 70 – nous prend par l’oreille et nous conduit à imaginer que ces particules de pensées, toutes ces idées, sont autant de gènes culturels. Ou de de mêmes, qui se rencontrent, se mélangent, ou pour utiliser ses termes : ce pot commun est composé de mèmes, qui se rencontrent, se mélangent, se répliquent et se complexifient.

Consanguin

Nos désirs, nos rêves, nos aspirations, nos espaces sont les matrices de ces mèmes. Mias depuis l’apparition des chasseurs de “cool” et de “new life style”, les producteurs indépendant se font pirater et perdent le contrôle de leurs ideées, de leur individualité et, beaucoup plus grave, leur énergie est utilisée pour nourrir le mythe du progrès, la peur, la destruction de la planète et la disparition de l’espèce humaine. Alors qu’auparavant une scène, une avant-garde, une sous-culture avait le temps de faire mûrir ses codes de les semer, maintenant les mèmes sont produit à la chaîne. Ils sont localisés, déracinés, castrés, et diffusés en masse via les organes de propagation de la Libe®té. Ainsi ils influencent le monde, mais comme des graines génétiquement modifiées, ces mèmes sont stériles, demandant un fort investissement et obligent vos voisins à utiliser les mêmes mèmes que vous. Accessoirement, la prolétarisation ultime est dans le collimateur.

Media Mutandis

Une fois ceci compris, il est simple d’entrevoir que le but est essentiellement la réappropriation de notre droit à gérer l’avenir du monde. A utiliser notre talent pour créer ces modules. Penser le monde et le faire. Pour que les terminaisons, les nervures et les performances du réseau, nous permettent aujourd’hui de renverser effectivement la logique de fonctionnement de cette grosse machine à tuer les rêves. Podcast, Del.icio.us, Pure Data, Blog, Linux, Wifi, Wiki, Google, Skype, Netsukuku sont des mots, des systèmes, des espaces qui nous appartiennent. License libre, Creative Commons et autre Copier-Coller font partie de nos modes de fonctionnement. Et ensemble, ils sont nos médias libres, la structure communicante pour injecter nos idéologies, nos visions, nos connaissances, nos expertises. Nous avons la force et le devoir de contaminer, de subvertir, de créer des systèmes de pensée ouverts et libres.

Une révolution silencieuse est en marche

Saut quantique et poétique, il est temps de comprendre l’urgence dans cette guerre technologique de l’imaginaire, temps de maîtriser Notre culture, nous, tous et tous, qui aimons la différence et la diversité. Du sens dans l’action, dans la pensée, le grand public est un mythe à. remanier. De la création pure, qui exprime et dévoile de nouvelles formes de comportements pour in fine influencer et changer le monde gratuitement, par besoin et par plaisir de, voir muter les moutons dans la nature en danger.


XAVIER FALTOT

Tags

Xavier Faltot

Xavier Faltot @xavierfaltot @mcmparis @lacontroverse Dans la radio, les magazines, la télé, la rue, le web, et les clubs, en 20 ans, il est passé maître dans l’art du média expérimental. Il joue et compose avec les technologies, les flux et les publics. Hackeur du réel, il travaille à générer des chaos sympathiques, des zones franches où tout se lie et se publie. C’est là qu’il sculpte ses visions d’une société post-capitaliste, post-spectacle. Un endroit où se libérer et briller sans s’éblouir. Il est reporter, gonzo journaliste, VJ Xavier Society for the Blind, le fanzine Le Guide Du Renard, le Xavier de Youtube, le gérant de La Controverse, l’inventeur de La Chambre à Air, le co-créateur de RADIOMARAIS et de gangsterreradio.org ou encore la cellule multi-média de Le Consulat.
Bouton retour en haut de la page
Fermer